Bienvenue sur Perfume of Blood ♥️
Le forum possède son serveur Discord que même les invités peuvent rejoindre ! ICI

Le forum recherche ses postes vacants importants ils sont à voir
Ici

Partagez | 
 

 Underneath the night sky - Elliot & Azéla -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Garou
Elliot O'Hare
⚝Paroles Échangées : 46

MessageSujet: Underneath the night sky - Elliot & Azéla -    Jeu 1 Nov - 22:32

Underneath the night sky
I get lost all the time In my thoughts, in my mind

Les lumières de Los Angeles semblaient briller de mille feux, donnant un semblant de joie et de vie à cette ville qui était encore loin de s’endormir. On pouvait vanter New-York et le fait que la vie battait son plein mais Los Angeles n’avait pas son pareil au niveau des fêtes et des personnes qui vivaient la nuit. L’air était électrique dans cette ville, une douce odeur sucrée s’en dégageait telle une drogue. Elle faisait rêver n’importe qui dans ce monde, les touristes affluaient encore et toujours pour venir admirer les fameux panneaux qui trônaient sur toute la vallée, perchés sur les hauteurs. La nuit était tombée sur Los Angeles depuis un petit moment, les étoiles et la lune dominaient la ville qui semblait encore plein de vie. C’était à cette heure que les créatures des ténèbres sortaient se repaitre du sang des mortels. C’était à cette heure que les mortels se perdaient dans le vice et le péché tandis que les créatures régnaient en maître sur la vie jusqu’à ce que le soleil se lève. Un jour, il serait maître de ce royaume, soumettant les autres créatures des ténèbres à lui, tel un roi montant sur le trône pour régner. Les vampires ne seront plus que des sales bestioles qui pourraient lécher le reste du sang qu’Elliot laisserait derrière lui. Derrière ses victimes. Un rebelle, un mort. Il n’hésiterait pas une seule seconde à manger des cœurs, les arracher pour garder sa couronne mais tout d’abord, il fallait avancer un pion à l’échiquier. Un pion important pour affaiblir la vermine qu’était les vampires. Un pion qui l’avait entraîné dans des draps de soie froissés au doux parfum sucré et suave. Un parfum de péchés et de vice selon lui. Le parfum de la douce Azela qui allait lui donner ce qu’il souhaitait quoiqu'il lui en coûte.

Fixant le tableau qu’il venait de lui offrir avant qu’ils se perdent dans les désirs charnels tout en caressant la douce peau ivoire de la démone allongée à ses côtés. L’atmosphère dans la pièce était encore électrique et l’odeur du sexe sauvage planait encore, témoin silencieux de ce qui venait de se passer avant que les gémissements et les grognements rauques laissent place à un silence reposant, apaisant leurs esprits bien trop embrumés par leurs montées au septième ciel. Elliot réfléchissait à ce qu’il allait lui dire bien que le tableau en disant long. La pleine lune trônant sur Los Angeles où un côté semblait rougeâtre. Une Los Angeles endormie avec une mer calme et apaisante bien loin de son chaos habituel. Il voulait faire comprendre son intention. Fini le temps où les loups sont mis à l’écart, c’était à eux de régner sur la ville afin que la paix règne entièrement au point que les éléments s’apaisent avec cela. Du sang allait couler et cela serait ceux des rebelles. Une rébellion se faisait ressentir dans l’air de L.A. Une rébellion qui lui donnera du respect parmi les siens. Ils ne comprenaient pas qu’il faisait cela pour eux. Pour les loups, pour sa fille et surtout pour lui. Il voulait qu’on le regarde enfin, qu’on cesse de le comparer à son frère. Il voulait faire quelque chose de grand pour qu’Aslan ne soit plus qu’un souvenir lointain.

Azela était intelligente, Elliot le savait. Elle avait compris son message derrière son précieux cadeau. Elle pouvait lui donner ce qu’il souhaite. Le pouvoir, la loyauté, le respect. Passant une main dans ses cheveux bouclés afin de les recoiffer, il cessa le mouvement de caresse avant de se tourner vers la délicieuse créature qui venait de lui offrir du pouvoir et beaucoup de plaisir. Elliot vint se mettre sur elle, l’emprisonnant dans ses bras musclés tandis que sa bouche vint embrasser sa jugulaire, sa peau douce et soyeuse, léchant et mordillant avant de la fixer, arrêtant cette douce attention. Un sourire vint étirer ses lèvres, faisant plisser ses bleus. Un sourire mauvais, cruel.

-Tu sais ce que je veux, sweetheart, déclara-t-il d’une voix rauque. Une seule question se pose à ce moment. Vas-tu me donner ce que je souhaite ? Ajouta-t-il d’un ton mielleux comme une douce caresse sur l’épiderme.

Elliot savait qu’elle était plus ou moins amie avec des vampires et c’était ce qui posait problème. Un démon en tant qu’ennemi n’était pas ce qu’il souhaitait bien que ce n’était pas ce qu’il l’arrêterait. Loin de là. Rien ni personne ne le stoppera dans sa quête du pouvoir. Pas même Lucifer en personne.

©️ nightgaunt




You Will Never Destroy Me


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Démon
Azéla Drake
⚝Paroles Échangées : 180
⚝Localisation : Dans mon casino

MessageSujet: Re: Underneath the night sky - Elliot & Azéla -    Dim 4 Nov - 23:48

Underneath the night sky
Azéla & Elliot

Los Angeles la ville que les anges ont délaissé depuis bien longtemps déjà. Patrie des déchus et des créatures sanguinaire ! Dans cette ville la vie et la mort frappent parfois au même moment. On ne sait jamais ce qu'on va croiser au coin de la rue, car parfois la mort cette grande illusionniste parait plus belle et désirable que la vie elle même. Oui, c'est ici chez moi à présent du moins, tant que cela m'amusera d'y rester. J'adore cette ville où le vice et la luxure coule à flot ! Du haut de ses tours faites de verre et de fers entremêlés, les humains se sentent puissants et invincible pourtant ils sont si minuscules face au monde obscure et surnaturel qui les entour. Enroulé dans les draps de soie encore chaud de mes ébats avec le perfide et sanguinaire loup au cœur de pierre Elliot, je respire à grand poumons l'odeur douce et suave de la noirceur de mon amant. Elliot ! Vue de l'extérieur il parait si doux et fragile alors que quand on sonde l'intérieur de son être, qu'on en voit les vices, les failles comme moi, on le voit d'une tout autre manière. C'est un ange déchus, un petit être brisé par la vie... Ce loup rempli de hargne et de confiance en lui pense pouvoir me manipuler pour obtenir de moi mon pouvoir le plus précieux, mon sang ! Rien au monde n'est plus puissant et dangereux que du sang de Démon. Mon petit Louloup le sait pertinemment et c'est bien pour ça qu'il essaye de m'amadouer pour que je lui en donne !

Son regard aussi bleu que celui de l'hôte que je possède se pose sur la toile au couleur sombre et chaude à la fois qu'il vient tout juste de m'offrir. Je sens en lui bouillir l'impatience. L’impétuosité de sa jeunesse lui fait oublier que la patience est une vertus qui peut faire toute la différence entre la victoire et l’échec ! Je le laisse mariner dans ses troubles pensées préférant pour ma part me saisir du verre de bourbon qui trône sur la table de nuit toute prêt du lit. Je le porte ensuite à mes lèvres encore teintées d'un rouge clair avant d'en avaler une longue et délicieuse gorgée. Puis, je repose le verre sur la table et je me tourne à nouveau sur le dos. Ma poitrine à présent entièrement découverte et mon regard plongé dans celui du loup qui me fait face, je souris en coin.

Le voilà qui en vient enfin au fait ! Oui, je sais ce qu'il veut lui, mais lui, sait il ce que je veux moi ? Non évidemment. Trop obnubilé par ses propres envies de pouvoirs et de vengeance, il en oublie le fait que je suis un démon. Je ne marche ni pour son camp à lui, ni pour celui des autres ! Je suis dans mon propre camp à moi ! Je ne vis, je ne respires que pour mon propre plaisir à moi et moi seul. S'il se trouve à présent que mon envie coïncide avec celle de mon amant du moment, cela n'est que pur hasard et non une envie que j'aurais du lui plaire d'une quelconque manière que cela soit. Je ris légèrement , puis je me lève du lit.

A présent debout et entièrement nu face à lui, mon regard bleu devient jaune, puis entièrement noir et enfin je le contourne, je me saisie de mon peignoir que j'enfile avec une infinie douceur, puis je reviens m’asseoir sur le lit et je lui réponds d'une voix douce et claire : "Mon cher Elliott, tes intentions sont assez évidente. Tu devrais apprendre à mieux masquer ton jeux ou tes adversaires ne feront qu'une bouchée de toi." Me penchant en arrière seulement soutenue par mes bras tendu, je lui souris à nouveau et j'ajoute : "Je te donnerai ce que tu veux à une condition et elle n'est bien sur pas négociable. Dis moi ce que tu compte faire de mon sang et je ne te conseil pas de me mentir si tu souhaite garder la petite tache obscure qui te sert d'âme à l'intérieur de ta charmante personne. Tu n'as déjà plus de cœur, il serait dommage pour toi que tu n'ai plus d'âmes non plus." Oui, un être sans âme n'est plus qu'une coquille vide ! Une ombre froide et insipide qui continue de vivre tout en ayant conscience d'être damné pour l'éternité.  

©️ nightgaunt


Embrace the Darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Garou
Elliot O'Hare
⚝Paroles Échangées : 46

MessageSujet: Re: Underneath the night sky - Elliot & Azéla -    Jeu 15 Nov - 23:48

Underneath the night sky
I get lost all the time In my thoughts, in my mind

Il ne fallait point se mépriser sur Elliot. Il savait jouer avec les personnes, les manipuler tel des pantins dont il était celui qui tirait les ficelles. Elliot savait quand il fallait jouer de ses atouts, d’être un véritable apôtre. Lors des soirées où le monde se transformait en un véritable terrain de jeu, Elliot devenait un véritable maître dans l’art du mensonge et de la manipulation, faisant rougir les femmes aux beautés fatales et soumettant les hommes à sa force sauvage qui se cachait dans ses yeux bleu azurs. C’était dans ce genre de soirées où il s’efforçait de cacher ses véritables intentions afin d’obtenir ce qu’il souhaite réellement, l’attention et la soumission. Les moyens qu’il a pour obtenir ce qu’il souhaitait, se résumait en deux choses, la manipulation ou la force. Il avait un sacré penchant pour ce qui était de la force, après tout, il n’avait connu que cela. Toute son enfance, il avait été rongé par cette jalousie naissante dans son cœur. Cette jalousie qui le consumait de l’intérieur, lui ouvrant les chairs. Toute son enfance, on lui avait appris qu’une seule chose : La soumission face à son frère, le futur Alpha. Cette soumission n’avait pas été venue avec la douceur d’une mère qui lui souriait, ni un bref regard attendri de son père. Non, cette soumission a été créée d’une manière violente et cruelle. Le sang avait toujours coulé dans cette histoire et c’était le siens. Il avait été un enfant combattif, il avait combattu le plus longtemps qu’il pouvait cette peur en lui, cette violence qu’il subissait mais tout enfant avait une limite, un point de craquage. Finalement, ces parents avaient trouvé ce petit point de craquage, jouant à leur guise de celui-ci. Son cœur. Son insatiable soif d’amour et d’attention de la part d’eux. Ce petit point qu’ils avaient fini par briser pour obtenir de lui, cette soumission. Un enfant n’avait pas peur de parents aimants, mais il avait peur de parents mauvais et cruels avec lui. Il avait passé toute sa vie, à n’être que rien, à n’être que l’ombre de son frère. Son chien de garde. Il avait passé toute son enfance, à n’être que la sombre tâche sur le tableau.

Tout le monde avait vénéré ce frère, gentil et musclé monsieur qui savait allier intelligence, force et compassion. Des choses qu’Elliot n’avait pas eues à force de rester le sale bâtard de la meute. La compassion ? Pourquoi en aurait-il ? Personne n’en avait eu pour lui quand il n’était qu’un petit garçon cantonné à une laisse invisible, à des coups et un placard qui lui servait le plus souvent de lit qu’autre chose. De la force ? Cela, il en avait à revendre mais il n’utilisait pas la force pour aider sa meute ou son peuple. Non, il utilisait celle-ci pour les mettre à terre, les soumettre à lui. Cette force qu’il puisait dans sa colère et sa rancune. Une force insoupçonné, beaucoup ont été choqués de voir à quel point, il était fort et puissant. Peut-être qu’au final, ses parents avaient mal regardé cela, avaient misé sur le mauvais cheval. Qu’il rêvait de détruire sa meute, juste pour voir ses parents souffrir de cela mais Elliot avait encore besoin de cette meute mais il espérait qu’il n’y a pas de complots quand il avait le dos tourné, sinon, il n’allait plus se contenir parce qu’il ne rêvait que de ça, de les tuer, un par un. Il passait ses journées avec des personnes qui l’avaient vu grandir, se faire battre. Il voyait le dédain dans leurs yeux et pour certains, une lueur de peur. C’était cette lueur qu’il voulait, non, une autre. Elliot espérait sincèrement qu’ils arriveraient à se tempérer lorsqu’il serait dans ses mauvais jours parce que sinon, il n’allait en faire qu’une bouchée, utile ou pas, et cela serait dommage de les tuer avant qu’il termine son funeste projet.

Il eut un sourire en la voyant se lever, se laissant pousser afin de la regarder, de l’admirer. La lueur argentée de la lune la rendait presque irréelle à ses yeux. Sa peau de porcelaine semblait briller de mille éclats. Le crépuscule lui allait si bien au teint. Il eut un petit ricanement en la regardant.

-Voyons, ma douce, ne me prends pas pour un idiot tombé dans la dernière pluie. Je sais quand il faut les cacher et quand il ne sert à rien de le faire, par exemple, avec toi, déclara-t-il. Ne te soucie pas de ce côté-là, je calcule toujours parfaitement mes coups en ayant toujours un d’avance sur mes ennemis, ajouta Elliot avec un petit sourire en coin.

Il n’allait pas cacher ses intentions, pas à elle. Il avait lu en elle, un désir profond de mettre le chaos sur Terre sans forçant vouloir se salir les mains, cela tombait bien, il aimait se les salir. Il avait toujours été celui qui se salissait aux côtés de son frère. Il vint à lui attraper le bras, se redressant afin de lui faire face, debout mais pas dominant. Il n’essaierait jamais de dominer une telle chose. Il n’était pas stupide.

-Ce que je compte en faire, mon ange, ne va pas te plaire. Ton cher ami vampire, comment il s’appelle déjà ? Demanda-t-il avant de marquer une pause avant de reprendre avec un sourire narquois. Ah oui, Stefano pourra être une de ses victimes potentielles. Ton sang est la clé pour affaiblir les vampires qui peuplent cette baie et je compte l’utiliser sur eux, ajouta-t-il en se penchant en avant pour poser un baiser sur la commissure de ses lèvres avec un petit sourire.

Il se pencha vers son oreille, caressant de ses lèvres pleines, la joue de la belle démone. Une tension électrique était au rendez-vous dans cette pièce, remettant une de ses mèches en arrière afin de lui laisser libre accès à son oreille.

-Tant qu’à mon âme, je crains que je ne te serais d’aucune utilité en étant une coquille vide, crois-moi sur parole, vaut mieux m’avoir avec celle-ci que sans, murmura-t-il avec un petit sourire en coin qui voulait tout dire, ses yeux brillants d’une lueur dangereuse.


©️ nightgaunt




You Will Never Destroy Me


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Démon
Azéla Drake
⚝Paroles Échangées : 180
⚝Localisation : Dans mon casino

MessageSujet: Re: Underneath the night sky - Elliot & Azéla -    Jeu 22 Nov - 18:57

Underneath the night sky
Azéla & Elliot

Ce petit ricanement me plait bien ! Oh le vilain petit loup que voilà ! Il calcule toujours ses coups qu'il me dit ? Oui, sans doute mais surement pas autant que moi ! Je suis un des premiers démons qui ont foulé cette terre. Une des premières à avoir suivie Lucifer en enfer et il pense pouvoir à moi me cacher la moindre chose ? A présent debout face moi le loup ne perd pas de sa superbe. Il se saisit de mon bras et réponds alors de manière plus franche que je m'y attendais et c'est une grande preuve d'intelligence de sa part. Je vois que je peux toujours me fier à mon jugement et c'est une bonne chose. Le voilà donc entrain de m'expliquer que le sang de Démon est une arme pour affaiblir les vampires et qu'il comptait l'utiliser sur eux ! Grand bien lui fasse de le faire et je veux bien lui fournir mon sang si il le désire pour mettre un peu d'ambiance en ville. Il peut bien s'amuser si il le veut, Mais si il touche mon Stefano ça ne va pas du tout aller ! Oui, si il touche à mon jouet favoris, je ne vais pas tarder à perdre patience ! Le voilà qui embrasse ensuite la commissure de mes lèvres tandis que mon regard plonge alors instantanément dans le siens. Je l'écoute avec attention sans prononcer le moindre mot. De toute façon, cela serait inutile, il y a longtemps que j'ai compris que les plus grands égocentrique de ce monde adoraient plus que tout entendre la résonance de leur propre voix ! Tiens, la réflexion sur son âme son utilité arrive tout de même à me tirer un petit sourire en coin et j'ajoute alors d'un ton glaciale : "Moi seule jugerai de l'utilité ou non de ta petite âme perfide !" 

Puis je place ma main à plat sur son torse chaud et musclé et je le repousse à quelques centimètres loin de moi, puis je lui tourne le dos. Je respire ensuite fortement, je prends un nouveau verre de whisky, puis je lui réponds : "Bien, bien, ton idée me semble intéressante mais comment compte tu la mettre en pratique à grande échelle ? Si je me lance avec toi dans ce projet, je veux que cela touche le plus de personnes possible ! Le sang de Démon créer une dépendance chez les suceurs de sangs, mais je voudrais bien plus que cela..." Une idée germe alors dans mon esprit encore plus machiavélique. Me voilà à présent à rire doucement. Je me retourne ensuite vers mon amant et je me décide à lui dire mon idée ! "Je pense que si on couplait mon sang avec une drogue de synthèse, cela pourrait créer des réactions intéressante chez les vampires ! Je veux les voir à notre merci, incapable de se contrôler. Je veux que leur addiction soit comme un démon, un parasite qui sera en eux et les transformera à jamais !"

Oui, pourquoi ce contenter de faire d'eux des junkies si on peut faire encore mieux ? Des suceurs de sangs addicts c'est bien, mais incontrôlable c'est encore mieux ! La terreur régnera sur la ville, nul ne sera en sécurité. Les humains, les sorciers, les chasseurs et les Médiums eux mêmes trembleront face à cette nouvelle menace et pendent ce temps là, moi et les miens mèneront nos petites affaires en toute tranquillité ! Voilà un plan qui me plait ! Mes lèvres plongées dans mon whisky, mon regard bleu azur se replonge dans celui d'Eliott et j'ajoute un sourire au coin des lèvres : "Alors tu en dis quoi ? Tu es prêt à jouer le grand jeux ? Je te préviens, si tu entre sur la piste avec moi, il n'y aura plus de retour en arrière possible ! Et tu prêt à mettre cette ville à feu et à sang ?" Voyons voir jusqu'où mon petit louloup est prêt à aller pour avoir plus de pouvoir ! Je me demande si je fais ça pour moi même ou juste pour le plaisir de corrompre et de noircir encore d'avantage cette âme déjà si sombre et brisé qui est face à moi ? Oh puis peut-importe ! Ça sera drôle et c'est tout ce qui importe !  

©️ nightgaunt


Embrace the Darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Garou
Elliot O'Hare
⚝Paroles Échangées : 46

MessageSujet: Re: Underneath the night sky - Elliot & Azéla -    Sam 8 Déc - 0:21

Underneath the night sky
I get lost all the time In my thoughts, in my mind

Elliot a toujours été le second dans la vie ou le dernier. Il était le second né et de ce fait, il s’était maudit. Il pensait avec amertume que tout aurait été plus simple sans que son frère existe ou qu’il soit né après lui. Cela aurait été Elliot qui aurait été chouchouté et choyé pendant que son frère irait dans ce foutu placard avec des ecchymoses et du sang séché. Sa vie aurait été beaucoup plus belle sans Aslan, beaucoup moins obscur. Le loup avait appris à aimer l’obscurité car ses parents l’avaient cantonné à cela. Il se souvenait que trop bien de ce placard obscur et humide, de ses membres engourdis et endoloris par les coups et l’étroitesse de l’endroit où ses géniteurs l’oubliaient. Il se souvenait de l’obscurité, de la douleur et de l’ennui qui guettait chacune de ses respirations. Tout cela parce qu’il n’était pas attendu par ses parents au lieu de le prendre comme une jolie surprise, ils l’avaient pris comme un fardeau à porter. En naissant, Elliot était devenu leur croix. Une croix qu’ils voulaient briser et brûler. Il avait détesté d’être le second, il avait détesté ce sentiment d’infériorité que cela incombait comme place. Il était le second né et le dernier dans le cœur de ses parents, tout cela parce que sa mère était devenue infertile peu après sa naissance. Les médecins avaient dit que c’était Elliot qui avait causé cela, mais à son humble avis, il fallait peut-être mettre en doute les paroles du médecin. Remarque, sa mère et son père étaient ses freins dans son ascension. Il devait les tuer avant qu’ils lui causent des petits soucis dans ses projets. Ils aimaient le rabaisser et l’humilier et ils pouvaient être des sérieux ennemis. Il allait les tuer et Elliot adorait cela, cette idée qui commençait à germer dans son esprit. Sa mère hurlant sous les brûlures qu’il lui prodiguerait soigneusement, là où elle l’avait critiqué. Certes, parfois, c’était sur son apparence. Elliot allait la regarder mourir sous ses coups et devant son père, il achèverait le coup fatal, il allait lui arracher son cœur et peut-être même prendre une bouchée avant de l’envoyer dans la tête de son géniteur. C’était selon lui, le retour du bâton. Cependant, Elliot connaissait bien ses parents et devait concevoir, un plan A, un plan B, un plan C. Bref, un plan qui correspondrait aux 26 lettres de l’alphabet, faire des coups d’avance.

Il offrit un sourire mauvais à la belle démone quand elle venait à lui. Elliot avait appris à aimer l’obscurité et Azéla représentait cette obscurité qu’il avait appris à vouloir. Il avait été bercé par la violence et le vice et la démone avait ce doux parfum ancré en elle.

-Oh, cela, je sais, tu es le seul juge mais je sais  qu’en tant que coquille vide ne te servirait surement à rien, enfin beaucoup moins que si j’avais mon âme, s’enquit-il en levant des yeux qui brillaient d’une lueur malsaine.

La lune et son éclat argenté lui donnait des lueurs étranges et effrayantes, un aspect des plus inquiétants. Ses traits semblaient être inhumains à cause de la lueur lunaire, comme si ses traits lupins ressortaient, lui donnant un côté sombre et bestial. Ce n’était pas étonnant, à force d’avoir été traité comme un animal, il en était devenu un. Il l’écoutait parler, plissant des yeux d’un air soupçonneux avec un petit sourire en coin. Azela était parfaite et avait compris son petit plan dès le départ mais il restait un pan de mystère dans tout ça. Il la savait comme étant une compagne d’un vampire assez réputé pour ses frasques. Un homme sauvage aux allures excentrique mais classe.

-Oh , trésor, tu m’en réjouis d’avance de ce petit plan mais il y a un léger hic qui me laisse douter de toi. Vois-tu, je me méfie de toi. Pourrais-je te faire encore confiance quand la ville sera à feu et à sang et que t’auras obtenu ce que tu souhaites ? Mais pire encore ma chère, si les vampires comprennent que les loups sont derrière ça, et qu’ils décident d’attaquer les meutes. Qui vont les protéger ? Moi ? Certes, je suis leur Alpha mais je ne pourrais rien face à des centaines de vampires drogués et assoiffés de colère et de soif ? Je veux une garantie qu’ils seront protégés par les vampires. Ils se sont déjà assez faits décimés comme ça à cause d’eux, répondit-il. Les loups sont depuis trop longtemps devenus des parias, toi-même, tu as vu cette noble d’espèce disparaître sous le joug des vampires, se faire soumettre par les sorcières. On vivait paisiblement autrefois et on s’est fait décimés à cause de quelques attaques, s’enquit-il en remettant ses vêtements, restant torse nu.

Un torse aux multiples cicatrices avec un tatouage qui lui prenait le bras et trapèze montant presque à son cou. Des marques apparaissaient sur celui-ci, témoignage d’un passé fait dans la violence et la haine de ses parents. Tout son corps en était habité. Certes, il était un loup, il guérissait beaucoup plus vite que les humains mais parfois certaines cicatrices semblaient ne pas vouloir s’effacer au fil du temps. Elliot se dégoûtait à se regarder ainsi, il haïssait ses marques, preuve d’un jour où il avait été faible. Preuve d’une faiblesse mais en même temps, elles étaient le témoignage silencieux de son combat de tous les jours comme la noirceur et l’obscurité. N’importe quel cœur tenace finissait par succomber. Il s’avançait vers la fenêtre qui donnait sur la rue, admirant les passants vivre leurs vies en pensant qu’au moment présent, ne sachant pas qu’une ombre rôdait, dansait autour d’eux.

- Je veux prouver à mes parents que je suis un homme fort quitte à faire un pacte avec le diable pour le prouver. Je veux voir cette lueur de peur dans leurs yeux en me voyant marcher sur les cadavres de vampire avant de les achever eux aussi dans un bain de sang. Je tuerais ma mère en premier, la torturant avant de lui arracher le cœur face à mon père soumis à Mes pieds. Je ne reviendrais jamais en arrière et je marcherais avec toi, en me promettant une chose de protéger les loups de la fureur des vampires. De plus, ton cher petit ami, Stefano, risque d’être contaminé contre ça, tu ne devrais pas lui faire un antidote ? Il est connu pour être un ivrogne de bas étage, se droguant et se faisant volage, continua-t-il d'une voix rauque. A part ça, je suis prêt à mettre cette ville à feu et à sang, ajouta-t-il avec un petit sourire tout en admirant la lune qui brillait ce soir d’un éclat absolument magnifique.



©️ nightgaunt




You Will Never Destroy Me


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Démon
Azéla Drake
⚝Paroles Échangées : 180
⚝Localisation : Dans mon casino

MessageSujet: Re: Underneath the night sky - Elliot & Azéla -    Mer 2 Jan - 13:00

Underneath the night sky
Azéla & Elliot

En voilà un petit Loup bien intelligent. Il faudra que je méfie tout de même, j'ai beau être un Démon millénaire, il n'en demeure pas moins qu'il reste extrêmement dangereux et son plan même si je peux facilement le retourner en faveur de moi-même et les miens, il peut aussi m'éclater entre les doigts ! Si tout se découvrait, il me faudrait la jouer fine pour tout mettre sur le dos d'Élliot mais je ne serais pas seule pour ça ! Oui, il faut que je m'entoure des meilleurs ! Mon frère voudra surement en être et peut-être d'autres. Bien, bien, cette histoire commence à se faire une place dans ma tête.

Les paroles suivantes de mon petit loup ne font que confirmer ce que je pensais de lui, il est très intelligent ! Il doute de moi et il a bien raison ! Il connait sans doute la réputation des démons. Avec nous tout a toujours un prix et c'est bien souvent beaucoup plus élevé que ce que les gens sont capable de payer ! C'est ce qui fait toute la beauté de la chose pour nous autres. Je soupire. Il commence à m'agacer et ce n'est jamais bon quand je le suis ! Je prends une grande inspiration tout en reposant une de mes main sur le torse de mon amant et je lui répond d'une voix posée : "Ne te fais pas de soucis, je serais de ton coté naturellement ! Tu bénéficiera de tout mon soutiens et de celui des frères démons qui seront avec nous dans toutes cette affaire. Une âme aussi noire que la tienne est toujours bien utile à avoir sous la main nous n'allons rien laisser t'arriver et si tu le désire, nous t'aiderons à protéger les tiens également. Et puis si nous la jouons fine, personne ne nous soupçonnera !" Oui, je suis d'accord au moins sur un point avec mon partenaire, les Vampires ont pris bien trop de pouvoir en ville et dans le monde ! Il est temps qu'ils comprennent où est leur véritable place ! Alors oui, finalement il se pourrait que je sois plus sincère dans mes paroles qu'on pourrait le croire. Le moment venue, peut-être bien que j'aiderai les Loups, mais seulement si cela ne met pas trop en danger ! Dans le cas contraire, je me rangerai du coté du plus fort comme je l'ai toujours fait.

Le corps musclé de mon amant couvert de cicatrice témoigne pour lui de son passé tumultueux. C'est ce qui est bien avec nous les Démons, lorsque un corps est trop vieux ou abîmé, nous en changeons tout simplement. Je n'ai pas encore de soucis à me faire pour ma part, mon hôte est vraiment parfaite et je pense qu’elle le restera encore au moins une bonne dizaine d'années peut-être d'avantage avec les rituels adéquats. Mon cher Elliot semble soudainement très pensif. Il avance vers la fenêtre et contemple en silence la rue sur laquelle donne la fenêtre de la chambre.

Faire un pacte avec le diable pour prouver sa valeur à ses parents. Finalement les Loups sont aussi stupide et manipulable que les humains ! J'en serais presque déçue... Je vois qu'il est encore plus pourri et dangereux que je le pensais. Un esprit aussi volatile que le siens est dangereux ! Oui, je dois me méfier et rester sur mes gardes ou je pourrais y laisser des plumes. "Ne te fais pas de soucis pour Stefano. Je veillerai à ce qu'il soit tellement occupé qu'il ne pensera pas à aller dans ton bouge pour se soûler ! Ton plan est bien roder, tu auras ta vengeance, oui je vais t'aider à l'obtenir !" Puis je m'avance vers lui, je le retourne et je pose avec ferveur mes lèvres sur les siennes. Oui, il est beau mon loup ! Noir, cruel et sans pitié ! Mon petit jouet brisé que je vais prendre plaisir à manipuler !  
©️ nightgaunt


Embrace the Darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Underneath the night sky - Elliot & Azéla -    

Revenir en haut Aller en bas
 

Underneath the night sky - Elliot & Azéla -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Moon Night ~~
» [RS] Fright Night [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Archives :: ♰ Archives :: RPS finis-