Partagez
 

 Come as you are | Xander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Phénix
Christopher Marlowe
⚝Paroles Échangées : 58
⚝Age : 28

Come as you are | Xander Empty
Message# Sujet: Come as you are | Xander   Come as you are | Xander EmptyMar 23 Juil - 22:41

Come as you are
Don't you forget about dying
Don't you forget about your friend death
Don't you forget that you will die

Xander & Kit
L'air de l'appartement était ampli de musique, tantôt douce et lanscinante, tantôt agressive et violente, les mouvements francs et plein de grâce de Vivaldi se succèdaient, se faisant entendre dans toutes les pièces, avec force. En dehors de la musique, l'appartement était d'un calme sans pareil, rien ne bougeait et il aurait aussi bien pu être inhabité, vide, si il n'y avait pas eu la musique aussi forte pour signaler qu'une présence humaine se trouvait fatalement dans l'habitation.

Le propriétaire de l'appartement était allongé sur son lit, complètement étalé à regarder le plafond en écoutant les mouvements passer un à un, comme le temps qui s'égrainait dans sa propre vie, tantôt doux et calme, tantôt brutal et tumultueux. Il y pensait beaucoup, en ce moment, il pensait à sa vie, à ce qui s'y passait, à tout ce qui tournait sans cesse dans sa tête mais également à ses souvenirs, à Joseph. Il ne pouvait se l'enlever de la tête, il n'y arrivait pas, il avait beau essayé, il avait beau tenter de penser à autre chose, il ne pouvait pas. Le banshee hantait ses rêves, ses pensées, nuit comme jour, il y était attaché plus qu'à n'importe quoi d'autre au monde. Il se répétait sans cesse qu'il devait passer à autre chose, cela faisait plusieurs décennies qu'il se le répétait. En fait, ça faisait deux siècles qu'il se disait cela.

Mais depuis, les humains avaient inventé des choses, des cercles de parole, des groupes d'anonymes, tout ça pour parler des problèmes, des choses qui n'allaient pas, de l'alcoolisme, de la dépendance quelle qu'elle soit et...du deuil. C'était étrange, de se dire que parler de tout ça pouvait vraiment aider à aller mieux. Comment discuter pouvait arranger des choses aussi graves, aussi dures...? Christopher n'en savait rien mais il avait pris la décision d'y aller. Il avait vu qu'il existait l'un de ces groupes de soutien, dans un centre communautaire non loin de chez lui. Le centre laissait des salles pour ce genre de réunions, celles des anciens combattants, des ex-toxicos, des alcooliques, des malades ou des gens en deuil...

Alors que le morceau s'achevait, le phénix se redressa sur son lit et alla s'habiller rapidement, enfilant un costume simple, gris, qui se voulait passe-partout mais lui allait tout de même comme un gant. Il arrêta la musique, passa sa veste et sortir de chez lui prestement pour dévaler les escaliers de l'immeuble. Il n'y avait pas d'ascsenseur où il vivait, juste une cage d'escalier en fer forgé noir, qu'il descendit très vite. Il se hâta de parcourir les quelques rues qui le séparaient du centre communautaire, il était à pied, ce n'était vraiment pas très loin et il y entra en souriant à un groupe de jeunes filles qui fumaient non loin de la porte en gloussant et en écoutant de la musique.

Il ne mit pas longtemps à trouver la pièce où se trouvait la réunion, il y avait des hommes, des femmes, des jeunes, des vieux, il évita de regarder les gens, au moins pour l'instant. Il alla s'asseoir, les chaises étaient disposée en cercle, il y en avait une bonne dizaine. Il était d'ores et déjà un peu mal à l'aise à l'idée d'être en cercle avec tout le monde. Il aurait préféré des rangs de chaises, pour se mettre au fond, se cacher un peu. Là il serait en plein vue de tout le monde, il devrait probablement parler, au moins se présenter. Il était un peu stressé, assis sur sa chaise, visiblement mal à l'aise, attendant que la réunion commence.

b l a c k f i s h



You were my light, I'm in the dark without you
Team Sulfura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Alexander Brown
⚝Paroles Échangées : 182
⚝Localisation : L.A

Come as you are | Xander Empty
Message# Sujet: Re: Come as you are | Xander   Come as you are | Xander EmptyDim 28 Juil - 5:56

Le message de détresse provoqua chez Xander une réaction peu commune : il se précipita, paniqué, à l’adresse indiquée par Lucas. Inquiet pour le jeune phénix, terrifié de ce que cela signifiait, il parcourut les rues en courant, maudissant comme souvent lorsqu’il était pressé, l’absence de ses ailes. Sa nuque et ses paumes le picotaient, comme si l’encre de son tatouage avait dégouliné jusqu’à ses phalanges secouées de spasmes.
Il était prêt à faire usage de ses flammes s’il le fallait.

L’australien était essoufflé lorsqu’il arriva à destination. Il s’agissait là d’un immeuble des plus banals, un bâtiment normal qui attisa encore plus sa méfiance. Les choses qui n’avaient pas l’air dangereuses l’étaient toujours plus qu’on pouvait l’imaginer. Des jeunes étaient assis au bas des marches et le phénix serra les dents en regardant autour de lui. Que faire ? Devait-il appeler Lucas ? S’aventurer à l’intérieur ? Le temps était-il compté ?
Il n’en savait rien.

L’objet de ses pensées apparut lorsqu’il sortit son portable de sa poche. Sain et sauf. Un soupir de soulagement échappa à Xander. Lucas l’approchait, parfaitement calme et cela mit la puce à l’oeil du plus âgé, qui le regarda avec un air empli de suspicion. Il vocalisa son étonnement et desserra prudemment les poings tandis que le blond le poussait à l’intérieur de l’immeuble. Un groupe d’accompagnement du deuil ? Il n’était pas en danger alors ? Affolé, le pompier était encore préoccupé par le message qu’il avait reçu.

Lucas ne voulait pas perdre à nouveau une personne qu’il aimait. Le coeur de Xander se serra et il passa le pas de la porte sans le réaliser. Lorsqu’il revint à lui et se retourna, il était trop tard. Le blond avait disparu et il était dans une salle à l’atmosphère pesante, alourdie par la peine de toutes ces personnes endeuillées. Le phénix resta un instant immobile. Il pouvait quitter les lieux, mais quelque chose l’en empêchait. Peut-être parce que dans le fond, il comprenait Lucas. Lui aussi, aurait aimé pouvoir apporter ce genre de soutien à…

Ses yeux s’humidifièrent tandis qu’il pensait à Kourahi. Une boule dans sa gorge l’empêcha de refuser lorsque l’organisateur de la réunion le guida doucement vers les chaises placées en cercle au milieu de la pièce. Xander laissa sa veste en cuir glisser de ses épaules et la posa sur le dossier d’une chaise. L’homme assis sur celle d’à côté semblait mal à l’aise et cela le rassura un peu. Ragaillardi, l’australien prit place à côté de lui. Il passa une main gênée dans sa nuque, traçant les contours de son tatouage du bout des doigts.

« Pour vous aussi, c’est la première fois ? demanda-t-il à son voisin. »

Il lui lança un regard compatissant.

Hors RP:
 



Team Héricendre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Christopher Marlowe
⚝Paroles Échangées : 58
⚝Age : 28

Come as you are | Xander Empty
Message# Sujet: Re: Come as you are | Xander   Come as you are | Xander EmptyMar 30 Juil - 15:48

Come as you are
Don't you forget about dying
Don't you forget about your friend death
Don't you forget that you will die

Xander & Kit
Le phénix se triturait les doigts et les mains nerveusement, limitant les contacts visuels avec les gens lui disant bonjour, mais ils étaient peu nombreux. Peu à peu, les gens arrivaient et s'asseyaient, certains semblaient bien plus ouverts que Christopher, bien plus enclins à discuter et à se montrer amicaux. Il ne voulait pas, lui, il voulait juste venir écouter, venir voir ce qui se passait dans ces réunions, il ne savait pas comment tout cela allait tourner ni même si cela allait l'aider, ne serait-ce qu'un peu. Une femme s'assit à côté de lui, mais ne lui adressa ni mot, ni regard, elle écrivait sur son téléphone, simplement. Etrange attitude, se dit le phénix, mais qui était-il pour juger ? Personne, voilà tout.

Ce fut ensuite à un jeune homme de venir s'asseoir à côté de lui, il avait commencé par poser une veste en cuir sur la chaise, ce qui attira le regard du phénix. Il leva les yeux sur jeune homme, blond, avec un drôle de visage rond, qu'il détailla un instant. Il détourna cependant vite les yeux quand il s'assit. Il n'avait pas l'air très à l'aise, lui non plus, et c'était quelque chose qui fit étrangement du bien à Christopher. Il se sentait rassuré de voir quelqu'un qui avait aussi peur que lui d'être là et qui ne voulait pas vraiment être là non plus. Christopher s'était forcé à venir, parce qu'il pensait que ça lui ferait du bien, mais était-ce certain ? Pas vraiment et, au fond, il n'avait pas vraiment envie d'être là. Et encore moins envie de raconter son histoire. Il espérait vraiment ne pas avoir à le dire, qu'on ne lui demanderait rien.

Le phénix ne comprit pas immédiatement qu'on s'adressait à lui mais il finit par tourner la tête vers l'origine de la voix la plus probable : le jeune homme. L'écrivain esquissa un sourire, l'espace d'un bref instant, pour se montrer sympathique mais ce n'était peut-être pas l'effet que cela fit. " Heu oui, en effet, c'est ma première fois. C'est...un peu stressant vous trouvez pas...? " demanda-t-il avec un air aimable et gentil. Parler avec ce jeune homme avait au moins le mérite de le rassurer, de le faire se sentir mieux. Il savait qu'il n'était pas seul, que quelqu'un d'autre n'avait pas très envie d'être là et que ça leur ferait au moins quelques points communs.

Tout le monde s'assit dans la salle, ils étaient onze et il restait même un siège vide si quelqu'un arrivait au milieu. Un homme semblait diriger leur réunion, il avait un visage doux et un sourire compatissant, sa voix était grave et il semblait compréhensif et charmant. Il se présenta, Mark, et demanda à ce que tout le monde se présente et raconte un peu pourquoi ils étaient là, si ils le voulaient bien. Tour à tour, tout le monde le fit et vint celui de la femme à côté de Christopher. Puis ce fut le sien. Il se tortilla un instant sur sa chaise, il paraissait trop grand pour elle et les regards étaient tournés vers lui. Mark se montra rassurant, lui disant qu'il avait tout son temps et qu'il n'avait pas besoin d'entrer dans les détails si il ne le voulait pas.

" Heu bonsoir, je m'appelle Christopher, " commença-t-il avant une pause pendant laquelle les autres lui répondirent bonjour. " Je...Je ne sais pas trop par quoi commencer, je...C'est la première fois que je viens. " Mark lui répéta qu'il ne devait pas se presser, qu'il fallait qu'il prenne son temps et qu'il pouvait commencer par leur parler de celui ou celle qu'il avait perdu, si il le voulait. Christopher prit une longue inspiration, comme pour se donner du courage, sous tous ces regards tournés vers lui. " Eh bien je...J'ai perdu mon mari, Joseph...Il était soldat et...Il n'est jamais revenu de la guerre... " se contenta-t-il de dire avant de baisser à nouveau la tête. Il ne voulait pas vraiment en dire plus, que pourrait-il bien dire sans dévoiler que ça n'avait rien à voir avec la guerre en Irak ou une autre plus récente mais bien avec celle de Napoléon...Mark comprit que le phénix ne dirait rien de plus et il se tourna vers le suivant, l'inconnu à la veste en cuir aussi stressé que Christopher.

b l a c k f i s h



You were my light, I'm in the dark without you
Team Sulfura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Alexander Brown
⚝Paroles Échangées : 182
⚝Localisation : L.A

Come as you are | Xander Empty
Message# Sujet: Re: Come as you are | Xander   Come as you are | Xander EmptyVen 2 Aoû - 7:59

L’homme à ses côtés lui adressa un regard mais ne s’attarda pas longtemps sur le visage de Xander. L’inconnu sourit tout de même lorsqu’il lui adressa la parole et répondit aimablement. Il était nerveux et c’était communicatif. Xander tira sur quelques mèches flamboyantes qui rebiquaient dans sa nuque et hocha la tête, une boule dans la gorge. Il ne savait pas vraiment à quoi s’attendre et se rendit soudain compte qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il allait dire. Car il allait être obligé de se présenter, n’est-ce pas ?

Le phénix maudit mentalement Lucas. Il savait que le petit voulait l’aider mais c’était beaucoup de complications pour peut-être pas grand-chose, finalement. Qui pouvait comprendre et accompagner le deuil d’une créature surnaturelle ? Kourahi n’était pas simplement morte, mais ce n’était pas tout à fait suicidée non plus. Elle s’était laissée mourir et c’était là toute la différence entre les humains présents et Ekerahi. Il serra les poings, les muscles de ses bras tendus tandis que le chagrin se mêlait à la colère qu’il éprouvait encore.

Tout le monde était assis à présent et l’australien se concentra sur Mark, l’homme qui dirigeait la réunion. Il semblait empathique songea Xander tandis qu’ils faisaient un tour de la salle. Il écouta vaguement les autres, gêné de savoir ce qu’ils traversaient. Il était plus facile de se dire que sa peine était unique. Elle l’était, bien sûr, mais elles l’étaient toutes. Son voisin se tortilla sur sa chaise lorsque vint son tour et le pompier s’efforça de l’écouter dans une volonté de le soutenir. Ils étaient dans le même bateau après tout.

Xander fronça les sourcils tandis que certaines personnes murmuraient des paroles compatissantes à l’intention de Christopher. La guerre ? Quelle guerre ? La façon dont l’autre homme parlait ne lui donnait pas l’impression que c’était une guerre récente, peut-être à cause de son âge et de l’emphase donnée par l’article défini. Le phénix se concentra un peu plus, peut-être s’agissait-il d’un être surnaturel. Son effort fut interrompu par Mark, qui se tourna vers lui car c’était à son tour de se présenter. Il déglutit difficilement.

« Bonsoir, moi c’est Xander. Je… je ne suis pas tout à fait là par choix, un proche m’a inscrit. »

Il grimaça mais s’efforça de continuer. Comment définir sa relation avec Kourahi ? Elle était plus qu’une amie, pas seulement une amante, pas vraiment une sœur, plus que tout ce qu’il pouvait dire.

« Ma compagne… il s’arrêta à nouveau. A perdu la vie. »

Elle avait perdu l’envie de vivre mais ce ne l’était pas tant ôtée qu’elle l’avait laisser lui échapper. Et il avait tâché de la convaincre, l’avait suppliée, avait refusé de croire qu’elle ne le comprenait pas, ne le comprenait plus. Sa déception avait été immense et il lui en voulait encore de l’avoir trahi ainsi. Il lui en voulait tellement qu’il était déterminé à rester en vie aussi longtemps qu’il le faudrait pour se prouver qu’elle avait eu tort d’abandonner.

De l’abandonner, lui.

Une fine couche de sueur l’avait recouvert tandis que sa colère faisait rage en lui et il passa le dos de sa main contre son visage pour chasser le filet d’humidité salée qu’il sentait sur sa peau. Mark avait fini de faire le tour du groupe et leur tendait feuilles et crayons avec un sourire compatissant. Xander accepta le sien en murmurant un remerciement et tourna nerveusement le stylo entre ses doigts tandis que Mark reprenait sa place dans leur cercle et donnait des instructions pour l’exercice qu’ils allaient faire.

« Ce soir, j’aimerais que vous écriviez une lettre à l’être cher que vous avez perdu. Vous n’avez pas besoin de la partager avec nous si vous ne le souhaitez pas et vous pouvez y écrire ce que vous voulez. »

Le pompier arrêta de jouer avec son stylo et froissa un peu le papier entre ses doigts. Il n’avait pas grand-chose à dire à Kourahi. Plus vraiment, car elle n’était plus là et pas encore, car il ne l’avait pas perdue depuis si longtemps, à l’échelle de ses presque deux millénaires. Il gribouilla dans un coin de la feuille avant de jeter un regard du côté à son voisin pour savoir ce qu’il faisait. Xander était soulagé de ne pas avoir besoin d’exposer ses sentiments devant le groupe.

« C’est presque décevant, de se retrouver tout seul devant une feuille, finalement, souffla-t-il. Je pensais que le groupe de soutien se basait sur le partage, c’est pour ça que je n’avais pas très envie de venir. »



Team Héricendre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Christopher Marlowe
⚝Paroles Échangées : 58
⚝Age : 28

Come as you are | Xander Empty
Message# Sujet: Re: Come as you are | Xander   Come as you are | Xander EmptyMer 7 Aoû - 11:58

Come as you are
Don't you forget about dying
Don't you forget about your friend death
Don't you forget that you will die

Xander & Kit
Rien de tout cela n'était facile. Il aurait cru que ça pourrait l'aider, lui faire du bien, mais ce n'était pas aussi simple que cela. Il ne savait pas quoi dire, il ne savait pas quoi faire, ni comment agir au milieu de ces gens qui souffraient et qui racontaient leur histoire tragique. Celui qui menait leur petite séance était peut-être compréhensif et gentil mais il n'avait pas idée de ce que le phénix pouvait ressentir, de ce qui pouvait bien se passer dans son coeur et dans son âme. Parler de ça, c'était dévoiler des choses tellement intimes...Et ça aurait été parler de ce qu'il était, de leur rencontre, de ce qu'il avait ressenti quand il avait appris que plus jamais Joseph ne rentrerait chez eux...Il ne pouvait pas faire cela, il ne le pouvait pas. Et ce qu'il se contenta de dire était bien mince. Mark passa au suivant, heureusement, il ne voulait pas qu'on s'attarde sur lui.

L'homme qui parla après lui, Xander, ne semblait pas vouloir en dire beaucoup plus. Il en dit même encore moins que ce que Christopher avait osé partager avec l'assistance. Comme quoi, il était loin d'être le seul à ne pas savoir quoi dire et à ne pas vouloir en parler avec n'importe qui aussi ouvertement. Sa compagne avait perdu la vie. Dit de la sorte, ça aurait pu signifier n'importe quoi. Et ça aurait pu dater de quelques mois comme de plusieurs années. Rien ne permettait d'en apprendre davantage et, même si Christopher n'avait pas une curiosité maladive, son sens d'écrivain le titilla pour en apprendre plus sur ce qui s'était passé pour Xander. Mais ce n'était déjà plus l'heure de parler et de partager, un autre exercice les attendait.

Ecrire...Comme si Christopher n'écrivait déjà pas assez dans sa vie...Surtout à Joseph. Combien de lettres avait-il écrites...? Combien de poèmes...? Il avait couché sur papier de nombreux mots, bien trop pour qu'ils soient comptés, à l'intention de son amour perdu. Si certaines de ces lettres et de ces poèmes avaient pu être publiés dans des recueils pour s'en souvenir et garder une trace, beaucoup avaient été lancés à la mer ou brûlés des mains même de celui qui les avait écrits, comme si faire cela permettait d'envoyer ses mots dans l'au-delà pour que le banshee puisse les lire. Sa gorge se noua, alors qu'il posa les yeux sur le papier blanc, que pouvait-il bien écrire de plus à son cher et tendre ? Il lui avait déjà tout dit, des centaines de fois, des milliers de fois même...

Ce fut alors qu'il entendit la voix de Xander, à côté de lui. Il releva ses yeux embués par les larmes vers lui et tâcha de les faire partir en se frottant du revers de la main. Et au fond de son regard, il le savait, brillait une petite flamme mourante, comme sur le point de s'éteindre, elle était là quand il pensait à Joseph et que la tristesse et le chagrin prenaient le dessus sur l'attitude que le phénix gardait au quotidien pour éloigner les questions. " Oui je...Je pensais également, " répondit-il presque par automatisme avant de reprendre, presque dans un soupire : " Ecrire...Comme si je ne l'avais pas déjà fait...Cela fait des années que j'écris, pour lui parler, mais ça ne change rien, ça ne réduit pas cette horrible sensation de manque... "

Il s'arrêta un instant de parler, cherchant dans les yeux de l'homme à côté de lui la compréhension. Il la vit, peut-être n'était-ce que son esprit qui faisait comme si il voyait alors qu'il n'y avait rien... " Je suis certain que vous savez de quelle sensation je parle...Elle vous manque comme la fleur manque au soleil au creux de l'hiver... "

b l a c k f i s h



You were my light, I'm in the dark without you
Team Sulfura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Alexander Brown
⚝Paroles Échangées : 182
⚝Localisation : L.A

Come as you are | Xander Empty
Message# Sujet: Re: Come as you are | Xander   Come as you are | Xander EmptySam 17 Aoû - 7:14

La disparition de Kourahi remontait aussi peu qu’elle datait déjà. Xander ferma les yeux pour tenter de jauger ce qu’il ressentait. C’était récent, à l’échelle de ses millénaires. Cela faisait longtemps, avec la deuxième vie qu’il commençait déjà à Los Angeles. La déception le contrariait toujours autant, bien enfouie derrière ses préoccupations quotidiennes. Il rouvrit les yeux et inscrivit une seule phrase sur sa feuille :

Je ne comprends toujours pas.

A côté d’Ekerahi, Christopher avait l’air sous le coup de l’émotion. L’exercice ne semblait pas l’aider mais déjà, les épaules de Xander se relâchait. L’écrire, alors qu’il refusait de le penser, l’avait soulagé d’un poids. Il pinça des lèvres en croisant le regard embué de larmes de son voisin et ne fit aucun commentaire tandis que l’autre homme les essuyait tant bien que mal.

Une flamme vacilla dans les prunelles bleues de l’autre homme et le phénix sursauta. La réponse de l’inconnu lui échappa presque et Xander peina à se raccrocher aux phrases suivantes pour écouter ce que Christopher soupirait. Les yeux noisette d’Ekerahi cherchèrent un signe distinctif sur le visage de son interlocuteur, incapable de reconnaître l’un de ses semblables au premier regard. Le phénix n’avait pas le coup d’oeil.

Il hocha lentement la tête et déglutit en comprenant autre chose : Christopher était de toute évidence un écrivain. Leurs regards s’accrochèrent à nouveau et Xander écarquilla les yeux. Il lui sembla que l’autre homme avait saisi la même chose que lui et la suite confirma cette sensation étrange, comme la chaleur de flammes qui n’étaient pas les siennes. Ekerahi ferma les yeux, convaincu.

« Elle est partie en flammes et me regarde comme le soleil dans le ciel. Rien, absolument rien ne peut me réconforter comme la chaleur familière qu’elle dégageait mais je ne sentirai plus jamais… »

Sa voix se brisa dans sa gorge et il recula légèrement, pressant sa paume contre sa nuque. Son tatouage le picotait désagréablement, lui rappelait qu’il avait perdu quelque chose d’autre, quelque chose de plus précieux encore que sa compagne. C’était ses ailes, qu’il cherchait toujours, elles qui le portaient encore aujourd’hui, l’espoir fou de les retrouver. Il n’abandonnerait pas, jamais, tant qu’il n’aurait pas la possibilité de prendre un dernier envol.  



Team Héricendre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Christopher Marlowe
⚝Paroles Échangées : 58
⚝Age : 28

Come as you are | Xander Empty
Message# Sujet: Re: Come as you are | Xander   Come as you are | Xander EmptyMar 27 Aoû - 14:49

Come as you are
Don't you forget about dying
Don't you forget about your friend death
Don't you forget that you will die

Xander & Kit
Leurs regards, l'un dans l'autre, étaient bien plus semblables que le phénix ne l'aurait cru, il y brûlait cette petite lueur que seuls les leurs possédaient. Il n'en était pas certain, il était bien trop troublé par ses propres émotions pour voir ce qu'il y avait là, dans les prunelles brunes de l'homme. D'abord Lucas, dans un café, maintenant cet homme, à cette réunion...Christopher ne pouvait pas croire que tout ceci arrivait par hasard, il ne pouvait pas croire que des phénix se croisaient comme ça d'un coup par hasard dans cette ville immense, une des plus grandes qu'il eut jamais vues. C'était juste fou. Il n'avait jamais cru au destin, jamais de sa vie il n'avait pensé que sa destinée, ses actes, puissent être ainsi dirigés, dictés par une force supérieure, qu'il s'agisse de dieu ou de ce que l'on appelait destin...

Et pourtant, il sentait qu'il n'était pas là par hasard, comme Alexander. Et ce que le jeune homme lui dit le prouvait, montrer une certaine vérité dans les pensées curieuses de Christopher. Il était comme lui. Il avait perdu l'âme-soeur comme lui. Ils étaient deux êtres solitaires, non par choix, mais par obligation, parce que la vie leur avait tout pris et qu'il ne leur restait absolument plus rien à quoi s'accrocher. En tout cas, pour Kit, c'était vrai. Il n'avait plus rien, même pas un espoir fugace que le bonheur revienne. Et l'écrire encore une fois ne changerait absolument rien, il n'y avait aucune chance que Joseph revienne à la vie miraculeusement.

Pendant quelques minutes, Christopher eut l'impression qu'ils étaient seuls au monde, qu'il n'y avait plus personne d'autre qu'eux deux dans cette réunion et le phénix posa une main sur la cuisse de l'homme assis à côté de lui. " Je suis sûr qu'elle vous regarde bel et bien de là-haut, " murmura-t-il doucement, essayant de se montrer réconfortant alors que lui-même était au comble de la tristesse, prêt à éclater en sanglots à la moindre seconde. Ses grands yeux bleus étaient plein de larmes, luisants à cause de l'eau salée qui s'apprêtait à déborder. Il voulait pleurer, il voulait tout lâcher, sangloter, hurler, exploser comme jamais mais...Il y avait des gens ici, des gens innocents et il savait ce qui se passait quand il se laissait aller, il savait que les flammes aussi étaient triste avec lui et voulaient sortir...

Sa gorge était nouée et il mit un moment à parvenir à articuler quelques mots. " J'ignore ce qui lui est arrivé exactement... " Et les larmes recommencèrent à pleuvoir sur ses joues, ses épaules se mirent à trembler, se soulevant au rythme des sanglots qu'il arrivait pour l'instant à garder silencieux...Mais il ne pourrait pas plus longtemps. Il se leva soudainement, s'excusant à mi-voix, Mark lui disant que ce n'était pas grave de se laisser aller, qu'il fallait qu'il en parle. Mais Kit s'en sentait incapable. Il sortit de là et fuit le regard de quiconque se trouvait dans la rue, filant dans une ruelle, le long du bâtiment où se tenait la réunion. Accroupi contre le mur, il se mit à pleurer aussi fort qu'il le put, sanglotant bruyamment, reniflant la tête dans les mains.

b l a c k f i s h



You were my light, I'm in the dark without you
Team Sulfura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Alexander Brown
⚝Paroles Échangées : 182
⚝Localisation : L.A

Come as you are | Xander Empty
Message# Sujet: Re: Come as you are | Xander   Come as you are | Xander EmptySam 7 Sep - 5:55

Xander baissa lentement les yeux sur la main que l’on venait de poser sur sa cuisse. Le contact physique le laissait mitigé, il savait que Christopher n’essayait pas de sous-entendre quoi que ce soit, mais l’autre phénix était un inconnu et lui, plus vraiment habitué à la présence des autres. Ekerahi battit finalement des cils et expira lentement.

Il n’en était pas certain, car Kourahi avait choisi de lui tourner le dos en refusant de renaître une fois de plus. Il ne savait pas s’il voulait qu’elle garde un œil sur lui de toute façon, car ses beaux yeux étaient un poids trop lourd à porter maintenant qu’il devait refaire ses vies sans elle. Et puis, y avait-il vraiment une vie après la mort, la dernière ? N’avaient-ils pas assez vécu, déjà ?

L’Australien lança un regard noisette à son semblable, qui semblait au bord des larmes. Lui-même avait ravalé les siennes et il hocha lentement la tête lorsque Christopher se confia. Quelle torture, l’ignorance, l’espoir jamais tout à fait écrasé de revoir l’être aimé. Xander savait au moins à quoi s’en tenir, il avait vu, de ses yeux, mourir son aimée.

Les larmes qui menaçaient de déborder de l’océan bleu des yeux du phénix se déversèrent finalement et le coeur du pompier se serra car il partageait, avec une aisance agaçante, la peine de l’écrivain. L’autre homme s’enfuit malgré la tentative de Mark pour le retenir et Xander n’hésita qu’une seconde avant de se lever et faire signe qu’il allait le rejoindre, presque soulagé.

Il trouva Christopher dans une ruelle, accroupi contre le mur et s’approcha à pas prudents pour lui laisser le temps de remarquer sa présence. Xander se laissa glisser contre le mur pour être à la hauteur de l’autre phénix et passa un bras hésitant autour de ses épaules dans un geste qui se voulait réconfortant. Il chercha les mots pour le soutenir.

« Il n’y a pas de mots adaptés pour décrire ce que vous ressentez et même s’il y en avait, je doute que cela soit les bons… mais je peux le comprendre. »

Il n’essaya pas d’attirer Christopher dans ses bras, se contentant de le laisser tranquille dans l’espoir que se laisser aller l’aide à se calmer. Le crâne appuyé contre le mur, Xander lança un regard au ciel sombre qui surplombait la ville. On ne voyait pas bien les étoiles avec la lumière des milliers de lampadaires qui parsemaient les rues. C’était une vue familière qui l’avait toujours réconforté.

Ekerahi ne pouvait plus voler, alors il prenait de la hauteur sur les toits et contemplaient le labyrinthe d’avenues, piqueté d’étoiles colorées et artificielles, des villes où il s’installait à chaque renaissance. C’était bien peu, mais c’était mieux que rien. Il inspira profondément et revint à lui pour murmurer quelques questions avec prudence.

« Depuis combien de temps… ? Kourahi a refusé de renaître la dernière fois, c’est ma première vie sans elle...  sa voix se brisa. Je lui en veux, tellement, de m'avoir abandonné. Et je m’en veux d’avoir pu continuer quand-même, c’est ridicule mais j’aimais plus la possibilité de retrouver mes ailes, un jour peut-être, que je l’aimais elle… Elle avait perdu espoir après des siècles entiers à renaître pour faire face aux mêmes atrocités. »



Team Héricendre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Christopher Marlowe
⚝Paroles Échangées : 58
⚝Age : 28

Come as you are | Xander Empty
Message# Sujet: Re: Come as you are | Xander   Come as you are | Xander EmptyVen 4 Oct - 12:36

Come as you are
Don't you forget about dying
Don't you forget about your friend death
Don't you forget that you will die

Xander & Kit
La douleur qu'il ressentait ne s'était jamais atténuée avec le temps, elle n'avait jamais passé et écrire n'y changeait rien. Il avait écrit sa douleur, il avait rédigé des lettres à l'attention d'un mort, il avait couché sur le papier ce qu'il ressentait, pour tâcher d'exorciser tous ses sentiments, toute sa peine. Rien n'avait servi, rien n'avait changé quoi que ce soit. Maintenant que pouvait-il faire ? Même en parler à d'autres gens en deuil ne servait à rien. Ils ne pouvaient pas comprendre. Ils ne pouvaient pas imaginer la relation qu'il avait avec Joseph. Ils ne pouvaient pas saisir à quel point leur idylle était fusionnelle, à quel point il aimait le Banshee, à quel point il l'aimait toujours, malgré les années, malgré une nouvelle vie, malgré tout ce qui les séparait.

Le phénix avait fui. Il ne pouvait rien faire d'autre. Les humains ne pouvaient pas saisir ce qu'il ressentait et leur en parler ne changerait absolument rien à la douleur immense qu'il avait dans le coeur. Même la présence de l'autre phénix n'avait rien de vraiment réconfortant. Pleurant à chaudes larmes, l'écrivain ne pensait plus qu'à Joseph, qu'à cet homme qu'il aimait plus intensément que tout. Plus intensément que sa propre vie. Il voulait se laisser mourir, il le voulait sincèrement et...Oui, il savait, au fond de lui, que c'était sa dernière vie. Qu'est-ce qui le raccrochait à la vie, honnêtement...? Son métier ? Dans ce siècle, il n'était qu'un scénariste raté, dont personne ne voulait les textes. La poésie ? Ses poèmes passionnaient autant les gens que ses scénarios. Qu'avait-il dans sa vie qui valait la peine de se battre et de ne pas désespérer ? Rien, voilà la triste vérité, voilà ce qui fit redoubler ses larmes.

Le bras passé autour de ses épaules surprit Christopher, il ne s'y était vraiment pas attendu et, en tournant la tête, il remarqua la présence du phénix de la réunion. Les mots glissèrent sur lui, comme sur l'eau sur le dos du canard. Ils ne firent aucun effet, ce n'étaient là que des platitudes, des platitudes que tous les humains pouvaient dire, que tous ceux qui apprenaient que vous aviez perdu un être cher pourraient dire. Mais les yeux bleus plein de larmes se relevèrent malgré tout vers le jeune homme. Le jeune homme qui était bien plus vieux que ce qu'il n'y paraissait. Christopher le comprit en l'écoutant, en entendant parler de ses ailes. Lui n'avait jamais connu cela, il n'avait jamais été un oiseau de feu, simplement un homme, un phénix sous sa forme humaine...

" Je...Je ne comprends pas de quoi vous parlez, " répondit-il en détournant le regard à nouveau pour fixer le bitume sous ses pieds. Non, il ne pouvait pas comprendre. Et il ne savait pas si il en avait envie. Comparer leurs histoires, voilà de quoi il avait eu peur en venant à la réunion. Parce qu'aucune histoire n'était comparable et que cela ne servait qu'à dire "j'ai connu pire" ou "il a connu pire", une compétition malsaine pour dire lequel était le plus en deuil, lequel avait le plus de raisons de souffrir et d'avoir mal. " Joseph était un Banshee, " souffla-t-il sans quitter le sol des yeux. " Et moi, je n'ai jamais eu d'ailes. Tout ce que je veux, c'est le revoir. Je prie d'avoir le courage de le rejoindre bientôt... " finit-il à mi-voix, réalisant l'odieuse vérité : il n'avait pas encore le courage de le faire et attendait simplement la fin naturelle de cette vie...

b l a c k f i s h



You were my light, I'm in the dark without you
Team Sulfura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Alexander Brown
⚝Paroles Échangées : 182
⚝Localisation : L.A

Come as you are | Xander Empty
Message# Sujet: Re: Come as you are | Xander   Come as you are | Xander EmptySam 19 Oct - 6:59

Christopher ne semblait pas très réceptif aux paroles de Xander. Ce n’était pas surprenant, le deuil était par essence personnel et malgré quelques similitudes, ni l’un ni l’autre ne pouvait comprendre ce que l’autre ressentait. Etait-ce seulement utile d’essayer de sympathiser ? Ça n’allait pas changer les choses. Le pompier se mordit l’intérieur de la joue tandis que l’autre phénix lui accordait un peu plus d’attention à la mention de ses ailes.

Xander aurait pu être déçu, mais il ne s’était pas vraiment attendu à ce que l’inconnu sache ce que c’était d’avoir des ailes. Les phoenix d’un autre temps étaient rares, il osait croire qu’il les reconnaîtrait au premier regard. Ekerahi laissa son semblable à son silence. Il n’avait pas envie de replonger dans le chagrin qui avait accompagné la disparition de Kourahi. Il n’était pas certain de ne pas finir par s’y noyer, tout compte fait.

L’autre homme reprit finalement la parole. Xander hocha lentement la tête quand bien-même Christopher ne le voyait pas. Il écoutait, cela ne serait pas suffisant et ils le savaient tous les deux. Le phénix confirma qu’il n’était pas du même temps qu’Ekerahi et ce dernier émit un son étouffé pour signifier qu’il avait compris.

Il sursauta soudain et retira son bras des épaules de l’inconnu. Ses mots avaient claqué comme une gifle et Xander resta sans voix. Il tituba maladroitement pour s’éloigner de Christopher. Ses paroles étaient trop dures à entendre quand Kourahi avait fait de même et il le lui pardonnait pas, ne se pardonnait pas non plus d’être là.

Il se râcla la gorge pour étouffer un sanglot et se releva brutalement, incapable de rester près de quelqu’un qu’il ne comprendrait en effet pas. Il était inutile d’essayer, décida Xander en s’éloignant. La conversation l’avait rendu nerveux et il fit quelques pas non loin de Christopher. Il ne savait pas quoi lui dire, n’était même pas sûr d’avoir envie de répondre quand des plaies qu’il avait cru refermées se rouvraient douloureusement.

« Je ne suis pas le mieux placé pour vous soutenir. dit-il finalement, un peu sec. »

Il ne pouvait pas l’aider, d’une façon ou d’une autre. Christopher était malheureux et n’avait pas de raison de lutter. Xander n’avait pas su retenir Kourahi et ne saurait pas le faire pour ce phénix qu’il venait de rencontrer non plus. Il préférait s’épargner la culpabilité, quand bien-même il savait que c’était déjà trop tard.



Team Héricendre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Come as you are | Xander Empty
Message# Sujet: Re: Come as you are | Xander   Come as you are | Xander Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Come as you are | Xander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Archives :: ♰ Archives :: RPS finis-