Partagez
 

 Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Phénix
Lucas Smith
Lucas Smith
Phénix
⚝Paroles Échangées : 361

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty
Message# Sujet: Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)   Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) EmptyLun 29 Juil - 21:33

Lucas savait que ce n’était pas la meilleure idée du siècle … il savait qu’il ne pouvait continuer à faire les mêmes erreurs encore et encore et encore ? Ne pas rentrer à l’heure au foyer pour jeune était une erreur…. Il savait ce que cela allait lui causer… Un blâme, peut être une nouvelle phrase sur son dossier « instable ». On le trouvait instable ? De temps en temps Lucas se demandait ce que la vérité ferait… L’instabilité, il voulait bien le croire … Mais est ce que quelqu’un avait la même situation ?

Bien sur, Lucas ne disait rien. Il était beaucoup trop peureux pour se mettre à dire ce qu’il pensait tout bas au fin fond de son esprit … Mais de temps en temps, il se posait vraiment la question… « Et si je disais à tout le monde que j’ai tué mes parents en faisant une combustion instantanée ? Et que les fois où je rentre tard et en sueur, ce n’est pas une manière pour moi de faire croire que je suis une victime, mais parce que je viens de prendre feu dans un coin de la ville et que la peur me tétanise » Ce genre de phrase lui passait souvent à l’esprit… comme des chansons dont on ne s’enlève l’air quand trouvant une autre pour la remplacer.

« Je dois courir » « Je dois mettre les gens à l’abri de moi ». « je ne veux plus jamais tué ». Ses parents adoptifs, ils les avaient vraiment tués… parce qu’il avait pris feu… et si les flammes ne lui ont jamais la délivrance par punition divine, elles avaient toujours su lui pourrir la vie … Son père et sa mère avaient été pris dans les flammes. Il était un miraculeux qui n’avait que de la suie sur son visage alors que les pompiers l’avaient trouvé au milieu du brasier, évanouie. Personne ne savait qu’il était le monstre qui avait amputé le monde des deux âmes les plus pures qu’il pouvait porté … Personne ne le savait … mais cette malheureuse aventure lui avait au moins permis une chose…

Il avait une peur bleue de ses flammes… et quand il sentait qu’il allait parti en combustion … que son âme allait s’évader en hurlant de tristesse en se remémorant son père mourir encore et encore à travers ses propres flammes … alors Lucas prenait la fuite … et il venait ici … Dans le cimetière. Pas l’idée du siècle puisque la dernière fois, il avait failli être vu par un chasseur de vampire, de ce qu’il en avait compris … Surtout que maintenant il savait que s’il venait à mourir … on le retrouverait en bébé … Sérieusement ? Qui avait eu l’idée de faire naître un enfant phénix sans le préparer à sa première vie ? De toutes évidences ses parents phénix n’avaient pas trouvés utile de l’élever comme un phénix… Ils voulaient peut être lui donner une leçon ?

Leçon entendu. Lucas détestait ce qu’il était, comment il l’était et ses flammes qui brulaient en lui … mais qui brûler en ce moment même dans le caveau d’une personne quelconque. Enfermé dans le granite et nu, ses flammes prenaient le temps de s’échapper par les trous, mais le plus gros était contenu. Les flammes s’amplifiaient se calmer, se battaient entre elles. Il pensait à Xander qui lui disait que c’était comme sa respiration, mais dès qu’il relevait les yeux vers les flammes, il voyait toujours l’ombre de son père.

Alors il attendait en pleurant que ses flammes se décident à se calmer. Finissant par s’écrouler sur le sol de fatigue, et se reposant quelques minutes … ou heures … Cela dépendait de beaucoup de facteur. Au bout de quelques temps donc, il se releva et sortit ses affaires de son sac anti-flamme. Les gens le trouvaient aussi bizarre d’avoir toujours ce sac avec lui …mais … quand on était un phénix, c’était la chose la plus importante à avoir … Il se rhabilla et sortit de son étroite cachette. Entendant à nouveau des pas proches de lui, il en profita pour se cacher derrière une statue d’ange.

Il l’avait pensé, c’était vraiment pas une bonne idée…

HRP:
 



Team Héricendre
Revenir en haut Aller en bas
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 205

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty
Message# Sujet: Re: Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)   Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) EmptyMar 30 Juil - 1:13


   


- La prochaine fois, va craquer des allumettes ailleurs !



« GAAAHHH !!! MAIS QUOI ENCORE ?!! » Pourtant, il n’est pas pudique, mais voir débouler sous sa douche deux formes ectoplasmiques ça vous fait toujours un drôle d’effet. Il ouvre des yeux ronds comme des soucoupes, c’est qu’ils n’étaient pas tout jeune ces deux là, qu’est-ce qui a bien plus les faire venir jusque dans sa salle de bain ? Il attrape la serviette alors que la femme de ce couple de morts se cache les yeux d’un air outré « Ouais bah, fallait pas venir sous ma douche si tu voulais pas voir mon engin ! » Voila comment se montrer particulièrement odieux... La réponse fut un miroir brisé, Keon soupire parce que ça ne va pas plaire à son épouse. Pas du tout. « On s’calme ! Bon vous voulez quoi ? » Il n’était plus à une demande farfelu, qu’est-ce que l’on pourrait bien lui demander encore ? Non parce qu’il est gentil Keon, il ne sait pas dire non, mais souvent les réclamations des morts sont complètement ahurissantes ! Cela ne fait qu’une semaine qu’il est sobre et il aimerait bien se tenir tranquille pour rendre sa femme fière, histoire qu’il ait enfin l’air mature et capable de prendre les bonnes décisions pour lui, en gros, arrêter de se mettre en danger, chose qu’il n’a strictement pas cessé de faire toute la semaine...

Le canadien explosa de rire, pas un rire joyeux, mais terriblement nerveux lorsqu’ils lui annonçère que quelqu’un sacaggeait leur caveau et qu’il devait absolument les aider. Après avoir repris son souffle, il répond en pouffant « Vous voulez que moi, j’aille dans un cimetière ? Moi ? » Et il se remit à rire bien évidement. Aller dans un cimetière ce serait signer son arrêt de mort, combien d’esprits est-ce qu’il y a là dedans ? Des dizaines de centaines certainement et bien sur, ils vont tous vouloir lui parler. « Il n’en est pas question ! »

Et il aurait du rester sur sa décision. Mais la colère des esprits est trop forte, l’on trouble leur repos et dévaste leur honneur à coup de flammes. Ils se mettent alors à faire voler des objets, briser des choses – ce qui était très embêtant, ils n’ont pas les moyens d’en acheter d’autres -  en jeter également directement sur Keon qui fini par céder en laissant un bordel monstre dans leur domicile. Violet va crisser qu’il ne rentre pas vite ! Et puis qu’est-ce qu’il peut y faire lui si quelqu’un détruit leur tombe ? Il ne va quand même pas se battre... En arrivant aux barrières du cimetière, il le voit le fameux caveau, sans même pénétrer les lieux ! Quelle horreur ! Des flammes sortent d’entre certaines pierres ! Le médium pali, il n’a jamais rien vu de tel. « Non ! Non, non, non ! Je n’irai pas affronter les flammes de l’enfer ! Ce n’est pas un job pour moi ! Non ! » Il se met à courir le plus vite possible en direction opposée du cimetière ! Ils sont tarés ces esprits, complètement ! Mais en chemin, il s’en prend plein la figure encore et se fait suffisamment maltraiter à coup de petites pierres. L’un des esprits trouve même la force de l’agripper et le contraindre sur plusieurs mètres à faire demi tour... Affolé, il supplie à ce qu’on le relâche et bien qu’il fasse terriblement pitié, ces deux là n’abandonnèrent jamais...

Il est tout poussiéreux quand il est de nouveau devant les grilles du cimetière. Tout était redevenu si calme... Il prend une grande inspiration et pose ses doigts sur le métal de la barrière de ce lugubre endroit. Ses intestin font des nœuds tandis qu’un frisson désagréable le parcours de haut en bas. Ses pas sont mal assurés sur les graviers, il se sent effroyablement observé alors qu’il approche de l’endroit où quelqu’un avait fait un véritable feu de joie. « hého... » Qu’il demande d’une voix aigue de stress. « Y’a quelqu’un icitte ? » Il croise les bras devant son torse, se tenant les épaules comme un autiste, se sentant étrangement en sécurité dans le sarcophage de ses bras. « Si y’a quelqu’un, montrez vous ! Parce que... » Ouais, c’est quoi son argument ? Tout ce qu’il trouve à dire est assez lamentable « Parce que j’ai crissement peur... »

Derrière l’ange, oh bien sur...
Si j’étais Satan revenu de l’enfer, c’est exactement là où je me planquerai, pense le médium à peine dramatique. A peine... Il inspire profondément en approchant de la statue en question, son téléphone portable en guise de lampe torche et même s’il devait bien s’attendre à voir quelqu’un, la vue de ce jeune homme lui arracha un cri tout sauf viril ainsi que la pose de karateka tout aussi stupide qu’inutile. Okay, lui, c’est pas Satan ! Ou alors, Satan est rudement diabolique pour avoir l’air aussi mignon ! Ce n’est pas admissible un tel niveau de cruauté... « Okay ! Ne bouge pas ! Enfin si ! Non ! Qu’est-ce que tu fais là ? Et vite, j’ai encore du shampoing dans les cheveux si t’as pas remarqué... » Et on s’enfonce un peu plus dans des arguments le rendant tout à fait crédible et adulte, sans parler de son t-shirt mis à l’envers... Il retrousse le nez, parce qu’il pense que ça lui donne un air féroce, mais on dirait plutôt qu’il va éternuer.



© Frimelda, sur une proposition de © Blork




Can you save my heavy dirty soul ?

Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Lucas Smith
Lucas Smith
Phénix
⚝Paroles Échangées : 361

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty
Message# Sujet: Re: Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)   Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) EmptyMar 30 Juil - 17:07

HRP – Les gifs que tu as utilisés :’) Je suis morte x’D Merci pour le fou rire x’D

Lucas avait attendu patiemment …les sons de la nuit lui étaient profitables. Cela permettait de calmer la peur qui tenait ses tripes. Il n’aimait pas avoir peur, pire, il n’aimait pas la peur … Il n’aimait pas la peur et avoir peur. Les deux, on pouvait les inverser, les écrire ou les crier…. En une ou deux phrases … La peur était tout de même présente et puissante. Il se cachait derrière un ange qui, jadis, était blanc. Maintenant les aléas de la météo, ainsi que la nature reprenant toujours ses droits … avait rendu la statue encore plus effrayante… Capable de t’amener dans un monde gris sans couleur… Lucas avait toujours pensé qu’il préférait les cimetières allemands. Dans certains cimetières allemands, les cadavres étaient enterrés au fur et à mesure d’un parc. Les vivants pouvaient se coucher sur eux, et faire un pique nique, se promener. La vie était plus belle dans ce cimetière qu’ici…

Sauf qu’ici au moins, il pouvait s’enfermer dans un caveau familial pour prendre feu…. Mais cela faisait deux fois qu’on le surprenait… Il devait vraiment trouver une autre idée pour expulser ses flammes … De toutes évidences, le cimetière de Los Angeles avait plus de vivants que de mort en son sein. Lucas plaçait sa tête contre la pierre froide de la statue. Il priait pour que l’homme parte.. Mais l’homme ne partait pas. Pourquoi lui parlait-il ? Pourquoi le … est ce qu’il le cherchait ?? Xander l’a mis en garde contre les personnes mal intentionné qui en voudrait à sa vie, ou à son pouvoir. Pourquoi vouloir le pouvoir du feu ? Mystère … Lucas ne le disait pas à Xander, mais il doutait un jour aimait ce qu’il est…

Savez-vous que bayer devant quelqu’un lui donne envie de bayer ? Et que pendant une discussion en face à face, si tu te grattes le nez, ton interlocuteur mettra que quelque seconde à mimer le geste inconsciemment … ? DONC. Quand l’inconnu se mit à crier, il lâcha un cri aussi et se recula pour être contre une tombe. Comme l’homme son cri ne fut pas viril du tout … au moins avaient-ils tout deux compris que ce n’était pas un catcheur qui se cachait dans un cimetière la nuit … Le garçon blond l’écouta parler. D’un geste tranquille, il prit son sac qui était à ses pieds, et en sortit une bouteille d’eau. Les sacs ignifugés c’était le pied. Il lui tendit doucement en regardant les pieds du garçon.

- Po…pour tes cheveux…


Lucas avait un petit souci de communication… pas très important … En faite si … parler aux autres … il n’y arrivait pas… les mots se bloquaient…. Il pouvait faire des petites phrases.. mais ce n’est pas lui qui un jour fera de long discours. D’ailleurs, il avait une dérogation spéciale à l’oral pour ses cours. S’il avait plus de 18 à l’écrit, on lui laissait l’oral. Autant dire qu’il n’avait pas souvent de mauvaises notes en classe … et que son manque total d’amis lui permettait de se concentrer … Même si cela changeait depuis l’apparition de Xander, d’Adam, de Louise, et d’autres personnes miraculeuses. Lucas posa ses yeux sur le garçon qui était aussi perdu que lui…Pourraient-ils être amis ? Il ne sait pas … Il voulait essayer mais la garçon avait peur de lui … à raison puisqu’il pouvait le tuer sans le faire exprès à tout moment.

- Je … suis Lucas…. Et

Il regarda les tombes à ses côtés.

- Je … suis venu me recueillir sur la tombe de ma tante…

Il était écrit « Arthur Geoffroy  1850-1923 »….Il regarda la tombe pendant que son cerveau essayait de trouve une excuse un peu plus valable que celle là … SURTOUT qu’il n’aimait pas du tout mentir … mais Xander à dit de ne rien dire… il devait faire ce que Xander avait dit, et de ne surtout pas le mettre en danger, sinon … Il s’en voudrait à vie.



Team Héricendre
Revenir en haut Aller en bas
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 205

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty
Message# Sujet: Re: Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)   Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) EmptyVen 2 Aoû - 5:50


   


- La prochaine fois, va craquer des allumettes ailleurs !



Le cri sorti de la bouche du jeune homme lui faisant face l’avait malgré tout rassuré, bien qu’il garde sa posture ridicule de karateka. Keon le regarde s’activer, prendre son sac. Bon sang, pense-t-il trop tard, et s’il sort une arme pour me tirer dessus ? Il n’a pas réfléchi assez vite et quand il sorti un truc de son sac, il ne pu s’empêcher de faire quelques pas inutile de recul. Mais son regard se pose sur une bouteille d’eau, pour... Ses cheveux ? Le médium reste interdit quelques secondes, il ne veut pas se rincer les cheveux avec de l’eau en bouteille, ça coute cher...

Malgré tout, il ne s’approche un peu, pas trop. Juste assez pour que son bras soit assez long pour atteindre l’objet en question. Il se demande si l’eau en bouteille était meilleure que celle qui faillit de leur robinet. Alors, il veut bien la prendre puisque le jeune homme pouvait se payer le luxe de la lui offrir. Il y en avait bien assez pour que Violet puisse également tester, même s’il ne doute pas que son épouse se soit déjà hydratée avec de l’eau acheté en bouteille. Elle fait du sport depuis si longtemps. Keon n’a jamais eu l’utilité d’emporter de l’eau dans un contenant, il ne pense jamais à boire de l’eau. Non, cette idée ne lui traverse jamais l’esprit, quand il est question de boire dans son cerveau, ce n’est pas à la molécule H²0 qu’il pense, mais plutôt au OH.

« Merci... » Souffle-t-il un peu gêné, c’est qu’il n’aimait pas spécialement mendier. Voler sur son lieu de travail ne le dérange pas, il suppose que c’est lui qui se fait arnaquer avec un salaire aussi minable à ce qu’en dit sa femme. Il n’en a pas la moindre idée, il n’a jamais eu d’emploi honnête avant de la connaitre et avait bien eu du mal à croire qu’il pouvait gagner de l’argent autrement qu’en baissant son pantalon. C’est qu’il en avait fait du chemin entre le Canada et ce cimetière...

« MENTEUR ! » Hurle l’esprit féminin.
Keon sursaute violement, la main sur le cœur pour le contenir.
« IL EST VENU SACCAGER NOTRE TOMBE ! »
« Ça va pas d’hurler comme ça, espèce de trace de break ?! Vous allez faire venir tous les autres et j’ai bien assez à faire avec vous deux ! » S’indigne le canadien en leur faisant de grands signes de baisser le ton. Parce que vraiment, il ne le sens pas ce cimetière, ils sont beaucoup trop nombreux, il les voit, flotter entre les tombes, parcourant les allées comme des poissons dans un bocal. Certains semblent attendre que quelqu’un de cher meurt pour partir à leurs côtés... Terriblement glauque comme endroit.

Lorsqu’il reporte son attention sur son interlocuteur, il réalise qu’il a encore réussit avec brillot à passer pour un fou. Seulement, même s’il a envie de s’enfuir tant il a honte, cela lui est impossible avec ces deux là... Sa tentative précédente lui avait suffit pour comprendre.
Il laisse aller son regard sur la tombe de la dite tante, histoire de... De focaliser sa honte sur autre chose, sauf que... Sa tante devait être du genre transgenre et macchabée depuis un bail !
« Oui, argh mais j’m’en calisse, c’est bon ! j’vais lui dire, lâchez moi deux secondes, j’réfléchis... » Rouspète Keon en relevant le regard vers Lucas, oui, c’est comme ça qu’il a dit qu’il s’appelait, à moins que ce ne soit aussi un mensonge. Il n’est pas capable de détecter les mensonges, il croit tout le monde, il fait confiance, plus souvent à tort.

Il se raclé la gorge, son téléphone remit en poche sans avoir étein le flash. « Ok, euh... Voila... Ils... Emh... Parait que c’est toi qui a fais jaillir des flammes euh... Là dedans. Je sais que c’est crissement irréel ce que j’raconte, en plus je n’arrête pas de sacrer comme un cinglé. Mais, c'est même pas le truc le plus fou que j'ai vu jusque là dans ma vie, alors... » Oui parce que ponctuer son discours d’injures de son pays, c’est vraiment particulier bien qu’il ne peut pas s’en abstenir en situation de stress. Keon s’imagine déjà ce pauvre garçon prendre la fuite. Cela leur rendrait peut-être service à tous les deux au final... « Pourquoi t’as fais ça ? » Oui, peut-être que la réponse de ce jeune homme suffira à satisfaire les esprits sans devoir trop insister, il a conscience cette fois d’être un peu trop candide quant à la simplicité du dénouement de cette histoire.
Ces deux là sont vraiment révoltés...
« J’m’appelle Keon... »
Comme si ça allait sauver les meubles, même en ponctuant de son sourire lumineux et bienveillant, il a toujours et encore sacrément les chocottes...



© Frimelda, sur une proposition de © Blork




Can you save my heavy dirty soul ?

Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Lucas Smith
Lucas Smith
Phénix
⚝Paroles Échangées : 361

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty
Message# Sujet: Re: Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)   Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) EmptyVen 2 Aoû - 23:01

Lucas pouvait se douter que l’on voit un lui un monstre … surtout si on avait vu ses flammes… Lui aussi pensait qu’elle venait tout droit de l’enfer.. mais Xander l’avait dit … Xander avait eu raison…. Ses flammes ne venaient pas de l’enfer, mais de lui … et il devait les accepter s’il voulait un jour pouvoir évoluer … Lucas ignorait que le garçon pensait que l’eau était « en bouteille ». Elle l’était pour une fois…. La dernière avait fini jeter dans un lac par des gens qui l’avait bousculer alors qu’il en prenait une gorgée.

S’il savait la joie dans laquelle cela mettait l’eau, il lui en offrirait plus … beaucoup plus… parce qu’il était comme ça notre cher Olaf… Il n’avait jamais eu besoin de grande chose pour être heureux… Un sourire remplissait son coeur de joie… alors si offrirait cette bouteille rendait heureux l’homme … alors il n’avait aucune raison de ne pas continuer ainsi. Il lui fit un sourire pour dire « de rien ».

Alors que le garçon sursauta et sursauta avec lui … il l’écouta parler alors que sa tête pencha légèrement sur le côté … Ecoutant le garçon … a qui pouvait il bien parler ? C’était un mystère qu’il n’avait pas vraiment envie de savoir le dénouement … en réalité, sa position assise sur une tombe ne l’aidait pas à avoir une contenance. Pendant que l’homme parlait, Lucas s’était relevé doucement.

L’homme parlait à quelque chose ou quelqu’un que Lucas ne pouvait voir … ça ne serait pas la première fois qu’il ne comprennait rien à ce qu’il se déroulait devant ses yeux …Lucas ne savait pas ce que voulais dire « j’m’en calisse » mais il devina que ça voulait dire quelque chose comme je m’en fiche… Il espérait qu’ainsi il pourrait partir sans poser plus de question… mais l’homme finit par parler de ses flammes … Il écarquilla les yeux, alors qu’il se recula d’un pas. Mimant peut être un peu la réaction de l’homme tout à l’heure. Il finit par rougir … très fortement … Le rouge des flammes. Heureusement pour le moment elles étaient éteintes… mais l’homme ne pouvait pas se douter parler avec les flammes elles-mêmes en ce moment même. Lucas voulait prendre la fuite …

Mais ses pieds étaient ancrés dans le sol … et si l’homme allait le dire ? Avant, il ne partageait son secret qu’avec lui même, et se faire décapiter dans un laboratoire pour être un monstre lui faisait peur, mais au moins il ne ferait plus de mal … mais là … là c’était différent … L’homme en face de lui risquait de parler des flammes à quelqu’un. Et Xander. Il ne pensait plus qu’à son compère. Il refusait de le perdre. Même si Xander ne le ressentait pas, Lucas était maintenant tout focaliser sur lui. Parce qu’il était le premier, et le seul à ce moment là, Phoenix qu’il n’ai pu jamais rencontrer … Lucas regardait toujours ses pieds quand l’homme lui dit son prénom.

- Lu… Lucas.

Il se mordit l’intérieur de la joue… il l’avait déjà dit … il devait arriver à ne pas dire deux fois les mêmes informations … mais dire « oui » « non » « merci » « s’il vous plait » et « Lucas » étaient les premiers mots qu’il avait réussi à dire après plusieurs mois dans le silence. Il ne pouvait pas dire plus … il essayait souvent. Les mots s’entrechoquaient dans sa tête alors qu’il avait peur de mettre en danger Xander. S’il le mettait en danger, il ne pourrait même pas se tuer par culpabilité, il ne pouvait pas le mettre en danger. Il ne voulait même pas penser à cette éventualité…

- Je … j’ai ….

Il était en train de faire une crise de panique … le genre qui amène les flammes. Mais elles ne pouvaient pas sortir. Il ne pouvait pas les laisser sortir, il ne pouvait pas les laisser jaillir alors qu’il y avait un témoin. Il ne devait pas mettre en danger Xander. Vous trouvez que c’est une répétition ? En effet, ça passe en boucle dans sa tête… il ne pourrait vivre en sachant être encore une fois l’investigateur du malheur d’un autre. Pourquoi fallait il qu’il soit aussi faible alors que les larmes se mirent à couler sur ses joues et que son regard fuyait clairement l’inconnu, Keon, en face de lui …

- Je … voulais pas …

C’était vrai, il ne voulait saccagé rien du tout … Il voulait juste ne pas risquer de blesser un être vivant encore, comme il avait tué son père …

- J’ai … pas fait exprès…

Excuse véridique, qui ne pourrait être recevable devant aucun avocat du monde … Lucas se demandait alors s’il ne valait mieux pour Xander que tout le monde pense qu’il était un pyromane avec un soucis dans la tête… ? Peut être qu’il devait faire semblant. Dire qu’il s’amusait à mettre le feu ? Ainsi personne n’approcherait de Xander ? … Sauf … que c’était déjà trop tard pour ça … il venait de dire une demi vérité….



Team Héricendre
Revenir en haut Aller en bas
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 205

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty
Message# Sujet: Re: Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)   Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) EmptyDim 4 Aoû - 20:31


   


- La prochaine fois, va craquer des allumettes ailleurs !



C’est l’histoire de deux idiots dans un cimetière...
Cette nuit s’annonce comme une terrible plaisanterie. Malheureusement, aucun des deux n’était destiné à se tordre de rire. Loin de là. Alors quand le jeune homme prononça son nom pour la seconde fois, le médium ne trouva rien de mieux à répondre qu’un « Keon. » bien affirmé. Oui, il ne s’était pas trompé de prénom, même s’il aurait pu sortir n’importe lequel. Tous sauf Yorick évidement, pourtant ce n’est pas facile tous les jours d’avoir changé de nom. Il avait mis un certain temps à répondre lorsque sa femme l’appelait ainsi. Keon, c’est devenu comme un petit surnom, comme chéri ou poussin, sauf que tout le monde l’appelle comme ça. On finit par s’habituer aux surnoms, même ceux qui n’ont pas vraiment de sens. Le jeune homme laissait progressivement son passé derrière lui, place à Keon Quill. Un homme nouveau, aussi clean que possible...

Puis finalement il eut une réponse qui le fit lever les sourcils de surprise. Franchement, s’il avait prétendu que ce n’était pas lui, le médium l’aurait cru sur parole ! Il avait réellement mis le feu ? Mais avec quoi pour que ça crame à ce point ? C’est que ça sent encore le roussi !

Pourtant le médium ne réagit pas avec répulsion, il a un peu de peine pour ce jeune garçon, probablement qu’il s’identifiait beaucoup trop à ce genre de chose. « Je... J’comprends. » Répond sa voix hésitante, il ne veut pas lui parler des voix qu’il entend bien que... De toutes évidence, il a du remarquer qu’il n’était pas tout seul dans sa tête. Oui, ça aussi il a des difficultés à l’accepter, ce don. Pourquoi est-ce que la nature lui a donné ça à lui ? Il y a erreur sur la personne.

« Moi aussi je, j’fais souvent des tas de trucs que j’ne veux surtout pas faire. » Comme être dans ce cimetière en pleine nuit ! Mais pas que... Il ne veut pas décevoir sa femme, il ne veut pas dépenser leur argent à cause de ses rechutes, il ne veut pas rechuter... Pourtant, il fait toutes ces choses, indépendamment de sa volonté. Son cerveau, son corps, son don, ne lui laissent pas le choix.

Il pivote vers les esprits, interrogeant du regard leur impression. Ils sont encore en colère, Keon peut ressentir leur énergie négative, mais c’était déjà bien moindre. Ce garçon est paumé. Le médium lève les yeux au ciel face à la réplique de madame, beaucoup moins souple au lait que monsieur, il y a fort à parier qu’il est mort d’épuisement à force de supporter une telle mégère !
Bon comment faire... Il pose son regard sur le pyromane d’un soir et lui demande « Est-ce que... On peut dire que tu es désolé ? Uhm... D’avoir troublé la paix de ces personnes qui sont mortes et reposent ici ? » Plutôt atypique comme question, mais cela lui avait semblé moins fou que de lui dire que des esprits le harcèlent et ne le lâcheront pas tant qu’il n’y aura pas eu des excuses sincères... Pour une fois qu’il tente d’élaborer un plan relativement intelligent...

« Ça m’arrangerait beaucoup que ta réponse sois : Oui, je suis désolé, pardonnez-moi d’avoir embrasé ce caveau, je respecte les âmes qui y reposent, et dormez en paix... » Il jette un regard noir à cette vieille folle, ce n’est pas des excuses à ce train là !  Keon lui, avait surtout envie de savoir pourquoi il avait fait ça, qui lui avait demandé et comment est-ce qu’il avait pu ne pas faire exprès. Mais autant que chacun d’eux garde pour eux leur bizarrerie, pas vrai ? Que ferait Violet ?

Que ferait Violet, c’est la question qui est à la source de la plupart des raisonnements relativement cohérents de Keon. Elle est sage, disciplinée, elle sait ce qu’il faut faire pour s’en sortir. C’est grâce à elle s’ils sont encore en vie et il ne le sait que trop ! Seulement, il a du mal à imaginer ce qu’elle ferait à cet instant, à si ça, elle lèverait les yeux au ciel avec un air probablement dépité...

Il triture la bouteille d’eau pour faire passer son stress, ne quittant plus le jeune gars des yeux, il a l’air tellement apeuré, cela déroute le médium. « Je... J’te veux pas de mal... Enfin j’veux dire, regarde moi... Est-ce que j’ai l’air si féroce ? » Non, pathétique serait plus adapté pour le décrire, tout chez lui inspire le mot victime. Il est loin d’être un homme dangereux.



© Frimelda, sur une proposition de © Blork




Can you save my heavy dirty soul ?

Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Lucas Smith
Lucas Smith
Phénix
⚝Paroles Échangées : 361

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty
Message# Sujet: Re: Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)   Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) EmptyMar 6 Aoû - 19:51

Lucas se dit qu’il devait poser d’autres questions à Xander … la première … qui n’était pas une question mais presque .. il devait lui demander une liste de bonne excuse quand il prenait feu … il ne savait même pas si c’était normale pour un phénix de perdre le contrôle … il aurait du lui demander … oui … vraiment il aurait du … mais il n’y avait pas pensé à ce moment là … parce que trouver des excuses c’était mentir …. Et que mentir était quelque chose que notre Lucas n’appréciait guère…

Lucas posait sur lui un regard remplit d’espoir … il aimerait tellement qu’on le comprenne aussi simplement que ce que l’homme venait de dire … mais il était coincé dans sa timidité, qui était devenu maladive … et dans sa peur … qui était devenu chronique … et cette timidité, cette peur … ce mixte étrange de sentiment faisait de lui un être incompréhensible …

Si on ajoutait à cela les secrets qui serraient son coeur … alors il n’état pas rendu … alors il ne pouvait qu’être étonné que le garçon le comprenne. Personne ne le comprenait jamais … même Xander ne le comprenait pas totalement …. Personne … et ça faisait un peu peur… Mais quand le garçon lui répondit … alors Lucas commençait à avoir de l’espoir …

- Désolé …

Il s’excusait de ce qu’il pouvait endurer … il savait que ce n’était pas facile pour les gens comme lui … ce n’était pas facile de supporter de ne pas avoir un contrôle total sur ce qu’on possède … Lucas avait l’impression qu’il comprenait peut être un peu vraiment ce qu’il se passait dans la tete de Lucas. Lucas réfléchit alors doucement à la réponse à apporter …

- Je … je suis désolé …

Il était rouge … tellement rouge… on pourrait le confondre avec une pomme pink lady. Il voudrait dire la phrase complète de l’homme … mais … mais rien ne pouvait sortir de ses lèvres … Il y avait des âmes ici qui pouvaient le voir … Ses fesses se reposèrent à nouveau sur le sol … Non… Il regarda le garçon… Un regard qui parlait de désespoir … un regard qui voulait dire clairement que la phrase suivante était la plus honnête du monde …

- Je … je n’avais pas d’autre choix ….

Il baissa encore la tête pour regarder ses pieds. Il voulait être honnête. Il voulait lui dire la vérité, mais la vérité n’était plus la sienne … plus exclusivement la sienne … mais il pouvait voir les morts … donc il pouvait lui dire ? Il ne savait rien … Il ne savait vraiment rien.

- Je … tu … tu me fais pas peur … fin … si … non … Je … je ne voulais pas être …. Irrespectueux….je … j’ai … Je … Je n’ai qu’ici … pour ne blesser personne …

La tête toujours baissé, il regardait ses mains… Il ne voulait pas faire de mal … à personne … mais si … maintenant … là … il apprenait qu’il ne pouvait plus non plus faire sa combustion ici … comment allait il faire pour survivre à la prochaine crise ? Il allait fait une crise de panique sous peu …



Team Héricendre
Revenir en haut Aller en bas
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 205

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty
Message# Sujet: Re: Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)   Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) EmptyMer 7 Aoû - 18:27


   


- La prochaine fois, va craquer des allumettes ailleurs !



Désolé, ce n’était pas si mal, n’est-ce pas ? Keon ne voit pas très bien dans l’obscurité, pourtant, il jurerait que la rougeur de la peau du jeune homme n’est pas... Tout à fait normale ? Le petit médium qu’il était ignorait beaucoup de choses, Violet se chargeait de lui expliquer ce monde. Il avait ricané lorsqu’elle lui avait parlé de dragon et de sirène, trouvant qu’elle en faisait un peu trop. Malheureusement, ce n’était pas une blague. Ce genre de créatures existent bel et bien, c’était terrifiant et passionnant à la fois. Il regrette alors de ne pas avoir posé plus de questions à sa femme et surtout de ne pas avoir assez écouté en imaginant une flopée de stupidité dont son esprit a le talent de confectionner. Est-ce que ce garçon là était un petit dragonnet ? Cela expliquerait les flammes de l’enfer et son attitude que même Keon pouvait qualifié d’étrange. Curieusement, les épisodes de Game of Thrones lui revint à l’esprit... Et sinon, ça mange quoi un dragon ?

Keon regarde Lucas s’asseoir au sol, alors doucement il s’accroupi pour être à sa hauteur sans pour autant prendre le risque de s’approcher, brave comme il est. Il lève les yeux vers l’esprit insatisfait de ses excuses, il fronce les sourcils. Il en a assez de leur exigence, ça se voit que ce petit gars là est mal fichu, pourquoi ils font toujours ça hein ? Tourmenter plus que de raison... « Je sais... Je sais, tout va bien. » Voulu rassurer le médium sans savoir si vraiment les choses iraient bien. Mais il le faut, pas vrai ? Il y arrive bien lui, à positiver en dépit de sa vie chaotique.

Il voulu récupérer son portable, malgré le jet lumineux, il parvint à se tromper de poche de pantalon et mis la main sur un petit sac de gros sel que sa femme mettait toujours dans sa poche avant qu’il ne parte au travail. Cela n’éloigne pas vraiment tous les esprits, mais c’était aidant. Il se rapproche, toujours accroupis. Il ne connait rien aux incantations, mais il sait que même dans sa langue ça peut marcher, pourvu que ça rime un peu et qu’on y mette un peu de sa magie, toujours d’après Violet. Il ferme les yeux et prend entre ses doigts une pincée de sel. Heureusement pour lui, il est très inventif... Un peu trop parfois. « Je trace une limite à ne pas franchir. » Il jette au nord. « La paix pour les âmes mortes, pour les âmes vivantes » Est. « Si tu approche, âme errante... » Sud. « Retourne dormir. » Ouest.

Il n’avait pas pensé que cela fonctionnerai réellement et pourtant, il les a vu, s’engouffrer directement dans leur caveau aux pierres roussies. Le garçon n’a pas l’air bien, il se rapproche doucement, toujours accroupi, il ne sait pas ce qu’il est sensé faire. D’ordinaire, c’est lui qui est en panique. Alors que fera sa femme ? Elle le prendrait dans ses bras, l’embrasserait et... Non,  il n’allait définitivement pas faire ça à ce pauvre garçon... Mince, c’est que sa botte secrète du ‘que ferait Violet à ma place ?’ ne fonctionne pas toujours... Peut-être qu’une petite main sur l’épaule ça pourrait, faire l’affaire ?  « Tu sais, on fait tous du mal sans faire exprès des fois... Mais tout va bien maintenant, ils sont partis et moi.... Moi j’adorerais ne pas trainer dans un cimetière alors... Tu... Tu veux bien qu’on parte, on pourrait... Marcher un peu ? » Oui parce que cet endroit reste particulièrement dangereux pour lui, il ne gère pas ses dons et il commence à attirer le regard de bien des morts ici, qui s’approchent de la zone. Il ne sait pas qu’un cercle ou un pentagramme aurait été plus efficace. Un frisson lugubre lui court le long de la colonne vertébrale, dressant le fin duvet recouvrant sa peau... Il ne sait pas ce qui approche, mais cette protection sera-t-elle assez solide ?



© Frimelda, sur une proposition de © Blork




Can you save my heavy dirty soul ?

Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !
Revenir en haut Aller en bas
Maître des lieux
Hell
Hell
Maître des lieux
⚝Paroles Échangées : 505
⚝Localisation : Partout

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty
Message# Sujet: Re: Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)   Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) EmptyMer 7 Aoû - 18:27

Le membre 'Keon Quill' a effectué l'action suivante : Lancés de dés


'Oui ou Non' :
Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) 8iFYyuN


I am the master of hell
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Lucas Smith
Lucas Smith
Phénix
⚝Paroles Échangées : 361

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty
Message# Sujet: Re: Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)   Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) EmptyVen 9 Aoû - 11:53

Lucas se demandait pourquoi cette ville l’amenait toujours à des situations complètement loufoques … Ce n’était pas comme si la ville était maudite … mais presque … La ville était folle et la preuve était qu’il n’arrêtait pas de se faire prendre quand il faisait ses combustions … ce qui ne l’aidait pas à passer pour une personne normale du tout … Ce qu’il y avait de bien … C’était qu’il ne semblait pas être le seul illuminé de la ville … Pardon… illuminé c’était l’ancienne définition de ce qu’était Lucas, selon lui … maintenant il était un phénix … C’était pire … Il savait que les monstres sous les lits et dans les forêts n’étaient pas qu’un folklore pour éloigner les enfants …

Donc, l’homme en face de lui … était peut être le pire des monstres déguisé sous une apparence semi normale … parce que tout de même, il aurait pu se faire plus de muscle … Lucas avait envie de l’inviter à manger … Lucas l’observait, méfiant mais surtout apeuré … Il aurait peut être préféré ignorer que les morts pouvaient marcher … fin l’ignorer le temps de ne plus être une bombe qui se dégoupille sans qu’il puisse rien y faire….

C’était parce qu’il avait peur de ce qu’on pourrait faire à Xander qu’il ne pouvait se décider à parler plus que nécessaire. Si on apprenait qu’il était un phénix … est ce que Xander viendrait l’aider ? Il était sur que oui, parce que Xander était quelqu’un ainsi fait … mais … Lucas ne pouvait se décider à le mettre en danger … pas à cause de sa stupidité … alors il ne préférait rien dire … Mentir … Il détestait mentir, mais n’est ce pas ce qu’il fait depuis la mort de ses parents ? Mentir à tout le monde sur la cause de l’incendie ? Lui.

Lucas écouta son … poème, sans comprendre ce qu’il pouvait faire. Il voulait éloigner des esprits … donc il avait bien compris que les fantômes existent … Ou pourrait il prendre feu la prochaine fois alors ? Il l’ignorait mais il ne pouvait plus rester dans cette situation … Il devait demander encore de l’aide à Xander … Le mettre dans une boite et l’enfermer à tout jamais était une idée lumineuse pour notre petit Lucas… et malgré ce que l’on pense ce n’était pas un atteinte à sa vie … C’était la seule manière pour lui de protéger tout le monde de ses flammes. Lucas l’observait … l’homme pourrait sentir qu’autour du garçon, la température était un peu plus haute… Il hocha doucement la tête affirmativement alors qu’il essaya de se relever le plus « classe » possible ..

Autant dire qu’il ressemblait à un girafon qui apprends à marcher la toute première fois … Et qu’il se sentait pathétique … et son cerveau continuait de réfléchir à une solution pour ses flammes… si le cimetière devenait un option impossible … combien d’option lui restait il ? Il reprit son sac et fouilla à l’intérieur pour y sortir son porte-monnaie. Il était vieux, très vieux.

Après l’incendie, tout ce qu’il restait avait été mis dans un hangar dont il n’aura la clé qu’à ses 21 ans … SI et seulement si on l’autorise à devenir une personne apte à vivre en société … Si tel n’était pas le cas … alors toutes ses possessions appartiendront à l’état … Il n’avait pu récupérer de l’incendie que quelques babioles, dont ce porte monnaie … cassé déchiré vieux et qui avait perdu ses couleurs, mais ce n’était pas grave, tant que la poche principal où il mettait les soucis se fermait encore …Il sourit en lui tendant.

C’était sa manière à lui de dire qu’il voulait aller manger quelque part, mais qu’il comptait bien sur payer … parce que c’était son invitation … un invitation silencieuse… Lucas n’arrivait plus à parler, sa gorge était serré de peur et de désespoir … alors il faisait un effort sur humain là pour ne pas juste s’écrouler en larmes … L’inconnu, Keon, pourrait le comprendre aux tremblements légers de ses mains …

HRP - Désolé s’il ne parle pas trop trop, il parlera plus, mais dans la situation … il est impossible pour lui de parler avec des mots pour le moment voilà j’espère que ça t’ira tout de même :D



Team Héricendre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty
Message# Sujet: Re: Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)   Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Désolé, je ne voulais pas déranger votre repos (avec Keon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» Première journée à Minas Thirith
» Orc et ange, étrange combinaison! [ Luyak Salamia]
» Rangers de l'Ithilien
» Refait sa garde-robe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Archives :: ♰ Archives :: RPS finis-