Partagez
 

 Are you kitten me? (avec Hector)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Phénix
Lucas Smith
⚝Paroles Échangées : 399

Are you kitten me? (avec Hector)  Empty
Message# Sujet: Are you kitten me? (avec Hector)    Are you kitten me? (avec Hector)  EmptyJeu 29 Aoû - 19:35

Lucas était … simplement fatigué … sa journée à l’aéroport l’avait fatigué bien plus que de raison … surtout parce qu’on l’avait disputé pendant plusieurs minutes sur le fait qu’il devait communiquer en parlant … Sérieusement ? Il ne pouvait pas hurler des instructions ou même parler à son reflet … l’homme voulait que Lucas parle … mais il ne le faisait pas. Jamais … parce que ses mots étaient bloqués dans sa gorge et l’irritait …

Il avait fait une erreur, et il aurait dû le dire à son responsable d’alternance … Lucas avait regardé un autre de ses collègues, le véritable fautif, et il avait su qu’il ne pouvait pas dire la vérité … son collègue avait peur de son responsable … et dire la vérité devait lui être impensable … Lucas comprenait ce sentiment … et après sa réprimande (parce qu’après tout, Lucas n’était qu’en alternance justement) son collègue était venu le remercier en lui passant un coupon pour une consommation à moitié prix dans un bar. C’était pour cela que Lucas était encore dehors à cette heure ci … Passant dans le dédale des métros, il était parti chercher un milkshake à la fraise qui était mérité après cette lourde journée …

D’ailleurs, personne ne pourrait croire que Lucas avait passé une mauvaise journée, au vue du visage de satisfaction qu’il avait à boire sa boisson froide, malgré le temps peu chaleureux. Lucas aspirait en souriant. Indifférent de ce que les autres pourraient penser de lui. Il ne comptait pas parler, et n’avait pas parlé d’ailleurs depuis qu’il s’était excusé à son responsable . Alors qu’il attendait le métro, lui comme plusieurs autres personnes qu’il n’avait jamais rencontré dans la ville … Il entendit un chien aboyer … il en sursauta et fit tomber son milkshake sur son t-shirt blanc … Il tourna la tête alors qu’une horde d’humain sorti de la rame de métro. Lucas se retrouva pousser vers la sortie au lieu de prendre le métro… Son t-shirt maintenant sali par son milkshake et le métro presque vide, il entendit à nouveau le chien aboyait … Il s’approcha de l’origine du bruit pour voir un pauvre chat … contre un coin d’un mur, effrayé par un molosse qui voulait le manger.

- Hé !

Sans attendre Lucas envoya son milkshake à la fraise, fin ce qu’il en restait, sur le chien pour que celui-ci s’enfuit … Lucas aimait tous les animaux, et il n’avait aucun doute que sa boisson n’avait pas blesser l’animal. Mais au moins, le chat était il en sécurité. Lucas s’approcha alors et se mit à quatre pattes pour s’approcher du félin.

- Il est parti, tu peux venir.

Toutes les personnes le connaissant serait surpris de le voir parler sans bégayer … sans se mettre à fuir le regard, ou à fuir tout court … Mais c’était normal… Lucas parlait à un chat, il n’avait pas peur… C’était tout bête…



Team Héricendre

Merci je vous aime  ohoh :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Métamorphe
Hector Minnelli
Hector Minnelli
Métamorphe
⚝Paroles Échangées : 97
⚝Age : 22
⚝Localisation : Entre UCLA et la White Chapel

Are you kitten me? (avec Hector)  Empty
Message# Sujet: Re: Are you kitten me? (avec Hector)    Are you kitten me? (avec Hector)  EmptyJeu 29 Aoû - 21:20

[quote="Hector Minnelli"]
Are you kitten me ?Hector & LucasPetit à petit je m'habitue à cette nouvelle vie parce que mon père était certes un sorcier et moi un animorphe, je n'avais encore jamais été confronté au monde surnaturel. Madame Johnston est une femme stricte mais je suis bien content qu'elle ai accepté de m'apporter sa protection. Quand je ne suis pas à la fac, dans ma chambre ou en vadrouille dans les rues, je passe mes week-ends a White Chapel et de cela à décoller une mission : surveiller quelqu'un, tous ses faits et gestes. C'est comme ça que je me suis retrouvé à suivre ma cible sous forme de chat.

Ce soir il est sorti et je dois bien avouer que le gars cavale, pardon marche vite, et le suivre tout en restant discret peut se relever compliqué s'il prend la décision de passer dans des coins peuplés. Mes coussinets foulent le bitume du trottoir a un rythme soutenu tandis que je profite de l'occasion pour capter la moindre odeur. Je me faufile entre les jambes des passants, prenant parfois soin de ralentir pour les faire trébucher puis j'accélère pour garder la piste olfatique de ma cible. Est-ce que je vais apprendre quelque chose ce soir ? J'en sais rien. Quoi qu'il en soit c'est pas quand il s'arrête cinquante mètres plus loin dans un Dunkin que je vais apprendre quelque chose de croustillant. Je vais m'asseoir non loin de l'entrée et je lâche de temps à autres un miaulement mi-sonore mi-mignon pour attirer l'attention. Par moment je tourne la tête pour vérifier qu'il est toujours à l'intérieur. Je ne sais pas combien de temps j'attends mais lorsqu'il ressort j'ai l'impression qu'une éternité s'est écoulée. Ma filature reprend. On tourne à gauche, on va tout droit, à droite ? A droite. Un détour d'une rue et d'une foule dense je perd sa trace. Il est passé où ? Je pousse un miaulement de frustration puis je sors de la foule pour chercher un point en hauteur mais rien d'accessible et qui n'attire pas l'attention d'un humain tête en l'air. Je poursuis le chemin qui me semble être le plus logique à emprunter peu a peu les rues se vident, ou du moins par rapport à tout à l'heure : a cette heure-ci les gens partent dîner au restaurant ou vont dans les bar, les boites de nuit, et ils ont surtout tendance à sortir du métro plutôt que d'y entrer. Mais mon chemin pour retrouver ma cible est interrompu par un chien.

Un putain de chien errant. J'essaye de tracer ma route mais il m'a vu et ce débile me bloque le passage et se montre quelque peu menaçant. Je pousse un grognement avant de partir en courant vers la station de métro la plus proche, là bas je pourrais le semer en me faufilant dans des endroits impossibles pour lui. J'entends ce lourdeau me courir après. Je dévale les escaliers puis les escalators avant de suivre le dédale de couloirs qui mènent au quai. Il aboie. Ferme-la ! Je débarque sur le quai de la station au moment même où descendent plusieurs dizaine de passagers qui se pressent comme un banc de sardines, voilà donc un bon moyen de perturber le chien mais a peine je pense ça que je me prends un tibia qui m'envoie valdinguer contre le mur. Le souffle coupé par le choc je ne me relève qu'à l'instant où le quai se vide et que le chien se plante devant moi en grognant. D'un bond je me plante sur mes pattes et adopte une posture menaçante. Je feule avant de gronder à mon tour. Mon gars tu dégages ! Hé ! mes oreilles qui étaient couchées en arrière se pointent vers l'avant dès qu'elles entendent la voix. Tiens ! On me vient en aide. Un verre de milkshake volé et du liquide vient tacher la fourrure miteuse du chien qui glapit avant de fuir en courant. Raclure !

Le garçon me parle et je tourne la tête vers lui. J'hésite un instant à feuler et me barrer mais je ne peux pas, c'est pas cool de faire ça alors qu'il vient de m'aider. J'adopte une apparence normale de chat et m'approche doucement de lui, lâchant un petit miaulement au passage.

:copyright:️️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Lucas Smith
⚝Paroles Échangées : 399

Are you kitten me? (avec Hector)  Empty
Message# Sujet: Re: Are you kitten me? (avec Hector)    Are you kitten me? (avec Hector)  EmptyVen 30 Aoû - 11:53

Lucas observait le petit chat, pas si petit que chat, mais pour les yeux de notre ami phénix, toutes les espèces mignonnes étaient petites. Lucas s’en voulait d’avoir fait partir le chien ainsi, et il espérait de tout coeur qu’il ne se fasse pas écraser …Il réfléchissait déjà à une idée pour l’aider, le donner à une bonne famille … Parce que personne ne méritait d’être seul… Ce n’était d’ailleurs pas la première fois qu’il récupérait des animaux pour les donner à des gens plus apte à s’en occuper. Les chiens, souvent il les proposer à un sdf… parce que c’était des animaux assez calmes et doux pour supporter la misère humaine et offrir du réconfort à des êtres qui en avait besoin…

Les chats étaient beaucoup moins câlins … et même si Lucas adorait ces petites bêtes à poil … il savait aussi qu’il ne pourrait pas le garder, ou le donner à quiconque, si le chat était déjà habitué à sa vie … il ne lui en voulait bien sur pas du tout. Parce que les chats étaient ainsi … mais Lucas avait envie de les aider tout de même. D’ailleurs le chat qu’il avait aider s’approcha de lui en miaulant. Des petites étoiles de bonheur apparu sur le visage de notre phénix alors qu’il avait toujours la main tendue pour que le chat décide de s’approcher.

- Viens, j’ai fait fuir le vilain chien. Tu n’as pas à avoir peur. Je ne te ferais aucun mal

Lucas observa son milkshake à la fraise renversé… il prit son verre et le garda dans la main, il fallait aller le jeter maintenant … en regardant quelques gouttes qui restaient il eu une idée et posa à nouveau les yeux sur le chat doucement.

- Je peux pas te donner de ce lait là, il est aromatisé à la fraise et ce n’est pas bon pour les chats, mais si tu viens avec moi, je remonte avec toi et on va dans un supermarché. Il y a du lait spécial chat, ça te tenterait ? Je peux pas te laisser là … Des méchantes personnes risquent de te faire du mal, ou des chiens …

Il pensait à Claude en disant cette phrase aux chats. Claude était le genre à caillasser un chat pour s’amuser … Personne n’était là pour entendre les paroles de Lucas sauf l’animal … et il pouvait se permettre de parler beauuuucoup plus qu’avec quiconque … peut être même que sa psychiatre serait jalouse … mais si elle voulait discuter avec lui, c’était tout simple, il fallait être un chat. Il s’assit sur le sol en observant le chat encore. Il y passerait la nuit s’il le fallait mais il ne laisserait pas ce chat à la merci des passants.



Team Héricendre

Merci je vous aime  ohoh :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Métamorphe
Hector Minnelli
Hector Minnelli
Métamorphe
⚝Paroles Échangées : 97
⚝Age : 22
⚝Localisation : Entre UCLA et la White Chapel

Are you kitten me? (avec Hector)  Empty
Message# Sujet: Re: Are you kitten me? (avec Hector)    Are you kitten me? (avec Hector)  EmptyVen 30 Aoû - 14:19


Are you kitten me ?Hector & Lucas Mais c'est qu'il a pas l'air de vouloir reprendre sa vie le petit. J'aime bien jouer au chat, je trouve sa marrant de miauler un coup et de gratter quelques caresses surtout s'il s'agit de jolie filles mais pour l'instant j'aime pas le faire trop longtemps. Bon l'avantage reste quand même le fait qu'un chat se fiche de tout donc c'est pas difficile à jouer mais quand même. Quand je m'approche du garçon en miaulant je remarque que ça lui plaît, je vois ces petites étoiles au fond de ses yeux. Il tend sa main tout en me rassurant sur le fait que le chien est parti et que je n'ai pas à avoir peur de lui. Je viens renifler sa main et je m'arrête quelques instants sur le fait que son odeur est assez particulière, qu'elle est différente de celle des humains lambda. Mais de ce que je sens il n'est pas sorcier. Un nouveau mystère à résoudre. Afin de capter et enregistrer un maximum de son odeur je viens frotter ma tête dans le creux de sa main. Si je ronronne ça va lui plaire ? Je vais encore attendre un peu.

Je le sens bouger et je m'arrête pour voir ce qu'il fait : il ramasse son verre de milkshake. Avec les chocolats chauds j'adore les milkshake, surtout ceux à la vanille et à la fraise. Malgré moi je me lèche les babines et j'étends mon cou vers le verre qui se rapproche mais le verre se lève dans les airs, interloqué je suis le gobelet des yeux. Mais non quoi ! Je miaule. Le garçon se remet à parler en m'expliquant qu'il ne peut pas me donner du lait aromatisé à la fraise, que ce n'est pas bon pour moi. Si seulement tu savais, mon pote. Attends j'ai bien entendu ? Tu me propose d'aller au supermarché pour m'acheter du lait spécial chat et tu m'annonce que tu ne veux pas me laisser tout seul ?! Mais dans qu'elle galère je me suis embarqué. De une je perds de vue la personne que je suis censé suivre à la trace et deuzio je dois jouer le chat plus longtemps que prévu ? Je prends une grande inspiration féline et je soupire par la truffe.

Il bouge à nouveau pour s'asseoir. On ne va tout de même pas passer toute la nuit ici ? Je me rapproche afin de poser mes pattes avant sur sa jambe puis je pousse un miaulement bien sonore. Le genre que poussent les chats quand ils veulent quelque chose. Je me recule et me dirige vers la sortie du métro. J'aimerais bien en apprendre plus sur lui mais pour cela je dois jouer les bons matous.

:copyright:️️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Lucas Smith
⚝Paroles Échangées : 399

Are you kitten me? (avec Hector)  Empty
Message# Sujet: Re: Are you kitten me? (avec Hector)    Are you kitten me? (avec Hector)  EmptyVen 30 Aoû - 18:00

Lucas ne se doutait pas qu’il dérangeait le chat …sinon, il s’en serait voulu … mais on ne pouvait déjà pas lire dans les pensées des humains, il n’allait pas imaginer pouvoir penser lire dans ceux des animaux… quoi que ça serait absolument trop cool. Mais il n’y pensait pas .. Lui il voulait juste faire plaisir au petit chat et l’amenait ailleurs quand dans le métro puant …

Il laissa le temps au chat de sentir sa main, pour prouver qu’il n’était pas une menace… comme s’il pouvait faire mal à une mouche de son propre chef … C’était beaucoup trop méchant pour que Lucas le fasse… Il n’utilisait pas tous les produits horribles pour tuer les « nuisibles »… préférant et de loin mettre une moustiquaire, ou se laissait dévorer par les moustiques … que de les voir dans leur lente agonie sur un papier tue-mouche ou dans des lumières qui les grille.

Il regarda le chat mettre ses pattes sur sa jambe alors qu’un nouveau grand sourire s’accrocha à son visage. Il adorait les chats pour pleins de raisons. Leur expressivité en faisait partie. Lucas était cependant fan de ce chat en particulier, qu’il trouvait bien plus expressif que les autres ... il avait envie de le cacher dans son sac pour le garder avec lui au foyer heureusement… il savait que le chat ne pourrait que le prendre en grippe s’il venait à changer ses habitudes … Lucas sourit en suivant le chat des yeux. Il se releva et enleva le reste de … choses qui était sur lui.

- Tu veux ton lait c’est ça ? Je vais y aller avec toi.

Il s’approcha du chat en l’observant avec des grands yeux. Il observa le dehors … le haut du metro … il fit une grimace doucement … Lucas aurait trèèèès bien pu être un garçon qui ne sortait pas de chez lui par peur de l’extérieur …heureusement ou malheureusement tout dépends du point de vue … retourner au foyer le faisait bien plus flippé que la foule… il posa des yeux sur le chat.

- Je te prendrais dans mes bras quand on arrivera au supermarché… sinon, ils risquent de te chasser et j’en ai pas envie … d’accord ? Et je ne sais pas s’ils auront du lait pour chat, mais le lait facile à digérer c’est bien aussi. Je t’en piquerais un peu.

Un jour, Lucas se transformera en lait ou en milkshake à la fraise à force d’en manger, mais ça c’est une autre histoire. Il s’approcha du chat et finit par monter chaque marches en vérifiant que le petit chat ne l’abandonner pas… Se faire abandonner par un chat, ça ne semblait pas, mais ça lui ferait très mal au cœur …



Team Héricendre

Merci je vous aime  ohoh :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Métamorphe
Hector Minnelli
Hector Minnelli
Métamorphe
⚝Paroles Échangées : 97
⚝Age : 22
⚝Localisation : Entre UCLA et la White Chapel

Are you kitten me? (avec Hector)  Empty
Message# Sujet: Re: Are you kitten me? (avec Hector)    Are you kitten me? (avec Hector)  EmptySam 31 Aoû - 10:01


Are you kitten me ?Hector & Lucas Il a l'air sympas comme gars et son sourire quand j'ai posé mes pattes sur sa jambe, j'avoue que ça n'a pas de prix. Un peu comme quand un bébé ou un jeune enfant découvre pour la première fois son animal de compagnie. Pour le moment je suis encore réticent à me nourrir sous la forme de chat, comme un vrai chat le ferait, mais bon y'a une première à tout et ça ne m'enchante pas vraiment de voire du lait pour chat pour ma première fois. Je me suis écarté de lui et dirigé vers les escaliers pour lui faire comprendre que je n'ai pas envie de passer la nuit ici, mine de rien ça ferait bizarre qu'un gosse reste assis à fixer un chat pendant des heures. Il se lève et me rejoins, je le regarde fixer la sortie du métro et j'ai comme l'impression qu'il a l'air d'un solitaire. Il me regarde ensuite et m'expose son plan pour quand on sera au supermarché le plus proche. Me porter vraiment ? Si je pouvais frissonner c'est actuellement ce que je ferais, à l'idée d'être porté dans un mercado devant témoins.

Bon faut que je ravale un peu ma fierté si je veux pouvoir connaître ce garçon qui à l'air humain et qui ne le sens pas. Il s'approche à nouveau puis monte les escaliers en me regardant limite à chaque marches pour vérifier que je le suis bien et que je ne suis pas en train de me barrer. Une fois en haut des marches et à l'air libre je prends plusieurs inspirations pour purifier ma truffe. Si parfois l'odeur de transpiration et d'urine incommode les humains lambda, quand on a un nez fin comme le mien c'est une agression d'odeurs en tout genre parfois puissance mille et je suis bien content d'avoir pu sentir quelque chose sur la main du gosse. Maintenant je le regarde et j'attend qu'il se décide à prendre une direction puis je le suis au petit trot. La rue est moins bondée que tout à l'heure, c'est beaucoup plus agréable pour se déplacer et on rejoint le supermarché plutôt rapidement. On s'arrête près de la porte automatique quand une idée me vient à l'esprit. Je le regarde quelques instants en lui accordant un miaulement et lorsque j'entends la porte automatique s'ouvrir je m'engouffre à l'intérieur du magasin, bien décidé à pimenter un peu cette soirée.


:copyright:️️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Lucas Smith
⚝Paroles Échangées : 399

Are you kitten me? (avec Hector)  Empty
Message# Sujet: Re: Are you kitten me? (avec Hector)    Are you kitten me? (avec Hector)  EmptyDim 1 Sep - 1:03

Lucas était en train de marcher avec une petite tête de bien heureux. Après tout, il avait un chat en sa compagnie et s’était trop cool. Il adorait les chats, et ce chat n’était pas parti en courant quand il l’avait senti … ce qui était super … Il arrive qu’après une combustion, les chats sentent l’odeur de son feu et prennent peur … C’est triste et c’est pour cela qu’il avait ce visage de content …le chat ne s’enfuit pas, et c’était trop de bonheur pour lui aujourd’hui. Lucas était le genre de personne très patient, très doux, qui pouvait, réellement rester des heures à fixer quelques chose… Il l’avait prouvé avec Violette, alors qu’il avait passé une heure à essayer de faire l’échelle horizontale au point d’en avoir les mains pleins de cloques. Il avançait doucement avec le chat vers une supérette.

L’air de l’extérieur ne l’aidait pas à aller mieux … Lucas se demandait si les Phénix n’avaient pas besoin de vivre au dessus des nuages, là où l’oxygène se fait plus rare dans sa version respirable …peut être y avait il trop d’O2 dans l’air de la rue pour qu’il ne respire de manière normale … ou juste la rue lui donnait des envies de fuites en avant plus importantes que ce qu’il ne voudrait le dire. Marchant dans la rue, Lucas vérifiait toujours que le chat le suivait. Il ne voulait pas le perdre.

Lucas baissa la tête vers le chat à son miaulement, il était prêt à se mettre accroupi pour prendre le chat dans ses bras, quand le chat se mit à courir à l’intérieur du magasin. Lucas voulu le rattraper, mais sa position lui permit simplement de s’étaler de tout son long alors que les portes automatiques toucha ses côtes pour se rouvrir. Il observa la femme à la caisse et l’homme de la sécurité alors qu’il se mit à rougir.

- Vous devriez tenir votre chat, dépêchez vous de le retrouver avant qu’il ne fasse des dégâts.
- O..oui…

Rouge de honte, il finit par se relever difficilement et à regarder des petites traces de sang sur ses mains quand il avait percuté le sol. Il rentra alors dans le magasin alors que les portes se fermèrent derrière lui et chercha le chat. Il observait les étagères, en dessus ou en dessous alors que les deux autres humains présents le regarder comme s’il était un imbécile. Il se mit à murmurer.

- Petit chat, pardon de t’avoir fait peur reviens vers moi s’il te plait.

L’homme de la sécurité observait Lucas de derrière des lunettes transparentes … on pouvait voir qu’il le jugeait et l’analysait comme le pire des délinquants … Lucas en rougit que de plus belle alors qu’il prit au passage de sa rechercher, une bouteille de lait facile à digérer et un bol « Allez l’OM » en promotion.



Team Héricendre

Merci je vous aime  ohoh :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Métamorphe
Hector Minnelli
Hector Minnelli
Métamorphe
⚝Paroles Échangées : 97
⚝Age : 22
⚝Localisation : Entre UCLA et la White Chapel

Are you kitten me? (avec Hector)  Empty
Message# Sujet: Re: Are you kitten me? (avec Hector)    Are you kitten me? (avec Hector)  EmptyLun 2 Sep - 9:51


Are you kitten me ?Hector & Lucas Ce n'est pas très gentil, je sais. Bon c'est pas non plus comme si je lui avais filé des coups de pattes. Je vous y verrais bien vous, être infantilisés. Si seulement mon père n'avait pas été un familier chat mais plutôt puma ou même aigle, ça aurait eu plus de gueule. M'enfin, que la fête commence. Les portes automatiques se sont ouvertes et je me suis engouffré dans le magasin en plantant sur place le môme, dont je n'ai toujours pas le nom. Il me semble entendre le vigile lui gueuler de me tenir et ça ne manque de me faire rire, intérieurement bien sûr. Je pars dans le rayon le plus proche, prenant soin de me cacher bien au fond sous une étagère le temps que le garçon fasse sa première ronde de recherche.

La très fine odeur de brûlé que j'ai senti m'intrigue, c'est le fait de sentir le brûlé alors qu'il ne sent pas la cigarette ou le barbecue qui me fait chercher dans mon registre des espèces surnaturelles. Faudra que je prévienne madame Johnston, elle pourra sûrement répondre à mes interrogations ... après m'avoir engueulé pour avoir perdu de vue la personne qu'elle m'a demandé de suivre à la trace. Je suis à l’affût, prêt à surgir.

Il a l'air de vraiment beaucoup aimer les chats et je trouve ça plutôt mignon, ce qui me fait me sentir un peu mal de me comporter comme ça avec lui. Mais bon je ne suis pas un chat. Une fois qu'il est passé devant moi et que je suis certain qu'il ne reviendra pas en arrière pour vérifier une seconde fois sous les étagères, je quitte ma cachette. Je le suis, discrètement, tandis qu'il ramasse lait facile à digérer et bol. J'attends le bon moment et lorsqu'il s'y attend le moins, je lâche miaule un miaulement sonore. Ça t'en bouche un coin mon gars ! Bon il serait peut être temps que j'arrête de faire le con et que je fasse le gentil chat à qui on peut tout confier.


:copyright:️️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Lucas Smith
⚝Paroles Échangées : 399

Are you kitten me? (avec Hector)  Empty
Message# Sujet: Re: Are you kitten me? (avec Hector)    Are you kitten me? (avec Hector)  EmptyMar 3 Sep - 0:20

Lucas cherchait le chat dans les allées… espérant le trouver avant que le gorille de l’entrée ne décide de lui faire peur … parce que si Lucas ressemblait à un petit poussin, surtout avec ses cheveux et la luminosité du magasin … le vigile ressemblait à une armoire à glace … Ce qui avait le don d’intimider Lucas … De plus, le vigile n’avait pas été, même pas une seconde, aimable …Donc, Lucas savait qu’il devait faire partir de la catégorie des gens qui préférait les chiens … Quel idée saugrenue… Mais bon, on avait tous nos défauts, et c’était ce qui permettait à Lucas de garder son sourire dans cette situation plus qu’étrange.

Lucas attendait tout simplement que la situation se dénoue tout seul… et d’ailleurs, c’est ce qui arriva bien étrangement. Alors qu’il était en train de poser ses emplettes sur la table de caisse, il sursauta au miaulement du chat. Son t-shirt plein de milkshake à la fraise lui rappela douloureusement qu’il avait déjà perdu une boisson à force de sursauter pour tout et rien. Il vit un torchon pas trop cher et le rajouta au total, alors qu’il le prenait déjà en enlevant l’étiquette.

Lucas mit le torchon sur son torse, comme s’il avait été un bavoir, et essaya de prendre le chat dans ses bras. Le torchon était là pour éviter que le pelage du chat ne pue le milkashake à la fraise, s’il acceptait de se laisser prendre … ce qui semblait déjà compromis.

- S’il te plait petit chat, je te veux vraiment pas de mal mais les autres …

Il chuchota alors qu’il posa les yeux au loin sur le vigile qui croisait les bras en le regardant de haut. Lucas se mit à rougir de plus belle et à reportait son attention sur le chat … il ne pouvait le laisser ici … surtout pas … mais s’il ne voulait pas se laisser prendre, il ne savait pas vraiment comment faire. La caissière reprit alors d’une voix de pimbêche, qui ferait retourner toutes les Paris Hilton de leur tombe …

- Bon, c’est pour aujourd’hui ou pour demain, il faut payer.
- O… ou…oui… j… j’arrive …

Il regarda la chat, non sans lui avoir fait un signe comme a un humain pour qu’il reste sage. Il sorti un billet froissé de sa poche et le donna à la jeune femme qui faisait claquer son chewing-gum dans sa bouche comme l’aurait fait une vache. Lucas prit la bouteille de lait et le bol et observa le chat… Il s’approcha à nouveau du chat, seul lui pouvait l’entendre.

- S’il te plait petit chat, je te repose une fois qu’on est parti et tu aura même du lait.

HRP. - Je te laisse dire si oui ou non le chat consent à venir dans ses bras. Si tel est le cas n’hésite pas à dire que Lucas se casse de là pour chercher un banc et le reposer, sinon, tu peux aussi dire que le chat part tout seul et qu’il le suit :D Pour pas que tu sois bloqué n’hésite pas :D



Team Héricendre

Merci je vous aime  ohoh :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Métamorphe
Hector Minnelli
Hector Minnelli
Métamorphe
⚝Paroles Échangées : 97
⚝Age : 22
⚝Localisation : Entre UCLA et la White Chapel

Are you kitten me? (avec Hector)  Empty
Message# Sujet: Re: Are you kitten me? (avec Hector)    Are you kitten me? (avec Hector)  EmptyVen 6 Sep - 9:07


Are you kitten me ?Hector & Lucas Le voir sursauter à mon miaulement me fait rire, ce môme est quand même sacrément tendu. Cependant je suis rapidement frappé par la réalité et les suppositions défilent dans ma tête. C'est amusant de lui faire peur, je peux faire ce qu'on me demande alors que je préfère grandement faire ce qui me plaît, mais quelque chose me chagrine. Se ferait-il violenter depuis des années pour sursauter au moindre bruit, craignant qu'un astéroïde vienne frapper la Terre ? Je ne sais pas et je veux avoir la réponse, c'est pas net tout ça. Mettant un torchon sur son torse pour couvrir la grosse tâche de milkshake qui salit son t-shirt, je m'apprête à lui exprimer le fond de ma pensée quand soudain je suis interrompu par la caissière qui somme le môme de se dépêcher. Sois plus aimable, c'est pas comme s'il était en train de faire du chiffre dans ton magasin. Le môme s'éloigne de moi, non sans me sommer d'un geste pour que je reste sage, et paye les articles qu'il était venu chercher. Une fois que c'est fait il revient vers moi, me demandant de me porter jusqu'à l'extérieur. Décidément il veux vraiment m'avoir dans ses bras, ça serait vraiment cocasse s'il savait ce que je suis. Me dressant sur mes pattes arrières, le gratifiant d'un miaulement que je veux amical, je consent finalement à me faire porter.

Une fois dans ses bras, le gamin tourne les talons et nous quittons ce magasin au personnel fort peu agréable. La rue s'est encore vidée j'en profite alors pour mieux renifler l'odeur du môme, fourrant ma truffe dans son cou. Deuxième reniflage qui confirme le premier, il y a une vague odeur de brûlé sur lui sans que ce soit pour autant lié à la cigarette ou un barbecue. A moins qu'il soit pyromane ! Hector, joues le chat mignon. Commençant à ronronner je me mets à pétrir son épaule de mes griffes. Au bout d'un moment il s'arrête et s'assoit sur un banc, me libérant enfin. Je bondis sur la place à côté de lui et fixe la bouteille de lait en miaulant. J'ai pas envie d'y passer la nuit, mon gars, file le lait et parle-moi de toi ! Puis je me mets à le fixer de mes yeux verts.


:copyright:️️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Are you kitten me? (avec Hector)  Empty
Message# Sujet: Re: Are you kitten me? (avec Hector)    Are you kitten me? (avec Hector)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Are you kitten me? (avec Hector)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Nob avec bannière .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Archives :: ♰ Archives :: RPS finis-