Partagez
 

 Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Vampire
Rufus Clayton
⚝Paroles Échangées : 91
⚝Localisation : Derrière vous.

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]   Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 EmptySam 12 Oct - 16:51

Rufus &  Clionestra
Cette sombre nuit de l'été 1920


Lâchant avidement les filets d'hémoglobine qui ruisselaient toujours sur mon bras vêtu d'une tunique blanche maculée de mon sang ici et là, je ne devais guère être à mon meilleur, sous ce jour! Je devais apparenter davantage à un animal possédé par la faim ardente de la sorte. Hélas, je n'étais clairement plus apte à agir différemment pour l'instant. Je perdis contact avec le monde extérieur un bref moment puisque Clionestra intervint avant que je ne sombre totalement. Elle retira l'arme que je détenais dans ma main indemne et la femme me fit face. La douceur et le calme émanaient d'elle avec une force que je pus ressentir malgré mon état.

Ma salvatrice tenta désespérément de faire revenir la part d'homme sensé en moi par le biais de caresses sur mes joues et des regards dissuasifs. Elle n'était pas loin du compte! Dans un soupire, le regard fou, je luttais pour reprendre le dessus sur mes désirs sanglants. Je n'arrivais pas à entièrement réprimer mes pulsions, cependant elles commençaient à être domptable. Haletant sous l'effort de toute cette prestation de force de retenue, je perdis presque pied en m'accoudant contre mon rempart. La douleur dût à mes plaies refit des siennes! Je lâchai un faible gémissement bestial de souffrance.

Pendant ce temps, l'elfe au sol portant le nom d'Alliester était effrayé. La peur fut engendrée par la louve de sa compatriote souillée et de cet être abominable, à l'occurrence moi, qu'elles avaient sauvées de la mort.


- Tout deux vous vous ressemblez... Vous êtes que des monstres! Des erreurs de la nature qui ne méritent pas de vivre sur cette terre!  

Les paroles de son ex camarade le fit réagir au quart de tour, surtout à la mention que je devais être dans la mesure de le tuer si j'étais mieux disposé.

- Ne me fais pas rire... Crois-tu vraiment qu'une bête telle que cette chose écoeurante pourrait venir à bout d'un guerrier aguerrit comme moi! Je crois que tu le surestimes Carcharoth, il n'est qu'une monstruosité sans conscience rien de plus! J'accepte ton offre pour te le prouver. Je te laisse trois jours et pas plus pour le préparer convenablement à notre affrontement... vous en aurez besoin! Maintenant, rends-moi mon arme que je quitte ce lieu maudit!

Ses paroles étaient laissées avec un dédain débordant et bien entendu, non camouflé! Puis, il tendit le bras afin de saisir son sabre.

Code by Silver Lungs



L'adaptation est le seul moyen de survivre dans ce bas monde...
Croyez-moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garou
Clionestra Carcharoth
⚝Paroles Échangées : 98

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]   Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 EmptyVen 18 Oct - 19:38




❝ Cette sombre

nuit de l'été 1920 . ❞
- Clionestra  & Clayton -
Our mother God we hold the sword in holy times, We are the war, we never see the light, The order call, we all will take more human wine, And we toast to the night
Clionestra faisait son possible pour que l’homme ne sombre pas. Assez étrangement, son possible était fait de douceur, alors même qu’elle avait prouvé pouvoir être un peu brute quand elle le désir. L’invité indésirable derrière elle lui donnait envie de faire sortir sa louve alors que la pleine lune n’approchait pas … cependant, elle savait que de le faire lui donnerait raison … et lui ferait perdre l’aide qu’elle essaie de procurer à son invité désirable. Elle pinça ses lèvres dans ce dilemme de force qui n’appartenait plus à son désir.

Clionestra attrapa l’homme dans sa perte d’équilibre, et ne resta jamais sans nouvelle de l’homme derrière elle. Bien que les elfes blancs avaient aimés instaurer une image d’eux respectueux et loyale, il fallait avouer que ce n’était pas toujours le cas … et que souvent, les elfes blancs avaient recours à autant de bassesses que le reste des monstres qui peuplent la Terre…

Clionestra s’occupait de Clayton alors que ses yeux vinrent vérifier la solidité du plafond … en gros elle avait levé les yeux au ciel… et elle semblait tout à fait blasé, et ennuyé… Elle avait tellement l’habitude des choses que l’on pense d’elle, qu’elle finissait par ne plus en avoir rien à faire.

- Il est tout aussi aguerri que toi, et tu le prends en traître. Ta colère t’aveugle bien plus que ce que la soif ne le fait alors oui, je le pense. Et si tu ignores cela, alors tu n’es pas aussi expérimenté que ce que tu ne crois.

L’homme se mit à lui parler de son arme, et Clionestra la jeta tout simplement à travers la pièce pour qu’elle ne retombe de l’autre coté des escaliers.

- Va chercher.

Ce qui était évidemment une provocation parfaite. Même si tout cela, elle l’avait toujours en ne s’occupant que de Clayton. Hormi le plafond et le vampire, personne n’avait réussi à avoir son attention total. L’homme observa la jeune elfe comme s’il désirait la tuer, mais elle, elle n’avait que faire. Prenant Le Bras de son ami, elle l’invita à reprendre place dans le lit pour qu’elle puisse à nouveau vérifier ses plaies … mais le sang cachait la plupart. Elle pinça à nouveau ses lèvres.

- Êtes vous apte à prendre une douche ? Que je puisse mieux voir vos plaies par la suite ?

Cela ne la déranger pas le moins du monde de déshabiller l’homme. Après tout, elle l’avait déjà fait et puis ce n’était pas comme si elle faisait quelque chose qui lui plaisait… Devoir toucher de la peau blessée était une chose triste qui venait souvent tirer sur sa propre cicatrice sur sa jambe. Elle sourit encore en rassurant l’homme. Elle savait que quand elle, elle avait perdu le contrôle, elle avait eu du mal à réaliser ses actes, et elle s’en voulait. Sans connaître l’homme elle partait du même postulat.

- Merci d’avoir voulu me défendre, c’est pas souvent.

Dans son village, déjà on l’oublie, puis il a ceux qu’ils ne l’aiment pas et ceux qui l’aiment bien mais savent qu’elle est dangereuse. Vivre dans le sanctuaire la protégé de bien plus que des effets de la lune…

HRP - Comme je veux pas définir ton état. Si tu pars du Principe qu'il le peut, elle aura tout préparer, donc du sang pour son retour. pous  
code by lizzou



“And in the end all I learned was how to be strong… Alone.”
“You smile, but you wanna cry. You talk, but you wanna be quiet. You pretend like you’re happy, but you aren’t.”

©️️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Rufus Clayton
⚝Paroles Échangées : 91
⚝Localisation : Derrière vous.

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]   Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 EmptyDim 20 Oct - 4:43

Rufus &  Clionestra
Cette sombre nuit de l'été 1920


L'autre "homme" présent dans la pièce fût bien agacé par les réactions presque inexistantes de son interlocutrice. Toujours en conservant ce sentiment de supériorité, sa main tendue vers celle-ci, attendit son bien. Cependant, ce qui suivit, augmenta son irritation déjà alarmante du moment... L'ordre que lui laissant la femme ne fut trop pour lui. Alors, le colérique lâcha un soupire très peu discret en détournant son regard de l'arme blanche qui fut lancée dans la direction opposée. L'on entendit distinctement le tintement métallique du sabre qui se fracassait au sol. Ensuite, il la toisa d'un regard haineux en désirant sa mort en lâchant à haute voix: "Trois jours et pas plus!" L'elfe bouillonnant de colère quitta les lieux sans plus de cérémonie, en conservant son attention malsaine sur nous, avant de franchir l'entrée dévastée.

Une fois seuls, la dame me conduit au lit et je suivis le pas avec joie. En prenant place sur la couchette, un nouveau soupire de douleur jaillit de mes lèvres. Ma soigneuse inspecta à nouveau mes plaies. Je respirai lentement en reprenant le contrôle sur mes désirs de sang et mon expression faciale tranquillement revenait à la norme. Puis, j'observai l'elfe.  Son expression qu'elle laissait n'envisageait rien de bon. Soupirant, mon regard resta sur son visage pendant son "examen". Avant que je ne puisse lui demander mon état, elle me posa une question qui me laissa perplexe. Je ne pus m'empêcher un soupire d'amusement mélanger à l'élancement des plaies qui se refusaient de cicatriser.


- Possible... Cependant, je ne peux déambulé dans votre établissement avec... ce soleil radieux qui illumine dangereusement vos couloirs! Hélas, mon teint... n'apprécie guère l'exposition aux rayons solaires! Dis-je en soupirant faiblement.

La suite de ses dires me fit revenir au sérieux instantanément . Je pouvais déceler que la demoiselle fut possédée étrangement par une émotion désagréable. Je fus à mon tour, envahis d'une pulsion assez rare qui me fit arrêter ses mains en attrapant l'une d'elle afin qu'elle pose le regard sur mon visage.

- Clionestra... Vous n'avez pas à me remercier pour cela... C'étais tout naturel! Je fis un léger sourire en continuant. Après tout, je vous dois la vie et encore, il a peu, j'aurais... sans l'ombre d'un doute, perdu le contrôle et je vous admets qu'il m'est complexe à retrouver!

Réalisant ce que je faisais que trop tard, encore une fois, je relâchai sa main prisonnière de la mienne en lâchant faiblement.

- Navré de ce geste... Je pris un moment avant de poursuivre simplement. Pour revenir à cette douche... il a un moyen de franchir l'immeuble à l'abri de la lumière?
Code by Silver Lungs



L'adaptation est le seul moyen de survivre dans ce bas monde...
Croyez-moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garou
Clionestra Carcharoth
⚝Paroles Échangées : 98

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]   Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 EmptyLun 21 Oct - 0:02





❝ Cette sombre

nuit de l'été 1920 . ❞
- Clionestra  & Clayton -
Our mother God we hold the sword in holy times, We are the war, we never see the light, The order call, we all will take more human wine, And we toast to the night
Clionestra s’inquiétait de l’état de son invité, sans penser aux conséquences. L’homme qui était parti était déjà loin dans ses pensées. Une chose à la fois, il fallait prendre le temps de faire les choses correctement sans les bâcler … doucement, elle observait Clayton et lui fit un sourire qu’elle voulait rassurant. Clionestra sourit encore à sa question.

Le sanctuaire avait été conçu pour ne pas laisser la lumière de la lune, et pour bloquer la bête que Clionestra gardait enfermé en elle … cependant, loin d’être peu intelligent, les elfes avaient surtout créé un sanctuaire qui empêcher les astres d’avoir un impact. Ce n’était pas le premier vampire qui séjourner ici… même si d’habitude Clionestra ne s’en occupe pas le moins du monde. Clionestra le trouvait drôle. Même l’obscurité était teinté de douceur dans ce lieu lorsqu’elle y pensait… alors qu’elle allait répondre, ses mains, fin plutôt l’une, mais la seconde la suivit tranquillement, avaient été attrapés par l’homme. Posant ses yeux sur son visage, elle remarqua que ce dernier avait changé d’expression.

Elle le laissa parler alors qu’elle l’écoutait attentivement. Récupérant sa main doucement, elle l’amena contre son coeur une seconde pour essayer de se remettre des sentiments positifs que l’homme faisait naître en elle … assez simplement, l’homme lui donnait une importance dont elle n’avait plus l’habitude.

- Ne vous excusez pas. Il m’a fait plaisir. Je suis ravi d’avoir pu venir en aide à une personne avec un si grand coeur. Si je le peux, je vous empêcherais toujours de perdre pied. Je ne sais pas si l’on se reverra, mais si besoin vous saurez ou me trouver.

Son coeur battant fort d’une timidité et d’une envie de le remercier à tout épreuve alors elle préféra elle aussi reprendre sur la question de l’homme.

- Je vous l’ai dit, ce sanctuaire ne laisse pas plus passer le soleil que la lune. Je vais fermé les rideaux si cela vous tranquillise mais tant que vous ne vous approchez pas de la porte, ça sera tout à fait possible pour vous de bouger.

Elle voulait le remercier encore … lui dire que ses paroles et son geste l’avait touché… mais elle ne pouvait le faire sans passer pour une personne sensible … et elle se décida à trouver un autre moyen de lui faire comprendre … elle réalisa alors un peu tard…

- Voulez vous que je vous aide à vous enfuir de ce combat qui ne vous regarde pas ?

Après tout, il avait été défier par l’homme parce que la jeune femme existait, et elle s’en voulait un peu …
code by lizzou



“And in the end all I learned was how to be strong… Alone.”
“You smile, but you wanna cry. You talk, but you wanna be quiet. You pretend like you’re happy, but you aren’t.”

©️️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Rufus Clayton
⚝Paroles Échangées : 91
⚝Localisation : Derrière vous.

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]   Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 EmptyLun 21 Oct - 2:22

Rufus &  Clionestra
Cette sombre nuit de l'été 1920


Je pus sentir sans mal le changement qui s'opéra chez mon interlocutrice face à mes réactions impulsives. Je l'observai silencieusement lorsque celle-ci tenta de reprendre contenance. Avais-je été trop loin dans mes propos? Ouais, je n'avais jamais été quelqu'un d'adroit avec les sentiments d'autrui ou les miens d'ailleurs! Je suis de nature solitaire alors, maintenant que je dois côtoyer davantage de personnes, c'était compliqué!  Ah... je ne sais jamais comment je dois m'y prendre. Encore aujourd'hui... en fait surtout aujourd'hui!

- Bien dans ce cas je le retiendrai Clionestra! Dis-je avec un sourire avant de poursuivre. Cependant, c'est bien l'une des rares fois que l'on me qualifie de "grand coeur"!

La suite me laissa sans voix un moment... me l'avait-elle véritablement révélé auparavant? Je n'en conservais aucun souvenir. Probablement pendant que je n'étais pas entièrement... disposé à la causette!

- Euh soit... si vous le dites... Mon visage dut abordé une magnifique expression de surprise lors de mes mots, car, j'étais pour le moins confus! Non... cela sera pas nécessaire, je vais vous faire confiance!

Là ses mots me firent rire plus ouvertement que tout ce qu'elle put entendre jusqu'à présent... Oui évidemment, ma douleur coupa net mon fou rire. Je fis un grognement de mécontentement en appuyant ma main intacte sur mon épaule endolorie. Je regardai mes doigts et du sang les maculait. Je les portais à mes lèvres et me retient à la dernière minute en rabaissant ma main tachée. Ensuite, je repris mon calme en lâchant un soupire bruyant avant d'afficher un nouveau sourire sur mes lèvres. Je tâchai de ne plus sombrer, mais ce n'était pas évident...

- Moi... rater un combat singulier? Vous plaisantez n'est-ce pas? Je lui fis un sourire en arquant un sourcil d'amusement. Non je ne peux faire cela! Informez-moi de ces capacités ainsi que ses points faibles et je tâcherai de rester en vie en remportant ce duel!

Ah les duels... que de plaisirs! Il y avait fort longtemps que je n'avais pas fait ce genre de choses. Des souvenirs de duel un contre un aux colts me revirent en mémoire... Oui ce temps révolu me manquait parfois! Je conservai mon large sourire lorsque ses images traversèrent mon esprit. C'était clair que la demoiselle pouvait en bénéficier à cet instant. Je revins au moment présent et lâchai.

-  Alors, conduisez-moi à la salle de bain et je m'occuperai du reste. Cependant... je crois que je vais pouvoir me passer de votre... aide, cette fois! Dis-je en faisant référence à il y a peu, mais j'étais certain que je n'avais pas besoin de lui préciser ouvertement!

Code by Silver Lungs



L'adaptation est le seul moyen de survivre dans ce bas monde...
Croyez-moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garou
Clionestra Carcharoth
⚝Paroles Échangées : 98

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]   Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 EmptyVen 25 Oct - 16:43

Clionestra commençait à être fatigué, et ça n’allait faire qu’empirer… Elle était fatigué, parce qu’être enfermé ici depuis plus de 400ans, cela tapait sur son moral… si au début, la plupart était content de son existence … Maintenant, ce n’était plus le cas. Peu se souvenait de son existence, ou de ce qui lui avait donner le droit d’être encore en vie … et dans ce « peu » se trouvait les gens qui voulaient la voir morte, et ceux qui continuait à croire que c’était la meilleure solution. Dans ses moments de solitudes les plus tristesse, Clionestra possède des pensées sombres, des pensées de désirs de fin… Une fin simple. La mort était si simple quand les seuls compagnons de voyage de Clionestra étaient les ombres … Alors savoir qu’elle avait une valeur … savoir que l’homme la protéger … alors même qu’il ne savait pas sa condition… Cela faisait naître en elle, un sentiment de gratitude que l’homme ne pourrait jamais comprendre peut être.

- C’est parce que vous le cachez pour ne pas être blesser peut être, mais je sais que vous êtes un homme bon.

Elle avait pu le voir, dans la douleur de perdre le contrôle, dans son désir de l’aider… Elle ne pouvait pas croire que l’homme n’était pas une bonne personne… personne ne lui fera croire cela .. jamais. Clionestra sourit encore, elle savait qu’il était dur de faire confiance aux inconnus, pourtant l’homme la croyait sans soucis, pour quelque chose qui pourrait lui causer la mort … Non… Elle ne pourrait jamais le voir comme un méchant, et qu’importe qu’il soit un vampire…. Observant son geste sur son sang, Clionestra comprit qu’elle devrait peut être se faire saigner encore une fois ou deux … Elle n’appréciait pas vraiment cela … mais si le vampire voulait être prêt pour le combat, il en aurait besoin… heureusement qu’elle guérissait comme une louve … et c’était vraiment rare qu’elle pensait ainsi…

- C’est un elfe blanc. Il peut créer des épées de lumières, il peut modifier la lumière. Vous ne devez pas vous fiez à vos yeux, les mirages sont possibles. Il ne supporte pas le noir, il a du mal avec l’obscurité. De par votre condition de vampire, vous aurez un petit avantage sur lui, dès que la nuit sera pleine. Si je devais lui trouver un point faible, c’est sa manière de se battre. Il fait toujours des gestes inutiles, et il se sent supérieur. Il pense que je suis une faible femme, même alors qu’il sait ce que je suis. Cela sera pareil pour vous. Il vous sous estimera toujours.

Elle sourit, et doucement passa un bras derrière son dos, pour essayer de le tenir. Elle observait ses blessures. Elle sourit quand il lui rappela peu subtilement, qu’elle l’avait déjà vu tout nu … C’était pas comme si on naissait nu… Clionestra n’avait pas honte de son corps, et n’était pas gêné du corps des autres, même si elle comprenait bien que cela pouvait déranger

- La salle de bain est à côté, il faut juste sortir de la chambre et passait le couloir.

HRP – Je te laisse dire qu’elle va jusqu’à la salle de bain, toute blanche et en marbre, avec une grande baignoire. Elle fermera la porte pour aller lui chercher des vetêments et le reste xD


“And in the end all I learned was how to be strong… Alone.”
“You smile, but you wanna cry. You talk, but you wanna be quiet. You pretend like you’re happy, but you aren’t.”

©️️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Rufus Clayton
⚝Paroles Échangées : 91
⚝Localisation : Derrière vous.

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]   Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 EmptySam 26 Oct - 6:55

Rufus &  Clionestra
Cette sombre nuit de l'été 1920


L'affirmation de la demoiselle sur ses prédictions concernant ma personne, me laissa perplexe un bref moment. Elle avait sans nul doute fait un jugement trop hâtif à mon égard. Après tout, je n'étais qu'un inconnu qu'elle avait extirpé des griffes de la mort. Puis, sa phrase résonna dans mon esprit en s'attardant sur le compliment donné. Un homme bon... L'étais-je... bon? Or même... de mon vivant, l'avais-je déjà été? Plus j'y réfléchis, plus ce raisonnement me paru étrange. Non, impossible, je n'y croyais absolument pas! Certes, aujourd'hui je faisais de mon mieux pour ne plus sombrer dans l'exquise violence, mais cela ne restait pas chose aisée pour moi. J'aimais tant l'ivresse qu'apportait la mort de mes proies autrefois que cela m'est resté. Oui, encore aujourd'hui, lorsque j'y repense, je ressens toujours l'envie d'y succomber. C'était une lutte sans fin... et cela restera Ma lutte sans fin! J'ignorais pourquoi, mais cette sombre pensée me fit soupirer faiblement sans pour autant éprouver un besoin plus urgent de sang.

Cependant, je tâchai de conserver mon humeur le plus jovial possible en réprimant mes pensées noires.
" Bon... espérons qu'elle ne le remarque pas! " Alors, je prononçai simplement en souriant.

- Bien alors... un merci de ce compliment, chère demoiselle Clionestra, est demis dans ce genre de situation!

Puis, la suite me fit prendre le fil complètement de mes songes obscures. Elle me révéla les précieuses informations sur mon futur adversaire, cet elfe ingrat. Je bus ses paroles dans le plus grand silence attentif en enregistrant chaque détail amené pouvant m'être utile. " Alors, je ne devrais pas me fier à mes yeux lors de ce duel... assez intéressant! Que me réserve-t-il celui-là?" Ensuite, un fait s'imposa à moi et mon questionnement franchit mes lèvres aussitôt.

- Où ce duel se passera, à l'extérieur ou dans le bâtiment? Mon visage exprima, encore une fois, parfaitement mon ressenti du moment, l'interrogation. Mon regard se posa sur celle-ci suite à mon questionnement.

Bon le moment redouté arriva avec les nouvelles indications de ma bienfaitrice, j'allais devoir me relever et me rendre à la salle de bain! Lentement et précautionneusement, je me relevai à nouveau de la couchette et la blonde m'aida à me soutenir. Une douleur lancinante engourdit ma jambe amochée et je tentai de me mouvoir sans prendre l'équilibre malgré ce pas incertain. Cette scène était bonnement ridicule et invraisemblable à mon esprit... Un nouveau soupire mélangeant l'incrédulité et l'agacement amusé s'expulsa dans un souffle. Ouais, à l'avenir, si cela se représente à nouveau, je serai bien plus prudent lors des affrontements opposant des lycans! Plus jamais je me ferai coincer douloureusement de la sorte... NON plus jamais!


- Ah... ouais... plus jamais! Cette pensée sortit à haute voix sous ces cris du coeur!

Ensuite, nous franchîmes le seuil de la pièce toujours en duo, heureusement pour moi. Nous traversâmes lentement, à mon rythme, le couloir pour regagner la salle de bain adjacente. Une fois, dans la pièce désirée, je fus étrangement assailli par la luminosité ambiante. Instinctivement, je fermai les yeux quelques secondes en lâchant un soupire profond d'inconfort. Tout était si blanc que cela m'aveugla à nouveau. Doucement, mes paupières se relevèrent en tâchant de détailler ce nouvel environnement s'offrant à moi. La pièce baignait littéralement dans une luminosité purement accablante à mon regard d'être nocturne. Les meubles de cet appartement était en marbre blanc immaculé et une gigantesque baignoire sur patte trônait fièrement au centre. Pourquoi ce lieu me donnait cette impression de pureté lumineuse agaçante... et ce, encore plus, que la chambre quittée plus tôt! Ce fut tant perturbant que je perdis pied en m'affalant au sol lourdement dans un gémissement mélangeant douleur et d'accablement lumineux.

- Ah mais... comment faites-vous pour supporter toute cette lumière... C'est juste tout bonnement... Invivable!

L'elfe m'aida à me relever et je ne pus retenir un faible rire. Ensuite, elle me laissa seul en refermant la porte derrière elle. Je titubai vers la baignoire et ouvrit le robinet afin de la remplir d'eau brûlante. Par habitude, je m'étirai le cou non sans un énième grognement de douleur avant de me départir avec difficulté de cette tunique plus si blanche. Elle était plutôt totalement imprégnée de mon sang séché. Une fois le vêtement retiré du jeu, je pus observé davantage les plaies. Ce petit affrontement advenu plus tôt dus rouvrir mes blessures, car elles semblaient encore bien profondes.

Ensuite, je me glissai dans l'eau dans un léger gémissement en m'y émergeant complètement. La brûlure qu'occasionna le liquide bouillant me fit fermer les yeux. Puis, tranquillement je commençai ma toilette en silence.
Code by Silver Lungs



L'adaptation est le seul moyen de survivre dans ce bas monde...
Croyez-moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garou
Clionestra Carcharoth
⚝Paroles Échangées : 98

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]   Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 EmptyLun 28 Oct - 19:54

Clionestra était d’un calme serein alors qu’elle reprenait petit à petit la maitrise de son coeur. Il ne fallait pas être gentil comme ça avec elle, au risque qu’elle adopte l’homme et en face son enfant à protéger .. Ce n’était pas étrange pour elle … elle avait toujours pensé être fait pour être mère … bien plus que d’être femme ou soeurs … être mère était quelque chose qui lui aurait plus … si seulement le monde n’avait pas tourné à la déraison comme ça. Se défaisant de son envie d’adopter le vampire, contre son gré cela allait de soi, elle finit par se reconnecter au monde…

Le vampire d’ailleurs avait le visage de quelqu’un dans la souffrance, et Clionestra n’aimait pas cela. Elle calculatrice rapidement le temps qui lui faudrait pour que son sang revienne à 100 % et pouvoir lui donner à nouveau … Ce n’était pas encore temps … Il fallait qu’elle trouve un moyen. Elle sourit pour son remerciement, le gardant comme un trésor chaleureux dans son esprit. Quoi qu’elle ne dise que la vérité … il fallait avouer que la jeune femme avait envie de rester dans ce sentiment … alors que la peur d’avoir pousser son ami dans un combat à mort commença à lui tirailler le ventre.

Elle avait beaucoup de défaut … et causer des problèmes à ses amis en faisant apparement parti… Elle s’en voulait et c’était aussi pour cela qu’elle essayait de dire tout ce qu’elle savait sur l’elfe blanc… Clionestra haussa les épaules.

- Je pense que cela dépendra de l’heure à laquelle le chef de notre peuple voudra le duel. Il y a de forte chance pour qu’on ne désire pas que j’y assiste, et que ce combat se fasse à l’extérieur et de nuit.

Clionestra l’aida à aller jusqu’à la salle de bain alors qu’elle sourirait. Elle avait entendu son « plus jamais ». Et elle n’avait pas besoin de lui demander pour savoir qu’il pensait à son affrontement avec les lycans. L’aidant elle le laissa dans la salle de bain alors qu’un mince rire passa ses lèvres pour se ricocher contre les morts…

- On s’y habitue mon cher, la nuit m’effraie quand la clarté m’apaise, c’est ainsi.

Laisser dans la salle, Clionestra partit faire le tour de son sanctuaire. Prenant une colombe domestiqué sous la main, elle monta vers la plus haute tour pour la lâcher. La colombe savait ce qu’elle devait faire. Le mot écrit à la hâte était simple « Besoin de sang, vampire à la maison ». Elle avait quelques amis encore, et elle savait que la fae blanche qui allait recevoir ce message ferait en sorte de lui apporter du sang dans les plus brefs delais…

Elle laissa le temps à l’homme de se mettre à son aise. Trouvant une nouvelle tunique, ainsi que des nouveaux pansements. Elle toqua à la porte de la salle de bain dans une pudeur qu’elle ne connaissait que peu … N’oublions pas qu’elle vivait seule ici, les portes étaient rarement fermés … et elle y serait rentrer comme dans un moulin si elle n’avait pas eu la présence d’esprit que l’homme ne l’autre côté est un vampire.

- Clayton, vous allez bien. J’ai des nouveaux pansements et une tunique pour vous, puis je rentrer ?

Alors qu'elle attendait une réponse, elle vit au loin un écureuil tenant une bouteille en verre. Nul doute que la bouteille contenait du sang, et du bon. Elle la prise et la posa sur le meuble alors qu'elle attendit la réponse de son ami vampire. ... Même si elle continuait à stresser ... un peu ... de voir cette nouvelle connaissance périr sous les coups lumineux d'un membre de son village ...


“And in the end all I learned was how to be strong… Alone.”
“You smile, but you wanna cry. You talk, but you wanna be quiet. You pretend like you’re happy, but you aren’t.”

©️️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Rufus Clayton
⚝Paroles Échangées : 91
⚝Localisation : Derrière vous.

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]   Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 EmptyMar 29 Oct - 2:54

Rufus &  Clionestra
Cette sombre nuit de l'été 1920


La réponse donnée à mon questionnement sur le lieu du combat me soulagea légèrement, car rien était certain. Il était possible que je doive concurrencer dans la journée. Absolument magnifique... Cependant, l'information sur la possibilité qu'elle ne sera pas présente lors du duel, me laissa de nouvelles interrogations à l'esprit. Pourquoi son peuple l'empêcherait-elle d'assister au combat? Cela n'avait absolument aucun sens pour moi!

- Si vous me le permettez, votre peuple est bien étrange très chère... et ce, sur bien de plans différents dois-je dire!

Cette affirmation sortit de mes lèvres et ce fut assez rapidement... avant même que je pense à peser mes mots. Forte heureusement pour moi, cette Clionestra ne semblait pas s'offusquer facilement!

Les prochaines affirmations sur la luminosité me firent sourire. Il était vrai qu'avec la particularité qu'apportait mon état d'être nocturne... il y avait longtemps que la lumière n'accompagnait plus mes pas! Alors, étant elle, un diurne à part entière, je pouvais comprendre que la douce chaleur du soleil lui était agréable. Ceci je pouvais lui accorder, mais cette luminosité n'était pas simplement due à l'astre solaire. Sinon, je ne serai certainement pas ici en discuter aussi sereinement. Bon, évidemment, hormis mon malaise visuel, rien ne m'agressait visiblement alors, il était de nature magique! Était-ce la conséquence provenant du sort qui imperméabilisait l'édifice aux lueurs des astres?


- Ouais... il est vrai que nous sommes apte à nous accoutumer à tout!

Ensuite, je fus laissé seul afin de m'occuper de ma toilette en toute quiétude. Ce que je m'appliquai de réaliser malgré l'élancement des plaies sous l'eau. Un moment passa dans ce calme ambiant, avant que je sorte du bain en inspectant les lieux à la recherche d'une armoire pouvant tenir des serviettes. Je trouvai enfin ce que je cherchais en dénichant une serviette... blanche évidemment!

- J'aurais bien ri ne serait-ce de découvrir un morceau de tissu noir en ces lieux!

Je l'enroulai autour de ma taille après m'avoir sommairement éponger. Puis, une présence capta mon attention derrière la porte. Pas de doute, cet arôme provenait de l'elfe blanche. Puis, un coup retentit à la porte d'entrée de la pièce de et sa voix accompagna cette piste sonore.

- Bien merci et oui vous pouvez entrer!

La porte s'ouvrit suite à mon invitation et elle entra dans la pièce. J'étais assis sur le couvercle clos de la toilette simplement couvert de la serviette. Mes plaies étaient, à présent, sans pansement à sa vue. Je m'étais difficilement départi des bandages au préalable. À sa demande sur mon état une pensée s'imposa à moi. Oui, j'étais sur la voie de la guérison, mais je n'étais pas au sommet de ma forme et ma faim sommeillait toujours en moi. Cependant, je parvenais à ne pas me focaliser sur celle-ci. Sous une nouvelle tentation, je lui laissai dans un demi-sourire.

- Et pour ce qui est de mon état... Si l'on omet que je suis toujours blessé et légèrement fiévreux... Dis-je en soupirant d'amusement en la regardant dans les yeux. Oui je vais un peu mieux, mais... merci de votre sollicitude! La suite de mes dires était un mélange entre l'hilarité de la situation et le malaise subsistant toujours suite à notre première rencontre... surprenante! ... je suppose que vous désirez panser mes plaies avant que je me vêtisse?

Mon regard balaya un moment le sol avant de se reposer sur mon interlocutrice toujours le demi-sourire aux lèvres. Ce malaise était probablement dû au fait que je ne contrôlais absolument rien de la situation... Ouais, pour moi qui avait l'habitude de tenir les rênes qu'importe l'événement, c'était presque dégradant cette situation actuelle!
 
Code by Silver Lungs



L'adaptation est le seul moyen de survivre dans ce bas monde...
Croyez-moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garou
Clionestra Carcharoth
⚝Paroles Échangées : 98

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]   Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 EmptyVen 1 Nov - 0:27

Clionestra n’avait pas répliquer sur son peuple étrange. Elle était presque certaine que l’homme n’avait pas encore compris la véritable raison de son enfermement, et à quel point leur décision de l’enfermer avait été … normal … pour eux … Même si tous les elfes blancs n’étaient pas de cette avis, la plupart de ceux du village avait voté pour son enfermement et non sa mort … C’était vraiment étrange donc, et le mot leur allait comme un gant … Cependant, elle ne préférait rien dire. Elle savait que le monde était étrange de bien des manières, et débattre sur ce qui l’était ou non ne serait que discussion vide de sens.

Elle avait donc attendu qu’il l’autorise à rentrer pour ouvrir la porte et se retrouver face à l’homme sortant du lavage. Humant l’air, elle trouvait l’odeur agréable, et son odorat de louve ne pouvait qu’apprécier la propreté, des liens comme de l’homme … quoi que l’odeur métallique du sang ne dérange cet arôme.

Alors qu’elle le regardait, elle posa la tunique sur le côté. Elle sourit en gardant les pansements dans la main. Elle écouta son état. Les blessures pourraient guérir plus vite avec du sang, et elle espérait que l’état fièvreux soit aussi en rapport à ce manque de sang … et que cela ne soit pas une quelconque maladie vampire amené par les loups dont elle ignore l’existence encore … Après tout, bien que vieille et sache, elle ne savait pas tout. Elle sourit à son ami avant de reprendre.

- Ce n’est rien. Je suis ravi de vous venir en aide. Et oui, je désire voir vos plaies. Si cela vous incommode, vous pouvez mettre la serviette comme un cache intimité, tant que je peux mettre les pansements d’une manière convenable pour vous éviter des désagréments dans le futur.

Le voir nu ? Elle s’en ficherait totalement. Clionestra n’était pas le genre de femme à rougir de la nudité, ou d’en avoir quelque chose à faire. Elle avait pour mission de soigner l’homme, et le reste n’avait que peu d’importance quand le sang se mêler à l’air dans cette saveur si désagréable. Clionestra semblait contrôler toute cette situation, mais c’était plus une coïncidence. Elle ne soignait pas des vampires tous les jours … et d’ailleurs, l’homme sera le seule vampire dont elle aura eu l’occasion de sauver, et le seul qui aura bu de son sang…

Est ce que cela leur donner un lien spécial ? Peut être un peu… quoi qu’ils ne se reverront plus avant un long moment, Clionestra ne pourra oublier l’être qui avait bu son sang pour guérir, et qui avait combattu non pour lui, mais pour elle … Cet homme avait gagné le respect de l’elfe quand la louve voulait prendre le contrôle et dégager son « ennemi naturel » du milieu …

- Je vous prie de m’excuser. Je sais que cela ne doit pas être agréable pour vous. Le combat … je suis sur que vous allez le gagner, et une fois vos plaies bien guéris, je l’espère d’ici à ce soir, je vous montrerais quelques mouvements de combat que l’on nous apprends. Certes, il doit connaître des prises que je ne connais pas, mais je pense que la base reste la même non ?

Après avoir proposé, elle se demanda si cela n’était pas une mauvaise idée … et si Aliester avait apprit d’autres prises totalement différentes et que cela porter à confusion l’homme … Pinçant les lèvres, Clionestra s’approcha de l’homme avec un sourire nouveau sur le visage.

- Imaginez un instant si j’avais secouru un feu follet à la place de vous….

Elle s’amusa de cette idée dans un sourire plein de douceur. C’était une idée étrange que d’imaginer l’homme comme une boule de lumière, provenant de la mort d’une créature … mais peut être n’était il pas si différent ?

HRP - Tu peux dire qu’elle le pense et même qu’elle lui donne le sang si tu le souhaite pour faire avancer le rp c2


“And in the end all I learned was how to be strong… Alone.”
“You smile, but you wanna cry. You talk, but you wanna be quiet. You pretend like you’re happy, but you aren’t.”

©️️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]   Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Cette sombre nuit de l'été 1920 (Pv Clionestra) [contient scène de violence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» « Comment en suis - je arrivé là ? » ; Esprit de la Nuit & Petite Utopie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: RPS spéciaux :: Flashback-