Partagez
 

 Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humaine
Julie Anderson
Julie Anderson
Humaine
⚝Paroles Échangées : 47
⚝Age : 24
⚝Localisation : North of LA

Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector Empty
Message# Sujet: Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector   Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector EmptyVen 20 Sep - 22:55


( Retrouvailles un peu alcoolisées )
JULIE ANDERSON FT. @HECTOR MINNELLI

19 septembre 2019
Un dernier petit coup de brosse dans sa chevelure enflammée et la voilà enfin prête pour sa soirée mensuelle entre collègues. Ses taches de rousseurs avaient totalement disparu sous une bonne couche de fond de teins. Elle les détestaient, Julie, ces perles de rousseurs, simplement parce que, petite, les autres enfants de sa classe adoraient les renommer « tâches de saletés ». De nombreuses fois, elle était rentrée chez elle en pleurant et en demandant à ses parents pourquoi elle était née comme ça, pourquoi elle était la seule de sa classe à avoir les cheveux oranges… En grandissant, elle avait supplié sa mère de l’autoriser à faire une teinture, mais elle n’avait jamais voulu et finalement maintenant, Julie était plutôt fière d’être une vraie rousse.
Elle s’inspecta une dernière fois dans la glace. Comme à son habitude, la rouquine portait une tenue relativement sobre : un jean et un haut à manche longue noir. Pas besoin de nombreux artifices quand on sort juste entre « amis ». Et puis, si elle avait accepté de sortir avec eux, c’était simplement parce que ce genre de soirées était chaque fois une incroyable mine d’informations pour elle. Ses collègues étaient toujours plus enclins à lui donner de précieux conseils lorsqu’ils étaient alcoolisés.

Julie avait rendez-vous d’ici une trentaine de minutes à l’autre bout de la ville, et ne possédant ni la voiture, ni le permis, elle devait se contenter de prendre le bus. Elle prendrait sûrement un taxis quand il serait l’heure de rentrer si on ne pouvait pas la ramener. Et puis au moins elle pourrait boire une bière ou deux sans se préoccuper de son taux d’alcoolémie. Elle se décida enfin à rejoindre son arrêt de bus. Elle devrait sûrement passer son permis, mais les transports en communs étaient bien assez suffisants pour elle pour le moment. Elle arrivait plutôt bien à se débrouiller comme ça pour le moment.

La journaliste pénétra dans le bar en cherchant ses collègues de vue. La plupart étaient effectivement déjà arrivés, alors elle se dirigea rapidement vers eux en feignant un sourire. « Hey, les amis, ça va ? » Ils se saluèrent tous plus ou moins chaleureusement et commencèrent à parler boulot. Comme d’habitude. Mesquinement, certains essayaient de piocher des idées d’article chez les uns ou chez les autres et l’ambiance parmi eux était plutôt étrange… C’est pour cela qu’une fois sa première bière terminée (merci les collègues), elle se dirigea vers le bar pour s’en commander une autre.

( Pando )


Do you know the truth ? • by poésies cendrées.
Revenir en haut Aller en bas
Métamorphe
Hector Minnelli
Hector Minnelli
Métamorphe
⚝Paroles Échangées : 86
⚝Age : 22
⚝Localisation : Entre UCLA et la White Chapel

Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector Empty
Message# Sujet: Re: Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector   Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector EmptySam 21 Sep - 12:05


Un service en échange d'un autreHector & Julie La nuit est chaude. Je sens quelques goutte de transpiration perler sur mon front tandis que je déambule dans les rues de Los Angeles en quête d'un bon endroit où me poser. Les cours ont terminé tard aujourd'hui et c'est bien la journée que je déteste le plus : peu de cours mais très espacés. Quoi qu'il en soit je compte bien profiter de cette nouvelle soirée solo. Vêtu d'un simple t-shirt bordeaux estampillé UCLA et d'un jean bleu marine, il fait tout de même chaud. Je pourrais tout simplement filer sur la plage et m'enfiler un pack de bière mais ce soir je n'ai pas envie d'être dans un endroit calme. Je continue mon chemin, passant devant les bars, les magasins, les night club jusqu'à ce que je trouve le bar correctement rempli où je peux passer un bon moment sans être gêné par une surpopulation. Je m'arrête quelques instants, prenant une grande inspiration puis j'entre.

L'ambiance dans le bar est cool, les gens ont l'air de s'amuser et puis il y a de quoi faire niveau fléchettes et billard. Je me laisse aller à lâcher un petit sourire satisfait puis tandis que je me dirige vers le bar pour prendre une pinte, je me mets à écouter les conversations. Donc Stacy vient de larguer Ethan parce qu'il voyait une autre fille, pas cool Ethan. Des journalistes parlent du prochain article. Un groupe d'étudiants cherche à savoir qui gagnera à leur mini-tournois de fléchettes. J'interpelle le barman, commande une pinte de bière brune et j'attends. Pendant ce temps je me mets à observer les visages des personnes présentes et mon regard se pose sur une jeune fille qui vient d'arriver à quelques centimètres de moi pour passer sa commande. J'ai l'impression de l'avoir déjà vue quelque part, je me mets à farfouiller dans ma mémoire jusqu'à ce que mon cerveau mette le doigt sur la bonne personne.

- Anderson ? Julie Anderson ? demandais-je mi-interloqué mi-content. Cela fait tellement longtemps que je ne l'ai pas vue... depuis le lycée ! Elle a peu changé et c'est pour le mieux. Me doutant qu'elle ne doive pas nécessairement me remettre, je me présente. Hector Minnelli, on était dans la même classe au lycée !

:copyright:️️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Humaine
Julie Anderson
Julie Anderson
Humaine
⚝Paroles Échangées : 47
⚝Age : 24
⚝Localisation : North of LA

Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector Empty
Message# Sujet: Re: Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector   Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector EmptySam 21 Sep - 14:45


( Retrouvailles un peu alcoolisées )
JULIE ANDERSON FT. HECTOR MINNELLI

19 septembre 2019
Comme le serveur semblait déjà bien occupé par d’autres commandes de l’autre côté du bar, la jeune femme se mit sur la pointe des pieds pour donner plus de présence à son mètre soixante-cinq. Mais au moment où elle allait lever le bras pour attirer son attention, elle entendit quelqu’un s’adressait à elle. Toutes les conversations environnante résonnait bizarrement dans son appareil auditif devenant presque désagréables, mais elle devait le garder allumer pour pouvoir entendre ce que ses collègues disaient et pour pouvoir réagir quand on s’adressait soudainement à elle comme à cet instant. Julie se retourna étonnée et fit les yeux rond lorsqu’elle reconnue presque immédiatement son interlocuteur. « Hector ! Je me souviens de toi, pas besoin de te présenter ! » Elle lui offrit un grand sourire. « Cours d’histoire, mon appareil s’est éteint et j’entendais plus rien et tu as été mon sauveur ! » Et de fils en aiguilles ils étaient devenus amis et ils s’étaient aussi comme qui dirait perdus de vue. « Qu’est-ce que tu deviens depuis le temps ? »
Les seuls nouvelles qu’elle avait pu avoir concernant le jeune homme concernait la mort de ses parents. Effectivement quand on travaille dans un journal, on est souvent au courant de toutes les morts ou de toutes les choses étranges qui ont lieu en ville. Elle pouvait se mettre facilement à sa place, perdre ses parents avait été plutôt compliqué pour elle. Elle n’arrivait toujours pas à oublier ce qu’elle avait vu en rentrant dans le salon de la maison familiale ce soir-là : ses parents mutilés sur le sol. Ne supportant plus d’y penser et ne pouvant pas se permettre de payer un loyer : elle avait condamné la pièce. Pourtant, les souvenirs ne disparaîtraient jamais. Surtout… cette impression de devenir folle qu’elle avait eu ce soir-là en voyant un loup blanc aux yeux rouges dans son salon.
Lorsque le serveur revint à leur niveau elle commanda une bière. Une 50cl, histoire de pouvoir supporter plus facilement ses collègues, parce qu’elle avait plus l’impression de faire semblant avec eux, avant de reporter son attention sur Hector, et notamment sur ses lèvres pour comprendre plus facilement ce qu’il pouvait lui dire.

( Pando )


Do you know the truth ? • by poésies cendrées.
Revenir en haut Aller en bas
Métamorphe
Hector Minnelli
Hector Minnelli
Métamorphe
⚝Paroles Échangées : 86
⚝Age : 22
⚝Localisation : Entre UCLA et la White Chapel

Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector Empty
Message# Sujet: Re: Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector   Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector EmptyDim 22 Sep - 10:12


Un service en échange d'un autreHector & Julie Reconnaissant cette jeune fille que je n'ai pas vu depuis des lustres, je me retrouve plongé à l'époque du lycée. J'étais en cours d'histoire, comme quoi j'avais l'air d'être prédestiné à continuer dans cette voie, je me rappelle avoir vu cette fille aux cheveux roux être en panique. J'ai beau être solitaire j'aime aider et c'est ce que je n'ai pas hésité à faire ce jour-là. J'ai appris qu'elle était malentendante et que sans son appareil, éloignée du professeur, elle ne pouvait pas suivre les cours. Je lui ai apporté mon aide et au fil de discussions nous sommes devenus amis avant de nous perdre de vue : elle partant pour devenir journaliste et moi partant à UCLA pour des études en Histoire. Elle a peu changé mais le détail le plus flagrant est la dissimulation de ses tâches de rousseur.

Je me présente tout de même au cas où elle m'aurait oublié mais quand elle me dit que ce n'est pas le cas je ne peux m'empêcher de lui adresser un grand sourire.

- Pas grand chose, toujours en fac d'histoire ! répondis-je d'un vague haussement d'épaules. Il n'y a pas grand chose à raconter, d'autant qu'elle doit être au courant pour la mort de mes parents. J'ai lu ton article sur l'histoire de drogués qui avaient foutu le brin en ville, c'était très intéressant !

Si seulement elle savait qu'il s'agissait en réalité de vampire... soit elle n'y croirait pas et en un sens ce serait le mieux pour elle soit elle y croirait pourrait devenir soit parano soit elle creuserait et découvrir que tout un tas de créatures surnaturelles existent, que Los Angeles est une des nombreuses villes où toutes les espèces se côtoient avec plus ou moins de courtoisie. Parfois rester dans l'ignorance c'est mieux. J'aurais préféré ne jamais connaître mon père parce qu'il n'aurait jamais attiré les problème et fait tuer ma mère, en étant absent.

- Tu es seule ou tu sors avec des amis ? demandais-je par curiosité et surtout pour savoir si j'aurais le droit à passer un peu de temps à discuter avec elle ou s'il s'agirait de retrouvailles express.

:copyright:️️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Humaine
Julie Anderson
Julie Anderson
Humaine
⚝Paroles Échangées : 47
⚝Age : 24
⚝Localisation : North of LA

Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector Empty
Message# Sujet: Re: Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector   Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector EmptyMer 25 Sep - 14:46


( Retrouvailles un peu alcoolisées )
JULIE ANDERSON FT. HECTOR MINNELLI

19 septembre 2019
Le passage à la vie adulte… La fin du lycée. L’époque où l’on perd généralement tous les amis qu’on s’y est fait de vue, lentement. Ils n’avaient pas échappé à la règle. Partant tous les deux pour des écoles différentes, il était déjà plus difficile de garder contact. Elle adressa un grand sourire au brun essayant de regarder rapidement si le serveur était enfin revenu de leurs côtés. Mais il était toujours occupé avec ses clients.
« Et bien, bientôt diplômé ? Tu comptes faire quoi ensuite ? » Elle ne put s’empêcher de sourire lorsqu’elle l’entendit parler de son article. Il est vrai qu’elle en était plutôt fier, car il l’avait aidé à commencer à se faire une place. Maintenant, il fallait absolument qu’elle continue de trouver des articles qui en valent le coup et qui surpassent ceux de ses collègues. « Merci. Cette histoire était… complètement folle… J’ai encore du mal à me dire qu’une drogue peut pousser les gens à en tuer d’autres juste par folie. Mais les scientifiques ont été claires à ce sujet. » Malheureusement, c’était bel et bien le cas. Enfin, c’est ce dont elle était convaincue et c’était le plus rationnel. Des vampires ? Non, impossible, car ça n’existait pas.
Julie, lorsqu’elle échangeait dans des endroits aussi bruyants, pouvait avoir l’être d’être l’une de ses personnes qui envahissent votre espace vital, simplement parce qu’elle ne quittait pas vos lèvres des yeux. Et c’était bien ce qu’elle faisait pour comprendre plus facilement tout ce que pouvait lui dire son interlocuteur sans avoir à lui demander de répéter plusieurs fois, car elle savait que c’était fortement désagréable.
Lorsque Hector lui demanda si elle était venue avec des amis, elle haussa les épaules. « Je suis venue avec des collègues, je ne pense pas qu’on puisse dire que ce sont mes amis. » Elle lui offrit un sourire et détourna légèrement sa tête. « Ils sont à la table jusque-là. Ils ne remarqueront pas tout de suite que je me suis éclipsée. » Elle se concentra sur les lèvres de celui qui lui faisait face. Il parlait vite, mais elle réussie à comprendre qu’ils parlaient toujours boulot. « Et toi alors ? Tu as le temps de partager une bière avec moi ? Enfin, quand j’aurais pu la commander. »


( Pando )


Do you know the truth ? • by poésies cendrées.
Revenir en haut Aller en bas
Métamorphe
Hector Minnelli
Hector Minnelli
Métamorphe
⚝Paroles Échangées : 86
⚝Age : 22
⚝Localisation : Entre UCLA et la White Chapel

Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector Empty
Message# Sujet: Re: Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector   Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector EmptyJeu 26 Sep - 10:35


Un service en échange d'un autreHector & Julie Le bar n'est pas bondé, pourtant le barman n'est pas des plus rapides pour honorer les commandes. Au moins j'ai passé la mienne et ma bière ne devrait pas tarder à pointer le bout de son nez. J'ai quelques amis à la fac mais globalement je suis seul et j'aime ça même si je suis très content de retrouver Julie que je n'avais pas vue depuis le lycée.

- C'est ça, c'est la dernière ligne droite. Je pense continuer pour devenir archéologue,répondis-je avec un grand sourire avant de lui parler de son article. Même si elle ignore totalement la face surnaturelle de Los Angeles, je l'ai trouvé vraiment très intéressant et si moi-même n'avait été qu'un simple humain j'aurais bu ses mots sans la moindre arrière pensée parasite. Oui c'était une histoire complètement dingue et sortir les soirs avec des sangsues qui ont complètement perdu les pédales était aussi dangereux que d'aller se baigner au milieu d'un banc de poissons au crépuscule.

- C'était des drogués mais imagine si c'était des zombies ? Je vois d'ici les gros titres "La fiction devient réalité : Los Angeles est envahie par une horde de zombies mangeurs de cervelles", dis-je sur le ton de l'exagération et de la rigolade, quant bien même j'ai le souvenir d'une Julie très terre à terre et cent pour cent preuves scientifiques.

Elle est très proche de moi, j'avoue ne pas très à l'aise mais c'est peut-être un moyen pour de suivre ce que je lui dit avec tout ce brouhaha. Une pinte de bière brune entre dans mon champ de vision et le temps que je détourne les yeux le barman s'est déjà éloigné. Mince s'il ne se dépêche pas elle va encore devoir attendre pour sa bière. Bon au moins ça me laisse encore du temps pour discuter avec elle. Je lui demande si elle est venue avec des amis et elle me réponds avec un haussement d'épaules. Des collègues journalistes. Ça peut être sympas de sortir entre collègues, ça resserre les liens, mais ça peut devenir vite barbant si ça parle uniquement de boulot. Julie m'adresse un sourire puis détourne la tête pour m'indiquer une table où se trouvent plusieurs personnes en grande discussion, je jette un rapide coup d’œil en direction de la-dite table puis je regarde mon amie. Son visage est concentré, peut-être est-elle en train de déterminer leur sujet de conversation.

- Je suis venu tout seul et pour toi j'ai tout mon temps à t'accorder autours d'une bière ! répondis-je avant d'interpeller le barman. Vous pouvez lui servir une bière rapidement ? On irait probablement plus vite en allant la chercher à la supérette du coin qu'ici.
:copyright:️️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Humaine
Julie Anderson
Julie Anderson
Humaine
⚝Paroles Échangées : 47
⚝Age : 24
⚝Localisation : North of LA

Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector Empty
Message# Sujet: Re: Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector   Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector EmptySam 5 Oct - 21:30


( Retrouvailles un peu alcoolisées )
JULIE ANDERSON FT. HECTOR MINNELLI

19 septembre 2019
Julie hésita de longues secondes à baisser la sonorité de son appareil auditif. Bien que le brouhaha soit toujours aussi constant, elle commençait à avoir de plus en plus de mal à le supporter. Au fils des minutes, elle sentait un certain mal de tête commencer à s’immiscer dans sa boîte crânienne. Le bar n’était certes pas bondé, pourtant, la musique que diffusaient les enceintes et les voix fortes de tous ceux qui tentait de communiquer par-dessus. Elle continuait de regarder fixement Hector lorsque celui-ci lui annonça ses projets. Lire sur les lèvres était si pratique pour elle, surtout que peu d’individus entendant savent parler la langue des signes. On l’enseigne presque exclusivement aux enfants qu’on diagnostique mal entendant.
« Archéologue ? C’est super intéressant ! Tu feras peut-être d’immenses découvertes ! »  Elle laissa un immense sourire apparaître sur ses lèvres. Elle serait contente de voir son ami faire des découvertes qui pourraient faire avancer les connaissances des hommes sur l’histoire. Elle serait super fière d’écrire un jour un article sur lui, pour présenter le nouvel historien en vogue, devenu un des grands noms de son domaine.
Elle laissa échapper un rire amusé lorsqu’elle entendit son hypothèse. « Heureusement que c’est scientifiquement impossible ! »  Et puis quoi encore ! Ça n’avait rien de plausible. « Autant continuer dans la lancée et écrire un article sur une école de sorcellerie à la Harry Potter qui ouvrirait pour tous les sorciers du monde et nous protéger contre des attaques zombies. »  Pour elle, tout était aussi ridicule. Elle n’avait jamais accroché aux romans post-apocalyptiques car ils manquaient de réalisme. Elle tomberait à la renverse si elle apprenait que c’est un loup-garou qui a tué ses parents. Elle ferait un véritable arrêt cardiaque si elle apprenait la vérité.
S’accoudant grossièrement au comptoir, elle tournait maintenant le dos au serveur, abandonnant l’idée de se faire servir tout de suite. « Eh bien, je pense que j’ai tout mon temps aussi à t’accorder. Ils ne se rendront même pas compte que j’ai disparue ! »  Elle lui offrit un sourire amusé. Elle préférait passer son temps avec Hector plutôt que de parler boulot. Elle observa alors Hector apporter son attention à l’homme derrière le comptoir qui s’était soudainement rapproché. Elle fut surprise, mais tendis sa carte au serveur lorsque celui-ci lui servi sa bière. « Oh, merci ! Sans toi j’aurais sans doute attendu encore un peu». Elle attrapa alors sa pinte de bière et leva son verre en direction de son ami. « Alors, trinquons à nos retrouvailles ce soir ! »  Elle finit tout de même par baisser d’un geste discret derrière son oreille, son appareil auditif afin d’atténuer les bruits de fonds.


( Pando )


Do you know the truth ? • by poésies cendrées.
Revenir en haut Aller en bas
Métamorphe
Hector Minnelli
Hector Minnelli
Métamorphe
⚝Paroles Échangées : 86
⚝Age : 22
⚝Localisation : Entre UCLA et la White Chapel

Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector Empty
Message# Sujet: Re: Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector   Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector EmptyJeu 10 Oct - 15:04


Un service en échange d'un autreHector & Julie Plusieurs années d'études m'attendent encore avant que je puisse devenir devenir un archéologue et il m'en faudra bien plus pour que je me fasse un nom dans le milieu. Qu'importe, cette profession m’intéresse même si je devrais passer de nombreuses heures de recherches dans une bibliothèque avant de pouvoir aller sur le terrain partir à la découvertes de nouveaux vestiges sous l'Europe ou dans la jungle mexicaine.

- Je l'espère et comme ça tu pourras écrire de grands articles sur moi, on sera célèbres tous les deux ! répondis-je avec un grand sourire.

Je lui fais part ensuite de ma théorie concernant les attaques dans la ville et elle se met à rire, me clamant que c'est scientifiquement impossible. Si selle savait. Il est pourtant scientifiquement possible de devenir un vampire, ésotériquement possible d'être un sorcier ou encore d'être un loup-garou. Les faes, les dragons et les elfes sont plus accessibles que le Grand Patron lui-même. Je n'ai jamais croisé de zombies de ma vie, pour le moment, mais si toute une flopée d'êtres surnaturels existe alors il est tout à fait possible qu'une magie ou un virus puisse nous transformer en un cadavre ambulant réclamant de la chair fraîche. Quand elle continue sur la lancée, qu'elle considère comme irréaliste, j'éclate de rire et ajoute mon grain de sel.

- Et des meutes de loup-garou se battraient comme des vampires !

Enfin ils ne le feraient pas ici avec la BACS qui veille à ce que tout se passe du mieux possible entre les êtres surnaturelles, et avec les humains. A présent nous clôturons ce sujet et je suis plutôt content qu'elle veuille bien passer un peu de temps avec moi qu'avec ses collègues qui ont l'air barbants à souhait. Une fois que j'ai interpellé le serveur pour que Julie puisse avoir sa bière je me tourne vers elle. Elle me remercie, je lui répond d'un hochement de tête, puis elle lève sa pinte. Je lève alors la mienne pour que nous puissions trinquer, ce que nous faisons bien rapidement et un peu de mousse vient m'éclabousser les doigts.

- A nos retrouvailles Julie ! Je bois quelques gorgées de bière puis je regarde à nouveau mon amie. Tu veux qu'on s'éloigne un peu ? Puis une fois qu'une décision est prise je lui demande, - Tu m'a demandé ce que j'ai fais depuis la dernière fois que nous nous sommes vu. Maintenant c'est à ton tour de me parler de toi !
:copyright:️️ DABEILLE[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector Empty
Message# Sujet: Re: Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector   Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles un peu alcoolisées | ft. Hector

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Retrouvailles ... [Pv WoOd]
» Retrouvailles ♣ Irina L. Bitwin & Simba M. Farewell. [pm]
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Sen. Anacacis mande redwi korom Sena 10 senatè pou ratifye politik jeneral PM
» Coucher de soleil et retrouvailles... [PV: Ella]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Los Angeles :: ♰ Downtown of L.A-