Partagez
 

 Red velvet [pv — Julie Anderson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfe Noir
Jesus Goodman
Jesus Goodman
Elfe Noir
⚝Paroles Échangées : 158
⚝Localisation : Dans ton Q ♥

Red velvet [pv — Julie Anderson] Empty
Message# Sujet: Red velvet [pv — Julie Anderson]   Red velvet [pv — Julie Anderson] EmptyMar 8 Oct - 18:56


 
Red velvet
 
Julie Anderson & Jesus Goodman

 
 
Rouge sang, blanc... tache
La chaleur est étouffante. Elle lui brûle les joues, glisse dans son cou et réchauffe jusqu’à ses entrailles. Il se sent bien, ici, comme devant un feu de camp, le froid de la nuit glissant sur son dos tandis que tout son visage pourrait partir en combustion instantanée face à la chaleur extrême de l’incendie. Sauf que la nuit, à Los Angeles, il ne fait pas si froid et les cris apeurés des humains autour de lui évincent le vrombissement des flammes.

Jesus lève son appareil photo et prend quelques clichés, sans s’inquiéter des petites fourmis qui se pressent devant le bâtiment en flammes pour essayer de « faire quelque chose ». Lui se contente de photographier les gens, les visages apeurés, les pleurs. Il se délecte du désespoir des humains, un léger sourire aux lèvres. Heureusement, personne ne fait attention à lui, l’étrange énergumène qui volette au bord de leur champ de vision. Alors il continue son petit manège, photographie les flammes, les fenêtres brisées par le souffle de l’explosion, la suie sur le visage des rescapés, l’eau qui gicle du camion de pompier.

Quand la foule se fait trop dense, que les choses se calment, prises en charge par des gens compétents, l’elfe noir décide de s’échapper de là avant qu’on lui demande des comptes. Il retourne chez lui en vitesse et s’enferme aussitôt dans la chambre noire, seule pièce constamment verrouillée de l’appartement. Il y reste le reste de la journée, jusqu’à ce que ses photos soient développées. Il ne s’embête pas à les trier, se perd peut-être un peu dans la contemplation des visages tristes, tordus de douleur ou brûlés. Puis il se jette sur le lit pourri et dort un peu.

Un peu beaucoup. Il ne sait pas vraiment l’heure qu’il est quand il se réveille, tiré du sommeil par la sonnerie du téléphone. Jesus grommelle dans son coin, roule entre les draps et cligne plusieurs fois des yeux. Peu importe l’heure, il juge que la luminosité, dehors, est trop forte pour lui et ferme aussitôt les paupières. Néanmoins, son ventre se rappelle à lui d’un grondement féroce et l’elfe noir est bien obligé de sortir sa carcasse du lit pour trouver à manger. Sauf que son frigo est vide, aujourd’hui…

Jesus s’empare alors de son téléphone et regarde, d’un œil mauvais, le SMS qu’il a reçu. Le nom qui s’affiche à l’écran lui fait froncer ses sourcils imberbes. Il lui faut bien deux minutes pour réussir à donner un visage à ce prénom. Quand, enfin, il resitue la journaliste, les yeux sombres de Jesus brillent d’une nouvelle lueur. N’est-ce pas là l’occasion rêvée pour lui de se faire payer à manger ? Sans plus attendre – même si la rouquine a dû patienter une bonne dizaine de minutes avant qu’il ne daigne répondre – l’elfe noir appuie sur les touches de son Nokia 3310.

Ghrls add goat

Ses gros doigts glissent sur les touches, se trompent de lettre, mais Jesus s’en contrefiche. Il suppose que le message sera compris, a vraiment trop la flemme de se corriger lui-même et décide de l’envoyer tel quel. Sans plus tarder, il lisse, d’une main, sa chemise noire et s’échappe de l’appartement miteux pour se diriger, d’un pas guilleret, vers The Girls and the Goat.

Le diner typiquement américain accueille l’elfe noir avec une bonne odeur de sucre et de café. Il s’installe à une table, pas très loin de la sortie, sans ôter ses lunettes de soleil. D’un coup d’œil circulaire, Jesus vérifie qu’aucun adolescent ne vienne déranger son repas. C’est que le chauve a un certain traumatisme à soigner, suite à une très mauvaise expérience dans ce même diner. Machinalement, il grimace un peu et passe une main sur sa chemise. Il paraît qu’il faut combattre ses phobies, les affronter bien en face ! Alors Jesus est décidé, il commande un red velvet sans même attendre l’arrivée de Julie.

C’est que l’elfe a certaines priorités dans la vie…

(c) ROGERS.



Laughter is the best medicine - fear the shadows
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Red velvet [pv — Julie Anderson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ~ MATCH 2 : VELVET SKY VS JADE LEWIS
» LES AVENTURES DE Mc CAIN ,LE MILITAIRE...TIRE DE AGORAVOX.FR
» Jae Anderson (Poufsouffle)
» Hayden J. Anderson
» Sherlock ▲ Anderson, face the other way, you're putting me off.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Los Angeles :: ♰ North of L.A :: The Girls & the Goat-