Partagez | 
 

 Dancing With the Devil [Stefano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Démon
avatar
⚝Paroles Échangées : 153
⚝Localisation : Dans mon casino

MessageSujet: Dancing With the Devil [Stefano]   Jeu 5 Juil - 0:05

Dancing With the Devil

FT STEFANO



Assise à mon bureau noir laqué, j'admire de mon siège sombre la beauté du spectacle qui s'offre à moi. Au dehors la tempête semble faire rage ! Les pluies ne s'abattent pas souvent sur la ville du luxe et des trompeuses apparences, mais lorsque cela est le cas comme ce soir, ça fait des étincelles ! cette nuit, le ciel de la cité des anges semble illuminé de pur feu et c'est tant mieux pour mes affaires ! Les humains et les surnaturels telles de petites sangsues avide de lumière et de chaleur ont trouvé refuge ce soir dans mon établissement de jeu. Sourire en demie teinte sur le coin de mes lèvres colorées de rouge sang, je laisse mes sens démoniques vagabonder. Oui, je les sens toutes ces âmes perfides et avides ! Quelles soient bonnes ou mauvaises, elles n'ont aucuns mystère pour moi. Comme tous les Démons supérieurs, je suis capable de sentir et de voir la beauté et la laideur qui se cache dans chaque âmes prêt de moi. C'est bien pratique pour collecter des âmes pour les enfers et encore plus pour décider des punitions en cas de besoins ! Je ne punis jamais les innocents de la même façons qu'un coupable ! Les souffrances que j’infliges sont toujours à la mesure des crimes de la personne face à moi. N'en déplaise à certains bien pensant, les Démons ne sont pas dénués d'un certain sens de l'honneur, nous ne crions simplement pas cet état de fait sur tout les toits !

Le bruit des machines à sous, les parties de cartes endiablés et la musique au son moderne me donnent une incroyable envie de me lever et de rejoindre le petit monde de strass, de vice  et de paillette que je me suis créé ici bas. Robe noire épousant à la perfection chacune des courbes de mon corps, épaules dénudées et chevelures noires tombantes en cascades de boucles sombre sur mes fines épaules aussi blanches que la neige, je descend à présent les marches menant à mes salles de jeux. Mes talons claques sur chaque marches de marbre blanc ou mes pieds se posent avec souplesse et élégance et enfin, me voilà en bas.

Ici, tout respires le vice et le luxe le plus indécent ! Non pas que cela soit un style qui me plaise, mais c'est ce qui attirent le plus les joueurs, ça et le charme envoutant des serveuses enjôleuses qui les éblouissent de leur beauté venimeuse à souhait pour pousser leur âmes à se perdre un peu plus dans le péché au fur et à mesure que la nuit avance. Les hommes ont souvent tendance à croire que le mal se tapit dans l'ombre alors qu'il ne craint nullement la lumière vive. Les humains de l'air moderne sont encore plus facile à piéger que ceux d'autrefois. Pour la bonne et simple raison qu'ils ne croient plus en nous. Aujourd'hui l'homme moderne prône la science et la technologie. Et c'est bien pour cela que le mal n'a jamais été aussi présent de nos jours !

Sourire rayonnant aux lèvres, je salue les personnes qui s'adressent à moi tout en continuant à me diriger d'un pas félin vers le bar. Me voilà à présent arrivée. Je m'assois alors sur un des sièges et je me commande ensuite un martini. Oui, la soirée va surement être très prometteuse ! Mes sens ne me trompent pas, je vais ce soir à n'en pas douter passer du bon temps !  

(c) MR. CHAOTIK


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Vampire
avatar
⚝Paroles Échangées : 126

MessageSujet: Re: Dancing With the Devil [Stefano]   Dim 8 Juil - 1:19



Dancing With the Devil

 
Stefano ϟ  Azéla

-Ah douce luxure, quand tu viens nous embrasser, tu nous embrases littéralement, soupira Stefano d’une voix nostalgique et mielleuse en se mettant dans un style casual chic.

Bah quoi, ce n’était pas parce qu’il était un avocat, qu’il ne pouvait pas s’habiller d’une manière chic et coloré. D’ailleurs, il détonnait à la cour et pas seulement parce que des fois, il faisait des bruits d’explosion avec son téléphone. Finalement, c’est bien la technologie, se disait-il tandis qu’il fixait son reflet dans le miroir. Je ne vois pas vraiment pas pourquoi j’étais contre au départ, continua-t-il tandis qu’il remit sa cravate avant de vérifier son apparence. Bouc parfait, parfaitement taillé. Costard et chemise ainsi que chaussure, parfait. Coiffure parfait.  Montre, parfait. Lunettes de soleil alors qu’il faisait noir, parfait. Odeur, parfait. Et …Il venait de se rappeler un truc. Il n’avait pas mis de caleçon, il avait encore oublié. Pas grave, pensa-t-il en soupirant une énième fois. De toute façon, ça gratte, ajouta-t-il pour lui-même avant de partir pour le casino de son amie Azéla. Amie, ennemie. Il ne le savait. Disons, qu’il se permettait de lui faire des mamours mais il s’en méfiait. Après tout, c’était un démon. Il faisait son show, son playboy, ce cupide avocat vampire qui semblait un peu pet-au-casque. Il prit sa voiture, décidant de prendre une belle Audi R8 coupée sport d’une couleur rouge sang. Faisant vrombir le moteur, il chantait la chanson qui passait à la radio en soit «  Le monde est petit » de Disney. Stefano grognait même parfois quand la chanson se trompait de parole tandis qu’il la chantait. Arrivant finalement au casino, il sortit, prit une énorme goulée d’air. Aussitôt, le Grec ressentit un millier d’odeurs affluées dans son nez fin. Drogue, sexe, cupidité, transpiration, sang et vice. Le parfait mélange qu’il aimait. Lançant ses clés au voiturier, Stefano lui lançait un regard noir par-dessus ses lunettes de soleil.

-J’ai compté les pièces de la voiture et les pièces que j’ai laissé dans le vide-poche, menaça-t-il d’un ton sombre avec une voix à glacer le sang.

Boum, bouboumm, bouboumm. Le cœur s’était mis à battre la chamade, palpitant nerveusement. Une odeur de peur se dégagea du petit voiturier et Stefano eut un sourire cruel avant de partir. Il devait partir, sinon, il allait le tuer. Rentrant dans le casino, il entendait chaque respiration, chaque soupire, chaque rire. Il entendait les machines à sous, les pleurs. Le Grec sentait le sexe et l’argent à plein nez. Il rentra, voulant se diriger vers le bureau de la belle démone mais finalement, il fut attiré par une table de poker. 3h plus tard, il était encore dessus, plus riche que crésus avec ces piles de jetons. Soudain, il sentit une odeur particulière rentrer dans la salle. Il reconnut tout de suite, cette odeur. Azéla. Flairant sa piste comme un chasseur, il se tourna directement vers elle, un sourire aux lèvres. Stefano quitta la table tout en ordonnant de changer ses jetons. Arrivant devant elle, il lui offrit un sourire mauvais, cruel. D'ailleurs, dans ses yeux, il y reflétait cette lueur malsaine.

-J’ai oublié de mettre un caleçon, déclara-t-il tout simplement. Et je meurs de faim, ce soir, enfin, disons que je ne dirais pas non au sang de la petite croupière blonde à la table où je jouais, ajouta Stefano. Tu veux un chewing-gum ? Un verre ? Une partie de jambes en l’air ? Demanda-t-il sur un ton de la conversation.

Avec un geste et un ordre simple au barman, Stefano eut deux verres de whisky ambrés, 12 ans d’âge. Le meilleur, selon lui.







Only miss the sun when it starts to snow
Only know you love her when you let her go ⊹   Only know you've been high when you're feeling low Only hate the road when you're missing home (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Démon
avatar
⚝Paroles Échangées : 153
⚝Localisation : Dans mon casino

MessageSujet: Re: Dancing With the Devil [Stefano]   Lun 9 Juil - 20:33

Dancing With the Devil

FT STEFANO



Les humains gravitent autour des tables de jeux et des machines à sous comme des petits insectes fait de muscles et de chairs ! Parfois, je n'arrive pas à croire que j'ai pu trouver à cette espèce le moindre attrait ! Sans doute étais-je trop jeune et trop naïve pour les voir pour ceux qu'ils sont, des être destructeurs et vils ! Bien sur, nombreuses sont les créatures surnaturelles sanguinaires et dangereuses qui peuples cette planète, mais à coté d'eux et de leurs crimes envers leur semblables et les autres espèces animal ou même végétales tous semblent pourtant être si innocents... Profitant de la palpitante ambiance qui règne dans mon casino, je m’imprégnè avec délectation de l'odeur du péché qui m'entoure. Tiens, en parlant de péché j’aperçois au loin un de mes chers amis, le fougueux et irrévérencieux Stefano Krey ! Mes sens démoniaques me permettent sans aucune difficultés d'entendre chacune de ses petites réflexions. Mais quel spectacle distrayant il fait ! Il est impayable ! Je connais ce type depuis depuis des centaines d'années et même si j'ai déjà gouté à tous les délices avec lui, je ne suis toujours pas lassé de sa personne. Ils sont peu à avoir l'honneur de me connaitre depuis ci longtemps que lui et que je ne m'en sois pas déjà lassé ! Le poker semble lui avoir sourit. Je n'en suis nullement étonné ! La chance a toujours été plus ou moins son amie, j'imagine que c'est pour cela qu'il est encore en vie malgré certains de ses comportements inadaptés... Mais pour moi, c'est ce petit grain de folie qu habite son âme qui me plait ! Oui, je suis de ceux qui préfère la folie à l'ennuie !  

Le voilà qui se dirige à présent vers moi tel un chien reniflant une piste ! Pour ma part, je ne bouge pas du bar, bien au contraire, je prends une position confortable mes jambes croisés laissant voir assez de chair pour deviner leur beautés, mais pas assez pour passer pour de la vulgarité ! Non, cela je le laisse au prostituée de bas étage qui sévissent un plus loin aux tables de jeux. Voilà le vampire brun qui me fait à présent face. Oh comme c'est mignon, il prends avec moi ses airs de mauvais garçon. Ça me fait sourire et encore plus quand sort de sa bouche aux plies des plus séduisant les obscénités qui suivent. "Je suis ravie d'apprendre mon cher que tu n'as plus d'éducation qu'un singe de cirque ! Prends place à coté de moi et essaye de bien te tenir. Il me serait ennuyeux de devoir sévir." A peine ai je finis mes mots que mes yeux d'un noir abyssal se tournèrent vers lui ! Puis en un clin d’œil ils reprirent leur teinte bleu anthracite.

Je souris ensuite en coin en prenant en main le verre de whisky que  mon ami bien mal éduqué à commander au barman. je le fais tourner entre mes longues mains fines et blanches avant d'enfin y plonger mes lèvres rouges carmin. Un pur délice ! Les humains ne sont pas bons à grand chose mais une chose est sur, ils savent faire de l'alcool ! Soit, ce sont nous les Démons qui leur ont appris ce savoir, mais c'est leur esprit qui l'a raffiné au file des siècles et des millénaires. "Alors comme ça, tu compte ruiner mon casino à toi seul ce soir ? Je vois mon cher ami que la chance t'a sourit." Mon sourire ce veut plus taquin alors que mes yeux eux conservent cette petite lueur jaunâtres typique des démons supérieurs. Tout en parlant à Stefano, mon esprit démonique lui ne perds pas une seule seconde son objectif, trouver une âmes à dévorer !   

(c) MR. CHAOTIK




Embrace the Darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Vampire
avatar
⚝Paroles Échangées : 126

MessageSujet: Re: Dancing With the Devil [Stefano]   Lun 27 Aoû - 19:31



Dancing With the Devil

 
Stefano ϟ  Azéla

Azela et lui étaient une longue histoire. A vrai dire, il ne savait pas vraiment comment la qualifier. Une amie ? Une amante ? Une ennemie ? Il ne le savait pas. Tout le monde connaissait le but de Stefano, faire la fête, faire des expériences, du sexe et du sang à volonté. Il ne s’en cachait pas du tout mais celui d’Azéla est indéfini. Il se posait énormément question la concernant mais le Grec les oubliait bien vite face au charme séducteur de la belle démone. D’un signe de tête au barman, il commanda deux verres d’alcool. Stefano aimait l’alcool, chez les Grecs de l’antiquité, l’alcool avait été célébré en un dieu. Autrefois, l’alcool avait sauvé les gens. L’eau n’étant pas une source viable pour boire avec toutes ses bactéries mais l’alcool n’avait pas de bactéries qui pouvaient les tuer. Autrefois, des fêtes étaient organisées en l’honneur du dieu des alcools, Dionysos. Stefano avait adoré ce genre de fêtes. Elles étaient encore plus débridées que celles d’aujourd’hui. A cette époque, les codes moraux étaient différents, radicalement différents. Elles étaient plus libérés, plus décadentes et quand c’était une fête à l’honneur du dieu de l’excès, c’était encore pire. Stefano avait toujours été déçu que le monde ait changé pour devenir pieux et chaste. Il avait vraiment détesté le Moyen-Age avec des moralités hypocrites, du sexe bridé par cette Eglise toute puissante. Oui, il haïssait cette époque mais au moins, cela lui a permis de rencontrer la belle Azéla devant lui et ils avaient fait des étincelles ensembles. Bon, il y avait eu aussi Makeba avec lui dans un village non loin de Paris actuel mais ce n’était pas la même chose qu’avec Azéla où ils s’amusaient sur les champs de bataille. Une fois, il s’était réveillé à poil avec une fleur serrée contre son torse sans avoir aucun souvenir de la veille.

D’ailleurs, Stefano soupçonnait Azéla de l’avoir mis à cet endroit. Il s’était fait piétiner par des chevaux. Sur le coup, il n’avait pas rigolé. Cependant, cela restait un bon souvenir bien que les coups de sabots ont été très douloureux. C’était une époque bénie pour les vampires. Bien sûr, l’Eglise leur faisait la chasse mais elle n’arrivait à avoir que des idiots qui tombaient dans des pièges grotesques. Stefano arrivait à rentrer dans les couvents des bonnes sœurs pour corrompre les jeunes filles qui voulaient faire vœu de chasteté auprès du seigneur tout puissant. Après son passage, elles ne voulaient plus faire vœu et cherchait désespérément à sortir du couvent, elles réussissaient parce que les vieilles bonnes sœurs découvraient qu’elles n’étaient plus chastes mais corrompues. Généralement, elles finissaient par devenir prostitués ou maîtresses pour des riches seigneurs. Selon lui, Stefano les avait sauvé d’une vie pieuse et nulle à en mourir. Il eut un sourire mauvais, faisant briller son regard de la même lueur avant de se pencher plus près d’elle. A quelque centimètre d’elle, sa main posée sur une de ses cuisses laiteuses dont son pouce faisait des ronds, Stefano la fixait avec ce sourire.

-J’en suis sûr que t’aimerais me punir, d’éduquer ce petit singe de cirque, j’en suis certain mais…., commença-t-il avant de se pencher, posant un baiser sur le bout des lèvres de la belle démone. Mais tu ne le feras pas parce que je suis génial et que je t’amuse, je suis d’ailleurs ton seul divertissement de la soirée, ça se voit que tu t’ennuies, que tu n’as pas tiré un coup, ce soir, ajouta Stefano en se relevant pour prendre son verre.

Il fit tournoyer son verre d’un air distrait tout en souriant en coin face à sa tirade. Il savait qu’il allait la mettre en colère ou l’amuser. Il penchait pour les deux même. De toute façon, cela ne servait à rien de s’énerver contre lui , c’était ce qu’il cherchait.

-Je comptais surtout me taper ta croupière mais ruiner ton casino me semble une bonne idée. De plus, ce n’est pas la chance qui m’a sourit mais la poitrine généreuse de la belle blonde à côté de moi, répondit-il tout en continuant d’ignorer la belle démone du regard.

Stefano avait toujours un sourire en coin et but cul sec son verre avant de se lever, lissant les pans de sa veste colorée et chic qui lui allait si bien.

-Bon, t’as un plan de ta soirée ou je vais aguicher ta croupière qui me regarde avidement depuis toute à l’heure ? Demanda-t-il en tendant la main vers elle.









Only miss the sun when it starts to snow
Only know you love her when you let her go ⊹   Only know you've been high when you're feeling low Only hate the road when you're missing home (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Démon
avatar
⚝Paroles Échangées : 153
⚝Localisation : Dans mon casino

MessageSujet: Re: Dancing With the Devil [Stefano]   Sam 1 Sep - 23:51

Dancing With the Devil

FT STEFANO





Stefano, je dois dire que de toutes les infectes créatures que j'ai pu rencontrer il est un des seul à attirer par moment mon intérêt. Le punir ? Oui, je l'avoue ça me plairait bien. Cela fait longtemps que je n'ai pas sortie le fouet, cela pourrait être agréable non ? Mais je n'en ferais rien  car je sais que c'est ce qu'il  veut. Les mauvaises manières de n'importe qui d'autres je ne pourrais pas les accepter mais venant de Stefano cela me fait plutôt sourire. "Ne prends pas tes rêves pour une réalité mon cher. Toi et moi avons assez souvent pratiquer le sexe pour savoir que tu te comporte en mauvais garçon juste pour avoir l'honneur que je te punisse. Je n'ai pas l'intention de t'accorder ce plaisir." Nouveau sourire en coin, puis je bois une gorgée de mon verre alors qu'il continue en me disant à quel point il est génial et amusant !J'ai l'air de selon lui de m'ennuyer et de manquer de sexe.

Alors là, le rire retenue dans ma gorge ne peut s'empêcher de sortir comme le flot d'une rivière : "La modestie ne te tuera pas ça c'est certain. Mais oui, tu es distrayant parfois et c'est sans doute pour cela que je ne t'arrache pas ta sale petite âme perfide sur le champ. En ce qui concerne le sexe, je dirais simplement que je préfère me satisfaire moi même au moins je ne suis pas déçue. Puis si je désire plus, je ne manque pas de choix."  Ajout-ai je en montrant d'un geste de main circulaire les hommes et les femmes présentes ce soir. Y en a pas une seule ni un seul qui pourrait me dire non ! L'attraction démoniaque attire les humains comme du miel et parfois même les surnaturels.

Ruiner mon casino semble une bonne idée à ce cher Stefano. Il me demande ensuite mes plans de la soirée. Je secoue la tête en reportant mon regard sur le siens : "Mes plans pour la soirée ? Te regarder te faire plumer me semble une bonne distraction pas à toi ? Si tu veux un vrai challenge niveau jeu, pourquoi ne pas descendre au sous sol et te mesurer aux vrais pros ? A moins que tu ai peur de ne pas être à la hauteur de leur talents ? Je te préviens, la mise débute à 20000$ et la maison ne fait pas crédit !"

Voyons voir si ce cher Stefano est un véritable joueur. Gagner en haut c'est une affaire, gagner en bas en est une autre. Perdre en haut et en bas est egalement différent. Ici on ne perds que de l'argent en bas on y joue parfois nos ames... Je me demande ce qu'il va choisir ? J'imagine  que je serais bientôt fixé sur le sujet...   

(c) MR. CHAOTIK




Embrace the Darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Vampire
avatar
⚝Paroles Échangées : 126

MessageSujet: Re: Dancing With the Devil [Stefano]   Mer 3 Oct - 22:31



Dancing With the Devil

 
Stefano ϟ  Azéla

Un sourire mauvais vint étirer ses lèvres quand Azela répliqua d’une manière fière à sa proposition. Elle savait au combien cela l’amusait de se faire punir car il ne cesserait jamais de déblatérer des bêtises. Jamais, il n’allait obéir aux règles limpides qu’elle allait lui dicter avant de faire claquer le fouet sur son corps nu. Jamais. Il était comme l’Ouroboros, un cercle sans fin et vicieux. Jamais, il ne changerait malgré la douleur qu’elle lui faisait parfois ressentir. Bien sûr, le fouet était rare. Stefano n’aimait pas vraiment se retrouver complètement impuissant face à une femme et surtout pas face à une démone mais il adorait se laisser aller. Le vampire connaissait depuis assez longtemps Azela pour savoir qu’elle pouvait être moins perfide que lui. Moins traîtresse mais tout aussi mauvaise. Elle était moins perfide mais au fond, il en connaissait assez sur les femmes et sur les démons pour savoir qu’ils étaient imprévisibles à souhait. Presque autant que lui mais avec beaucoup moins de classe. De toute façon selon lui, il était plus classe que tout le monde dans son imprévisibilité.

-Je ne joue pas le mauvais garçon pour me faire punir par toi, je suis un mauvais garçon, déclara-t-il avant de se pencher vers son oreille. Si tu veux, je te le monde ce mauvais petit garçon pour que tu en conclus toi-même que c’est vrai, ajouta-t-il dans un murmure avant de mordiller la lobe de son oreille.

Il eut un ricanement mauvais en l’entendant parler une nouvelle fois. Arracher son âme. Comme s’il en avait encore une qui résidait en lui. Sans aucun doute que Lucifer chauffait sa place en attendant qu’il vienne le rejoindre. Après tout, en plus de 2 000 ans, il avait bien réussi à faire les pires péchés au monde. D’ailleurs, même l’homme barbu en haut avait dû rajouter des péchés à la liste car il n’avait sans doute pas imaginé que quelqu’un aurait pensé à ça. Et pourtant, il les avait faits.

-En ais-je une vraiment ? Rétorqua-t-il, un sourcil levé avant de renifler pour regarder les hommes dans la pièce. Ils ne sont pas bien taillés pour toi, ils sont encore plus fins que des squelettes et inexpérimenté. Rappelle-toi de notre folle nuit dans l’auberge en l’an 1011, ajouta-t-il avec un petit sourire en se souvenant de cette nuit délicieuse dont beaucoup de péchés ont été fait en même temps.

Il se souvenait encore de ce moment incroyablement délicieux, passé avec elle dans cette auberge. Eclairés à la bougie, ils avaient fait plus que 1 dans cette histoire et le propriétaire n’avait pas été très tendre avec eux, le lendemain mais bon, il a fini mort et ceux qui s’étaient plaints, l’avaient suivis dans la tombe sauf la jeune paysanne blonde dont Stefano s’était en quelque sorte amouraché avant de la tuer 3 jours plus tard dans la forêt car il n’arrivait pas à la faire taire. Il eut un sourire en coin en l’entendant.

-Ce n’est pas là où tu récupères des âmes tellement que les gens perdent ? Demanda Stefano d’un air malicieux. Pourrais-je te faire confiance ? Si c’est le cas, j’aurais l’honneur que tu sois ma poule sur mes genoux, sinon, tu pourras dire adieu à la nuit torride que je pourrais t’offrir surtout que je n’ai pas de caleçon sur moi, donc pas de préliminaires, ajouta Stefano en caressant la cuisse de la belle démone.













Only miss the sun when it starts to snow
Only know you love her when you let her go ⊹   Only know you've been high when you're feeling low Only hate the road when you're missing home (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Démon
avatar
⚝Paroles Échangées : 153
⚝Localisation : Dans mon casino

MessageSujet: Re: Dancing With the Devil [Stefano]   Sam 20 Oct - 17:58

Dancing With the Devil

FT STEFANO





J'éclate d'un rire cristallin à sa nouvelle réplique. Mon mauvais garçon adoré. Oui, c'est vrai que Stefano peut parfois se montrer presque aussi cruel et mauvais que nous autres les démons. "Je le sais mon vampire adoré que tu es un être mauvais ! Je n'ai cas regarder le fond de ton âme pour en voir la noirceur. Mais crois le ou pas, je vois aussi autre chose dans ton âme. Aussi sombre et noire soit elle, il reste une part de lumière. Mais peut-être que tu n'arrive plus à la percevoir ? Mon cher ami, personne n'est entièrement noir, pas même moi !"  Ses lèvres viennent ensuite mordiller le lobe de mon oreille et je frisonne doucement. Je suis un démon, mais ce corps là est celui d'une humaine et des plus sensible.
Je le repousse doucement. "Ce n'est pas encore l'heure des récompenses mon cher. Nous verrons peut-être plus tard..."  

Ah les bon vieux souvenirs ! Ce cher Stefano qui prétend toujours ne se souvenirs de rien semble pourtant bien se souvenirs de nos ébats passé. "C'était une autre époque et un autre corps. Celui-ci est plus souple, plus doux et bien plus expérimenté que mon ancien. Mais oui, je m'en souviens ! La luxure et le meurtre, voilà un cocktail que j'affectionne tout particulièrement, mais ça tu le sais déjà."  

Ce petit air malicieux que mon cher amant passé et peut-être futur prend fait battre mon petit cœur démoniaque légèrement plus fort. "Oh mon cher tu n'as aucun soucis à te faire pour ton âme. Comme tu l'as dit précédemment, il est probable que tu n'en possède plus alors un petit séjour en bas ne te fera sans doute aucun mal. Et puis, je te proposais cela plus pour admirer les pauvres innocents se faire prendre leur petite âme perverse que pour jouer au poker, mais si tu ne veux pas, restons ici." Puis je porte mon verre à mes lèvres et j'en avale une grosse gorgée. Puis Stefano ajoute qu'il prévoit une super nuit entre nous et qu'il n'a pas de caleçon sous son pantalon. Je lève alors un sourcil en soupirant tout en lâchant d'une voix teinté de froid et de chaud à la fois. "Quel finesse ! Vraiment mon cher, parfois je me demande ce que je te trouve à toi ! Et puis, crois moi, je doute que tu pourrais me dire non même si j'empoignais dans le creux de ma main ton sale petit cœur dans ta petite poitrine tu voudrais encore de moi dans ton lit !" Je lui souris ensuite en coin mes yeux bleus s’illuminant soudainement d'une couleur dorée.

(c) MR. CHAOTIK




Embrace the Darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Vampire
avatar
⚝Paroles Échangées : 126

MessageSujet: Re: Dancing With the Devil [Stefano]   Sam 8 Déc - 1:46



Dancing With the Devil

 
Stefano ϟ  Azéla

Ce fut à son tour de rigoler d’un rire rauque, comme un ricanement mauvais qui sortait de sa bouche lorsqu’elle lui dit qu’une part de bonté était en lui. Laquelle ? Il en avait déjà très peu lorsqu’il était un humain. Il courait après les prostitués et les bons éphèbes alors qu’il ignorait sa propre fille qui se faisait ruer de coups. Tout cela pour l’argent. Il avait ignoré ces rumeurs, ce qu’on disait sur Ariane pour faire prospérer son affaire. A cette époque, les mœurs étaient différentes. Plus durs, plus mauvaises et beaucoup moins sur la douceur. Il avait élevé ses enfants à la dur, peu de tendresse, beaucoup dans les mots. Même son éducation n’aurait pas pu prédire ce qui allait arriver à Ariane. Il en a voulu à cet homme, qu’il considérait comme un ami. Heureusement qu’il était mort avant que Stefano le sache car sinon, il en aurait fait qu’une bouchée. Il l’aurait transformé en vampire, l’aurait battu comme une hyène en chaleur et ensuite, il lui aurait forcé de bouffer des cœurs avant de lui arracher le siens.

-T’es bien la seule à le voir cela. Après tout, même humain, je n’avais pas vraiment de bonnes qualités. Tu demanderas à mon fils, après tout, vous semblez bien vous connaître. Même humain, j’étais déjà mauvais alors de la lumière en moi, j’en vois pas….Je ne la mérite pas, répondit-il d’une rauque, la dernière phrase fut dite dans un murmure après une petite pause.

Il s’est ensuite penché pour mordiller la lobe d’Azela avec un petit sourire de coquin mais elle le repoussa bien vite pour dire que ce n’était pas l’heure des récompenses. Il eut une moue boudeuse avant de sourire.

-Moi, j’aime bien aller directement à la récompense, c’est plus fun, soupira-t-il avant de s’éloigner d’elle.

Il eut un petit rire en l’écoutant. Il faisait semblant d’être idiot pour berner ceux qui se pensaient intelligents. Il était très fort, très doué. Aux yeux de tous, il était le dindon de la force mais en réalité, il était celui qui menait son monde à la baguette.

-C’est le mélange le plus parfait au monde, je trouve. Du sang, des meurtres et une bonne dose de sexe. Le meilleur des cocktails, doux et à la fois amer. Cela peut encore se faire tu sais, fit-il d’une manière suggestive.

Fronçant les sourcils, toujours avec ce sourire enjoué et malicieux, Stefano hocha la tête en l’écoute.

-Je voulais sauter cela, qu’on s’amuse un peu dans l’ascenseur et dans ton bureau mais si tu veux qu’on descende, on y va. De toute façon, ton copain Lucifer m’attends avec impatience , foutu pour foutu, comme on dit, déclara-t-il avec un petit sourire.

Il tendit son bras afin qu’elle puisse le prendre et la regarda en pouffant un peu de rire.

-Ma finesse est d’égal à ta beauté ma chère ! Et puis, je penserais plutôt à sauver ma peau en te tordant le cou plutôt qu’à te vouloir dans ton lit. Bon, on va faire ton truc pour qu’on puisse passer aux choses sérieuses comme tuer quelqu’un et baiser ensemble dans l’ascenseur, dans le bureau et sur la commode en bois, déclara-t-il avec un petit sourire.

Il aimait l’énerver, la rendre folle en lui coupant la parole afin de la plier dans ses volontés. Oh, elle allait de son plein gré. Ils savaient tout deux comment ça allait terminer tout ça. Il vint se pencher vers elle avec un petit sourire, ses lèvres venant caresser tendrement son oreille.

-Avoue que t’aimes ça, tu aimes que je te manque de respect, que je te rends complètement folle, murmura-t-il avec un sourire fier de son petit effet avant de poser un baiser dans son cou, laissant ses crocs égratigner cette peau soyeuse.








Only miss the sun when it starts to snow
Only know you love her when you let her go ⊹   Only know you've been high when you're feeling low Only hate the road when you're missing home (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Démon
avatar
⚝Paroles Échangées : 153
⚝Localisation : Dans mon casino

MessageSujet: Re: Dancing With the Devil [Stefano]   Mar 18 Déc - 12:34

Dancing With the Devil

FT STEFANO



Stefano, qui aurait pu penser que ce vampire acerbe et arrogant puisse autant me plaire et me distraire ? Soit, ses manières laissent à désirer et le plus souvent j'ai envie de le tuer, mais parfois comme ce soir, je le trouve assez plaisant au point d'en avoir même l'impression que mon cœur est à sa place sous cette opulente et généreuse poitrine dont mon adorable hôte bénéficie. Il rit de mes paroles, mais cela m'est égal. Il ne se voit pas comme moi je le vois. Il se pense bien plus noir qu'il ne l'est en réalité, j'imagine que c'est une de ces choses qu j'aime chez lui. Je le sens triste je n'aime pas ça ! Je veux qu'il m'amuse ! Si il commence à devenir ennuyeux ça risque de ne plus trop marcher longtemps entre nous et la tristesse je trouve cela d'un ennui mortel ! "Allons mon petit vampire, ne te flagelle pas ainsi alors que je pourrais le faire pour toi." Puis je le gratifie d'une petit moue boudeuse.

Le voilà qui s'approche à nouveau de moi et me mordille le lobe de l'oreille. En voilà un qui ne semble pas avoir oublier ma petite faiblesse... Puis il s'éloigne en me disant qu'il aime aller directement à la récompense et même si le fait qu'il stop si vite son geste m'agace, je n'en montre rien et je ris. Le sexe, le sang et le meurtre ! C'est dans notre nature mutuelle. Oui, Stefano et moi sommes fait pour nous entendre.

Sale petit vaurien qu'il est ! Il me propose que des choses que j'aime et qui vont sans doute m'obliger à ne pas remplir mes fonctions de directrice du casino ce soir ! Il me pousse à la tentation, les rôles s'inverseraient-ils ? Je décide de le laisser faire après tout, j'en ai envie autant que lui. "Oui, tu as raison, je pense que nous allons passer aux choses sérieuse ! Je vais nous faire monter de quoi nous amuser dans la suite royale. Je pencha ce soir pour une beauté asiatique ! Cela fait longtemps que je n'ai pas déguster une âme aux goûts parfumé de l’Asie. Éclipsons nous et tu auras ta récompense et ta punition en une seule et même soirée." Puis je m'approche de son oreille et j'ajoute dans un murmure : "Et oui, j'adore que tu sois insolent avec moi ! Il n'y a que de toi que je le tolère." Puis je dépose un baiser sur le coin de ses lèvres et je l'entraîne dans l'ascenseur avec moi direction la suite royale pour une suite de soirée des plus prometteuse...  

(c) MR. CHAOTIK




Embrace the Darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Vampire
avatar
⚝Paroles Échangées : 126

MessageSujet: Re: Dancing With the Devil [Stefano]   Sam 12 Jan - 19:10



Dancing With the Devil

 
Stefano ϟ  Azéla

Stefano n’était pas un homme qui parlait beaucoup de ses sentiments, en réalité, il n’en parlait jamais. Il avait eu une éducation à la dure, celle d’un grec, d’un homme en devenir. Il n’avait jamais été loquace pour parler de ses sentiments, au point que son entourage n’ait jamais su vraiment ô combien il les avait adorés. Il avait adoré sa belle Héléné, certes, elle n’avait jamais été son âme sœur mais c’était une femme avec une grande intelligence et qui savait lui parler, enfin quelque fois. Il lui avait éprouvé un certain respect, jamais, il n’avait levé la main sur une femme. Jamais. Ce fut avec Ambrosos où il s’était le plus ouvert et pourtant, le résultat n’avait pas été joli. Son fils le méprisait au plus haut point pour une histoire totalement débile à propos d’Ariane. Son fils n’avait-il pas compris que Stefano n’était pas un visionnaire comme lui ? Il était un simple marchand de tissus qui priait les dieux et qui votait à l’agora. Il faisait tout pour que ces enfants aient un bon héritage afin de leur garantir une place importante au sein des stratèges. Qu’avait-il donc fait de mal à part ça ? Certes, il avait délaissé sa fille parce qu’il voulait un fils mais c’était courant à cette époque. Une fille n’était bonne qu’à marier, à rien d’autre. Cependant, il aurait pu regarder à deux fois avant de la marier à cet homme. Ce genre de regrets demeurait secret au fin fond de son esprit, Ariane en était la gardienne.

-Trésor, je ne me flagelle pas, je dis juste la vérité, déclara-t-il en remettant ce masque qu’Azela aimait tant voir.

Ce masque qui était sur ses traits depuis tant d’années, tant de siècles, était collé à son visage. Il refusait de partir. En même temps, le voulait-il ? Non, il ne le voulait pas. En tant que vampire, il pouvait se détacher de tout cela, du beau paraître et être ce qu’il voulait. Il s’était approché d’Azela en lui mordant le lobe de son oreille avant de reculer. Un coup pouvait vite partir avec cette démone qui semblait rayonner dans son casino.

Finalement, il décida de la tenter en lui disant des mots à l’oreille avant de sourire. Un asiatique, il s’en léchait les lèvres tant cela lui manquait.

-Pas d’asiatique, trop de radioactivité dans le sang, j’aimerais plus le voiturier en service, si tu vois ce que je veux dire, mais si tu veux une asiatique au doux parfum de l’Asie, je veux le voiturier au doux parfum du pot d’échappement, il m’a l’air d’un fragile, je veux voir combien de temps, il peut mettre avant de crever, déclara-t-il avec un petit sourire et rigole face à sa phrase. Je me sens honoré et insulté à la fois, drôle non ? Ajouta Stefano avant de recevoir un baiser sur le coin des lèvres.

Il se laissa entraîner dans l’ascenseur, une fois les portes fermées, Stefano vint embrasser le cou de la belle démone tout en la plaquant contre la paroi de celui-ci. Oui, ça allait être une bonne soirée. Une démone, une asiatique et un voiturier fragile au menu. MIAM.









Only miss the sun when it starts to snow
Only know you love her when you let her go ⊹   Only know you've been high when you're feeling low Only hate the road when you're missing home (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dancing With the Devil [Stefano]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dancing With the Devil [Stefano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Tour de San Luis (2.1) => Stefano Garzelli (Acqua) MAJ
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,
» [Critique] Devil Third sur Wii U

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: ⚝ Los Angeles :: ♰ South of L.A :: Temptation Casino-