Le CrocoDeal du moment : -56%
PANDA Lit enfant cabane brut – ...
Voir le deal
99 €

Partagez
 

 La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields Empty
Message# Sujet: La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields   La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields EmptyJeu 23 Mai - 19:44

Lucy Fields
ft Selma Blair
Cruelle
patiente
Nihiliste
ponctuelle
précise
extravertie
courageuse
jalouse
Qualité/Défaut
Qualité/Défaut

Caractère & Physique
Lucy est une femme assez grande, proche du mètre quatre-vingt très mince et, d’une manière générale, en bonne forme physique. Sans être un militaire, elle sait envoyer un gnon et peut en encaisser. Elle porte ses cheveux noirs coupé au carré le plus souvent. De temps en temps, elle se les laisse pousser pour changer, mais ça n’est pas arrivé depuis plusieurs années. Sa tenue est souvent sobre, noire, passe partout afin de contraster avec l’exubérance physique de son partenaire.

Sa personnalité est assez cynique, elle se fend souvent d’une remarque méchante ou sarcastique, en particulier envers Orion. Le croque mitaine et elle partage une relation basée sur un enchainement de vannes et une vision du monde singulière.Les régulière visite d’Orion l’ont profondément marquée et encore maintenant, elle suit ce qu’elle a apprise à l’époque.

Lucy est une nihiliste, elle ne pense plus ou moins qu’à s’amuser et est obsédée par l’idée de se démarquer du commun des humains. Elle se refuse d’ailleurs à se considérer comme un de ceux qui vivent dans la société actuelle. Elle va fuir tout ce qui est trop « normal » qui, d’après elle, ne peut pas convenir à quelqu’un connaissant la vérité sur le monde.



La vérité, que les créatures fantastiques existent, elle l’encaisse bien d’une manière générale, mais elle reste cependant terrifiée par la puissance sans commune mesure de certaines d’entre elles. L’humain n’est qu’un grain de poussière face à la puissance d’un dragon par exemple. Heureusement, il reste toujours des créatures plus faibles qui peuvent servir de défouloir et… au pire, il reste les humains.
41 ans
Anthropos
Sexualité existante
Exécutrice de la mafia
Humaine
Célibataire
Mon histoire
" Ma mère me disait que les monstres n'existent pas, mais moi je sais que c'est faux"
"Mon père disait que les monstres voulaient nous manger, mais je sais que c'est faux"
"Quand j'ai rencontré mon premier monstre, je lui ai tiré dessus et j'ai essayé de lui manger les yeux"
"Les monstres existent et ils sont délicieux, je sais que c'est vrai"


C’est le petit proverbe que j’aime me répéter le soir avant d’aller me coucher, le matin quand je me réveille, quand je vais travailler et quand j’ai le plaisir de tomber sur une de ces créatures. Je me présente, je m’appelle Lucy Fields j’ai 41 ans et je bosse comme nettoyeuse, ramoneuse, mangeuse, tueuse, égorgeuse, menaceuse, masseuse ou encore éventreuse pour un groupe d’individus peu recommandables. Ce sont beaucoup d’adjectif pour définir mes activités, mais je pense que cela peut se résumer plus simplement à ceci : je suis une exécutrice,  on me dit, je fais et j’y prends beaucoup de plaisir. En particulier quand la tâche dont j’ai la charge en fait beaucoup.

Déjà, vous pouvez vous dire «  mais comment cette fille peut chantonner sur le fait de manger des monstres et adorer faire du mal ? » Ceci, ça vient de ma petite enfance, laissez-moi vous raconter.

Je suis née à la fin des années 70 dans une petite famille sans trop d’histoires, mon père était un flic de quartier, ma mère tenait une boutique de vêtements. Nous étions blancs, moyennement riche et nous vivions dans un charmant coin de ville avec école et les transports à proximité. Vous pouvez déjà sentir d’ici la fille à la vie normale et sans intérêt. Il ne nous manquait que le chien, un labrador de préférence. N’allez pas croire que je m’en plains, je suis certaine que j’aurais adoré avoir une vie comme ça. Quand je vois ces gens naïfs qui vivent leur petite vie sans se douter que des monstres et des horreurs sans noms vivent justes à côté d’eux. Quand je les vois, j’ai envie de rire, de rire à me briser la voix.

Si seulement ces pauvres gars savaient que les monstres existent… leurs vies se désintégreraient en un milliard de fragments et ils seraient balayés par le flot de l’existence. Je n’oserai même pas imaginer si en plus on leur disait que les dragons, les vampires, les croques mitaines et les elfes sont une réalité. Car oui, jusqu’à présent, je ne parlais que des humains faisant des monstruosités.

Humains dont je fais partis.

J’ai découvert très tôt mon penchant pour la violence et pour la mort. Quand j’avais six ans, j’ai reçu la visite d’un croque mitaine. Un mangeur d’enfant sanguinaire, les mêmes dont me parlaient ma mère dans ses histoires et les mêmes dont mon père me disait de me méfier. Je n’ai que de très vagues souvenir de cette rencontre, mais je me rappelle avoir fait un très mauvais rêve et j’ai… je ne sais pas, je me suis réveillé et j’ai vu un monstre qui se tenait dans ma chambre, il regardait mes jouets, sans me prêter attention. C’était un croque-mitaine, avec le recule je le sais maintenant.

Pour moi c’était juste un intrus dans ma maison et il fallait le faire sortir… Je n’avais pas peur, ou alors j’ai oubliée. Je suis sorti de ma chambre, direction le salon pour prendre l’arme de mon père, que cet inconscient avait laissé à son ceinturon, pendu à une chaise. Mon père ne m’avait pas appris à m’en servir, mais je savais le manipuler. Pour éviter que j'e le bidouille toute seule, il me le montrait dès que je lui demandais. Je savais le plus important, où appuyer pour retirer la sécurité et où appuyer pour tirer.

Je suis revenu dans la chambre et j’ai tiré, je l’ai touché car je l’ai entendu hurler et il s’est caché sous le lit. J’ai tenté de le suivre, je voulais voir où je l’avais touché ! Mais il se défendait et puis mon père est arrivé dans la chambre. Il a vu le sang, la douille et l’arme. Après tout ce qui s’est passé est flou, mais je suis allée au poste de police, une femme m’a interrogée, je ne suis rentré chez moi que le soir. Je crois que la conclusion de l’enquête était que c’était un voleur. Un voleur… S’ils savaient ces cons.

Ce qui était sous mon lit n’était pas un voleur, c’était un tueur, ce n’était pas non plus humain comme je vous disais. J’ai sympathisé avec lui, j’étais curieuse et je n’avais pas peur de lui. Ça doit vous sembler dingue, un enfant et un croque mitaine qui deviennent des amis. Pourtant c’est ce qui est arrivé, durant 6 ans, je le voyais tous les jours ou presque, nous parlions du monde des créatures extraordinaires et il m’expliquait sa vision du monde.

C’est ce dernier point qui m’a convaincu de la faiblesse humaine et du système dans lequel nous vivions. Plus le temps passait, moins les enseignements de mon père « protéger et servir » avaient de poids face à « détruire et s’amuser ». A l’école, dans la rue ou dans la maison, mon comportement changeait petit  à petit, j’ai commencé à répondre, à ne pas faire ce qu’on me demandait puis j’ai commencé à faire ce que je voulais. Je me suis alors rendu compte que ce que je voulais était m’amuser, et ce qui m’amusait le plus était être un monstre.  Comme mon ami du dessous du lit.

Tout ce que je vous dis là, c’était quand j’étais une enfant, je ne faisais rien de vraiment illégale, j’étais juste une sale gosse. Mais quand mon ami à arrêter de venir me voir, ça devait être au début de mon adolescence, j’ai vraiment commencé les conneries et les actes violents. Bagarres, insultes, vols, petits trafics, petites substances chimiques. Mais plus j’avançais dans les années, plus je me calmai. J’étais moins sur le fils, j’étais beaucoup plus méthodique dans ce que je faisais, de plus en plus cruelle et bon sang je m’amusais comme une folle.

A l’instar de mon ami d’enfance, j’avais commencé à développer un petit gout pour la traque des gens et pour m’occuper d’eux ensuite. Ma cible favorite était le dragueur de bar, ce gars qui te séduit avec des phrases du genre «  tu es une femme belle et intelligente, c’est rare » vous voyez de quoi je parle. Quand un de ces mecs s’attaquaient à moi, on ne retrouvait de lui qu’un visage tuméfié et des doigts brisés. J’ai joué à ça pendant des années, allant toujours plus loin dans mes actes et m’enfonçant de plus en plus dans le crime et les trafics. Mais je cherchais à m’élever socialement, je voulais rejoindre ces monstres, ceux qui ont le pouvoir et la classe quand ils l’utilisent.

Croyez-le ou non, je me suis retrouvée à m’inscrire sur la version criminelle de Facebook pour y vendre mes services. Pendant quelques années, j’ai fait pas mal de sale travail, parfois il fallait juste faire peur à quelqu’un mais des fois je devais tuer ma cible. Moi ce que je que j’aimais par-dessus tout, c’était cogner sur la victime puis la tuer. C’était beaucoup moins intéressant quand je devais faire un truc propre et sans traces. Mais je m’égare…

J’ai travaillé en tant que Freelance pendant un moment, une bonne quinzaine d’année je crois. Puis un gros ponte m’a approché un jour pour un petit contrat d’exclusivité. C’était un homme charismatique, aux cheveux noir avec des touches de gris. Je dois avouer que je suis tombée très vite sous son charme et son accent classieux. Il m’a proposé un travail en tant qu’exécutrice. Cela consistait principalement à faire peur aux gens, à les secouer, mais de temps à autre, ça pouvait finir en bain de sang et ça, ça c’est cool.

Pour ce travail, je suis en équipe avec Orion, un type tatoué de partout, moche comme pas deux et avec une cicatrice dans le flanc. Pourquoi ce détail ? Car il se trouve qu’Orion est le croque mitaine qui avait essayé de faire de moi son diner ! J’avoue que quand je l’ai appris j’étais sur le cul ! J’ai appris ce détail qu’après plusieurs mois à travailler avec lui. Quand, lors d’une discussion bien musclée, il a révélé sa forme monstrueuse. Ma réaction quand j’ai vu ça ? J’étais simplement contente de revoir un vieux copain. C’était lui qui m’avait lancé sur la voix de « on se marre en faisant du mal », si j’avais cette vision du monde, c’était grâce à lui.

Ça fait plusieurs années que nous travaillons ensemble maintenant et j’adore toujours autant ça. Nous sommes aussi cruel l’un que l’autre, à la différence c’est que moi j’ai l’air gentille et je ne ressemble pas à un zombie tatoué.
Que pourrais-je ajouter d’autre ? Rien à priori, toute ma vie se résume à ce que j’ai dit un peu plus tôt. Pour le reste de l’histoire, on doit encore l’écrire.
Derrière l'écran
Salut je suis Maelkran et j'ai 25. J'ai découvert le forum grâce à Orion. Je suis un INVENTE. J'en profite pour dire que j'autorise pas le staff à faire mourir mon personnage inventé si je venais à quitter le forum. Je serai présent à peu près Régulièrement et je tiens à dire que le forum est sympa !
Revenir en haut Aller en bas
Elfe Noire
Líníel Myrn
Líníel Myrn
Elfe Noire
⚝Paroles Échangées : 226
⚝Age : 35
⚝Localisation : Poison Dust

La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields Empty
Message# Sujet: Re: La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields   La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields EmptyJeu 23 Mai - 20:10

Bienvenue par ici :D je suis contente de rejouer avec toi sur un forum. En cas de questions n'hésite pas à contacter le staff :D



Darkness and Light
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields Empty
Message# Sujet: Re: La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields   La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields EmptyJeu 23 Mai - 20:17

Ma petite humaine d'amour (qui m'a tiré dessus saloperie !) dr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields Empty
Message# Sujet: Re: La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields   La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields EmptyJeu 23 Mai - 20:23

Bienvenue parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields Empty
Message# Sujet: Re: La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields   La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields EmptyVen 24 Mai - 9:37

Bienvenuuuuuuuuuuuuue parmi nous brille polo

N'hésite pas si tu as la moindre question c2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields Empty
Message# Sujet: Re: La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields   La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields EmptyVen 24 Mai - 14:14

Merci à tous ! Je cous croise bientôt in-rp !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields Empty
Message# Sujet: Re: La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields   La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields EmptyVen 24 Mai - 19:38

Je suis heureux de te valider moi-même, parce que cette petite dingo est très bien et que j'ai hâte de jouer avec elle !



Tu es Validée !


Félicitation à toi, tu es à présent validé. A présent les portes de l'aventures te sont ouverte. Tu peux dés à présent recenser ton avatar ICI,
Ton métier , créer ta fiche de liens LA et ta fiche de RPS à cet endroit. Si tu as besoins d'en savoir plus sur le forum, nos annexes sont également là pour t'aider. N'hésite donc pas à les consulter ICI. Allez hop, à présent place au jeu c2

Revenir en haut Aller en bas
Démon
Warren Lopez
⚝Paroles Échangées : 267
⚝Localisation : Au Boucan

La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields Empty
Message# Sujet: Re: La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields   La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields EmptySam 25 Mai - 7:29

Félicitations, bienvenue parmi nous !!


Le seul moyen de chasser un démon est parfois de lui céder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields Empty
Message# Sujet: Re: La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields   La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La femme qui chassa le croque-mitaine. Lucy Fields

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: From Dusk till dawn :: ♰ Tombez le masque :: Présentations Refusées-