Partagez
 

 Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 309
⚝Localisation : Downtown

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon   Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 EmptySam 24 Aoû - 10:17


   


Death inspires me like a dog inspires a rabbit

Guérir... Il aimerait dire qu’il n’est pas malade, mais c’est impossible. Ses addictions ne dépendent plus vraiment de sa volonté. Le jeune homme se contente cependant d’acquiescer « Merci Madame, je promets d’essayer. » Oui, ce n’est pas comme s’il n’avait jamais essayé. Qu’est-ce qui peut bien changer cette fois ? Son cerveau lui-même, est corrompu. Il avale les comprimés puis questionne la femme au sujet de son coven. Violet, bien qu’elle n’ait pas de secret pour lui, ne parle pas particulièrement du passé. Keon ne lui pose pas trop de questions, il ne veut pas raviver de vieux souvenirs, tout comme elle ne lui demande pas trop de détails sur sa vie passée. C’est qu’ils se sont battu pour avoir ce présent, alors ils le vivent, tournent la page.
Même s’il est souvent rattrapé par les démons du passé.

Ce coven avait l’air bien différent de celui qu’a connu Violet. Mais il sait que si son épouse souhaite rejoindre un coven, elle serait assez grande pour décider si elle en est capable ou pas. Lui, il lui donnera toujours son soutien, mais il n’y connait rien. Il ne pense pas qu’il puisse influencer ça, il se trompe grandement évidement, sous estimant une fois de plus le pouvoir qu’il a sur son épouse.
Il suppose que la magie blanche est une bonne magie, il espère ne rien avoir à craindre de la sorcière qui lui fait face. Obéir aux règles, c’est la même chose dans le fond, bien qu’il imagine que les partisans ont un peu moins l’air... De soldats ou de larbins.
« C’est quoi la magie de sang ? » qu’il questionne, prouvant à quel point il est ignorant de bien des choses, il avait déjà du bien comprendre le mécanisme du pouvoir de Violet et apprendre à protéger son corps lorsqu’elle était obligée de se rendre dans le plan astral. Il n’avait pas vraiment eut le loisir d’apprendre grand-chose d’autre, quelques rituels par ci par là, un kit de survie anti esprit qu’il a quasiment toujours sur lui, du sel, des coquilles saint jacques, de la sauge et quelques mantras griffonnés. Il ne se sentait pas protégé pour autant...

Il lève les sourcils étonné lorsqu’elle précise qu’il aurait pu demander une petite boite pour emporter le tacos « Oh non, ce n’est pas utile d’acheter une boite, madame. » qu’il rassure innocemment, et puis c’est tout un talent de faire des petits paquets étanches avec une simple serviette en papier ! Non, pourquoi dépenser de l’argent dans une boite ? En fait, il ne va que si peu en restaurant qu’il ignore que c’est un service gratuit car il ne l’a jamais expérimenté, les rares fois où il y allait avec sa petite femme, il ne reste jamais une miette !

Il lui parle de ce qu’il aimerait changer, son alcoolisme, sa pauvreté...
Son regard ne quitte pas la sorcière, ne se ressert pas malgré le geste de la femme, leur conversation monopolise ses pauvres pensées. Il eut un bref silence, son cerveau digérant difficilement toutes ces paroles. « Ils me payent assez bien, je crois... » Il n’en sait rien, il gagne beaucoup moins que s’il faisait le tapin, mais il n’était plus question de proposer cette option de nouveau à Violet. « J’ai tout dépensé dans le bar l’autre soir... » Qu’il avoue honteusement. En réalité, il pourrait résoudre les deux choses qui lui tiennent à cœur en arrêtant de boire tout simplement. « Je ne crois pas que ça, ce soit digne de respect. Je... J’ai jamais voulu être comme ça. » Non, il n’y avait aucune motivation qui l’eut poussé à consommer de l’alcool, il l’avait fait, parce qu’il avait eut soif. Parce que sa maman ne se réveillait pas pour lui faire un petit déjeuner et que le robinet était beaucoup trop haut, même sur sa chaise, car on ne peut pas dire que Keon soit très grand ou épais, il n’est pas un garçon qui ait bénéficié de tous les nutriments pour avoir une croissance normale, c’était même miraculeux qu’il ait finalement su entrer plus ou moins dans les standards bas des physiques masculins. « Je ne savais pas... Je... C'est plus compliqué que ça... J’avais que quatre ans... C'est... C'était normal pour moi. » Au début des souvenirs d’enfance que l’adulte conserve... Il inspire, il sait qu’il n’a jamais été comme les autres enfants, qu’à l’école, il n’y avait que lui pour sentir l’alcool et être si souvent absent... Pourtant, il a arrêté une époque, il arrêté de boire pendant près de dix ans, mais pour être finalement accro à bien pire, aux morsures de vampire.

Puis finalement, un sourire éclaire son visage, lui rendant la beauté de ses traits fins « Je vais le porter à ma femme, elle adore ça. » Il est difficile de passer à côté de la joie précieuse et pure qui habite son regard à l’idée de faire plaisir à son épouse, au moins une chose qu’il peut lui offrir. « Elle n’est pas du tout comme moi tu sais, elle est tellement digne et forte. Elle me sauve un peu plus chaque jour... » Et il passe inconsciemment ses doigts sur la cicatrice qui lui traverse la gorge, oui parce que depuis qu’il a été égorgé, qu’elle a pressé ses petites mains sur son cou pour le sauver lui, elle ne cesse de le raccrocher à la vie. Son sourire devient un peu plus timide, parce qu’il n’a pas vraiment l’habitude d’avoir quelqu’un à qui parler, encore moins pour parler de la femme de sa vie. « Et toi, t’es mariée ? » Qu’il demande en sentant le rouge pointer sur ses pommettes, ce qu’il peut être niais lorsqu’il parle de Violet ! Il se découvre cela au bout de trois ans de mariage !

© Frimelda, sur une proposition de © Blork


|/ Ode à l'anxiété

≈ Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 1bbq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière
Lyanna Johnston
⚝Paroles Échangées : 480

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon   Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 EmptyMer 28 Aoû - 15:57


   


Death inspires me like a dog inspires a rabbit

Voir ce médium être tombé aussi bas renvoie Lyanna à la faiblesse inhérente à l’être humain. Même si elle comme lui étaient dotés de capacités que les humains lambdas ne possédaient pas, ils étaient tout de même aussi faibles qu’eux sur certaines choses, comme les addictions. Lily ne le savait pas encore, mais Keon et elle avaient pas mal de points communs, à ce détail près que la régente ne laissait pas ses faiblesses entraver sa vie professionnelle, ni sa vie tout court. Personne ne savait réellement qu’elle avait quelques vices et addictions, elle savait faire preuve de discrétion. Elle craignait néanmoins qu’un jour, les choses ne changent et que quelque chose ne soit dévoilé, mais qui viendrait mettre sa parole en doute ?

Le mari de Violet promettait d’essayer de se reprendre, de changer peut-être de méthode pour pouvoir s’en sortir. Lyanna espérait qu’il y parvienne car le jeune homme était arrivé à un stade somme toute assez pathétique et potentiellement dangereux. Encore une fois, Lily se surprit à plaindre Violet qui était visiblement assez amoureuse pour passer outre ce gros défaut et essayer de toutes ses forces de lui venir en aide. Ah l’amour, quelle connerie. Malgré tout, si elle ne partageait pas le point de vue des gens amoureux, elle reconnaissait le courage qu’il fallait pour avoir la patience de soutenir l’autre.
Finalement, elle consentit sans mal à répondre avec le plus d’honnêteté et de simplicité possible aux question que Keon pouvait avoir sur le coven White Chapel et sur la magie en général. Être honnête ne pouvait que jouer en sa faveur pour lui montrer qu’elle était digne de confiance après tout. Elle ne savait s’il comprendrait ou retiendrait quelque chose de cet échange, mais au moins, elle aurait fait de son mieux. Il en vint à demander ce qu’était la magie de sang puisqu’elle l’évoqua. La régente esquissa une grimace. Elle exécrait tout autre magie que la magie élémentaire, la vraie, la pure. Retenant un soupir, elle prit une longue inspiration pour lui expliquer.

- La magie de sang est celle pratiquée par des sorciers qui ont besoin du sang comme principal catalyseur de leur magie. Cela implique des sacrifices d’être vivants. De nos jours, sacrifier des humains est interdit, heureusement, mais il subsiste des sacrifices d’animaux. Vois-tu, je n’aime pas cela. Mon coven soutient la magie blanche, la magie élémentaire qui repose donc sur les éléments, sur la Nature et ce qu’elle nous apporte. Je pense que devoir utiliser du sang pour ajouter de la puissance à sa magie est barbare. Je suis une sorcière puissante sans avoir besoin de faire souffrir qui que ce soit. D’autres sorciers ne sont pas de cet avis, nous avons tous des opinions qui nous sont propres.

Elle se saisit du verre d’eau que le serveur avait apporté, regrettant qu’il ne s’agisse pas de vodka, et si l’idée d’interchanger l’eau avec cet alcool incolore lui avait traversé l’esprit, elle craignait que le médium ne s’en aperçoive. Ne voulant pas être la cause d’une nouvelle rechute pour quelqu’un qui essayait de s’en sortir, elle préféra s’abstenir pour cette fois.
La sorcière ne put s’empêcher de sourire face à la naïveté de son interlocuteur quand elle lui proposa de demander une boîte pour emporter son taco. Elle secoua la tête avec un sourire réconfortant.

- C’est une option gratuite dans tous les restaurants, tu sais. Sers-toi, tu dois manger.

Elle le trouvait bien trop maigre, il lui faisait décidément bien trop penser à Zéphyr. Au moins, Keon avait réussi jusque là à garder son travail, visiblement. Valet dans un hôtel, c’était pas mal du tout. Lyanna eut du mal à retenir une petite moue quand le médium avoua avoir tout dépensé de son salaire dans un bar il n’y avait pas si longtemps. Quel dommage.

- Bon, il faut te dire que c’était la dernière fois alors. Il y a tant d’autres choses que tu peux faire pour essayer de penser à autre chose.


L’hôpital qui se fout de la charité. Elle le savait. Mais elle n’en était pas au point de ne penser qu’à ça, à éprouver des signes physiques de manque, alors elle estimait qu’elle pouvait éventuellement se permettre quelques conseils à l’endroit d’un jeune homme qui semblait en avoir besoin. Elle but quelques gorgées d’eau en l’écoutant. Elle stoppa net son geste en l’entendant dire qu’il avait quatre ans. Quatre ans ! Un bébé ! Il avait commencé à boire à cet âge-là ? Quelle horreur, quel parent digne de ce nom pouvait laisser faire ça ? Elle reposa son verre l’air désolé.

- Ce n’était pas de ta faute, tu étais un enfant. Mais maintenant tu es adulte, tu sais ce qui est bien et ce qui est mal. -Normalement Par conséquent, toi et toi seul peut prendre la décision, quand tu passes devant un bar, de ne pas y entrer.

Elle lui sourit tandis qu’il évoquait de nouveau sa femme. Sa femme pour qui il avait emballé avec tant de soin ce taco parce qu’elle adorait ça. C’était mignon. Ce jeune homme avait bon fond, il ne méritait pas d’être dans le mal ainsi.

- Je suis sure que ça lui fera plaisir.

Voilà Keon en train de vendre les éloges de son épouse. Lyanna était déjà persuadée que cette sorcière était méritante, c’était bien pour cela quelle souhaitait la voir rejoindre White Chapel pour renforcer le coven. Ils avaient besoin de nouveaux sorciers, des gens fiables, des gens forts. Les temps étaient durs et en cas de nouvelle guerre du surnaturel ou autres soucis, il faudrait être soudés. Lily reprit son verre d’eau et manqua de s’étouffer avec une gorgée quand Keon lui demanda si elle était mariée. Elle reposa son verre et eut un petit rire après avoir toussé une ou deux fois.

- Moi ? Non, certainement pas. Je… je n’ai pas le temps pour ça. Les relations amoureuses, ce n’est pas vraiment mon truc.
© Frimelda, sur une proposition de © Blork


Once I loved and once I learnt
Love is weakness, love will leave you burnt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 309
⚝Localisation : Downtown

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon   Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 EmptySam 31 Aoû - 17:20


   


Death inspires me like a dog inspires a rabbit

L’explication sur la magie du sang ne lui est guère rassurante, il ignorait que de telles pratiques existent, bien que ça ne devrait pas l’étonner. Rien ne devrait plus l’étonne.  Keon est tout de même rassuré de savoir que le sacrifice humains est interdit, bien qu’il imagine que cela doit malgré tout se produire.. « C’est un peu, comme de la triche ? » Oui, le sang pour avoir plus de pouvoir, alors que peut-être il suffirait d’apprendre comme Lyanna. Elle est très puissante à ce qu’elle dit. Mais Keon ne sait pas que ce n’est pas toujours une question d’apprentissage. Lui par exemple, qui ignore tout de ses origine, ne sait pas que sa mère avait de grands pouvoirs médiumniques qu’elle bridait en buvant énormément d’alcool et consommant de la drogue, quant à son père, il apporte à son sang celui d’une lignée de sorcier canadienne assez respectable en dépit de son lâche abandon.

Il se pince légèrement les lèvres en apprenant que les boites sont gratuites, c’est assez étonnant, parce que... Il imagine que ça doit couter aux restaurants de faire une chose pareille. Il a un peu honte, parce que cela prouve qu’il ne sort finalement que très peu. Puisqu’elle insiste, il attrape un second tacos avec une petite lueur joyeuse au fond du regard.
Si sa femme adore les tacos, lui en est un fan absolu.

La dernière fois, il n’en est pas vraiment convaincu. Il a essayé tant de fois d’arrêter et cette ville est sources de problèmes et de stress pour lui. Il doute s’en sortir aussi facilement, il va lui falloir un peu de temps, même s’il est déterminé à ne plus s’alcoolisé comme il l’eut fait la dernière fois, au point de ne plus vraiment savoir mettre un pied devant l’autre. Il était souvent dans l’excès, ses rechutes sont souvent brutales, mais ce qui peut s’installer par la suite est discret et bien plus destructeur...

Il se contente d’acquiescer, docile comme il est. Lui faisant part alors, des raisons qui l’on plongé dans son addiction. Il ne réalise pas qu’elle a stoppé son geste sous le choc, il ne croit pas qu’il y est quelque chose de choquant, c’est sa normalité à lui, tout est si biaisé à travers son regard. «  Je le sais oui, mais parfois... J’arrive pas à lutter. » Et ils n’ont clairement pas les moyens de l’envoyer en cure des intoxications pour l’aider, il ne sait pas même s’il aurait envie d’y aller, être séparé de Violet pendant des mois serait trop dur.

Son regard s’éclaire d’ailleurs lorsqu’il parle d’elle et de ce petit cadeau qu’il compte lui rapporter, un sourire illumine son visage aux traits fins tandis qu’elle affirme que cela fera plaisir à Violet. Il n’a jamais assez de temps pour faire l’inventaire de toutes les qualités de sa douce femme. Puis finalement, il pose une question qui fit curieusement rire la sorcière. Celle-ci rejetant complètement l’idée d’une vie de couple. « Oh... Je comprends que vous ayez beaucoup à vous occuper. » Il se pince les lèvres, il aimerait en rester là, mais il ne peut s’empêcher de lui dire en baissant les yeux, ne voulant pas avoir l’air de la juger en disant cela, car c’était loin d’être le cas.  « Mais vous avez l’air de mériter que quelqu’un s’occupe un peu de vous aussi. » Oui, elle n’avait pas l’air mauvaise et puis, tout le monde à besoin de quelqu’un dans sa vie, quelqu’un sur qui se reposer et avoir une confiance aveugle. Keon est une éponge, et sa capacité à aimer les autres est beaucoup trop pure pour qu’il comprenne vraiment ce que c’est que d’avoir le cœur brisé et cela, en dépit de tout ce qu’on lui avait fait subir, de toutes les trahisons dont il a été victime. « Je le vois dans vos yeux madame, quelque chose est brisé dans votre pureté, mais  c’était il y a longtemps... Parce que vous avez cette cicatrice. » Il dévie son regard, il se déteste quand il fait des choses comme ça, il retourne se préoccuper de son tacos, les mains toujours tremblantes, alors il se débrouille comme il le peut.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork


|/ Ode à l'anxiété

≈ Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 1bbq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière
Lyanna Johnston
⚝Paroles Échangées : 480

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon   Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 EmptyJeu 12 Sep - 18:22


   


Death inspires me like a dog inspires a rabbit

La réaction de Keon face à l’explication sur la magie de sang fit sourire Lyanna. Au moins, il ne semblait pas adhérer au concept et cela le rendait encore plus sympathique aux yeux de la régente qui hocha la tête avec un sourire.

- Oui, on peut dire ça. Disons que tous les sorciers peuvent utiliser des catalyseurs pour renforcer un sort ou la puissance de leur magie, mais selon moi, il est préférable de s’en référer à ce que la Nature nous procure, comme des pierres, des runes ou des plantes, plutôt que de piocher dans l’hémoglobine.

Le jeune homme avait un air enfantin, il semblait découvrir la vie sur bien des aspects. Et pourtant, il était un adulte, il travaillait, il était marié, était accro à la drogue et l’alcool… Une innocence assez paradoxale en somme. Il venait visiblement d’apprendre que les boîtes à emporter dans les restaurants étaient gratuites. La situation n’aurait pas été aussi pathétique, Lily aurait sûrement éclaté de rire. Mais Keon ne lui donnait pas envie de rire, du moins pas de rire de lui. Elle ressentait plutôt de la pitié et espérait qu’il pourrait avoir une vie meilleure, parce qu’il n’avait pas l’air d’un mauvais bougre. Il avait seulement besoin d’un coup de pouce. La régente apprit alors des éléments du passé du médium qui éclairèrent sa lanterne sur pas mal de choses. Une enfance visiblement chaotique avec des parents complètement absents et irresponsables. Il lui fait alors part de la difficulté à lutter. Lily hocha la tête, prenant sa serviette pour essuyer délicatement le coin de sa bouche.

- Si c’était facile de s’arrêter, on n’appellerait pas ça une addiction. C’est un combat que tu dois mener et gagner à chaque fois, jusqu’à ce que cela ne soit plus réellement une lutte mais plutôt quelque chose de normal. Ce n’est pas évident, bien sûr. Je suis sure que ta femme t’encourage beaucoup, n’est-ce pas ?

Il n’y avait qu’à voir son minois lorsque Keon parlait de Violet. Quelque chose d’unique les unissait, cela semblait évident. Lyanna avait du mal à comprendre exactement ce qui animait les gens qui s’aimaient. Elle avait aimé, elle aussi, dans sa jeunesse, et ça l’avait détruite. Il fallait croire que chez certains, l’Amour durait plus de deux ou trois ans, et finalement la chute n’en serait que plus dure pour eux. Elle ne leur souhaitait aucun mal, mais elle semblait plus que certaine que eux aussi, comme beaucoup, non, comme tout le monde, finiraient par se rendre compte que de tels sentiments étaient destructeurs une fois les petits bonheurs des premiers temps passés. Ce fut quand il lui demanda si elle aussi était mariée qu’elle ne put se retenir de rire face à une chose qui lui paraissait aussi ridicule. Elle ? Jamais ! Ce serait une corvée plus qu’autre chose. Ne voulant pas le vexer, elle acquiesça à sa remarque.

- Oui, effectivement.

Ce qu’il ajouta était touchant, bien qu’elle mourait d’envie de lui dire qu’elle n’avait besoin de personne, qu’elle était capable de s’occuper d’elle toute seule.

- C’est… gentil. Mais ne t’en fais pas, je peux gérer ma vie toute seule, se contenta-t-elle de répondre en restant la plus courtoise possible.

Néanmoins, ce qu’il ajouta, probablement en laissant parler ses dons particuliers, la renvoya bien des années en arrière. Il avait raison, mais la régente refusait de l’admettre. Comment lui, un jeune homme aussi brisé et avec tant de soucis, pouvait-il voir en elle tout ce qui ma rongeait depuis si longtemps, elle qui avait toujours fait son maximum pour cacher à la face du monde ses blessures ? Elle le regarda, bouche bée quelques secondes durant, sentant son coeur se serrer. Sa mâchoire se resserra, pinçant les lèvres. Keon ne cherchait pas à mal, il ne fallait pas qu’elle s’énerve sur lui, mais elle détestait qu’on la psychanalyse de la sorte.

- Je… Non, tu te trompes, déclara-t-elle en détournant les yeux à son tour.

Après tout, il avait dit avoir vu cela dans ses yeux. Pourquoi ne portait-elle pas de lunettes de soleil ?

- Qui n’a pas souffert pas le passé, hein ? Ce n’est rien, aujourd’hui tout va bien, finit-elle par dire.

Sans doute pour s’en convaincre un peu plus. Après tout, de quoi pouvait-elle se plaindre aujourd’hui ?

© Frimelda, sur une proposition de © Blork


Once I loved and once I learnt
Love is weakness, love will leave you burnt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 309
⚝Localisation : Downtown

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon   Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 EmptyLun 7 Oct - 21:36


   


Death inspires me like a dog inspires a rabbit

Poser toutes ces question enrichissent le savoir de Keon en matière de magie, parce qu’avec Violet, ils n’ont jamais vraiment eut le temps de se pencher sur la question, ils cherchaient à fuir, pas à approfondir la chose. Cependant, il avait apprit beaucoup de la magie de son épouse, pour l’aider, pour la surveiller. Keon sait qu’elle utilise une magie spécifique, une magie assez spéciale pour l’avoir trouvé lui. Il avait eut tellement de chance de tomber sur son âme se baladant sans risque dans les locaux de la Triade. Il avait pu la voir et s’il lui a fait peur, elle a vite comprit qu’il ne la pensait pas réelle. Elle a vu ses plaies de morsures, de coups, elle a vu qu’il n’était pas l’un des leur malgré son tatouage. Elle lui avait sauvé la vie, elle lui avait promis de venir le chercher et lui, il a décidé d’accepter de croire qu’elle était réelle. Elle est la meilleur chose qui lui soit jamais arrivée.

Seulement, malheureusement, la conversation s’oriente bien vite sur lui et son alcoolisme. Autant dire que le sujet ne l’enchante pas, mais il fait de son mieux, après tout, elle est si gentille avec lui depuis le début. Elle l’a soigné, puis elle a acheté du valium pour ensuite lui offrir le repas. Autant dire qu’il tombe rarement sur des personnes aussi généreuses.

- Oui, elle le fait… Tous les jours.

Et heureusement car sans ça, il serait mort depuis une éternité. Elle l’accepte, elle ne le sermonne jamais. C’était ça qui le touchait le plus, il s’en voulait d’autant plus en cette raison. Violet, sa femme parfaite. Il ferait n’importe quoi pour elle, si seulement… Son cerveau l’aider un peu, s’il pouvait s’en sortir pour de bon. Il ne sait pas quoi faire, il ne supporte pas ce qu’il est, il ne comprend pas pourquoi elle l’aime, il reste persuadé qu’elle mérite mieux, beaucoup mieux… Keon est persuadé que c’est ce que la régente pense.

Parler de la vie affective de la régente ne semblait pas être une bonne idée. Il parle beaucoup trop, il se mord la lèvre quand il s’en aperçut. Il baisse les yeux, ne sachant pas vraiment à quoi s’attendre après avoir vu son expression, bouche bée, comme s’il… Venait de franchir une limite. Elle nie évidemment, mais il sait ce qu’il a vu…

- Oui madame, je suis désolé… C’était… Indiscret. Je n’aurai jamais dû. Je… J’fais pas toujours gaffe à ce que j’dis, j’m’en rends pas compte.

Il relève les yeux vers la sorcière en ajoutant

- J’suis vraiment un idiot.

Oui, ça c’est ce qu’il pense de lui, le plus sincèrement. Keon n’a pas beaucoup de considération pour lui même, il se déteste profondément. Il n’est pas très malin cependant, ça c’est une vérité, l’alcool a beaucoup endommagé, mais son expérience de vie aussi, ça a détruit ces notions, ses valeurs parfois, sa conception du monde et de ce qu’il mérite.

- Je devrais… Y aller.  Ma… Ma femme, elle m’a parlé de vous…

Voilà qu’il passe aux confessions, parce qu’il commence à se sentir menacé, apeuré, même si la brune est calme, il a l’habitude des gens calme et qui font des choses cruelles si on les contrarie.

- Elle m’a dit de garder mes distances avec vous, je…

Il a lamentablement échoué en venant regarder dans les yeux de cette femme, de sa vie privée  à laquelle il n’est pas sensé prendre part ou avoir son avis. Il joue nerveusement avec son alliance autour de son doigt, un tic qu’il partage avec Violet. Cela les apaise de toucher ce petit objet bon marché qui symbolise leur amour.

- Vous êtes gentille avec moi pour elle, pas vrai ?


Peut-être pas si idiot que ça au final...


© Frimelda, sur une proposition de © Blork


|/ Ode à l'anxiété

≈ Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 1bbq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière
Lyanna Johnston
⚝Paroles Échangées : 480

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon   Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 EmptyMer 16 Oct - 17:02


   


Death inspires me like a dog inspires a rabbit

Parler avec Keon permettait à Lyanna de connaître un peu mieux Violet. Cette sorcière énigmatique qui avait refusé tout bonnement son aide. La régente avait du mal à comprendre un si grand pessimisme quant à ses chances de se sortir du guêpier dans lequel elle était avec son mari, mais la race humaine était un mystère encore aujourd’hui, alors …
En tout cas, Violet était d’un grand soutien pour Keon, lui-même le reconnaissait et quelque part, c’était touchant, bien que Lily n’ait aucune foi en l’amour. Elle se demandait comment finirait le jeune homme si d’aventure ils venaient à se séparer. Mais inutile de prononcer à haute voix ce genre de pensées, le médium semblait déjà suffisamment perturbé comme ça. La belle brune se contenta de hocher la tête avec un léger sourire. Ça, c’était avant que le junkie n’évoque ses capacités qu’il avait mis en œuvre sur elle. Lyanna détestait ça, il n’avait pas à savoir ou même deviner des choses sur elle sans qu’elle ne l’y ait autorisé. Il avait l’air de lire ça dans ses yeux alors elle s’empressa de détourner le regard. Elle se retenait de se mettre en colère après lui, car quelque part, elle comprenait qu’il ne le faisait pas exprès, mais malgré tout, ça l’énervait.

- C’est pas grave ! lâcha-t-elle finalement alors qu’il se répandait en excuses. Ne le fais plus, c’est tout.

Le pauvre s’autoflagellait en se qualifiant d’idiot. Lily se radoucit un peu en prenant son verre d’eau, prononçant à voix basse une formule en latin qui transforma alors le liquide incolore en un tout autre liquide tout aussi incolore mais bien plus alcoolisé.

- Je ne pense pas que tu sois idiot, dit-elle après avoir bu une gorgée. Un peu maladroit sans doute. Tu perdras probablement cette maladresse quand tu seras réellement maître de toi-même.

Voilà qu’il se mettait à bégayer qu’il devrait partir, que Violet lui avait parlé d’elle. Lily ne put retenir un sourire amusé. Sa femme lui avait parlé d’elle, lui disant visiblement de se méfier – alors qu’il n’y avait aucune raison, -, et lui, il avait accepté de la suivre, de lui parler ? La régente eut un éclat de rire de quelques secondes avant de se reprendre, posant à nouveau son regard sur lui.

- Je crois que pour la distance, c’est un peu trop tard. Pourquoi t’a-t-elle dit cela ? Ai-je l’air de quelqu’un qui vous veut du mal ?

Elle termina le contenu de son verre avant de le reposer sur la table.

- Tu es libre, Keon, si tu veux partir, pars. Je ne te veux aucun mal et à Violet non plus. Je pense que nous sommes du même côté, mais si vous préférez vous débrouiller seuls, libre à vous.

Du bout de sa fourchette, elle attrapa un poivron vert qui dépassait de son tacos et le porta à sa bouche.

- Je suis gentille avec ceux qui le méritent.


A vrai dire, il ne fallait pas trop la pousser. Certains avaient eu le malheur d’enfreindre les lois de son coven et s’étaient vus châtiés et chassés comme des malpropres. Lily pouvait se montrer intraitable parfois.
© Frimelda, sur une proposition de © Blork


Once I loved and once I learnt
Love is weakness, love will leave you burnt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 309
⚝Localisation : Downtown

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon   Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 EmptyJeu 24 Oct - 14:45


Keon est un jeune homme que l’on peut qualifier d’un peu long à la détente, il faut dire que sa vie, ses consommations diverses et variés n’ont laissé que peu de chance à son cerveau de se développer correctement, malgré tout, il se débrouille pas si mal et vu son passif, il pourrait même être brillant. Il avait sa personnalité bien à lui, son mode de raisonnement qui lui est propre et qu’il ne cherchera à expliquer à personne. Quoi qu’il en soit, avoir contrarié la sorcière semble lui avoir rappelé que Violet lui avait clairement dit de se méfier de cette femme, ça et le valium qui commençait progressivement à faire effet dans son système nerveux, soulageant enfin quelque peu les symptômes de son nouveau sevrage.

Il se contenta d’hocher la tête quand elle lui demande de ne pas recommencer, a vrai dire, il ne sait pas ce qu’il voit, un peu trop l’âme des gens certes, mais c’est difficile pour lui de décrypter les choses qui se superposent au monde réel.

Il ne sait pas s’il sera un jour maître de lui même, mais il sent qu’il doit partir, que même s’il a bien un petit creux, il ferait bien mieux de s’en aller ! Cependant la sorcière ne semble pas agressif, il ne sait plus lui même ce qu’il doit faire. Lui qui ne sait pas voir le mal qui se cache en chacun. C’est plutôt l’inverse le concernant, tout le monde à ses yeux et bien meilleur que lui dans tous les domaines !

Elle riait de lui et il baisse les yeux, plongeant dans sa facilité à se rabaisser devant les autres, Violet était la seule à essayer de la valoriser à longueur de temps, parfois il se demande si elle pense tout ce qu’elle dit, puis son regard parle pour elle. Elle le pense.

- Elle ne dit pas que tu es une personne mauvaise, et je ne le pense pas non plus.


Loin de là même, personne n’a été aussi généreux avec lui depuis bien longtemps ! Il serait ingrat de sa part de lui dire qu’elle est méchante ! Le médium se pince les lèvres, ne sachant pas ce qu’il devait dire ou faire, épuisé surtout, il aimerait rentrer au chaud à la maison.

- Violet elle… Elle veut gérer ça toute seule parce que… Elle a peur de causer des problèmes à d’autres personnes, moi j’peux l’aider, parce que… Parce que j’l’aime et que je devrais être mort depuis longtemps si elle n’était pas là pour moi et qu’elle a pas vraiment le choix maintenant de m’avoir dans les pattes.


Il déglutit avec difficultés, ses doigts encore un peu tremblant qui se posent sur le bords de la table tandis que son regard tombe sur son assiettes vide avec quelques traces de sauce

- C’est d’ma faute si elle a des problèmes.


Il prend douloureusement sur lui pour ne pas toucher la cicatrice qui le barre la gorge, il ne veut pas semer trop d’indices à ce sujet, parce qu’il ne veut pas trop en parler.

- Elle dit que tu veux nous aider, mais que c’est trop dangereux, mais il s’est passé quelque chose l’autre jour et j’ai… Elle n’a jamais été aussi fatigué, j’ai peur pour elle, j’veux pas qu’elle souffre. J’sais pas quoi faire et c’est encore de ma faute parce que j’ai bu et que… J’voyais cet esprit et j’ai utilisé une sorte de… De magie ? J’en sais rien… C’est pas censé pouvoir arriver, est-ce que… Tu veillerais sur elle si… Si j’meurs ? Parce que… Elle a besoin d’un combat, c’est ce qui lui donne une raison d’vivre… C'est la seule aide que je veux te demander.


|/ Ode à l'anxiété

≈ Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 1bbq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière
Lyanna Johnston
⚝Paroles Échangées : 480

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon   Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 EmptyJeu 21 Nov - 14:15


   


Death inspires me like a dog inspires a rabbit

Pour la première fois depuis leur rencontre, Keon semblait se livrer réellement. Etait-ce les effets des pilules qui le sevraient déjà ? Lyanna n’en avait aucune idée mais le jeune homme craintif semblait se libérer et parler avec un peu plus de franchise – et de maladresse aussi- il semblait avouer les réticences de son épouse vis-à-vis de la régente et cette dernière, attentive, essayait de comprendre le comportement de ces deux personnes. Ils avaient l’air d’avoir des problèmes et Violet n’avait pas réellement voulu être explicite, même si Lily avait compris certaines choses. Ils semblaient se méfier de tout et de tout le monde. Cela devait être invivable. La sorcière n’était pas du genre à accorder sa confiance à n’importe qui, mais de là à être parano… Non, vraiment, elle n’enviait pas leur vie. Le pauvre Keon semblait empli de culpabilité et cela la touchait. Il aimait vraiment Violet, cela se voyait à la manière qu’il avait de parler d’elle, de culpabiliser pour ce qu’elle traversait aussi. Le regard chocolaté de Lily se posa sur le jeune médium tandis qu’il parlait. Il avait l’air d’attirer les ennuis comme personne au vu de ce qu’il disait. Comment était-ce possible ? Cette réflexion fut balayée par la suite du discours de son interlocuteur. Il disait qu’il s’était produit quelque chose.

- Quoi ? Que s’est-il passé ?

La régente voulait en savoir plus. Peut-être qu’il y avait encore des phénomènes paranormaux dangereux, comme lorsque la boite de Pandore s’était brisée, relâchant les maux sur la ville. Si quelque chose de ce genre se produisait, elle devait le savoir pour protéger ses sorciers.

- Arrête, il faut que tu arrêtes de culpabiliser sur tout sans arrêt. Il faut te reprendre. Au lieu de t’excuser pour ce que tu as pu faire, essaie de ne pas faire ce qui t’obligerait à t’excuser.

Sa demande, néanmoins, la toucha bien plus que ce qu’elle aurait voulu. Pourquoi l’empathie existait-elle ? Elle détourna son regard de Keon quelques secondes avant de le regarder à nouveau avec un soupir. Comment refuser une telle demande ?

- Il ne t’arrivera rien, du moins je l’espère. Je veille toujours sur les sorciers de White Chapel. J’imagine que je pourrais bien le faire aussi pour Violet,
lâcha-t-elle presque en soupirant.

Ce gamin avait l’exaspérante capacité à l’attendrir et cela l’agaçait. Elle souffla avant de s’appuyer sur la table.

- Cet esprit que tu as vu, qui était-il ? Que s’est-il passé pour que cela t’effraie autant ?
© Frimelda, sur une proposition de © Blork


Once I loved and once I learnt
Love is weakness, love will leave you burnt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 309
⚝Localisation : Downtown

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon   Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 EmptyMar 26 Nov - 17:30


   


Death inspires me like a dog inspires a rabbit


Keon baisse les yeux, il ne sait pas s’il peut parler de l’incident avec Lyanna, mais même Violet ne sait pas expliquer ce qu’il s’est passé, alors peut-être que la régente avait plus d’explication. Lui ne sait pas que sa moitié de sang de sorcier peut faire de lui un réceptacle de magie, un amplificateur qu’un esprit puissant ait pu utilisé à travers lui. Tout ça, ça lui échappe, notamment parce qu’il ignore tout de son père !

- J’essaie, j’te le promet.

Affirme Keon, alors qu’il se retient de s’excuser de s’être excusé.

- Merci, c’est important pour moi…

Parce qu’il sait que Violet ne restera pas longtemps en vie, qu’elle fera des choses dangereuses ou se donnera la mort, parce qu’il a prit trop d’importance dans sa vie. Il en a conscience, parce qu’il partage ce fait avec elle, parce qu’il se tuera dès l’instant où il arriverait malheur à la femme de sa vie. Aucun des deux n’est fait pour finir veuf, pourtant, Keon sait qu’il finira par partir, que sa santé est fragile, que son comportement est dangereux. Qu’il court à sa perte quoi qu’il fasse.

Keon hésite lorsqu’elle le relance au sujet de l’esprit. Finalement, il se donne courage en venant piocher un autre tacos pour se remplir son estomac désespérement vide.  Il ajoute généreusement de la sauce piquante avant de relever ses yeux sombres vers l’élégante brune qui mange avec beaucoup de raffinement contrairement à lui, qui avait une technique parfaite certes, mais semblait plus un enfant dans chacun de ses mouvements.

Le valium faisant effet, il cesse de trembler et se sent beaucoup moins moite. C’est un évident plus dans son état, dans sa capacité à réfléchir, à discuter tout simplement, à choisir ses mots, même si son manque d’assurance pèse toujours.

- Je ne suis pas certain… Une sorcière.


C’est la seule chose qu’il veut bien affirmer, il ne veut pas dire que c’est un ancêtre de Violet, il a peur que ça soit de trop ! Il a même baissé le son, de peur d’être écouté, par des gens ou des esprits qui rodent continuellement autour de lui.

- Il y avait des esprits chez nous et ils me disaient des choses terribles. Violet s’en est allé tracer un cercle de protection et moi je… J’tenais une tresse de sauge puis je.... J’ai bêtement répété ce que l’esprit me disait et puis la flamme a brûlé d’une lueur étrange, faisant entrer les esprits dans la maison, je… J’suis pas censé faire ça, pas vrai ? J’aurai pu nous faire tuer ? J’ai jamais voulu que ça arrive…

Le voilà à fixer son tacos pimenté sans le porter à sa bouche, la culpabilité vient prendre toute la place dans son pauvre estomac.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork


|/ Ode à l'anxiété

≈ Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 1bbq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière
Lyanna Johnston
⚝Paroles Échangées : 480

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon   Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 EmptyLun 16 Déc - 1:48


   


Death inspires me like a dog inspires a rabbit

Pour une raison qu’elle ignorait, Lyanna était sensible à la situation de détresse de Keon et Violet. Ils avaient l’air d’être des gens bien qui n’avaient simplement pas de chance, un peu comme Zephyr. Il n’était plus question de calcul pour récupérer une sorcière de plus à White Chapel, non. Il était question de vie et de mort, c’était bien plus sérieux, et même si les obligations de la régente ne concernaient que son coven, elle se voyait mal les laisser dans la panade en étant plus ou moins au courant de leurs difficultés. Il semblait qu’il s’était produit des phénomènes paranormaux incontrôlés chez eux et la sorcière blanche voulait en savoir plus. Plus que de la curiosité, c’était une nécessité. Il était question d’esprit et de magie. Attentive à la moindre parole du jeune médium afin d’y déceler un indice, elle hocha la tête lentement.

- Des esprits donc… Je vois. Si vous saviez que votre maison en était infestée, pourquoi Violet n’a-t-elle pas utilisé du gros sel ou du sorbier ? C’est en général le plus efficace contre eux.

La régente manqua de lever les yeux au ciel en entendant Keon dire qu’il avait répété ce que l’esprit lui disait.

- Quelle idée ! Ne jamais faire confiance à un esprit, surtout si tu te sens menacé.

Mais au vu des détails donnés par le jeune homme, les paroles répétées avaient l’air d’une formule magique ou quelque chose du genre.

- C’était une sorte d’incantation ? Te souviens-tu des mots ? Attends ! Ne les prononce pas à voix haute.

Elle sortit de son sac un style hors de prix et le lui tendit avec un petit bloc note.

- Il peut y avoir plusieurs explication quant au fait que tu aies été capable de faire de la magie, la plus probable étant que l’un de tes parents soit sorcier. Etant médium, tu es sensible à ce genre de phénomène également. Il est possible que l’esprit t’ait possédé peut-être un instant. Pourquoi cet esprit vous voulait du mal ? Vous l’avez connu de son vivant ?

Lyanna se mit à réfléchir au moyen de venir à bout de ce genre d’attaque.

- Si oui, un moyen radical serait de détruire le corps de l’esprit et le réduire en cendres. Là, il disparaîtra pour toujours.

La sorcière se félicita que sa maison ait été protégée depuis longtemps, et par ses parents, contre toutes ces sortes de créatures malveillantes telles les esprits et démons connus.
© Frimelda, sur une proposition de © Blork


Once I loved and once I learnt
Love is weakness, love will leave you burnt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon   Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Death inspires me like a dog inspires a rabbit | Lyanna & Keon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Los Angeles :: ♰ Downtown of L.A-