Partagez
 

 Gravestones calls my bones | Rufus & Keon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 309
⚝Localisation : Downtown

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Gravestones calls my bones | Rufus & Keon   Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 EmptyDim 10 Nov - 15:52

Ils avaient opté pour des milkshakes et Keon reconnu le pub, c’est assez curieux. Etrangement, il aimerait assez la présence du p’tit moineau de feu, ça le réconforte bien plus. Non pas qu’il n’apprécie pas Clio, bien au contraire, mais il est vrai qu’il a un attachement particulier envers le blondinet.

il a si mal, quand elle dit savoir il en doute furieusement.
Personne ne le comprend, c’est bien ça sa plus grande douleur.

Il lui demande de rappeler le vampire, il sait qu’il regrettera, mais à cet instant, il a juste envie de ça. Un crime de plus sur sa liste. Qu’est-ce que ça change ? Il est perdu de toute manière, il le sait, il gagne du temps, mais ça va finir par le gagner. Il lutte, mais c’est toujours pareil, il est voué à l’échec. Il sait qu’il y a quelque chose de brisé chez lui, quelque chose qui le rendra toujours addict et malade. Il ferme les yeux, laissant ses mains jouer avec l’immense verre de liquide rose. Il repense aux mots de la blonde, alors qu’elle lui demande de se calmer, au fait qu’elle dise que ce vampire ne voudrait pas avoir sa souffrance sur la conscience, il n’y croit pas, celui-ci n’avait pas hésité à jouer le jeu, il les connait par coeur ces monstres nocturnes.

- Les vampires ne sont pas…

Des personnes biens.
Mais il se tut lorsque le vampire les rejoignit vraisemblablement rassasié cette fois ci. Le regard bouffi de larmes du médium se fit assez dur envers celui-ci. C’est de sa faute, s’il avait été plus prudent, il l’aurait pas conduit dans ce part, il n’y aurait pas eut l’intervention de la louve et tout irait dans le meilleur des mondes sanguinaires…

- C’est bon tu peux rester cowboy, je sais m’tenir.


Ouais et lui, est-ce qu’il le sait ?
Keon fait tournoyer la paille dans le lit aromatisé sans en boire une gorgée, c’est de l’alcool qu’il aimerait sentir sur son palais, rien d’autre. Il relève le regard vers le vampire.

- Dis moi, ça n’avait pas l’air de te déranger tout à l’heure, et pour votre gouverne à vous deux, ça fait plus qu’un an que j’me suis pas fait mordre, alors je savais ce que j’faisais.

Bien sur, comme s’il avait la situation en main, lui, Keon Quill.
Et pourquoi pas un diplôme universitaire pendant qu’on y est ?

Le médium soupire, laisse son regard suivre le mouvement d’un esprit qui glisse lentement vers leur table et venir s’asseoir sur les genoux de Clayton. La situation pourrait être comique, mais elle commence déjà à parler, beaucoup trop parler. Malheureusement, Keon fixe ce pauvre vampire égaré en rétorquant à l’ectoplasme

- Tu m’as vu ? Tu crois que j’suis d’humeur à t’aider ?

Évidemment, ça ne lui plait pas, elle s’amuse à mobiliser les deux milkshake sur la table pour les rapprocher dangereusement du bord. Keon attrape le sien juste à temps, mais celui de Clio est sur le point de se renverser directement sur ses genoux.


|/ Ode à l'anxiété

≈ Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 1bbq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garou
Clionestra Carcharoth
⚝Paroles Échangées : 160

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Gravestones calls my bones | Rufus & Keon   Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 EmptyJeu 14 Nov - 19:38

Que c’était fatiguant d’avoir des amis à protéger ainsi … à croire que le monde roulait sur la tête et n’avait que le désir de créer des problèmes … Elle soupira une fois assise sur le fauteuil, regardant le patron du lieu faire sa préparation. Elle n’était pas sur d’être bien placé pour parler de contrôle de soi … ce qui était sur, c’était qu’elle était assez vieille pour être une dizaine de fois l’arrière grand mère de l’homme …. Et cela suffisait pour le voir comme un bébé. Elle s’amusait à faire un cocotte ne papier, laissant tout le loisir aux hommes de se juger.. Rah les hommes …

Elle tchipa avec sa langue … mais si vous savez, ce bruit désagréable que font les jeunes … Un tchip quoi … Elle observa l’homme alors qu’elle reprit dans un sourire plein de bienveillance.

- Ce n’est pas grave Clayton. Cependant je pense que vous devriez vous renseigner, juste pour vous, cela pourrait vous aider à l’avenir peut être ?

Elle ne disait pas cela comme un ordre, loin de là… Mais plus par vrai altruisme… la connaissance pouvait sauver des vies … des fois.. plus souvent que ce que l’on pense .. presque toujours la connaissance pouvait vaincre le plus dur des combats … et Clionestra le savait que trop bien. C’était pour cela qu’elle préférait dire à l’homme de se renseigner pour lui, dans l’avenir. Cela serait un plus.

- Vous n’êtes pas un fruit. La cigarette ne rends pas dépendant c’est la nicotine.

Pas question qu’il parte tant qu’elle n ‘était pas certaine qu’il allait mieux .. Non mais oh … Elle observa son ami et prit la carte sur la table avant de lui montrer.

- Quelque chose vous tente ?

Bien qu’ayant beaucoup de connaissance sur les vampires c’était bien la première fois qu’elle se demandait si les vampires pouvaient avaler autre chose que du sang … elle dirait oui mais ne pourrait le certifier. Elle n’avait rien répondu sur cette histoire de « vampire pas des personnes biens ». Elle ne préférait pas lui mettre dans la tête que même dans les elfes blancs, des monstres rodent. La race ne faisait pas la bienveillance… et Clayton avait prouvé par sa présence, et sa proposition ce qu’il valait .. Ce qui fallait le dire faisait naître un sourire triomphal sur le visage de notre blonde. Mais quand Keon reprit la parole … elle déplaça sa main par dessus sa tête et lui donna une petite tape. Comme Gibbs dans NCIS mais en plus … gentil ?

- Arrête de te mentir et de nous mentir. Et si cela faisait un an que tu ne t’aie pas fait mordre alors c’était une raison de plus pour t’arrêter.

C’était presque une caresse, et elle écouta sa réponse en posant les yeux sur le vampire avant de sourire … Pas bête la bête, si Keon parlait d’une conversation qu’il n’entendait pas alors c’était qu’un fantôme était là, et certainement sur Clayton en plus. Elle remit son milkshake au milieu de la table.

- Et toi ! Le ou la morte qui nous dérange, si tu veux pas que je trouve ta famille pour tous les manger, je te demanderais de déguerpir de notre conversation. Il est pas disponible pour le moment.

*Clionestra observa la table pour y voir le sel et planta les yeux dans ceux de Clayton avant de rétorquer.

- Une douche ça te tente ?

HRP - Sauf erreur de ma part, le sel les repousse non ? :/ Bref je crois que oui, et ça peut être une idée, dans le cas contraire n’hésitez pas à ne pas prendre en compte après l’astérix… O:-)


“And in the end all I learned was how to be strong… Alone.”
You smile, but you wanna cry.
You pretend like you’re happy, but you aren’t.
©️️CandyApple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Rufus Clayton
⚝Paroles Échangées : 146
⚝Localisation : Derrière vous.

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Gravestones calls my bones | Rufus & Keon   Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 EmptyMar 19 Nov - 5:59

Rufus & Keon
Gravestones calls my bones


Je vis l'ombre projetée sur moi et d'un bref aperçu, je remarquai mon couvre-chef qui couvrait toujours ma tête. Alors, instinctivement, je le retirai en le posant sur mes genoux. Une autre manie conservée de mon vivant, ne jamais garder le chapeau sur notre tête lorsque nous sommes à table! Étrange certes... mais voilà!

Puis, je décelai bien l'attention du jeune homme. Ce regard, malgré le fait qu'il dut être bercé par des larmes un peu plus tôt, pouvait presque être qualifié d'incendiaire! Ma foi... en fait, non, le terme approprié était sans étonnement, j'étais le destinataire de cette douce attention. Ensuite, les commentaires que Kéon laissa, me firent accroître mon dessolement. Je réalisai tristement que celui-ci avait dû surmonter bien des difficultés en palliant ce faux plis depuis tout ce temps. Ouais, il était bien vrai, que sur le coup, je n'avais pas réfléchi en profitant simplement du moment présent. Cependant, comment aurais-je pu faire autrement avec le peu de connaissances que je possédais sur la personne? J'ignorais la teneur de ses promesses...


- ... si j'avais su ce que vous aviez promis et avez réalisé, je n'aurais pas tenté l'approche! Mon regard et ma voix due être porté par l'une des rares pulsions de compassions... Bon, il est vrai qu'elles ne sont plus si rares... Et puis, si vous avez réussi à tenir aussi longtemps, il serait triste de déloger à cette promesse maintenant non?

Du coin de l'oeil, le sourire qu'arborait le visage de la blonde m'apparut. Alors, je reposai mon attention sur celle-ci suite à ses nouveaux conseilles plus que judicieux!


- Oui et j'y compte bien! Il est plus évident que des recherches s'imposent... Et si mes investigations portent ses fruits, je vous tiendrai au courant.

Le second commentaire me fit lâcher un léger rire. Oui, encore une fois, les mots utilisés n'avaient pas le mérite d'être subtile... Enfin, moi et la subtilité...

Puis, l'hybride me tendit la carte du petit café si je désirai l'une de leur spécialité et ... s'interrogeait-elle sur mon alimentation mentalement? Certes parfois, je me laissai tenter par des boissons alcoolisées ou non. Mais à cet instant, en avais-je envie? J'empoignai donc le menu en le consultant en silence. Cependant, rien ne semblait attisé aucun réel intérêt pour le moment.

- Alors, va pour une simple tasse de café noir.

Puis, la phrase advenue sans avertissement de la part du médium, me fit rapporter mon regard sur celui-ci. Une drôle d'impression me prit l'échine. Un... un moment, quelque chose venait-il de s'asseoir sur mes genoux?! Je baissai les yeux vers mon chapeau et découvris avec stupeur que celui-ci était écrasé... comme si, sous le poids d'une entité qui avait prit place, il s'était légèrement affaisser! " Ah... ce que j'ai horreur des esprits! Non franchement, vais-je devoir tenir toujours sur moi du sel brute à l'avenir? " Cette pensée fut accompagnée d'un soupire bien audible lui avec un léger sourire las.

Puis, l'elfe analysa les "armes" à notre disposition et elle semblait avoir eu une idée.


- L'élément servant de répulsif à ectoplasme est bien le sel, mais le brut pas celui-ci... bel essaie Clionestra! Je reportai mon attention sur l'humain. Parviendrais-tu à le forcer à partir? Car... je ne suis clairement pas l'adversaire sur qui l'on doit miser une victoire lors de ces affrontements!

Code by Silver Lungs


Hrp: Désolé si c'est moyen comme réponse je suis malade depuis quelques jours! T.T



L'adaptation est le seul moyen de survivre dans ce bas monde...
Croyez-moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 309
⚝Localisation : Downtown

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Gravestones calls my bones | Rufus & Keon   Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 EmptyMar 26 Nov - 18:02

Keon laisse la blonde prendre la carte alors qu’ils discutent avec ce vampire. Il finit par s’indigner, assurant maîtriser la situation, à présent qu’il a plu sou moins repris ses esprits, il tente de se tirer de ce mauvais pas pour pouvoir rentrer chez lui. Mais Keon peine à cacher sa surprise face aux mots du vampire, celui-ci assure qu’il n’aurait pas tenté l’approche s’il avait su. Il peine à le croire, sa douleur, son passif avec les vampires est trop lourd. Il ne dit rien, se contente de fixer son milkshake avec amertume, pensant à ce petit Lucas, il aurait bien besoin de l’optimisme de son petit rayon de soleil. Bien que Clio n’ait rien à envier à Lucas de ce côté là, son rôle de marraine le renvoie beaucoup trop à ses faiblesses.

Puis cet esprit qui vient le déranger dans sa mélancolie. Il refuse de porter son aide à la chose ectoplasmique installée sur le vampire sans la moindre gêne !

Il relève les yeux vers la jeune femme qui s’adresse à l’esprit avec ce petit ton hautain qui lui sied si bien. Il fronce légèrement les sourcils quand le vampire s’adresse à lui pour lui demander de faire partir l’esprit, le médium plisse les yeux et sonde l’esprit.

- Il t’a fait du mal ?

Il veut savoir. Mais l’esprit glousse en regardant le cowboy avant de lui répondre par la négative. Bien, peut-être qu’il juge un peu trop hâtivement le suceur de sang. Il en aurait presque un regret, mais il ne veut pas s’enfoncer plus dans la culpabilité, il sait, il est persuadé, son intuition lui dit que cet homme a fait beaucoup de mal.

- Je veux bien essayer…

Finit-il par souffler, il est déjà bien épuisé, mais les esprits sont ses affaires, n’est-ce pas ? Il jette un regard autour d’eux pour être certain de ne pas être observé ou qu’il n’y ait pas d’autres esprits dans les parages. Il ferme les yeux et tente de sentir les différentes énergie dans cette pièce trop animé, trop de mouvement, le bal des serveurs, ça remu toutes les ondes et c’est presque impraticable. Il souffle péniblement, ça déclenche sa migraine alors que sa paume s’ouvre en direction de l’esprit, mais en fait de l’ectoplasme.

- Pars !


Oui : L’esprit s’en va, un léger courant d’air se fait sentir dans le bar donnant la chair de poule à tous les vivants présents, puis c'est un onde chaleureuse qui imprègne délicieusement l'athmosphère.

Non : L’esprit s’en va certes, causant de nombreux dégâts : explosion du verre contenant le milkshake envoyant du lait et des débris de verre sur les trois protagoniste, une ampoule qui éclate, une chaise qui s’affaisse sous un pauvre vieillard qui se retrouver les quatre fers en l’air, et un saignement de nez abondant chez le pauvre Keon qui manque de perdre connaissance.


|/ Ode à l'anxiété

≈ Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 1bbq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître des lieux
Hell
Hell
Maître des lieux
⚝Paroles Échangées : 577
⚝Localisation : Partout

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Gravestones calls my bones | Rufus & Keon   Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 EmptyMar 26 Nov - 18:02

Le membre 'Keon Quill' a effectué l'action suivante : Lancés de dés


'Oui ou Non' :
Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 8iFYyuN


I am the master of hell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garou
Clionestra Carcharoth
⚝Paroles Échangées : 160

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Gravestones calls my bones | Rufus & Keon   Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 EmptyVen 29 Nov - 21:44

Clionestra en avait mal à la tête …De Clayton comme de Keon… Peut être était ce les noms qui finissaient pas « On » qui lui donnait mal à la tête ? Elle préférait se dire cela plutôt que de penser que cette historie déboucher sur un cul de sac. Un vampire qui se contrôle plus ou moins bien, et qui se nourrit pas bien, et un médium accro, semble t il, à tout ce qu’on peut être accro … et quand elle pense que des fois, elle trouve qu’elle boit trop de thé au jasmin… Oh moins, cette drogue là ça ne lui donnait que des envies de faire pipi pas plus …

La première réponse de Clayton confirma ce que Clionestra savait déjà. C’était un homme bon. Souriante, elle ne pouvait que féliciter le monde d’avoir mis Clayton sur le chemin de Keon …. Et non pas un autre vampire qu’elle aurait été obligé de tuer pour protéger son ami.

- Avec plaisir !

Toutes informations, sur les vampires, les accrocs des morsures ou autres seront bonne à prendre… absolument tout .. plus on avait de connaissance, moins on était surpris … Moins on était surpris, plus on pouvait surprendre, ce qui n’était pas une mince a faire pour la plupart. Clionestra ne faisait que peu cas des fantômes, sauf en cette instant … et la réponse de Clayton ne lui plu pas … elle fit une grimace pas contente. Elle baragouina des insultes en gaélique que seul les elfes âgés auraient pu entendre. Cela pouvait se traduire pas « espèce de pétale de rose tombé » mais c’était tout aussi violant qu’un gros « espèce de putain de merde » …. Heureusement personne ne l’entendait ou ne le comprenait ce qui permettait à Clionestra de dire des noms de fleurs pour râler.

Clionestra regarda l’homme quand il posa la question au fantôme. Pourquoi diable se poser ce genre de question ? Elle pouvait en avoir elle aussi des fantômes;.. elle n’était malheureusement pas si blanche que ça, et ses mains, tout comme ses crocs avaient été rouge du sang de ses victimes plus d’une fois … Demander à un fantôme pourquoi il est là était la mauvaise option … cependant elle n’entendait pas le coeur du médium tambourinait plus fort … et elle se dit que peut être, le fantôme n’en était qu’un de passage.

Un sourire plus tard, elle observa le garçon essayait de mettre sa magie en place. Clionestra était curieuse de voir un médium à l’oeuvre. Elle le laissa faire et si au début rien ne se passa au bout d’un moment … des choses se passèrent … Le verre qui contenait son milkshake explosa et envoya des débris sur eux … Une ampoule éclata sur le même temps et un vieillard tomba de sa chaise… Clionestra observa le liquide qui coulait le long de la table alors qu’elle fit un regard triste et peiné.

- Ma boisson …

Parce qu’elle avait soif elle aussi … Il était méchant cette ectoplasme. Une serveuse passant dans les rangs en disant que cela devait être une vague électronique venant de l’éléectricité de la ville et ne pas s’en faire. Elle vient quérir l’état du vieil homme alors que Clionestra soupira encore. Sa boisson …

- N’empêche que mort, tu aurais pas pu faire ça.

Alors qu’elle posa pour la première fois les yeux sur lui, elle vu le sang couler de son nez… s’approchant elle prit tout simplement son pull, se retrouvant avec un débardeur blanc, pour essuyer son nez. Elle posa les yeux sur Clayton pour vérifier aussi qu’il allait bien. Mais bon il avait survécu à plus que quelques bris de verre non ?


“And in the end all I learned was how to be strong… Alone.”
You smile, but you wanna cry.
You pretend like you’re happy, but you aren’t.
©️️CandyApple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Rufus Clayton
⚝Paroles Échangées : 146
⚝Localisation : Derrière vous.

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Gravestones calls my bones | Rufus & Keon   Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 EmptySam 30 Nov - 21:27

Rufus & Keon
Gravestones calls my bones


Mon attention fut portée entièrement sur le jeune homme attendant de voir ce qui allait se produire désormais. Je n'avais jamais eu la chance de voir un médium à l'oeuvre par le passé. Que pouvait bien réaliser ce type de magie et quelle était l'étendue de ces capacités? Donc, oui, j'étais bien curieux de le découvrir. Après plus ample observation et en jugeant le regard de la demoiselle, je n'étais clairement pas le seul!


Ensuite, mon ouïs capta une expression venant d'un autre dialecte m'étant complètement inconnu. Ceci venait de la blonde. Je ne pus contenir un petit rire face à cette découverte. Que venait-elle de dire?

- Que dites-vous?

Cependant, à la question qui fut soulevée par l'autre homme présent, fit monter en moi un tout autre sentiment oubliant mon interrogation. Je haussai un sourcil de stupéfaction en posant mon regard ahurit sur celui-ci. Une minute... cette question fut posée au fantôme ou me trompais-je? Puis, subitement, un curieux frisson ma parcourra l'échine. Non cette ectoplasme avait un comportement plus que bizarre! L'esprit toujours sur mes genoux conservait une bien étrange attention à mon égare et cela me plaisait guère! Je lâchai un nouveau soupire secoué par le frisson. Mais une affirmation me prit. " Non ce petit Kéon ne me fait guère confiance... malheureusement, je peux parfaitement le comprendre! "

Puis, enfin il semblait vouloir obtempérer à mon idée. Lentement, le médium se concentra afin de libérer son pouvoir et il lui lança l'ordre de partir. Un long moment d'attente survenu... Cela avait-il fonctionner? Aller savoir!

Quel ne fut pas ma surprise lorsque la force de l'esprit vint détruire bon nombre d'objet sur son passage! Je reçus quelques débris de verres qui virent se loger dans le visage par la brutalité de "l'explosion". Puis, tout semblait se dérégler avant qu'une ampoule au-dessus de notre tête accompagna le pauvre verre de lait aromatisé. Pour couronner le tout, un pauvre vieil homme se retrouva en bien mauvaise posture derrière nous!


- Bon... au moins, elle semble avoir bel et bien quitté les lieux. C'est déjà ça! Mais, j'en conviens que... ce ne fut pas l'une des idées les plus brillantes qui m'est... hum... venu!

Lâchai-je en retirant le morceau prit dans ma joue. Puis, mon odorat huma un délicieux arôme... c'était du sang! Je retins ma respiration en découvrant la provenance de cette succulente odeur, Kéon. J'usai de toute la maîtrise de soi que je possédais afin de ne pas succomber à mes désirs et je le rattrapai avant qu'il ne tombe de sa chaise. L'inconscience allait-il le gagner?

Clionestra s'occupa de ses saignements avec ce qu'elle avait à sa disposition et s'assura de mon état par la suite. Je lui répondis simplement dû à mon souffle que je retenais toujours. " Espérons que mes attraits vampiriques ne se pointent pas en ce lieu! "

- ... Ça va... Mais sortons et amenons-le ailleurs!

Après une nouvelle poussée de retenue, je pris donc, l'inconscient dans mes bras afin de quitter au plus vite le bâtiment. Il serait certainement plus judicieux de le conduire dans un lieu où il se sentirait en sécurité! Mais où devait-on le conduire?

Code by Silver Lungs



L'adaptation est le seul moyen de survivre dans ce bas monde...
Croyez-moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médium
Keon Quill
Keon Quill
Médium
⚝Paroles Échangées : 309
⚝Localisation : Downtown

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Gravestones calls my bones | Rufus & Keon   Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 EmptyVen 6 Déc - 2:27





Keon n’était pas en état de chasser un esprit, il est pourtant parvenu parce que celui-ci n’était pas farouche pour un sou, bien qu’il n’aima pas se faire chasser de la sorte et le fit savoir en causant quelques dégâts qui soulevèrent la pièce de surprise. Le médium sent son énergie le quitter, mais en réalité, il s’agit de son sang. Il coule de son nez, se faufile sur son menton et puis sur sa gorge, sur sa cicatrice qui en avait versé de l’hémoglobine autrefois.

Il n’entendit pas la phrase joyeuse de la louve au sujet de sa réussite partielle, il sent finalement quelque chose s’appliquer sur ses narines pour stopper ce flux massif de son sérum vital, tout comme sa conscience qui fou doucement le camp.

La pièce se plonge dans un froid hivernal sans que Keon ne puisse plus rien contrôler. Keon se sent même nauséeux, fragile en tout point. Pourquoi est-ce qu’il fallait toujours que ça se termine mal pour lui ? Le médium serre doucement son poing visqueux de sang alors que la pression exercé sur ses narines l’oblige à respirer par la bouche.

Son regard tombe dans celui du vampire qui le prend dans ses bras. Il ne peut pas défaire son regard de se straits, il connaît bien les vampires, beaucoup trop même. Il le voit lutter pour ne pas laisser ressortir ses traits de bête.

Le comportement inadmissible de Clayton le ronge.
Un vampire de bien, ça n’existe pas…
Il ne veut pas être dupé, il a promis à Violet d’être moins naïf !

Dans un élan de cruauté, de rancoeur peut-être. Il ouvre son poing souillé d’hémoglobine pour venir écraser sa paume sur le visage de son porteur, étalant son sang sur le visage de l’homme. Son saignement de nez finit par se calmer à force de compression, et sa tête bascule doucement de côté, les yeux clos. Un instant qui lui sembla bref, mais qui dura assez longtemps pour qu’il ouvre les yeux dans un salon qu’il connaît fort bien.

Il est vrai qu’à quelque pas de là, se trouvait les locaux réservés aux alcooliques anonymes et qu’ils sont équipés aider les addicts, ils ont même quelques médicaments et pansements. Keon grimace à la lumière des néons avant de se redresser comme il le peut, chassant les mèches qui dépasse de son nez, au risque de provoquer un nouveau saignement qui heureusement, n'arrive pas.

- Qu’est-ce que… Qu’est-ce qu’on fait ici ?

La pièce est sommaire, des fauteuil, deux canapés, dont un qu’il occupait. Son regard essaye de lire l’heure sur l’horloge mais il n’y parvient pas. Il se demande pourquoi ce vampir est toujours dans les parages d’ailleurs.

- Violet… Elle va s’inquièter…

Et elle n’a clairement pas besoin de courir les rues pour rien.
C’était la première phrase sensée de la nuit !

Il fouille ses poches pour trouver son portable, puis se souvient de l’avoir rangé dans son sac à dos, Keon ne parvient pas à mettre la main sur ce contenant.

- Faut que j’rentre… Elle… Elle va pas bien en c’moment.


Et lui alors ? Est-ce qu’il a l’air d’aller bien ?
Il se redresse, prit de quelques vertiges il plonge directement au sol sans se blesser.


|/ Ode à l'anxiété

≈ Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux.
Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres !
Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau.
Et quand ils vous donnent un coup de bec,
Vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 1bbq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garou
Clionestra Carcharoth
⚝Paroles Échangées : 160

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Gravestones calls my bones | Rufus & Keon   Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 EmptyDim 8 Déc - 1:02

Elle ne préférait pas dire ce qu’elle avait baraguouinait au vampire… C’était pas des choses belles, et elle préférait de loin faire comme si de rien n’était … c’était plus simple. Elle observait le vampire et ses débris, et elle espérait vraiment que le fantôme se soit véritablement éclipsé, elle n’avait pas envie de se retrouver avec plus de fantômes et plus de dégât .. puis sa boisson était fichu alors elle ne pouvait qu’être triste devant tant de gâchis.

Elle observait l’homme et les environs … sac de patate ou pas ? Elle se posait la question alors qu’elle se décida à sortir… un vampire affamé et un médium au sang délicieux sont dans un resto … ça commençait comme une vieille blague toute pourri de l’époque de la maternelle … elle préféra suivre l’idée de l’homme.

- Oui. C’est mieux.

Clionestra n’eut pas le temps de proposer de le prendre sur son dos que le vampire l’avait déjà dans ses bras … et ensuite Keon doutait de son altruisme ? Un petit visage de satisfaction se marqua sur le faciès de notre louve alors qu’elle se leva à son tour en disant poliment au revoir à la jeune femme qui les avait servi et laissant un billet bien plus important que leur consommation. Clio n’avait pas pu cogner Keon pour son comportement mais une fois dans les locaux des A.A dont elle avait les doubles des clés étant une marraine … elle allait lui remonter les bretelles pour son acte odieux. Elle avait même envie de l’assumer encore.

- On te sauve les miches, l’abruti ! Qu’est ce que tu as pas compris dans « ne fais pas de mal à une personne bien ». Soit content d’être dans ton état parce que je t’aurais secouer comme un prunier pour ce que tu as fait.

Clayton avait lutter parce que c’était une personne bien, mais qu’importe l’état émotionnel de Keon RIEN ne justifier que l’on fasse souffrir son ami. Absolument rien… et elle avait des éclairs dans les yeux alors qu’elle avait mit des compresses dans ses yeux et avait trouvé des serviettes pour Clayton … Non… elle était en colère que l’on puisse faire du mal ainsi à quelqu’un parce qu’on ne se sent pas bien…. Mais si un humain aurait tourné les talons pour ne plus s’en faire … Clio allait juste être trois à quatre fois plus chiantes… parole de louve, elfe, fan de thé au jasmin !

- Tu m’étonnes qu’elle s’inquiète, mais tu lui raconteras et elle te tabassera comme tu le mérites.

Elle n’avait pas la capacité des vampires de sortir quelques attraits vampiriques … mais elle pouvait montrer les « crocs » comme elle le faisait en ce moment… l’homme l’avait déçu de par son comportement face à son ami, et … Clayton n’avait que plus encore le respect de la blonde. Il ne deviendra pas un vampire assoiffé de sang, parce qu’elle refusait de vouloir la mort d’un vampire aussi gentil… mais elle avait donc envie de secouer l’abruti.

Elle l’avait vu se redresser,  et elle savait qu’elle aurait pu l’empêcher de tomber, mais non… elle était gentille mais il méritait une punition.

- On te ramènera quand tu iras mieux. Et tu veux l’appeler pour lui dire quoi ? Lui mentir ?

Elle était encore en colère, et elle posa ses yeux sur son ami vampire alors qu’elle voudrait l’aider lui aussi.

- Vous allez bien ?


“And in the end all I learned was how to be strong… Alone.”
You smile, but you wanna cry.
You pretend like you’re happy, but you aren’t.
©️️CandyApple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Rufus Clayton
⚝Paroles Échangées : 146
⚝Localisation : Derrière vous.

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Gravestones calls my bones | Rufus & Keon   Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 EmptyLun 9 Déc - 4:42

Rufus & Keon
Gravestones calls my bones


Toujours difficilement, je retenais ma respiration afin de contrôler avec plus de facilité ma soif. Elle risquait de devenir alarmante si je ne pressais pas le pas! La louve à mes côtés, obtempéra rapidement à ma demande et je lui en étais grandement reconnaissant.

Puis, l'inconscient dans mes bras eu un regain de vitalité et posa son regard sur moi. Qu'avait-il cette fois? Je penchai la tête afin de le regarder à mon tour... Ensuite, pris par surprise, l'homme écrasa sa paume agréablement souillé contre mon visage. L'exquise arôme qui remplit mon odorat, me fit tressaillir de désir. Tous mes mouvements se stoppèrent aussitôt à tel point que, momentanément, je perdis la poigne que j'exerçais sur le "blessé" entre mes bras! Mes attraits animales reprirent l'ascendant sur moi à nouveau. Une nouvelle pulsion sanguinaire assez fulgurante m'envahit et me poussa à me mordre violemment les doigts. Je lâchai un grognement étouffé par ma morsure.

Lentement, je repris contenance en relâchant mes doigts qui étaient maintenant affreusement abîmé par ma faute. " Qu'importe valait mieux mes doigts que les siens! Les miens guériront plus rapidement... " Ensuite, je m'essuyai sommairement sur mon foulard en reprenant le pas. L'inconscient dans TOUS les sens du terme, fut happé à nouveau par l'inconscience. Ainsi, nous pûmes regagner un local plus intime pour régler ce problème commun en toute tranquillité.

Lorsque l'hybride ouvrit la porte de la salle, nous entrâmes et je reposai le médium sur l'un des canapés présents. Puis, je reculai aussitôt. Mes gestes avaient été apposé par la vitesse accrue apporté par ma condition. Et, je me permis enfin à souffler un peu... Je n'avais même pas prit la peine de détailler les lieux, car j'étais trop obnubilé par mes désirs sanglants...

Gardant mes distances, je m'accoudai contre le mur en tenant ma soif en laisse. Après un moment, l'être mortel s'éveilla enfin. La voix de la femme me surprit légèrement... Mon attention se posa sur celle-ci. Un fait me sauta aux yeux. Elle était complètement folle de rage contre son protégé. " Euh... depuis quand est-elle aussi remontée? Sous ma faim, ai-je raté ses réactions? Hum... elle n'y va pas de main morte en plus! " Alors, ne désirant pas m'en mêler avant d'être certain que ma soif ne reprendrait pas le dessus, je les laissai débattre entre eux en conservant le silence complet. Donc, je perdis le fils de leurs discutions lentement.

Puis, la demoiselle revint vers moi avec un morceau de tissus pour me nettoyer plus proprement. Je lui fis un petit sourire en le prenant de ma main abîmé par mes soins dans une simple: Merci. Donc, je passai la serviette sur le visage en retirant le sang qui restait.

- Ouais ça va... cependant, ce fut juste! Clionestra vous avez pensé à prendre son sac avec vous? Puisque moi, je... n'y ai pas pensé!


Code by Silver Lungs



L'adaptation est le seul moyen de survivre dans ce bas monde...
Croyez-moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty
Message# Sujet: Re: Gravestones calls my bones | Rufus & Keon   Gravestones calls my bones | Rufus & Keon - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Gravestones calls my bones | Rufus & Keon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Los Angeles :: ♰ Downtown of L.A :: Hollywood-