Partagez
 

 Careful creature made friends with time [Pv. Maria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Humaine
Ekaterina Kovalski
⚝Paroles Échangées : 100

Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Careful creature made friends with time [Pv. Maria]   Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 EmptyMar 3 Déc - 1:50

Careful creature made friends with time
Sa peau était devenue hypersensible. Ses nerfs toujours appréhensifs d’un toucher qui annoncerait la poursuite de ses abus. Elle ne contrôlait plus ce réflexe de protection depuis longtemps. Jamais ça ne l’avait protégé. Jamais ça ne lui avait été utile. Le rationnel n’avait rien à voir avec cette réaction incontrôlable. On avait réussi à abimer une petite partie d’elle. On avait réussi à la briser suffisamment pour qu’une simple main sur l’épaule ne la renvoie dans sa prison déguisée en manoir. Katya avait toujours un pied dans le passé. Elle existait ici et avant en même temps. Ses flashbacks étaient violents. Sa peau était le déclencheur qui lui permettait ces horribles voyages dans le temps.

« Ça va! C’est rien… »

Dit-elle en grommelant, retenant ses émotions pour ne pas effrayer sa béquille humaine plus qu’elle ne l’avait déjà fait. Elle ne pouvait pas se permettre de gueuler sur la femme qui allait la ramener chez elle alors qu’elle peinait à marcher. Katya ne se rapprocha pas, elle ne laissa pas le fantôme se rapprocher non plus, il lui fallait une distance confortable pour supporter sa peau qui criait à son cerveau de prendre ses jambes à son cou ou de simplement faire la morte. À la question, la jeune femme pointa la direction opposée à celle de la boutique.

« Mes choses avant! »

Dit-elle en clopinant avec l’aide de la femme vers son sac laissé par terre à l’endroit de sa chute. Elle glissa le bracelet dans la plus grande de délicatesse. Il fallait qu’il soit parfait. Il fallait qu’il plaise. Lucas refuserait très certainement de se l’avouer, mais il lui avait sauvé la vie. Il avait été cette lueur après une vie dans le noir. Il méritait bien plus que ce bracelet. Il méritait tout ce qu’il voulait, tout ce qu’elle ne pouvait pas lui offrir.

Katya se releva et repris la conversation. Son questionnement sur la provenance du corps sembla allumer un feu de démence chez la femme. Elle ne pouvait cacher avoir peur de sa béquille à l’instant. La slave la regardait avec de grands yeux surpris alors qu’elle voyait cette lueur de folie traverser le visage de ce corps emprunté. Elle avait vu ce que le fantôme pouvait faire et ne voulait absolument pas se retrouver comme le sujet de ces pouvoirs. Elle resta tout de même satisfaite d’avoir trouvé le point sensible de son interlocutrice qui s’était permis de la critiquer.

« Maria… »

Qu’elle répète. Un nom qui ne lui est pas étranger. Il y avait des Maria en Ukraine. Ce nom avait traversé les océans et les continents et se présentait sous toutes sortes de formes. Elle continua à clopiner dans ses talons haut, une main sur l’épaule du corps habité pas ce fantôme étrange.

« Pas loin. J’ai un pause à faire là-bas. »

Dit la brunette en pointant une boutique à quelques coins de rues. Elle devait acheter l’emballage de son cadeau. Elle ne pouvait pas se permettre de le donner tout nu, comme ça, sans décoration, sans surprise. Il fallait l’emballage parfait. Il fallait que le cadeau soit joli. Elle voulait lui retirer ce même petit cri de surprise qu’elle aimait tant lorsqu’il voyait de jolies couleurs. Ce n’était pas réellement une pause qu’elle voulait faire mais elle ne se rappelait plus du mot pour « courses » et en disant pause, elle s’assurait que Maria ne s’oppose pas à son idée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Maria La Llorona
⚝Paroles Échangées : 22

Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Careful creature made friends with time [Pv. Maria]   Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 EmptyJeu 5 Déc - 3:45

Careful creature made friends with time



Toujours avec une attention particulière sur la jeune femme à ses côtés, Maria s'assura de conserver la distance qui rassurait la slave visiblement. Cependant, le retour du calme visible de sa "protégée" soulagea faiblement la bonne samaritaine. Oui, elle se laisserait aider... afin pouvait-elle faire autrement? Non, pas vraiment! Puis, elles débutèrent cependant, la blessée pointa la direction à emprunter. Elle avait laissé ses effets personnels dans un coin non loin... Était-ce une forme de courage ou plutôt de la témérité insensé?

- D'accords...

Alors, reprenant le pas dans une vitesse adéquate, la plus petite brunette aida sa camarade à rejoindre ses choses. Un sac à main bien rempli les attendait à l'emplacement désigné. Donc, l'aîné laissa l'humaine s'occuper de ses affaires en silence... Un fait captait son intérêt, l'attention de ses gestes. Katya faisait preuve d'une minutie bien remarquable dans ses actions. Non décidément, la mortelle devait être extrêmement redevable à ce Lucas! Multiples idées plus saugrenues les unes que les autres lui virent en tentant d'expliquer ce phénomène. " La petite Katya a-t-elle une importante dette envers celui-ci, car il lui a appris à voler de ses propres ailes en grandissant dans ce monde difficile? Ou lui a-t-il trouvé un nid douillet à aimer et à protéger? "

Cependant, la voix de son interlocutrice avec la prononciation de son prénom, brisa le fils de ses pensées plus étranges.  Alors, elle lui fit un doux sourire et ajouta simplement sur un ton de voix amical.

- Oui c'est bien ça, Maria!

Puis, elles reprirent leur chemin toujours dans le rythme qui accommodait le plus possible la blessée. À nouveau, la voix de l'immigrée retentit dans une nouvelle demande. Elle souhaitait faire une halte à une boutique et celle-ci la désigna, une fois de plus, du bout des doigts. Curieuse, l'ex mexicaine jeta un regard sur le commerce désiré. L'ancien fantôme découvrit avec surprise qu'il s'agisse d'un petit magasin grand surface banal... que voulait-elle bien se procurer à cet endroit? Il n'y avait qu'une seule façon de le découvrir... y aller tout simplement!


- Oh... oui bien sûr!

Donc, précautionneusement, La Llorona les dirigea vers la destination escomptée. Puis, elles entrèrent aussitôt dans l'édifice. Lentement, les demoiselles déambulèrent entre les rayons. Maria regarda les marchandises en vente avant de reporter son regard sur l'autre femme.

- Alors... que cherchez-vous? Si je peux vous venir en aider sur quelque chose, hésitez-pas! Dit-elle en conservant son sourire.


Codage par Libella sur Graphiorum


Signature:
J'ai eu droit à une seconde chance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Ekaterina Kovalski
⚝Paroles Échangées : 100

Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Careful creature made friends with time [Pv. Maria]   Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 EmptySam 7 Déc - 18:23

Careful creature made friends with time
Katya se laissa diriger par le corps habité d’un esprit mexicain vers le magasin grande surface, retrouvant tranquillement sa mobilité. Ce n’était en réalité qu’une simple petite torsion, rien de bien dramatique mais elle aimait bien l’idée de se faire trimbaler partout et de faire sentir l’esprit un peu coupable de l’avoir blessé. Elle avait fini par la laisser filer avec son prix et elle s’en trouvait franchement joyeuse. Elle allait trouver le plus bel emballage qu’il soit, quelque chose qui refléterait son contenu. Elle faisait rarement autant d’efforts pour les autres, le fantôme ne se trompait pas lorsqu’elle spéculait le service bien particulier que Lucas lui avait offert. Elles entrèrent dans la boutique, Ekaterina fit un petit salut de la main timide à une des vendeuses avant de se laisser entraîner dans les rayons. Elle tira sur le bras de la femme qui le supportait pour l’entraîner où elle savait trouver les plus belles étoffes.

« Ici. »

Dit-elle d’un ton sec involontaire. Elle n’avait pas réellement l’habitude de converser de manière sympathique. Elle n’avait pas l’habitude de converser tout court. Entre la barrière linguistique et son passé, on ne lui avait pas réellement laissé la chance de développer des méthodes de conversation amicales ou neutres. La slave traînait un peu de la patte et s’arrêta devant un stand de foulard qu’elle toucha minutieusement, examinant chacune des coutures ainsi que les prix. Maria savait maintenant que c’était une voleuse mais elle avait des principes. Elle ne volait pas à n’importe qui et surtout pas n’importe quoi.

« Ici je paye. Le patron. Il prend sur le salaire quand c’est volé. »

Elle avait hésité entre chaque bout de phrase de manière à trouver les mots justes pour se faire comprendre. Katya avait pris le temps de voir les politiques de l’endroit avant de venir ici. La vendeuse qu’elle avait saluée lui avait expliqué que les vols étaient pris sur leur paye même si cela était tout à fait illégal. C’était une manière de garder les employés à l’affut et de réduire le nombre de perte mais ça rendait aussi les travailleurs déjà aux salaires franchement ridicules encore plus misérables. Elle ne pouvait se permettre de faire vivre ce genre de situations à des personnes qui se sortaient tout juste de la misère, comme elle.

Sa main glissa doucement sur un foulard de soie vert et elle s’écria de la même manière qu’elle l’avait fait lorsqu’elle avait trouvé le bracelet au milieu des poubelles. Ekaterina était une jeune femme expressive. Ses émotions la traversaient toujours avec violence. Généralement beaucoup de sentiments négatifs mais elle vivait le bonheur et la surprise avec autant d’intensité. C’est peut-être se propension à ressentir avec autant de force tout ce qui se passait dans son cœur qu’elle avait maintenant de séquelles permanentes de ses abus. Du moins, c’est ce qu’elle se disait. Si elle avait un peu plus d’éducation, elle saurait peut-être que c’était plutôt un syndrome de choc post-traumatique. Elle saurait aussi qu’il y avait moyen de traiter ces réactions. Elle n’avait pas eu cette chance.

« C’est ça qu’il faut! »


Dit-elle victorieuse en prenant le foulard dans ses mains et en regardant Maria, des étoiles dans les yeux. Cette journée qui avait tout de même commencé sur une note un peu négative s’annonçait de mieux en mieux. Elle tira Maria par la main, son cerveau commençait à s’épuiser de chercher des mots en anglais continuellement et elle décida de se contenter de gestes pour lui montrer qu’elle était prête à changer de rayon. Elles s’arrêtèrent devant une section complète de ruban. La jeune femme se mit à toucher les rubans dorés. Il y en avait un de son goût mais elle regarda de nouveau le prix du foulard et l’argent qu’elle avait dans son portefeuille. Si elle voulait ce foulard, il lui faudrait probablement baisser ses critères pour le ruban. Elle en compara un semblable mais beaucoup moins cher en faisant la moue. Il n’était définitivement pas aussi parfait que l’autre. Elle continua à hésiter, recomptant une nouvelle fois les billets dans son porte-monnaie. Visiblement agacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Maria La Llorona
⚝Paroles Échangées : 22

Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Careful creature made friends with time [Pv. Maria]   Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 EmptyVen 13 Déc - 2:03

Careful creature made friends with time



La béquille humaine vit rapidement l'échange amicale qui s'opéra entre le membre du personnel des lieux et la slave. Une révélation se fit lorsque l'employée lui répondit de la même manière. Il était donc probable que celle-ci soit déjà venu ici. Cependant, une question demeurait. Avait-elle commis du délit de vol ici par le passé? Toutefois, l'aînée conserva le silence en ne servant que de rempart.

Puis, elle fut tirée vivement par le bras en direction des étales de marchandises textiles. Un petit rappel sonore accompagna le mouvement. Le ton utilisé surprit Maria en celle-ci posa un moment son regard sur le visage de l'autre femme, mais elle ne semblait pas vraiment le réaliser. Donc, elle ne le releva pas... c'était certainement inutile. Puis, son regard se porta sur ce qui avait attiré l'attention de sa camarade. Oui, à leur simple vu, la qualité de ces tissus n'étaient certainement pas à remettre en doute. Non décidément la voleuse avait l'oeil pour repérer les plus belles pièces que pouvait détenir les boutiques.

Quelques morceaux captèrent son attention, des foulards. " La pie comptait-elle chaparder une fois de plus? Hors de question qu'elle vaque à ses actes discriminants avec moi à son bras! Ça non... ceci est purement inadmissible... " La question avait dû paraître sur son doux visage, car l'autre brunette lui répondit.

- Ah... Vous m'en voyez soulager! Dit-elle avec un petit sourire en soupirant bercé par le sentiment plaisant. Puis, son expression changea doucement vers de l'empathie en regardant l'un des vendeurs non loin. Mais c'est horrible pauvres gens... l'homme est et restera... terrible et mauvais! Jamais... il ne verra le ciel... que la mer déchaînée!

Son esprit malade s'égara un bref instant dans des délires de tortures et de noyade. Sa folie apparaissait à nouveau dans l'absence de lueur dans ses prunelles et son regard dans le vide. Quand, tout à coup, le cri de joie l'extirpa de ses sombres pensées. Son accompagnatrice venait de trouver la perle rare! C'était un foulard de soie vert. Donc, la folle revint à elle et remarqua son air réjouis. Donc, elle lui répondit d'un doux sourire.

Puis, elle fut, à nouveau, attirée vers un nouveau segment du magasin détenant maintenant plusieurs types de ruban. Alors, avec la même minutie d'il y avait peu, Katya admira sous tous les angles les rubans à sa disposition. L'un d'eux semblait accrocher l'attention de l'acheteuse, mais quelque chose clochait visiblement. Pouvait-elle s'offrir les deux morceaux?

- Qui a-t-il? Avez-vous suffisamment d'argent pour vous acheter les deux morceaux? Si non, je peux vous payer l'un d'eux si vous le voulez.


Codage par Libella sur Graphiorum


Signature:
J'ai eu droit à une seconde chance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Ekaterina Kovalski
⚝Paroles Échangées : 100

Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Careful creature made friends with time [Pv. Maria]   Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 EmptyMar 17 Déc - 0:40

Careful creature made friends with time
Katya ne compris pas entièrement l’envolée lyrique du fantôme même si elle était partiellement en accord avec ce qu’elle avait réussi à décrypter. Le manager de ce magasin était très certainement un gros con, et la slave se refuserait à devoir occuper un emploi du genre même si c’était pour se sortir de la rue. Elle voulait se tenir en estime, elle voulait avoir de la valeur et elle savait que ce processus commençait par se respecter et respecter ses limites. C’était beaucoup plus facile à dire qu’à faire et elle s’en rendrait compte bien assez vite. Pour l’instant, elle croyait encore à son potentiel, à devenir une bonne personne.

En attendant, elle regardait l’ouragan de la folie et du désir de vengeance tourbillonner dans ses yeux bleus de Maria qui fut prise d’une nouvelle absence. Elle connaissait ce regard, ce besoin, elle l’avait elle-même assouvi il n’y avait pas si longtemps de ça. Les mois avaient passés et la populace avait depuis longtemps oublier cet incendie. Les journaux avaient d’autres chats à fouetter, d’autres tragédies à couvrir. Le monde regorgeait de tragédies et Hollywood ne dormait jamais.  Elles avaient déambulé dans le magasin. Les yeux experts de la jeune Ekaterina ne lui avaient pas fait défaut. C’est qu’elle pouvait sentir ce qui valait cher de loin. Elle reconnaissait la qualité et avait l’œil pour le joli. Quand on passe notre existence entourée de laid, on cherche à s’enrober de beau et de doux. Lucas, il méritait le beau et le doux aussi, parce que c’est ce qu’il lui avait offert après 20 ans dans la misère, dans la douleur, dans la peur. Elle leva ses grands yeux de biche vers le spectre.

« Je manque trois dollars. »


Dit-elle, caressant toujours d’une main le ruban de qualité qui lui plaisait beaucoup plus que l’autre. Parce que, même s’il n’allait que servir à envelopper un cadeau, elle voulait que ce soit parfait et elle savait que Lucas allait probablement mettre de côté le tout et le garder. Enfin, elle espérait. Tous ces efforts étaient aussi alimentés par la peur poignante de finir par être oubliée de cette personne qu’elle appréciait tant. Quand notre existence est aussi courte, à l’inverse de ces créatures millénaires qui l’entouraient, c’était facile d’avoir peur d’être oubliée, de n’être qu’un clin d’œil dans la vie d’un être cher qui ne partageait pas sa mortalité. Elle ne savait pas que Lucas était un être légendaire, mais elle savait tout de même que certaines personnes ne mourraient que des siècles plus tard.

« Pas charité. Lui est ok. Moins bien mais ok. J’aime le mieux. Mais c’est pas obligé. »

Elle laissa enfin glisser des mains ce qu’elle désirait vraiment, renonçant à l’effet qu’elle voulait provoquer, à la réaction qu’elle convoitait pour prendre celui qui était d’un peu moins bonne qualité et un peu moins joli. L’ukrainienne ne pouvait se résoudre à demander la charité d’une personne qu’elle venait à peine de rencontrer. Elle se retourna vers les caisses, la mine un peu abattue de devoir se contenter de son deuxième choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Maria La Llorona
⚝Paroles Échangées : 22

Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Careful creature made friends with time [Pv. Maria]   Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 EmptySam 28 Déc - 2:48

Careful creature made friends with time



Son absence maladive, advenu plus tôt, empêcha la folle de remarquer que son interlocutrice avait assistée à ses pulsions de folie. Il était probablement clair pour son entourage que, lorsque Maria était submergé par ses démons, elle perdait entièrement le contacte avec l'univers qui l'entoure.

Une fois le retour de ses esprits, l'aînée des demoiselles observa sa cadette. Elle était en quête d'une quelconque réponse. Rapidement, la slave réagit à son invitation avec une joie non dissimulé sur le visage. Oui tout se passa par son regard. Oui décidément, cette femme était bien démonstrative! Cela n'était pas pour lui déplaire. Non, la centenaire appréciait de plus en plus la compagnie de l'autre brunette. Alors, évidemment, son propre sourire joyeux de l'ex-mexicaine l'accompagna avec joie.
" Alors, il ne lui manque que trois dollars... Ça je peux, sans l'ombre d'un doute, lui fournir et ainsi la demoiselle aura ce dont elle a besoin pour le présent. "

- Alors, tu veux bien que je te donne ce qu'il te manque pour l'acheter?

L'être mythique attrapa son petit sac et sortit son porte-monnaie. Puis, l'autre femme lui ajouta une nouvelle information. " Oh... ce n'est que son second choix et non la perle rare quelle convoite réellement? Ah non quel dommage, car son prince n'aura pas ce qu'il lui revient de droit avec son statut! " La Llorona fit un joli petit sourire le plus rassurant qui lui était possible en ajoutant simplement.

- Tu es certaine de le vouloir... lui? Désigna-t-elle le choix qu'elle tenait entre ses mains. Je peux t'aider à payer l'autre si tu veux et ce n'est pas de la charité. Prends-le plutôt comme ma façon de me faire pardonner de mon méchant comportement. Alors, Dis-moi celui que tu veux et je te l'achèterai. Ça va me faire plaisir de te l'offrir.

Donc, elle attendit patiemment la réponse de la future acheteuse avant tout déplacement, car l'ex être éthéré était prête à couvrir le manque monétaire pour obtenir son premier choix. Étrangement, elle voulait la rendre heureuse... Était-ce simplement dû par le besoin de se faire pardonner ou bien pour autre chose? Qui pouvait savoir!


- Et une fois ton choix fait, on va aller à la caisse.


Codage par Libella sur Graphiorum


Signature:
J'ai eu droit à une seconde chance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Ekaterina Kovalski
⚝Paroles Échangées : 100

Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Careful creature made friends with time [Pv. Maria]   Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 EmptyDim 5 Jan - 23:54

Careful creature made friends with time
Ekaterina ne savait plus trop comment réagir. L’esprit basculait entre la folie, l’absence et une générosité qui la dépassait. Elle voulait lui donner 3 dollars, à elle. Même pas pour elle, pour un ruban pour Lucas. Son regard ne cesse pourtant de fuir vers l’objet de son désir. Ce ruban, à peine plus cher mais tout de même plus cher et Maria sembla remarquer que le regard de la jeune femme convoitait quelque chose de différent. Elle avait sorti son petit sac, regardait ses pièces, la slave l’observait faire. Envieuse. Elle aimerait pouvoir offrir des choses aux autres de cette manière aussi. Elle voulait être le type de personne qui aidait. Elles avaient certainement commencé sur un mauvais pied, mais, visiblement, le fantôme faisait ce qu’il pouvait pour se faire pardonner.

Katya hésita, elle rangea le ruban qu’elle aimait moins puis pris l’autre, le regard un peu sauvage, pas certaine si c’était une ruse pour la ridiculiser ou non mais elle avait envie de faire confiance. Parce qu’elle espérait aussi être le type de personne qui pouvait faire confiance aux gens. Elle se retourna pour faire face à Maria, caressant le ruban du pouce, cherchant à ne pas montrer la jubilation qui paraissait tout de même dans ses yeux. Le cadeau allait être parfait, elle le savait maintenant et elle ne pouvait attendre de rentrer pour tout mettre en place, enfin.

« Okay? »

Dit-elle, toujours hésitante. Pourtant, Maria la rassura qu’elle pourrait passer à la caisse avec tout ce qu’elle désirait réellement. Ekaterina ne boîtait presque plus, sa blessure étant réellement superficielle et elle avait certainement joué un peu le jeu pour s’attirer les sympathies de la femme qui l’accompagnait. Elle n’avait cependant plus besoin de le faire. Elle s’était adoucie et avait arrêté de la traiter de voleuse, c’est tout ce qu’elle désirait réellement. La slave savait que sa morale était flexible. Les règles de la société et ses règles à elle étaient bien différente. Elle n’aimait pas qu’on la juge, parce qu’en réalité, tout ce qu’elle tentait de faire, c’était de survivre en faisant le moins de mal possible aux innocents. Elle n’en avait rien à foutre de ces gens pétés de tunes parce que c’est eux qui avaient abusés d’elle. Son pas était joyeux alors qu’elle se dirigeait vers la caisse.

« Merci… Maria. »

Dit-elle enfin, laissant tomber le sobriquet un peu insultant qu’elle lui avait donné au départ au profit du réel nom de la femme. Ekaterina dépose ses victuailles sur le comptoir ainsi que toute l’argent qu’elle avait, évidemment en petites coupures. Elle classa chaque billet et chaque sou. Elle aimait que les choses soient en ordre. C’était apaisant, l’ordre. Dans le chaos de sa vie, c’est tout ce qu’il lui restait pour se sentir stable.


I could live in the world just like a stranger
I could tell you that people are good in the end
But why, why would I?
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: Careful creature made friends with time [Pv. Maria]   Careful creature made friends with time [Pv. Maria] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Careful creature made friends with time [Pv. Maria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Los Angeles :: ♰ Downtown of L.A-