Partagez
 

 Deux boulets mènent l'enquête ! [Kenny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Médium
Sean Kenney
⚝Paroles Échangées : 123

Deux boulets mènent l'enquête ! [Kenny] Empty
Message# Sujet: Deux boulets mènent l'enquête ! [Kenny]   Deux boulets mènent l'enquête ! [Kenny] EmptyMer 23 Oct - 22:24

Assis à mon bureau, je fais avec patience mes écouteurs sur les oreilles mes mots croisés. Le temps passe, 9h, 10h, 11h, toujours rien, pas même l'ombre d'une enquête surnaturelle ! "Roooh ! Je m'emmerdes !" Dis-je alors en hurlant presque tandis que les regards de mes collègues se tournent vers moi. Je baille ensuite bruyamment avant de tourner sur ma chaise comme un gamin. Mon boulot est chouette, mais l'ennuis c'est qu'avant de crier au surnaturel et de faire appel à mes services mes collègues doivent avant cela explorer toutes les pistes. Bon cette fois j'en ai marre ! Je me lève de mon siège et je file dans mon endroit top secret derrière le commissariat pour fumée un joint ! Oui, je vis dangereusement moi, non seulement j’emmène ma drogue dans un commissariat mais en plus je la fume ! C'est pas comme ci mes collègues n'étaient pas habitués à sentir sur moi des odeurs suspectes alors je ne risque pas grand chose...  Puis ils ont besoin de moi personne ne sait faire ce que je fais ! Je commence à sentir mes nerfs s'apaiser un peu. "Ça fait du bien." Je fume encore et encore puis j'entends des pas. J'écrase alors en vitesse l'objet de mon délie, je bats ensuite des bras comme un oiseau en perdition, puis la porte s'ouvre sur un inspecteur. "Hey l'allumé ! Y'a du boulot pour toi à la forêt national de Los Angeles et tu ne seras pas le seul sur le coup alors ne le fait pas attendre." Je pose sur mon interlocuteur un regard interrogateur et j'ajoute : "Je pourrais peut-être en savoir plus ?" Le flic se marre et ajoute en glissant l'adresse exacte du rendez vous dans ma poche : "Ta boule de cristal ne te l'a pas annoncer ce matin ? Hum, tu parle d'un  médium !" Je roule mes yeux au ciel. Je ne perdrais pas mon temps à relever de toute façon je ne remonterais jamais son piètre niveau !

Bon, bien me voilà dans la forêt. A peine sortie de ma voiture je tombe sur un esprit avec la tête à moitié découpé et je comprends de quelle affaire il s'agit."Ah oui, le bûcheron haché !" Puis je me marre comme un dingue en même temps un bûcheron qui se retrouve la tête à moitié coupée par sa propre hache qui n'a sur elle que son ADN et ses empruntes c'est pas commun ! En plus d'après le rapport vue l'angle il est impossible qu'une autre personne que lui même lui ai coupé à moitié la tête mais apparemment mes collègues ont des doutes.

Je me calme enfin en tentant de poser des questions au bûcheron. "Désolé pour le fou rire... Bon alors dis moi tout." L'esprit tente alors de parler et sa langue balance de droite à gâche sans qu'aucun son ne sortent et à nouveau je me marre. "Non mais là ça va pas le faire ! Fais un effort s'il te plait !" Puis alors que j'essuie mes yeux, il disparaît sous mes yeux. "Oh mais ne soit pas si susceptible ! Revient s'il te plait ! Allez je me foutrais plus de ta gueule c’est promis !" C'est fou comme les esprits sont soupe au lait parfois je vous jure ! Je regarde à droite, à gauche puis je tourne sur moi même et rien... Je soupire alors sentant que l'enquête ne sera pas simple du tout ! Bon si ça trouve le "collègue" qui doit m'aider en saura d'avantage ?

Je continue donc mon avancée et enfin je tombe sur un type. Je le reconnais. C'est le détective indépendant qui aide parfois les flics. Je lui souris en m'avançant vers lui mains tendue en avant : "Salut, je suis Sean Kenney. Peut importe ce qu'on ta dis sur moi sache que c'est pire !"  
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

Deux boulets mènent l'enquête ! [Kenny] Empty
Message# Sujet: Re: Deux boulets mènent l'enquête ! [Kenny]   Deux boulets mènent l'enquête ! [Kenny] EmptyLun 9 Déc - 10:29

Sean
Kenny
Deux boulets mènent l'enquête
Le réveil émit sa sonnerie stridente qui résonna dans la chambre plongée dans le noir. Elle retentit encore et encore jusqu'à ce qu'une main s'abatte sur l'appareil et la fasse taire, un peu brutalement, il fallait bien l'avouer. Un grognement sonore se fit lui aussi entendre, depuis les couvertures en tas informe sur le lit, d'où la main était d'ailleurs sortie. Le grognement fut presque immédiatement suivi par des ronflements, l'homme s'étant endormi à la vitesse de l'éclair sitôt que la sonnerie n'avait plus été là. Un croassement dans l'obscurité répondit aux ronflements et, dans un bruissement d'ailes, le corbeau se posa sur le lit et commença à farfouiller des pattes. Trouvant rapidement la tête, il flanqua des coups de bec pour réveiller le dormeur en imitant la sonnerie avec ses cris.

Dégage de là Francis... " maugréa l'homme en essayant de chasser le volatile d'une main, sans y parvenir. Même pas en rêve, entendit-il répondre l'animal dans sa tête. Aller la belle au bois dormant, t'as un job !

Depuis quand cet oiseau était-il devenu raisonnable au juste, se demanda le sorcier, agacé qu'on le réveille ainsi en plein rêve. Il émergea cependant des couvertures, les yeux encore voilés par le sommeil, ses cheveux cours légèrement en bataille et la bouche pâteuse. Il ne se rappelait pas l'heure à laquelle il s'était couché mais n'avait pas la sensation d'avoir beaucoup dormi cependant...Ce fut avec lenteur qu'il s'extirpa du lit pour se trainer à la salle de bain e constater qu'il avait un peu une gueule de déterré, il devait bien se l'avouer. Il jugea malgré tout que ça irait très bien pour sa journée et se fichait un peu de ce que penseraient les gens. Ça n'avait jamais été une de ses préoccupations de toute façon.

Il n'avait pas fait attention à l'heure qu'il était mais qu'importait, il ne commençait jamais la journée sans un bon petit déjeuner digne de ce nom. Alors il gagna la cuisine et commença à se préparer des oeufs et du bacon. Ce n'était clairement pas un de as des fourneaux, mais il y avait certaines choses qu'il savait faire, et plutôt bien avec ça, dont les repas de petits déjeuners. Sauf les pancakes. Ça il n'en faisait plus depuis longntemps. Son petit déj tardif fut interrompu, alors qu'une bonne bouchée d'oeuf suivait son chemin jusqu'à sa bouche, par la sonnerie de son téléphone.

Cette sonnerie-là était reconnaissable entre mille. Déjà parce que de toute façon, il avait personnalisé chaque sonnerie enregistrée, et ensuite et surtout, celle-là était spéciale. C'était la musique de Deux flics à Miami et c'était celle du poste de police de LA où il avait l'habitude de bosser comme consultant. Il n'avait pas vraiment envie de bosser, pas aujourd'hui, mais il semblait qu'il le faille. Le bon côté de l'affaire était qu'il serait payé à autre chose que prouver des adultères et ça, c'était cool.

On lui donna le lieu, quelques détails et d'autres menues choses à savoir, dont qu'il bosserait avec un autre consultant. Ce qui ne l'enchantait pas spécialement. Il aimait bosser seul. Ou presque seul, puisque Francis était toujours là quoi qu'il arrive. Partager les enquêtes, ça n'était vraiment pas son activité favorite, surtout avec un gars qu'il ne connaissait pas. Râlant dans sa barbe de trois jours pas taillée pour un sou, il alla chercher ses clefs et une veste pour partir. Los Angeles n'était pas une ville pour les voitures. Alors lui, il avait une moto. Et grâce à cela, il se faufilait presque partout, ce qui lui permit d'arriver rapidement sur les lieux.

La forêt, quel endroit merveilleux, pensa-t-il en arrivant, Francis voletant dans les arbres pour observer un peu le manège des flics, légistes et autres présents sur ce qui semblait être une scène de crime. Rien de bien mystérieux à première vue. Un type, une hache, du sang...Qu'est-ce qu'il foutait là hein ? c'était un peu plus intéressant que ça, d'ordinaire, ses enquêtes. Il s'en contenterait visiblement...On lui indiqua son partenaire du jour, un autre consultant en "paranormal". Un autre sorcier ? Un médium ? Il verrait bien en lui parlant.

Le sorcier s'approcha du jeune homme, qui se présentat immédiatement, en plaisantant. Kenneth serra la main tendue et, avant qu'il ait pu dire le moindre mot, le corbeau vint se poser sur son épaule et examina le jeune homme de haut en bas. " Tafiole droguée ! " croassa-t-il de sa voix insupportable et Kenny lui ferma le bec entre deux doigts rapidement avant de s'empresser de répondre. " Désolé ! Kenneth Weavers, excusez Francis, il a un syndrome de Tourette. Qu'est-ce qu'on a alors ? " Le sorcier continua de tenir le corbeau qui voletait et essayer de se dégager et croasser.

Lâche moi crétin, lâche moi ! T'as le même avis que moi sur lui en plus ! entendit-il le corbeau penser, agacé qu'il l'attrape de la sorte pour l'empêcher de parler.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
 

Deux boulets mènent l'enquête ! [Kenny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Archives :: ♰ Archives :: Sujets abandonnés-