Partagez
 

 You Stay On My Mind [Ft. Lucas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Humaine
Ekaterina Kovalski
⚝Paroles Échangées : 100

You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: You Stay On My Mind [Ft. Lucas]   You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 EmptyVen 6 Déc - 0:37

You stay on my mind

@Ekaterina Kovalski & @Lucas Smith

Lucas vint les rejoindre rapidement, au pas de course. Ekaterina s’occupait déjà de caresser le visage de la petite file des pouces pour essuyer les larmes quand le phénix eut la plus mignonne attention qu’elle avait vu de sa jeune vie. Sa petite cocotte en papier dévorait les larmes de la jeune fille, la faisant rigoler entre deux sanglots. La slave tourna ses grands yeux de biche vers son ami, pleine d’admiration pour son talent artistique et son imagination. La cocotte vint lui donner un baiser à elle aussi. Elle porta la main à sa joue à l’endroit du bisou, la gêne la fit rougir. Elle sentit son visage lui brûler.

« Loukass, Kot, c’est chat. »

Dit-elle en ricanant, les yeux pleins d’étoiles. Il avait son premier cours de langue sous les circonstances les plus inhabituelles. Elle se retourna vers la fillette qui avait répondu à la question du blondinet de la voix la plus minuscule que Katya avait entendu.

« Juliet. Joli nom! »

Ekaterina replaça une mèche de cheveux derrière l’oreille de la petite Juliet. Elle se releva en même temps que Lucas et fit un clin d’œil à la jeune fille lorsqu’il lui proposa sa main. C’est que, malgré ses airs un peu perdus, il était franchement charmant son ami au final. Ses petites attentions ne faisaient qu’augmenter le charme qui s’émanait déjà de lui. Katya tailla le chemin vers le banc où elle déposa son sac. Elle se retourna vers ses amis en levant son index vers eux.

« Attend ici. »

Elle voulait que les deux l’attendent mais le temps n’était pas aux conjugaisons justes. Elle disparue dans la foule, laissant son sac et ses amis sur le banc de parc à la recherche de la glace parfaite pour réparer le cœur de la fillette. Elle voulait trouver le plus rapidement possible et son regard s’arrêta sur un stand qui faisait des glaces qui ressemblaient à de licornes. Elle regarda dans son portefeuille, hésitante puis céda. Elle aurait voulu payer une dégustation de roi pour Lucas mais il y avait d’autres urgences qui nécessitaient une montagne de glace à des saveurs ridicules. Tant pis. Elle réussira bien à voler autre chose pour lui offrir un vrai repas éventuellement.

Ekaterina revint, toute fière avec deux bols de glace rose et bleu en torsade avec des yeux et une corde en bonbon. Un bol n’avait qu’une cuillère, l’autre en avait deux. La brunette avait jugé que leur nouvelle amie avait probablement besoin de plus de glace qu’eux et son budget ne lui permettait absolument pas trois bols différents. Elle déposa le bol sur les genoux de Juliet, ayant bien pris soin d’apporter une tonne de serviettes en papier et pris place à côté de son ami, assez près pour qu’ils puissent aisément partager leur glace.

« C’est framboise bleue et barbe de papa. »

Dit-elle fièrement, certaine d’avoir réussi à redire ce qu’on lui avait expliqué au stand parfaitement. Son pauvre petit cœur d’hirondelle battait toujours la chamade mais la présence de Lucas avait cet effet apaisant. Elle ne comprenait pas comment il pouvait rester calme alors qu’une fillette pourrait facilement se faire kidnapper devant leurs yeux. Elle se pencha un peu pour avoir un contact visuel avec tous les participants de ce petit festin.

« On attend ici un peu pour si papa et maman reviennent, okay? »

C’était probablement le plus simple, attendre voir s’ils reviendraient sur leur pas pour trouver leur fille. Elle ne pouvait certainement pas être venue ici toute seule. Non?

HRP : J’accepte! J’adore! J’achète hihi!

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Lucas Smith
⚝Paroles Échangées : 461

You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: You Stay On My Mind [Ft. Lucas]   You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 EmptyMar 10 Déc - 2:18

HRP - ça va je coûte pas cher x’D

Lucas se demanda un instant si son amie n’avait pas froid. Ses joues étaient devenus rouge … et il se dit que son corps, plein de flammes de phénix pourrait ben supporter des températures très basse si c’est pour éviter à son amie de tomber malade. Elle a toujours été contre les gestes tactiles, bien que Lucas soit en réalité un être très tactile, il l’avait appris … alors il savait qu’elle ne pourrait se réchauffer simplement avec une friction sur son dos. Mais parant au plus pressé, Lucas laissa ses yeux tomber sur l’enfant inconnu alors qu’Eka lui dit que Kot c’était chat.

- Miaou ?

Le bec s’ouvrit alors pour faire le bruit d’un chat faisant rire à nouveau la jeune enfant. Il nota dans un coin de sa tête que le bruit des poules c’était chat dans la langue maternelle de son amie. Un sourire plus tard, ils étaient attablés alors qu’Ekaterina alla chercher quelque chose. Lucas en profita pour prendre un stylo à quelqu’un et écrivit sur le papier des mots pour l’enfant. Qui répondait avec bonheur à des questions très simple. Couleurs favorites, date d’anniversaire, et autres. Lucas ne lui demandait pas, encore, où était ses parents parce que la jeune enfant ne semblait pas vouloir en parler … alors il grappillait des informations englobés dans des questions diverses. Pas beaucoup, mais assez pour apprendre que la petite était ici en vacances, et qu’elle était né aujourd’hui.

Lucas sourit en la voyant rapporter deux glaces. Dont une a partager. Elle était prévenante, et ça lui faisait étrange d’avoir une amie de son âge … Il irait même à dire, une personne de son âge qui l’apprécie quand on regarde le foyer qui le maltraité tout le temps …. Souriant, il prit une bouchée de Barbe à papa.

- Barbe … barbe à papa.

Il avait fait un effort sur humain, quoi que, pour dire le gout en entier alors qu’il sourit à la jeune femme. Mettant une goute de glace sur sa joue pour exprimer le fait qu’il était en train de rire … bien sur. A sa question, Lucas observa Juliette et Juliette observa Lucas … alors qu’elle prit une grosse cuillère de glace pour cacher des larmes qui coulèrent déjà.

- Papa et Maman, je suis sûr qu’ils ont même pas remarqué que j’étais parti. Ils sont toujours au téléphone, en train de parler à d’autres personnes. Ils m’avaient promis de venir avec moi ici, et tous les deux ont décommandé …. Je pense … je pense que mon papa et ma maman ils veulent plus de moi.

Lucas observa tour à tour les deux personnes avec lui. Retirant son sweat, il le mit sur le côté, au cas où Ekaterina en aurait besoin. Après tout, il n’avait vraiment pas froid. Se mettant à genou, il s’approcha de la jeune enfant et sourit.

- Je … je suis … je suis sur… qu’ils … ils t’aiment !

Lucas ne pouvait pas concevoir des parents qui n’aiment pas leur enfant… peut être était ce naïf ? Mais pour lui, tous les parents, surtout ceux qui amenaient leur enfant en vacances dans une grande ville, et donc dépenser des sous, tenaient à leur enfant… Sinon, l’abandon de droit parentaux servaient à ça. Reprenant Kot entre ses mains, il sourit et posa les yeux sur Eka. Un doux sourit sur le visage. Kot reprit la parole.

- On … on mange … et … et ensuite … ensuite on … on va … vérifier … ok ?

Même si l’enfant allait les faire tourner en bourrique pour aller dans les lieux de la ville qu’elle aurait voulu visiter avec sa famille … oh il était sur que son couvre feu de 22h aller être exploser encore une fois mais tant pis.



Team Héricendre

Merci je vous aime  ohoh :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Ekaterina Kovalski
⚝Paroles Échangées : 100

You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: You Stay On My Mind [Ft. Lucas]   You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 EmptyMar 10 Déc - 4:43

You stay on my mind

@Ekaterina Kovalski & @Lucas Smith

La slave avait poussé son sac pour s’assoir à côté de Lucas, un geste bien rare de sa part en réalité. Généralement, elle préférait de loin garder une distance et, si possible, un obstacle pour éviter les rapprochements. C’était hors du commun, mais après avoir partagé sa chambre aussi longtemps, elle lui faisait étrangement confiance. Le blondinet avait été d’un respect sans limite avec elle. Il avait compris si rapidement qu’elle n’appréciait pas les contacts, il ne l’avait jamais forcé à rien, il n’avait jamais dépassé aucune limite qu’elle lui avait mise, même si la majeure partie de leurs conversations étaient non-verbales. Lucas corrigea sa phrase, elle rougit de nouveau, baissant les yeux.

« Barbe à papa… »


Qu’elle répéta sous son souffle pour bien imprégner la prononciation dans son crâne. Elle ne comprenait pas pourquoi ce n’était pas de la barbe de papa mais elle accepta tout de même la correction, silencieusement en attaquant le visage de la licorne de sa cuillère. Quelque chose de froid se posa sur sa joue et elle se retourna vers son ami qui la regardait en rigolant. Elle posa une main sur l’endroit d’où la froideur provenait pour découvrir une goûte de glace sous ses doigts. Ekaterina rigola aussi. Son regard glissa vers la jeune fille qui se mit à leur expliquer sa situation. Beaucoup de mots pour la pauvre Ukrainienne qui ne pigea qu’une partie de ceux-ci. Le point de rendez-vous était ici. Visiblement, ils ne semblaient pas être venus. Des grosses larmes roulèrent sur les joues de la pauvre Juliette alors qu’elle disait que ses parents ne voulaient plus d’elle.

« Pas de larmes. On trouve. Comme ça! »

Elle claqua ses doigts pour montrer à quelle vitesse ils allaient trouver ses parents. Enfin, elle l’espérait. Katya ne voulait certainement pas que Lucas manque son couvre-feu à cause d’elle encore. Elle observa du coin de l’œil Lucas retirer son sweat. Leur regard se croisa brièvement lorsqu’il le posa à côté d’elle. Ils n’avaient pas besoin de se dire plus, elle savait que c’était probablement pour elle qu’il l’avait posé aussi près. L’air se refroidissait, Lucas était toujours extrêmement chaleureux. Une vraie petite fournaise ce blondinet. Elle l’enfila sans rien demander. Même s’il était fin, il était beaucoup plus grand qu’elle et le sweat la faisait paraitre encore plus minuscule qu’elle ne l’était déjà.

Dans ses paroles, de la manière qu’il rassurait la fillette, Katya pouvait deviner qu’ils n’avaient pas eu la même enfance même s’ils étaient maintenant tous les deux orphelins. Elle avait eu des parents qui ne voulaient pas d’elle, mais ils avaient toujours su qu’il ne la voulait pas. Ils l’avaient abandonné dès sa naissance et n’avaient jamais refait surface. Il était parfois beaucoup moins douloureux de se dire qu’ils étaient morts. La brune sorti une serviette de papier de la pile qu’elle avait apporté pour essuyer le coin de la bouche de leur jeune amie et au passage, ses larmes aussi.

« On trouve. Tu… es…mh. Tu es pas euuuhhh… comment je dis… »


Elle fronça les sourcils, cherchant le mot qui lui manquait terriblement. Pourtant elle le connaissait si bien. Elle leva un doigt en l’air, haussant les sourcils, toute fière d’avoir trouvé.

« Tu es pas tout seule! »


Dit-elle sur un ton beaucoup trop joyeux dû au bonheur d’avoir réussi à former sa phrase comme il le fallait, ou presque. Elle prit une autre cuillère de la glace en souriant timidement, beaucoup trop fière pour cette si petite phrase.

« Mieux que avocat, non? »


Elle voulait changer de sujet, elle voulait aussi faire rire la fillette comme il le faisait mais il était définitivement plus doué qu’elle. En replongeant sa cuillère une nouvelle fois, la manche du sweat frôla presque la glace à son plus grand effroi et elle s’afféra à rouler minutieusement le vêtement de manière à ne pas l’abimer ou le froisser.

« Juste ici ou ailleurs avec maman et papa? »


La fillette avala difficilement sa bouchée pour répondre avec empressement à la nouvelle question.

« On devait aussi aller faire un tour de grande roue où il y a l’océan et les dauphins. Ils avaient promis de faire la grande roue. »


Dit-elle en pointant le manège illuminé que l’on pouvait voir de loin. Katya regarda Lucas avec inquiétude en lui tendant la glace qu’elle n’arriverait certainement pas à finir toute seule. Elle ne reconnaissait pas non plus le goût de barbe à papa, probablement parce qu’elle n’avait aucune idée de ce qu’était de la barbe à papa. Elle fit une moue inquiète. Elle aurait voulu lui dire qu’elle pouvait s’en occuper toute seule, qu’il pouvait rentrer s’il ne voulait pas manquer le couvre-feu mais les mots fuyaient son esprit et, en réalité, elle n’avait pas réellement envie de le voir partir maintenant.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Lucas Smith
⚝Paroles Échangées : 461

You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: You Stay On My Mind [Ft. Lucas]   You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 EmptyMar 10 Déc - 15:49

Lucas n’avait jamais posé de question à Ekaterina… Pas trop en tout cas… comme souvent, il attendait plus souvent qu’on ne lui parle que de forcer la main … et peut être était ce son visage très chaleureux, la couleur de ses cheveux surtout, mais il avait l’impression qu’il était plutôt facile de lui parler … surtout qu’il n’irait clairement pas le répéter… Il n’avait donc pas posé de question à Ekaterina … mais il espérait qu’elle aille bien. A force, il avait compris qu’elle était le genre à se mettre un mur entre elle et le monde … et ce mur s’était effondré par la présence de Juliette.

Souriant à son amie, il lui fit comprendre que ce n’était pas grave de ne pas connaître certains mots. En soi, les mots étaient sans queue ni tête alors rien n’était important. Lucas sourit encore plus à sa réponse. Son claquement des doigts lui rappela une image du passé, Mary Poppins ? Ou peut être Joséphine ? Dans tous les cas c’était un ange, et avec elle, tout se passera bien. Il ne regarda pas la jeune femme avec son sweat, elle était mignon, et il avait l’impression d’être un géant ainsi. Cela lui faisait un peu de bien à l’égo malgré tout.

Le phénix avait vite compris ce que la jeune femme voulait dire, mais elle lui laissa le temps de mettre en ordre ses mots. Il avait appris ça, à force de vouloir trop en dire sans pouvoir rien dire. Mettre les mots dans l’ordre. Les réfléchir, puis les dire. Elle réussi sans son aide, et il ne pu que sourire pour la féliciter alors que la jeune enfant pleurait encore un peu.

- Je suis toujours seule d’habitude … C’est … c’est la première fois que je suis avec des amis. Vous allez rester avec moi jusqu’à ce que je retrouve mes parents n’est ce pas ?

Bien sur que Lucas et Ekaterina ne pouvaient dire non à ça. Lucas venait de se préparer à se faire réprimander au foyer tant pis. Il n’était plus à ça prés. Lucas se releva pour manger de la glace, revenant au côté de la jeune femme, prenant une cuillère, il sourit.

- Mieux.

L’avocat n’était pas un gout parfait, mais la barbe à papa, c’était quelque chose qu’il avait toujours aimé …. Alors il n’y avait pas de doute la dessus. Il l’avait vu faire pour le pull et sourit sans rien rajouter, elle pouvait le salir, il n’aurait qu’à le laver, ce n’était pas grave. Mais son geste prouvait son respect qu’elle avait pour les choses et Lucas ne pouvait que l’en remercier silencieusement. Lucas regarda la grande roue. Oh super ! Lucas adorait ce genre de chose, bien qu’il n’en eu plus fait depuis longtemps. Retournant les yeux, il tomba sur le regard d’Ekaterina sur lui. Il fronça les sourcils dans un début d’incompréhension… avant de comprendre.

- On … On ira … tous … tous les trois .. après …

Il montra la glace avant que l’enfant n’essaie d’engouffrer une trop grosse cuillère dans sa bouche, lui donnant un air d’hamster alors qu’elle avait certainement le cerveau gelé. Lucas sourit et prit une grosse cuilière aussi, en sachant que ça ne lui ferait pas grand chose à lui. Faire un tour de grande roue, puis on la ramène a ses parents … ça ira … non ? Lucas ignorait juste que l’enfant avait d’autres projets en tête… comme une promenade en calèche, ce genre de chose …

HRP - Si tu veux dire qu’ils finissent la glace et qu’ils y vont n’hésite pas c2



Team Héricendre

Merci je vous aime  ohoh :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Ekaterina Kovalski
⚝Paroles Échangées : 100

You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: You Stay On My Mind [Ft. Lucas]   You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 EmptyMer 11 Déc - 1:55

You stay on my mind

@Ekaterina Kovalski & @Lucas Smith

Le sourire de son ami ne fit que décupler sa fierté d’avoir trouvé elle-même les mots qu’elle cherchait dans le fin fond de sa mémoire. Elle lui rendit, en continuant de déguster la glace qui tirait tranquillement à sa fin. Ekaterina avait de la difficulté à comprendre l’enfant qui non seulement avait la bouche pleine mais dont la voix était aussi traversée de sanglots alors qu’elle demandait à ce que les deux oisillons restent avec elle. Ce n’était pas une question pour la slave mais elle avait l’impression que c’était une toute autre situation pour le phénix. Sa réponse la surpris. C’était un vrai amour et elle comprenait mieux pourquoi il l’avait hébergé. Ce n’était pas par intérêt personnel comme bien d’autre l’auraient fait mais par pure générosité.

Après avoir retroussé avec minutie les manches du pull pour ne pas les salir, le regard de Katya suivi le doigt de la jeune fille et vit ce qu’elle pointait. Cette grande roue, elle ne l’avait que regardé de loin. Elle n’avait même pas cru un jour y aller, et si bien accompagnée en plus! Ses lèvres remuèrent alors qu’elle répéta « grande roue » sous son souffle. Elle apprenait énormément de mots aujourd’hui, elle en oublierait probablement la moitié d’ici demain. Ils iraient se cacher quelque part dans sa mémoire, bien loin et ressortiraient uniquement lorsqu’elle l’entendrait de nouveau.

« Je prends. Je… euh… je m’occupe! »

Il lui manquait des mots mais ses gestes parlèrent d’eux même alors que la brunette se leva pour prendre les bols vide de glace et d’aller en disposer proprement. Elle avait l’habitude, ayant été dans un orphelinat jusqu’à ses 12 ans avant d’être vendue, elle savait s’occuper des plus jeunes qu’elle. Elle revint vers le banc pour prendre son sac et faire signe à ses amis qui l’attendaient de la suivre. Elle restait à l’affut, cherchant une expression bien particulière sur le visage des gens, voir si quelqu’un semblait chercher quelque chose ou reconnaitre la fillette. Rien. Lorsque vint le moment de traverser la rue, Ekaterina pris la main de Juliette dans la sienne de manière instinctive, presque machinale.

« Attention, c’est grosse rue ici. »

Elle ne s’attendait absolument pas à ce qu’il y ait autant de monde au port à cet heure-là. Elle n’aurait pas pu le savoir parce qu’elle n’y était jamais allée. Elle ne savait pas qu’il pouvait y avoir ce genre de marée de touristes en plein automne. Son cœur se mit à débattre et elle enroula ses bras autour d’elle, cherchant à se faire la plus petite possible pour éviter de frôler un inconnu par inadvertance. Une bouteille se cassa près d’eux ce qui ne manqua pas de lui échapper un cri de surprise et de l’immobiliser. Elle regarda Lucas, les yeux remplis de larmes dû à la surprise. La musique de carnavale, les lumières, la foule, c’était énormément de stimulus pour la pauvre Katya qui ne supportait même pas d’être touchée. Elle serra son sac contre elle, cherchant chaque parcelle de courage qu’elle pouvait trouver en vain. Elle implorait Lucas de venir la chercher du regard, incapable de faire un pas de plus, tremblant de tout son corps.

« Aide, Loukass. »

Réussit-elle à articuler avec difficulté, essayant de contrôler sa respiration, cherchant des repères visuels mais ne pouvant que faire glisser son regard de Juliette à Lucas, complètement paralysée.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Lucas Smith
⚝Paroles Échangées : 461

You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: You Stay On My Mind [Ft. Lucas]   You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 EmptyMer 1 Jan - 19:50

Lucas essayait d’être attentif pour deux, tout d’abord pour son amie, et aussi pour la jeune enfant … C’était assez compliqué quand la conversation lui manquait, mais il savait qu’il pouvait tout à fait parler autrement que par la parole … et il comptait bien réussir cet exploit avec les deux jeunes femmes. Il ne voulait pas être un boulet dans cette histoire, et essayer de suivre, et de trouver les mots et les gestes qui les apaiseront … heureusement pour lui, ce n’était pas si compliqué après autant d’années d’entrainement. Lucas n’eut pas le temps de se retourner que son amie avait déjà débarasser. Il sourit en la regardant. D’un coup, il se demanda qui, d’eux trois, avaient le plus hâte de faire un tour de la grande roue… Certainement que l’enfant n’aurait pas pu trouver meilleur personne pour l’accompagner. La nouveauté faisait naître des étoiles dans les yeux de tout le monde, et Lucas adorait voir ça. La suivant, il l’imita en prenant l’autre main de l’enfant et lui lâchant un sourire angélique dont il avait le secret … bien que chez lui, cela soit naturelle et aucunement formaté. Il sourit et se laissa guider par ce qu’il se passe… avant de perdre son sourire.

Il observa son amie se sentira mal, pas besoin de parole là encore, juste de son visage qui veut dire qu’elle était en détresse. Doucement, il s’approcha d’elle et mit la main dans celle de la jeune femme. Il avait compris qu’elle n’appréciait pas plus de contact. Elle se retrouvait entre Juliet et lui maintenant, et il lui sourit.

- Ne … ne t’en .. fait pas ! Rien … rien n’arrivera !

Parce que si quelqu’un veut leur faire du mal, il fera des flammèches et puis voilà … bien qu’il soit certains que les « agents de police surnaturel » ne soient pas trop d’accord s’il venait à utiliser son pouvoir de cette manière, mais c’était encore autre chose. Il prit alors la décision de passer devant, poussant doucement à coupe de « excusez moi » les gens qui l’empêchaient d’atteindre leur but.

La grande roue se retrouva vite devant eux alors qu’il ne savait pas du tout comment faire pour payer les places, et ne comptait pas demander à Eka de payer pour eux… Observant la foule, et la petite queue d’une dizaine de personne qui était devant eux … Il reconnu alors quelqu’un. La personne qui gérait la grande roue, Lucas le connaissait. Il l’avait aidé pour un passeport qui était tombé dans un escalator, il y avait peut être deux mois de ça. Il sourit et espérait de tout cœur que ça suffirait pour qu’on puisse leur faire un tour de grande roue gratuitement. Arrivant au debut de la file, alors que Lucas n’ait pas lâché la main d’Eka, et que Juliet trépigne d’impatience…. Lucas posa ses yeux sur l’homme de l’entrée. Ce dernier fit exactement ce que Lucas espérait au plus profond de son cœur et leur ouvrit la passerelle sans avoir à payer.

La passerelle, un espère de parapluie en rond, permettait de voir l’extérieur sans avoir à se lever. Il n’y avait pas de vitre, mais de grande protection pour pas que les enfants ne se penchent. Il n’avait pas besoin de voir Juliette pour savoir qu’elle ne le ferait pas. Eka toujours au milieu d’eux, Lucas approcha son visage pour qu’il soit dans son champ de vision, et lui sourit de plus belle.

- ça …ça va mieux ?



Team Héricendre

Merci je vous aime  ohoh :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Ekaterina Kovalski
⚝Paroles Échangées : 100

You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: You Stay On My Mind [Ft. Lucas]   You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 EmptyDim 5 Jan - 22:27

You stay on my mind

@Ekaterina Kovalski & @Lucas Smith

Elle se sentait sur le point d’exploser, il y avait beaucoup trop de stimuli visuels et auditifs pour la jeune femme. Ekaterina se revoyait dans la maison, son cerveau la transporter violement dans le passer pour la torturer. Les couleurs semblaient se mélanger, son cœur palpitait à un rythme alarmant et sa respiration était courte. Le problème, c’est que sa tête était coincée en mode s’enfuir ou se battre, mais toujours entre le deux, incapable de faire l’un où l’autre mais avec toute l’urgence nécessaire pour qu’un corps tombe dans cet état.

Le contact de la main de Lucas dans la sienne eût l’effet de la réveiller, de la sortir de ce cercle vicieux de souvenirs vivides et douloureux qui se projetaient devaient ses yeux. Elle pu revenir à la fête foraine. Elle pu voir le regard inquiet de Juliet et de Lucas sur elle. La slave senti ses yeux rougir. Étrangement, ce contact n’eût pas l’effet qu’il aurait dû avoir.  Elle s’apaisa, son cœur se ralentit un peu et sa respiration approchait tranquillement de la normalité. La main de la fillette se glissa dans celle qu’elle avait de libre. C’était beaucoup en même temps, mais la chaleur des doigts de Lucas avait un effet particulier qu’elle n’arrivait pas à nommer. Elle était revenue de loin, mais elle était ici. Il lui parla mais elle regardait toujours avec stupeur les mains des deux individus alors qu’il la guidait vers la grande roue, incapable de prononcer un mot tant la surprise était grande.

C’est que lorsqu’on lui donnait l’espace, il était entreprenant, Lucas. Il poussa la foule, protégeant ainsi Ekaterina et elle, protégeant la jeune fille qu’ils avaient pris sous leurs ailes. C’est à coup de charme d’ailleurs qu’il pu les faire passer sans payer. La brune fronça les sourcils, ne comprenant toujours pas comment il faisait, comment il naviguait si facilement dans une si grande foule avec autant de lumières et de bruits et s’en sortir aussi bien. Elle n’avait même pas pu lâcher sa main pour regarder si elle avait assez d’argent dans son sac pour finalement se retrouver dans le manège. Elle était encore étourdie de la foule et regardait autour d’elle, encore incertaine si elle devait être effrayée, si finalement ce ne serait peut-être pas une atroce idée que d’être ici avec un enfant.

Le visage de Lucas, toujours habillé de son sourire charmeur vint se placer dans son champ de vision. Cette proximité l’aurais normalement fait paniquer, mais pas cette fois-ci. Tout ce qui se passait autour prenait déjà toute son attention.

« Okay je pense. »

Dit-elle pour lui transmettre qu’elle croyait bien aller. La cage secoua lorsqu’ils s’élevèrent légèrement pour laisser les anciens passagers descendre et les nouveaux monter. Ekaterina serra la main de Lucas, entremêlant ses doigts avec les siens pour se stabiliser dans un réflexe étrange qu’elle n’avait pas normalement. Juliet s’exclama de bonheur, criant et sautillant « plus haut! » avec entrain, impatiente de voir la ville en entier du haut de la grande roue. La jeune femme réalisa qu’elle ne s’était jamais réellement demandé si elle avait peur des hauteurs. Son regard parcouru le visage heureux de son ami.

« Tu ris pas? Si j’ai peur? »

Ce n’était que maintenant qu’elle s’inquiétait de garder la face devant celui qui l’avait sorti de sals draps quand elle s’était fait chasser du foyer, se faisant menacer d’appeler l’immigration. Il l’avait aussi vu le matin, sans tous ses artifices, il l’avait vu sortir maladroitement par la fenêtre. Pourquoi est-ce que maintenant elle s’inquiétait de ce qu’il allait penser d’elle si elle avait peur dans une grande roue?

DEV NERD GIRL



I could live in the world just like a stranger
I could tell you that people are good in the end
But why, why would I?
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Lucas Smith
⚝Paroles Échangées : 461

You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: You Stay On My Mind [Ft. Lucas]   You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 EmptyMer 15 Jan - 23:14

Dire que Lucas était à l’ouest était un euphémisme … pas qu’il soit bête … mais se retrouver … à l’extérieur de son foyer, après le couvre-feu, -ou bientôt- en compagnie d’une enfant sorti de nulle part, et de son amie sortit de sa chambre … y aurait de quoi perdre tout le monde … La grande roue avait été une étape … Prodigieusement stressante, et Lucas avait vraiment espérait de tout son cœur que ça passerait… C’était passé.

Maintenant, il avait une amie en crise de panique –ce qu’il connaissait assez bien lui aussi ce genre de moment- et une enfant sur excité dans une cabine … à plusieurs mètres de hauteur du sol … Il se rappela un instant qu’il n’avait pas d’ailes lui pour voler, mais préféra faire comme si tout était normal, et que la distance Terre-Lui ne le faisait pas flipper… Oui, avec toute cette histoire, il avait oublié avoir le vertige… mais il n’avait pas le temps d’y penser.

Il se concentrait sur la petite fille dans l’habitacle, et surtout sur sa colocatrice … qui ne semblait pas aller si bien que ce qu’elle disait. Il avait conscience que ce n’était pas « que » le manège qui la mettait ainsi… Il ne lui avait jamais demandé ce qu’il s’était passé pour qu’elle ne supporte pas le contact comme ça. Son passé n’appartenait qu’à elle, et si elle avait voulu débuter la conversation, il aurait attendu patiemment qu’elle parle… même si elle disait la moitié des mots dans une autre langue, il aurait été patient. Sur ça, il était bien un phénix. Xander lui avait dit qu’un phénix pouvait attendre des heures sans bouger et ne jamais se refroidir …

A l’époque, une image d’un poulet au four perpétuellement chaud avait fait irruption dans son esprit … mais pour cette fois, il comprenait. Dehors, le temps pouvait se refroidir, dans la zone d’un phénix, personne n’aura jamais froid. Physiquement ou moralement, Lucas ne pourrait pas l’accepter. Il gardait sa main dans la sienne et sourit à sa question… dont la réponse était plus qu’évidente.

- Evidemment que non !

Il avait dit trois mots sans bégayer, c’était un record, mais pour une fois, il y avait eu un entrain dans sa phrase. Il ne se moquerait jamais des peurs des autres. Jamais parce qu’il savait lui aussi être rempli de peur … alors il ne pourrait pas… mais il semblait que la jeune femme avait besoin d’être rassuré.

- Je … j’aime … j’aime pas trop…. Les … les… hauteurs…

Dit-il en désignant le sol de son autre main. Voir l’horizon ne le dérangeait pas tellement … mais si par malheur, il venait à se pencher … Il était sur qu’il allait être perdu. Il ne préférait même pas y penser alors qu’il posa ses yeux sur la petite fille dont les yeux se remplissaient de paillettes. Lui non plus n’avait jamais fait attention à ce qu’elle pouvait penser d’elle….

Il avait fait attention à ce qu’elle ne devine pas ce qu’il était … et il ne s’était pas inquiété qu’elle regarde les livres de sorcellerie qu’il avait caché…. Parce que c’était de la curiosité, sérieusement, qui petit en regardant Charmed n’avait pas rêvé d’avoir le livre des ombres ? C’était un peu pareil. Lucas était pour ainsi dire un curieux. Il ne voulait pas qu’elle apprenne son origine surnaturelle, mais pour le reste … passer pour un enfant, ou un idiot, ne lui avait jamais effleuré l’esprit.

Etre heureux était souvent confondu avec être simplet… mais il n’avait pas assez de temps pour s’inquiéter la dessus. Doucement, il releva la tête et pointa son bras vers une direction.

- Le … le foyer … … tu … tu … tu auras … toujours … toujours une place !


Bien sur, il parlait de sa chambre, et de son lit, qu’il ferait à chaque fois qu’elle en aura besoin … mais il n’arrivait pas encore à faire de si longue phrase …Il pouvait oublier d’être bégayant, nous rappelons ici que le bégaiement était psychologique, mais jamais d’être concis et précis dans ses dires. Même s’il venait à déménager, ce qu’il fera quand Anela aura remis la main sur lui, dans sa maison, il y aura toujours une place pour elle.



Team Héricendre

Merci je vous aime  ohoh :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 Empty
Message# Sujet: Re: You Stay On My Mind [Ft. Lucas]   You Stay On My Mind [Ft. Lucas] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

You Stay On My Mind [Ft. Lucas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Los Angeles :: ♰ Institutions publiques-