Partagez
 

 La vie est une oeuvre d'art [feat Jad]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faée Blanche
Wilehlmina Hauptmann
⚝Paroles Échangées : 134
⚝Localisation : Los Angeles

La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] Empty
Message# Sujet: La vie est une oeuvre d'art [feat Jad]   La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] EmptyMer 27 Nov - 14:35

La vie est une oeuvre d'art.
Jad et Mina


- Patientez quelques instants, Monsieur le directeur va bientôt vous recevoir, me dit la réceptionniste avant de prendre mon manteau.
- Je vous remercie !

L'invitation que j'ai trouvée sur le perron de ma maison de Venice Beach est quelque peu mystérieuse. Enfermée dans une enveloppe j'y ai trouvé une petite fiche cartonnée finement calligraphiée me demandant de me rendre à la Solaris Gallery pour onze heures et ma curiosité légendaire n'a pas manqué de prendre le dessus sur la méfiance de recevoir une invitation comme celle-ci. C'est alors vêtue d'un pantalon noir fluide, d'un chemisier à fleur, emmitouflée dans mon manteau beige et chaussant une paire de bottines à talons que je me suis rendue sur mon lieu de rendez-vous.
La plus chic des galeries d'art de Los Angeles, la Solaris Gallery est située en bordure d'océan et a été construite d'un mélange de matériaux modernes et anciens qui donnent un style unique au bâtiment. Il m'est arrivé plusieurs fois de m'y rendre pour admirer les différentes expositions qui s'y sont succédé mais c'est la première fois que j'y reviens depuis qu'un nouveau propriétaire y a investi ses deniers. Ce rachat a permis de sauver la galerie de l'éventuelle disparition qui l'attendait depuis quelques temps. Les rumeurs qui courent depuis quelques temps autours de l'exposition actuelle n'ont pas échappé à mon attention. Le monde change vite mais pas les mentalités, parfois elles peuvent même régresser, et en l'occurrence plusieurs élus et personnalités politiques tentent en vain de la faire interdire. La censure ce n'est jamais bon. J'ignorais quelle était la raison de toutes ces demandes d'interdiction jusqu'à ce qu'en attendant le directeur je décide de faire un tour dans la galerie.

L'art est subjectif. En effet ce qui paraît beau pour les uns ne l'est pas pour les autres et il y a ceux qui arrivent à trouver des significations à des œuvres, cherchant à creuser les moindres détails, tandis que d'autres ne voient que la surface. Il faut avoir l'estomac bien accroché et ne pas avoir le cœur fragile lorsqu'on ce rend à cette exposition. Our body, à corps ouvert. Des êtres humains écorchés. Le nom fait sens. Tel est sujet de l'exposition actuelle qui fait tant parler à travers la ville. Regardant une à une les différentes je ne sais que penser de ces corps d'hommes et de femmes, de fœtus. J'ignore s'il s'agit de macabres copies parfaitement réussies ou si ce sont de vrais corps. Dans le cas où s'agirait de la seconde option, l'idée qu'il aient été pillés dans une fosse commune me fais frissonner. Qui étaient-ils ? Qu'ont-ils accompli de leur vivant ? Je ne saurais dire si j'aime ou non l'exposition, elle est plus qu'étrange, morbide mais pourtant je ne peux m'empêcher d'observer les moindres détails qui passent sous mon regard.
Il est certain que je poserai tout un tas de questions au directeur. Prenant une petite inspiration je me mets à consulter ma montre. 10h59. Le directeur ne devrait pas tarder à venir et surtout m'expliquer pourquoi il m'a conviée ici sans la moindre information préalable. Je finis par mettre mes mains dans mon dos avant continuer mon petit tour en attendant que mon rendez-vous vienne m'accueillir.

:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon
Jad Eltanin
⚝Paroles Échangées : 142
⚝Localisation : Los Angeles

La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] Empty
Message# Sujet: Re: La vie est une oeuvre d'art [feat Jad]   La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] EmptyLun 2 Déc - 16:14

La vie est une oeuvre d'artWait, all this time that I have spent away makes me think that I might be okay. The kiss of death will have to wait. My head is holding on to all those things you said. You taught me to be strong and get through it, the mist of darkness. In my head.@Wilehlmina Hauptmann et Jad EltaninEcris-moi, Mina. Ne perdons pas le contact.
La demande était venue de lui et Jad s'était senti pleinement sincère sur le moment. Il avait tellement besoin de la présence amicale de la faée dans sa vie, alors que la guerre faisait rage et que son cœur saignait. Pourtant, il avait préféré suivre son propre chemin, celui de la vengeance, froide et assassine. Il ignorait pourquoi il n'avait jamais écrit à son amie. Pas une seule fois. Le dragon avait du mal à se comprendre lui-même, en vérité. Et ils s'étaient effectivement perdus de vue, suite à cette journée tragique, à Londres.

Depuis qu'il avait fait l'acquisition de cette galerie d'art, un peu moins d'un mois auparavant, le succès de sa première exposition était au rendez-vous, en dépit des polémiques. Les écorchés resteraient visibles jusqu'à la fin de l'année, tel qu'il l'avait prévu, n'en déplaise aux rageux. Jad avait même reçu la visite d'un médium russe qui lui avait imposé la mise en place de certains rituels, pour protéger les lieux des attaques spectrales. Brûler les œuvres d'art comme l'avait suggéré Alexeï était hors de question mais le médium avait accepté de venir régulièrement pour assurer la protection de l'exposition jusqu'à son terme. Cependant, Jad avait bien d'autres projets en tête que de se soucier des fantômes.

A présent, le mois de novembre touchait à sa fin et Los Angeles commençait déjà à se parer des décorations de Noël. Le dragon réfléchissait déjà depuis un certain temps à des idées d'animations en l'honneur des fêtes d'hiver. La galerie devait rester dynamique et proposer régulièrement de nouveaux sujets de curiosité pour le public. Ainsi, Jad avait contacté différents artistes mais également des modèles qui posaient pour des photos ou des peintures afin de tester plusieurs de ses projets. La matinée avait déjà été productive. Mais il ignorait si la personne qu'il attendait en ce jour, à onze heures précises, répondrait à son appel.

Il n'était pas si loin de midi, lorsque Jad rejoignit la grande salle. Il était fortement en retard, comme souvent, mais en général il se souciait bien peu de faire attendre les gens, lorsqu'il était occupé. Ceux qui étaient motivés l'attendraient et tant pis pour les autres. Cette fois cependant, il paraissait soucieux et prit la peine d'échanger quelques mots avec la réceptionniste avant que son visage ne se détende. Elle était venue. Et elle avait attendu.
A présent, il apercevait Mina de loin, reconnaissable à sa chevelure rousse. Avec discrétion, il se mêla à la foule des visiteurs, jusqu'à parvenir au niveau de son amie. Il n'aurait su dire si elle était contrariée d'attendre, elle lui tournait le dos et il ne pouvait apercevoir son visage. Son pas silencieux le mena jusqu'à elle, tandis qu'elle observait – avec curiosité, dégoût ou ennui ? - l'un des écorchés. Cette oeuvre d'art se trouvait sous un dôme de verre et devant les yeux de Mina, un tout petit cristal de glace s'y dessina. Ce n'était qu'un gel localisé qui fondit aussitôt après avoir apparu, comme s'il n'avait jamais existé, alors que Jad soufflait doucement.

« Le directeur est désolé de vous avoir fait attendre, mademoiselle. Il est – je suis – satisfait d'avoir touché votre curiosité d'artiste. »

Le reconnaîtrait-elle, au premier regard ? Jad n'avait pas l'air d'avoir vieilli de plus d'un an ou deux, depuis l'époque victorienne. Néanmoins son look était différent. Ses oreilles étaient percées et ses vêtements aux couleurs vives tranchaient avec la sobriété de ses anciens costumes. Il avait toujours ce même ton un peu narquois dans la voix et ce visage impassible.
Il attendit qu'elle se retourne pour s'offrir le luxe de la contempler un moment et de sonder ses expressions. Lui-même avait eu le temps d'observer son book sur internet, de prendre le temps de la contempler avec des coiffures et des vêtements modernes. C'était tout de même autre chose de la revoir en chair et en os. Elle s'habillait avec la même élégance classique, adaptée à la modernité. Mais il réalisa qu'il ne l'avait jamais vue en pantalon et il y attarda son regard dénué de pudeur. Un regard d'artiste.

 
:copyright:️ DABEILLE




Eltanin, the brightest star in Draco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faée Blanche
Wilehlmina Hauptmann
⚝Paroles Échangées : 134
⚝Localisation : Los Angeles

La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] Empty
Message# Sujet: Re: La vie est une oeuvre d'art [feat Jad]   La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] EmptyLun 2 Déc - 17:32

La vie est une oeuvre d'art.
Jad et Mina


Le temps que le directeur de la galerie arrive, je ne peux qu'attendre et regarder les différentes oeuvres exposées. En sois c'est intéressant, indéniablement, car moult questions se bousculent dans mon esprit mais je crois bien que c'est un peu trop morbide pour moi. Regardant attentivement ce qui se trouve sous le dôme de verre devant moi je ne prête guère attention à ce qui m'entoure, on pourrait facilement me prendre par surprise. Cela fait exactement trois mille six cent secondes que j'ai consulté ma montre et que j'ai parcouru la galerie d'art. Soit il s'agit d'un test dans le but de s'assurer de ma volonté à travailler, dans ce cas je l'ai réussi, soit le directeur est le lapin blanc d'Alice : toujours en retard. Un petit quelque chose apparaît dans mon champ de vision mais je n'ai pas le temps de mon concentrer dessus qu'il est d'ors et déjà disparu. Je fronce légèrement les sourcils avant de sursauter lorsque j'entends une voix derrière, je sursaute. Scheiße ! Le temps que je me remette de ma frayeur mon esprit se met automatiquement à chercher une information : cette voix ne m'est pas inconnue. Reprenant contenance je finis par me retourner et je me mets à fixer du regarder le jeune homme qui se tient en face de moi. Les oreilles percées, les vêtements colorés, son allure dénote fortement avec le thème de l'exposition et pendant un instant je met en doute le fait qu'il en soit le directeur. Mais ce visage ... Je sais ! Bon sang, l'ère victorienne est bien loin.

- Et bien, je dois dire que l'ère moderne te change, Jad ! finis-je par dire avant de constater qu'il ne se gêne pas pour m'observer d'une manière bien différente que la dernière fois que nous nous étions vus. Aux dernières nouvelles aucune mutation ne permet de déshabiller par un simple regard !

Je laisse un silence s'installer, espérant le mettre mal à l'aise pour rire un peu. Après tout, depuis tout ce temps, j'ai dû penser plusieurs fois à lui écrire des lettres pour prendre de ses nouvelles, j'en ai écris quelques unes et j'ignore combien d'entre elles ont passé les vérifications de l'armée et lui sont parvenues. Si tel est le cas. En tout cas je n'ai jamais rien reçu de sa part et les changements incessants de campements en sont très probablement la cause. Je finis par lui adresser un sourire malicieux, il m'a manqué et soudain je sens mes yeux s'agrandir en même temps que mon sourire. Et si ? Leeta a été enlevée il y a soixante-dix-huit ans, si pendant très longtemps je ne mettais pas laissée le temps d'y repenser, la guerre jouant beaucoup, pendant un instant je m'imagine que mon ami a réussit à la sauver. Si ça se trouve, ils me réservent une surprise et elle va surgir de nulle part.

- Peut-être que tu me l'as écris dans une de tes lettres, malheureusement je n'ai pu en lire aucune, mais dis-moi. Tu l'as retrouvée ?

Je ne veux pas imposer une quelconque ombre à ce tableau de retrouvailles mais j'ai envie de savoir. Peut-être ai-je l'espoir un peu trop fou d'attendre une réponse positive de la part Jad mais on ne sait jamais, il a très bien pu arriver à temps et la sauver des griffes de ces saloperies de chasseurs. Je l'espère.

:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon
Jad Eltanin
⚝Paroles Échangées : 142
⚝Localisation : Los Angeles

La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] Empty
Message# Sujet: Re: La vie est une oeuvre d'art [feat Jad]   La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] EmptyMar 10 Déc - 21:50

La vie est une oeuvre d'artWait, all this time that I have spent away makes me think that I might be okay. The kiss of death will have to wait. My head is holding on to all those things you said. You taught me to be strong and get through it, the mist of darkness. In my head.@Wilehlmina Hauptmann et Jad EltaninIl savait raisonnablement qu'il était impoli de dévisager les gens mais en général, il s'en souciait bien peu. Non pas qu'il se fichait totalement des convenances, le dragon possédait un certain savoir-vivre, mais en quelque sorte, il lui arrivait de s'oublier. Et le silence éloquent de Mina, assorti à ce petit sourire malicieux, le ramena à la réalité. Nullement gêné, il lui rendit son sourire, heureux de la voir là et satisfait de lui avoir offert cette surprise. Il allait lui répondre mais il fut coupé par le changement d'expression de la faée.  A sa question, il cilla légèrement mais il conserva un mince sourire sur son visage. Il aurait dû s'attendre à cette réaction mais il ne l'avait absolument pas préméditée. C'était comme si... il avait oublié Leeta. Au lieu de répondre, il enlaça naturellement les épaules de Mina pour une étreinte amicale. Il s'écarta pour mieux retrouver son regard et lui prendre la main dans un geste spontané, comme deux enfants qui se retrouvent à la sortie de l'école.

« Viens dans mon bureau, nous serons mieux pour parler. »


Son ton était posé, sans excès de gravité ni d'enthousiasme. Il semblait parfaitement à son aise, nageant comme un poisson dans l'eau au milieu de ces œuvres macabres. Aucune explication ne  fut offerte sur l'origine de ces écorchés, comme si le thème de l'expo était normal et anodin. Ce jour là, Jad n'avait pas envie de se souvenir que certains de ces humains sans peau avaient été des chasseurs qu'il avait lui-même tué.
Tout en lui lançant des regards souriants, il l'emmena vers les escaliers qui menaient à la partie administrative de la galerie d'art. L'endroit était bien différent de sa demeure victorienne de Londres, si tristement brûlée. Les lieux étaient modernes et lumineux, les murs clairs donnaient une impression de plus grand espace et à l'étage, les fenêtres de tous les bureaux s'ouvraient sur l'océan d'un bleu d'azur.

« J'ai racheté cette galerie il y a un peu plus d'un mois. C'est en cherchant de nouveaux sujets d'exposition que j'ai découvert ton book pro sur internet. De ton coté, l'ère moderne ne t'a pas trop changée, même si... » Il regarda à nouveau son pantalon. «... certaines choses sont différentes. » Il sourit. « Un style chic et féminin. Ça te correspond parfaitement. »

Tant de choses avaient changé. Le monde. La vie. Son propre état d'esprit.
Après s'être éloigné de la foule des visiteurs, Jad relâcha enfin la main de son amie pour ouvrir la porte de son bureau, fermée à clef. Il ne l'invita pas à rentrer immédiatement, la laissant s'imprégner du cadre. Jad n'était pas peu fier de sa galerie et il espérait que Mina s'y plaise et apprécie la surprise de le découvrir en tant que directeur de ce fantastique endroit. Le couloir de l'étage était décoré de différentes œuvres d'art et Jad chercha le regard de son amie avant de reprendre la parole.

« Je ne vais pas te mentir, je ne t'ai jamais écrit. Leeta est malheureusement décédée. »

Il le lui annonça d'un ton léger, comme si cela n'avait aucune importance. Il ne savait plus pourquoi il ne l'avait pas contactée et pendant qu'il se tenait à coté de l'entrée de son bureau, attendant que son invitée se donne la peine d'entrer, il prit le temps d'y réfléchir vaguement. Comme dans un flash, un peu flou, il se revit, assis à une table, un stylo-plume à la main, devant une feuille blanche.
Il n'avait pas réussi à trouver les mots, il ne savait pas quoi dire. Page blanche comme l'étaient ses émotions.
Jad secoua la tête, pour chasser cette image. A présent, il venait de le lui annoncer d'une manière sans doute trop directe et crue. Il se sentait détaché mais à la fois, il savait que ce n'était pas une façon normale de se comporter.

« Je suis désolé. » Ajouta-t-il, pour compenser poliment la brutalité de son annonce avant d'ajouter, d'un ton accueillant. « Dis-moi ce que je peux t'offrir à boire. Alcool ou soft ? » Son mini-bar était toujours bien garni.

 
:copyright:️ DABEILLE




Eltanin, the brightest star in Draco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faée Blanche
Wilehlmina Hauptmann
⚝Paroles Échangées : 134
⚝Localisation : Los Angeles

La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] Empty
Message# Sujet: Re: La vie est une oeuvre d'art [feat Jad]   La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] EmptyMar 10 Déc - 22:34

] La vie est une oeuvre d'art.
Jad et Mina

Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas vu Jad, probablement tout autant que la dernière fois. Ce style est différent de celui que j'ai en mémoire mais cela doit sûrement la même chose dans son esprit. Apres tout il est très difficile de rester exactement la même personne lorsque l'on vit si longtemps et qu'on assiste à des événements de plus ou moins grande importance et qui peuvent nous affecter. Pour ma part si pendant la seconde guerre mondiale je continuais à apprécier les humains aujourd'hui je préfère éviter de les fréquenter en dehors du travail. Le regard de Jad m'intrigue mais je préfère m'en amuser et il ne semble pas en prendre ombrage. Tant mieux. A présent remise du fait de revoir ce vieil ami je me prends à espérer une bonne nouvelle de sa part, que Leeta en vie. Même si les chasseurs sont ce qu'ils sont et qu'ils ne sont pas des tendres. Il ne me répond pas, se contentant de m'enlacer dans une entreinte aussi amicale que celle que j'avais pu lui donner en 41, puis il se recule et me prend par la main. Il m'invite dans son bureau, pour que nous soyons plus à l'aise pour discuter et c'est une très bonne idée parce qu'il y a des chances que les mots que l'on prononce attirent les regards et les oreilles indiscrets. Tandis qu'il m'adresse des sourires il m'emmène vers des escaliers, menant à son bureau. L'étage est lumineux, moderne et la clarté des murs donnent une impression de grandeur assez plaisante et par-dessus tout les fenêtres offrent une vue sublime sur le Pacifique.

Lorsque Jad reprend la parole c'est pour m'expliquer depuis quand il est propriétaire de la galerie Solaris et pour m'expliquer la raison de ma présence. J'avoue ressentir une petite pointe de fierté, flattée d'entendre que les photos de moi soient assez connues pour qu'il en entende rapide parler.
- Un mois ? Je suis contente de te savoir ici et surtout d'apprendre que tu te sois lancé dans l'art ! commençais-je à répondre en lui adressant un grand sourire. J'apprécie tes compliments, Jad. La mode a beaucoup changé, j'essaye de m'adapter comme je peux mais certaines "creations" me dépassent.
La banane, par exemple, est en soit pratique mais qu'est-ce que c'est moche et ça fait bouseux au possible. On s'éloigne des amateurs d'arts et Jad me lache la main pour aller ouvrir la porte de son bureau tandis que je prends quelques secondes pour regarder les différents tableaux. Lorsque je croise le regard de mon ami il reprend la parole pour m'annoncer ce que je craignais d'apprendre et point sur lequel en le retrouvant je préférais me voiler la face. Leeta est morte. J'aurais préféré que cela soit d'une mort naturelle mais des chasseurs en ont décidé autrement. Je soupire. Je n'en veux pas à Jad de ne pas m'avoir écrit, il avait sa faée a retrouver et n'avait pas que ça à faire. Il attend dans l'encadrement de porte que je m'avance pour entrer, je le fais mais seulement après avoir pris quelques secondes pour digérer la nouvelle.

D'un geste de la main je balaie ses excuses. Il n'a pas à le faire.
- Tu n'as pas à t'excuser, Jad. Je comprends, répondis-je. Il finit par me proposer de quoi boire et je prends quelques instants pour y réfléchir avant de lui donner une réponse. - J'ai appris à apprécier pas mal de leur boissons. Que me conseille-tu ?

Je m'installe sur l'une des confortables chaises installées dans le bureau puis le temps qu'il me serve un verre, je me mets à observer la pièce finement décorée.

- Donc un mois que tu es propriétaire de la galerie. Tu as eu d'autres occupations j'imagine ?

:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon
Jad Eltanin
⚝Paroles Échangées : 142
⚝Localisation : Los Angeles

La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] Empty
Message# Sujet: Re: La vie est une oeuvre d'art [feat Jad]   La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] EmptyJeu 26 Déc - 0:17

La vie est une oeuvre d'artWait, all this time that I have spent away makes me think that I might be okay. The kiss of death will have to wait. My head is holding on to all those things you said. You taught me to be strong and get through it, the mist of darkness. In my head.@Wilehlmina Hauptmann et Jad EltaninDepuis qu'il la connaissait, Mina s'était toujours montrée très compréhensive. Elle ne s'offusquait jamais de ses manières, s'adaptait avec souplesse aux surprises - autant les bonnes que les mauvaises - et elle se montrait souple et enjouée en toute circonstance. En vérité, elle ressemblait beaucoup à Leeta. Le dragon préféra ne pas s’appesantir sur les circonstances de la disparition de sa faée, cela faisait si longtemps à présent, à quoi bon remuer le passé ? Au lieu de cela, il accueillit son amie dans le confort moderne de son bureau, qui était spacieux et bien meublé, avec un coin administratif où se trouvait le matériel informatique, sa table de travail mais également un coin plus confortable. Mina s'y dirigea naturellement pendant qu'il rejoignait la table basse qui faisait office de mini-bar. Il recevait souvent des artistes dans son bureau, pour discuter des formalités d'exposition mais également pour célébrer le succès de telle ou telle performance artistique. Aussi, il possédait toujours de très bonnes bouteilles, réservées aux partenaires importants.

- Ce que je te conseille ? Champagne bien-sûr ! Je pense que c'est la moindre des choses pour célébrer nos retrouvailles, je l'avais préparé à ton intention.


A ses mots, il alla chercher deux coupes et fit péter le bouchon, dans un geste parfaitement maîtrisé. Pas une goutte ne fut gaspillée. Il remarqua le regard attentif de son amie qui se portait sur la déco, un regard d'artiste. N'était-ce pas formidable qu'ils se retrouvent tous les deux dans le domaine de l'art ? Il tendit une coupe à Mina, avant de prendre place sur un autre siège, à ses côtés.

- J'ai toujours aimé l'art en vérité. Je ne sais pas si tu te souviens de ma maison de Londres. Tu avais pu voir quelques tableaux. Dommage que certains aient brûlés. Enfin ! Trinquons. A ta santé et au plaisir de te revoir.

Il leva son verre dans sa direction avant de savourer une légère gorgée. Jad ne buvait pas énormément et en général, il privilégiait la qualité à la quantité. Il espérait que Mina apprécierait ce Champagne qu'il avait fait venir de France.

- Bien-sûr, j'ai eu d'autres occupations depuis ces dernières années. J'ai travaillé comme styliste mais tu sais ce qui se passe pour les gens comme nous. La célébrité nous fait du tort, les gens se posent des questions sur notre image, sur le fait qu'on ne vieillisse pas. Donc, j'ai dû me faire oublier.

Il attarda son regard sur elle, prenant plaisir à la regarder, alors qu'ils ne s'étaient plus revus depuis si longtemps. Les circonstances étaient si différentes la dernière fois. Mais aujourd'hui, tout allait bien pour eux, le monde n'était plus en guerre.

- Je suis curieux de connaître ton avis sur les nouvelles créations dans la mode. Dis-moi ce que tu n'aimes pas ? C'est important que je connaisse tes goûts en la matière, parce que... j'ai une proposition à te faire.

 
:copyright:️ DABEILLE




Eltanin, the brightest star in Draco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faée Blanche
Wilehlmina Hauptmann
⚝Paroles Échangées : 134
⚝Localisation : Los Angeles

La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] Empty
Message# Sujet: Re: La vie est une oeuvre d'art [feat Jad]   La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] EmptyJeu 26 Déc - 18:45

La vie est une oeuvre d'art.
Jad et Mina

A présent confortablement installée dans un des fauteuils de Jad, je me mets à regarder la décoration et je constate qu'il a toujours autant de bon goût. Le bureau est spacieux, meublé avec raffinement, avec une partie où trône un bureau et du matériel informatique et une partie plus confortable où je suis installée. Lorsqu'il me demande ce que je souhaite boire, mes yeux se posent sur mon ami et je lui laisse le soin de choisir ce que lui me conseille puis lorsqu'il m'annonce qu'il me conseille du champagne je sens un sourire étirer mes lèvres. Effectivement c'est une bonne boisson et elle est de circonstance, nous célébrons des retrouvailles.

- Carrément ? Et bien je t'en remercie ! Répondis-je, étonnée du fait qu'il ai préparé la bouteille pour moi.

Une fois les deux coupes servies il revient vers moi pour m'en rendre une et conserver l'autre tandis qu'il s'installe dans le fauteuil juste à côté de moi. Je me rappelle des tableaux dans sa demeure londonienne, d'une précision exquise, et c'est donc une perte pour lui et le domaine de la peinture. Nous finissons par trinquer.

- Je suis plus qu'heureuse de te retrouver, dis-je avant de lever à mon tour mon verre dans sa direction puis je prend une gorgée de champagne. Ce vin effervescent sélectionné par Jad est quelque peu sec en bouche, fruité cependant et j'avoue être bien contente qu'il ai choisis cet alcool.
Je finit par m'enquérir sur ses occupations depuis la dernière fois que nous nous sommes vus et je l'écoute attentivement. Styliste ? Et bien si on me l'avait dit en 1941 j'aurais bien ris. Mais il dit vrai sur un point : nous sommes des êtres dont l'âge ses compte en siècles et nous devons faire attention. Los Angeles est probablement l'une des villes dans lesquelles je suis restée le plus longtemps. Si on est trop reconnus le fait de ne pas vieillir peut faire naître les soupçons. Je fais attention mais en soit étant donné que je suis une femme selon les standards, dans l'esprit des humains ma jeunesse "éternelle" peut-être nourrie grâce à la chirurgie esthétique. Ce qui laisse glisser un physique qui ne change pas. Je bois une nouvelle gorgée de Champagne.
Jad porte à nouveau son regard sur moi, me demandant ce que je n'aime pas en matière de nouvelles créations de mode et m'annonce qu'il à une proposition à me faire. Je me redresse, levant un sourcil, intriguée.

- Jad, tu réveilles ma curiosité ! commençais-je avant de répondre à sa question, J'aimes pas du tout : les baskets compensées, le retour du bob, le fluo, le leggings, les dad shoes. Oh et ose m'offrir des crocs et un sac banane, je te tues. Allez, fais-moi ta proposition !

:copyright:️ DABEILLE]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] Empty
Message# Sujet: Re: La vie est une oeuvre d'art [feat Jad]   La vie est une oeuvre d'art [feat Jad] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie est une oeuvre d'art [feat Jad]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: Los Angeles :: ♰ South of L.A :: Solaris Gallery-