AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 first day at school (gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
⚝Paroles Échangées : 84

MessageSujet: first day at school (gabriel)   Jeu 12 Juil - 22:55

Il ne savait pas pourquoi il avait décidé de faire comme tous les jeunes de ce temps. Aller à l'école moderne. Cette ville était étrange. Ce monde était étrange et Clovis n'arrivait pas à s'y faire. Pourtant ce matin, il n'avait pas le choix de faire comme tout le monde. On ne devait pas le voir. Après avoir vidé une poche de sang pour éviter d'attaquer les autres, il mit sa bague qui le protégerait du jour et il s'habilla d'une manière étrange mais qui correspondait au style des autres. Il prit une espèce de besace et mit des lunettes. Adieux le fils du duc, favoris de Louis XIV, bonjour le garçon moyen qui fêtait son dix-septième anniversaire depuis 345 ans maintenant.

"J'ai l'air ridicule" grogna-t-il dans sa langue maternelle, le vieux français. Pourtant, il était prêt. A un détail prêt. Ne comprenant pas comment les autres écrivaient, il avait sortit du parchemin, une plume et de l'encre. Malgré tout, ça le rassurait. Il sortit alors dans la rue, sursauta au bruit d'une machine infernale à deux roues qui passait à côté de lui. Clovis n'était pas très rassuré. Finalement, si c'était une mauvaise idée? S'il n'arrivait pas à s'intégrer? A faire semblant d'être comme les autres? Il arriva pourtant dans ce bâtiment moderne, que les autres appelaient lycée. On le regardait, bizarrement pour la plupart. Peut être qu'il y avait un truc qui clochait? On lui donna un papier avec écrit des matières qu'il ne connaissait pas. Lui, il avait appris la lecture, l'écriture, les mathématiques, la musique et la philosophie. De quoi devenir un homme sage et pouvoir entrer à la Cour. Mais là, on lui indiquait d'aller en cours d'histoire. Ecouter parler de ce qui s'était passé dans le passé, alors qu'il y avait vécu. Il allait s'ennuyer à mourir. La seule place disponible était devant. Il sortit alors son encre, son parchemin et sa plume, sous le regard surpris des autres. Clovis s'en fichait bien du regard des autres. Un mot de travers et il en ferait son dîner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
⚝Paroles Échangées : 103
⚝Age : 19
⚝Localisation : Los Angeles - Californie

MessageSujet: Re: first day at school (gabriel)   Ven 13 Juil - 11:41

Cela faisait à présent quelques mois déjà, trois pour être bien plus précis, que j'avais déposé mes bagages à Los Angeles. Quitter la Nouvelle-Orléans et tout ce qu'elle représentait pour moi était douloureux et cela a été, pour ma soeur comme pour moi, un véritable crève-coeur. Mais il fallait, pour qu'on change d'air, pour qu'on avance comme notre mère l'aurait voulu, elle qui a toujours rêvé d'aventures et de voyage.

Ce matin, je m'étais réveillé bien plus tôt que ma jumelle afin de me préparer. Aujourd'hui je commençais mes cours en tant que professeur d'Histoire. J'étais impatient, excité comme une puce à l'idée de me retrouver devant des étudiants pour la première fois depuis que j'ai décroché le diplôme pour enseigner. Je devais remplacer un professeur qui avait quitté la ville très rapidement, à croire qu'il y avait une part de surnaturelle là-dessous.

Après une bonne douche et un petit-déjeuner rapide, j'enfilais une chemise blanche et un jean des plus simples. Je nouais par la suite mes chaussures de ville et replaçait mes cheveux correctement lorsque je passais devant le miroir du salon. Je prenais alors mon sac en bandoulière, où j'y avais entreposé les cours que j'avais prévus pour mes élèves pour ma première semaine d'enseignement. Avant de sortir je vérifiais bien les poches, vu que ma soeur ne resterait à rien faire dans l'appartement: téléphone, papiers d'identité, argent au cas où j'en aurais besoin.

Une fois sortie de mon appartement je descends au parking de l'immeuble et montais sur ma bécane. Un vrai petit bijou que ma mère m'avait offert pour mes dix-huit ans: une Yamaha YS125, parfaite pour rouler en ville.

Quelques minutes de trajet plus tard et me voilà devant le lycée. Les portes venaient d'ouvrir et les élèves entraient petit à petit dans le bâtiment. Cela me faisait bizarre dans ce genre d'endroit dans une autre ville que celle où j'avais grandi et était scolarisé, mais c'était une chouette expérience pour le moment.

Je rentrais à mon tour dans le bâtiment, après avoir garé ma moto; je fis un petit tour rapide dans la salle des professeurs pour déposer quelques-uns de mes affaires comme mon casque ans l'espace prévu pour mes affaires. Puis je pris un papier en main et je me mettais à la recherche de ma salle de classe. Je demandais mon chemin à une élève bien aimable et je peux enfin entrer dans ma salle de cours. Je déposais mes affaires d'enseignant sur la table, tandis que les élèves, ayant remarqué mon entrée, cessèrent leur bavardage.

Je sourie en me plaçant devant la table, prêt à me présenter à la classe.

Bonjour à tous. Je me présente, je suis Gabriel Adams et je serais votre nouveau professeur d'Histoire jusqu'à la fin de l'année scolaire dû au départ quelque peu précipité de votre précédent enseignant.

J'observais tous les élèves, l'un d'entre-eux attira mon regard. Pour sûr il avait un style quelque peu particulier et des affaires pour la prise de notes qui m'étonnait d'être présent sur la table d'un ado de 17 ans. Mais pour l'instant je ne dis rien.

Pour commencer vous allez sortir une feuille et noter votre nom, prénom, âge, matières que vous appréciaient ou non, les activités que vous faites en dehors du lycée et le métier que vous souhaitez faire une fois vos études au lycée terminé. C'est pour vous connaître un peu mieux.

Je les laissais écrire, observant mes élèves en essayant de deviner leur personnalité, rien que par leur attitude lorsqu'ils écrivaient.

- - - -☽ ⚝ ☾- - - -

Let's the magic come in your life
Let me you show my powers. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
⚝Paroles Échangées : 84

MessageSujet: Re: first day at school (gabriel)   Mer 18 Juil - 11:27


Quelle connerie d'avoir voulu être ici. Les autres le regardaient avec un drôle d'air, le professeur parlait mais Clovis ne comprenait rien. Il leva les yeux au ciel, tentant furieusement de ne pas attaquer tous ceux qui osaient affronter son regard. Le monde moderne ne l'aimait pas mais Clovis n'aimait pas ce monde moderne non plus. Il resta les bras croisés, fixant l'homme avec un regard empli de défi. Il voulait le défier, lui prouver que Clovis était celui qu'on ne commandait pas. Il n'y avait que Stefano qui pouvait le commander et encore. Mais ce n'était pas de la colère que Clovis ressentait, c'était de l'incompréhension,de l'envie de tout abandonner, puisque ce monde ne voulait pas de lui. Et puis rester assis sur cette chaise, c'était pas son truc.

Les autres écrivaient, avaient oublié l'existence de Clovis qui était là avec son parchemin. Un décalage entre son monde à lui et ce monde qu'il fréquentait. L'odeur du sang humain l'attirait mais une autre odeur détourna son attention. Ca venait du prof. Elle était différente des autres. Elle l'attirait un peu plus. Il continua de le regarder fixement, sans bouger, un petit sourire sur ses lèvres. Clovis ferait ce qu'il voudrait. Ca serait comme ça et pas autrement.

Lorsque les autres eurent fini d'écrire, Clovis baissa son regard et il regarda son parchemin vide, silencieusement. Il ne voulait pas se faire remarquer des autres. Pas encore. L'odeur du sang était trop forte et était une tentation pour Clovis. Il s'accrocha fortement à son bureau pour ne pas faire un massacre, il devait être fort.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
⚝Paroles Échangées : 103
⚝Age : 19
⚝Localisation : Los Angeles - Californie

MessageSujet: Re: first day at school (gabriel)   Jeu 19 Juil - 9:56

Le garçon au parchemin sortait vraiment du lot. A en voir son attitude il n'avait rien écrit et semblait comme tétanisé à l'idée de mettre quelque chose sur le papier. Mon regard ne se fit cependant pas insistant sur lui, histoire de ne pas le mettre mal à l'aise, mais je l'avais tout de même à l'oeil car je sentais qu'il n'était vraiment pas comme les autres.
J'attends quelques minutes, le temps que tout le monde puisse correctement finir, puis je me levais pour ramasser les feuilles et le parchemin de l'étrange élève.

Je posais alors le tout sur ma table, zieutant les réponses des élèves. L'élève au parchemin n'avait vraiment rien noter, même pas son propre nom. Je relevais alors mes yeux vers lui et  je voyais qu'il semblait s'accrocher à la table de toutes ses forces. La table semblait toute fragile entre ses doigts et cela confirmait ce que je soupçonnais depuis le début: cet étudiant n'est pas humain. Je ne saurais dire ce qu'il en était mais il ne devait certainement pas être comme la plupart des autres étudiants dans cette classe.

Puis je me levais pour écrire au tableau la leçon qui était resté en suspens.

Avec votre ancien professeur vous étiez sur la question de l'impérialisme. Quelqu'un peut-il me dire ce qu'il a retenu de ces précédents cours?

Une jeune fille lève la main et je lui donne la parole.

Le continent où il y a eu le grand nombre de colonies différentes c'est l'Afrique. Il y avait... Les français, les anglais, les espagnols, les portugais, les italiens et même les belges.

Tout en sortant la carte de la colonisation de l'Afrique, le pointait également du doigt les régions om les colonies s'y sont installés et prit de même la parole.

Merci bien jeune fille, vous remarquerez même que les allemands ont colonisé l'Afrique, sur des terres anglaises par exemple. Quelqu'un peut-il me dire les ressources que les colons cherchaient en particulier dans ces régions... Si quelqu'un peut répondre comme.

Mon regard se portait alors sur l'étrange élève.

Par exemple, vous, jeune homme?

- - - -☽ ⚝ ☾- - - -

Let's the magic come in your life
Let me you show my powers. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
⚝Paroles Échangées : 84

MessageSujet: Re: first day at school (gabriel)   Lun 10 Sep - 9:45


On l'avait pas remarqué, finalement c'était une bonne chose. Il ne pouvait pas se permettre de se faire remarquer dès le premier jour. Il n'aimait pas cet endroit, il n'était pas à sa place et il y avait surtout trop de sang qui le tentait. Il tenta de se contrôler pour éviter de se jeter sur son voisin et de boire son sang. Il l'avait déjà fait. Mais soudain, quelqu'un s'adressa à lui. Il leva son regard sur l'adulte, le maître du savoir. Un peu jeune, plutôt mignon à ses yeux. Pourtant Clovis avait envie de le tuer pour l'avoir déconcentré.

"Je n'en ai que faire de ce que vous dites...." lança Clovis avec un air meurtrier. En réalité, il perdait son temps ici. Il ne ferait jamais parti de ce monde moderne. Il aurait voulu rester dans son temps à lui, où il apprenait des choses utiles comme la bienséance et la chasse. Il se leva, c'était vraiment inconfortable ici. Rien n'allait à ses yeux. Et il préférait abandonner avant que ça ne finisse mal. Il reprit:

"Je perds mon temps ici, je préfère partir..."  . Il ne connaissait pas les lois d'ici. Il ne savait pas qu'il ne pouvait pas partir comme ça lui chantait mais Clovis s'en fichait. Il était déjà vers la porte et il était prêt à quitter tout ça. Et ne plus jamais revenir. Parce qu'il n'aimait pas du tout cet endroit où personne ne lui parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
⚝Paroles Échangées : 103
⚝Age : 19
⚝Localisation : Los Angeles - Californie

MessageSujet: Re: first day at school (gabriel)   Dim 23 Sep - 16:36

J'étais vraiment étonné de l'attitude du jeune homme que je venais d'interroger. Certes j'étais nouveau en temps que professeur et donc je n'avais pas encore vu tous les types d'élèves mais celui-ci là m'étonnait vraiment. Quelque chose d'étrange émanait de lui, je le sentais dans mes entrailles, comme quoi le surnaturel semble transpirer de partout dans cette ville.

Je ne me laissais pas faire, du moins je ne devais pas paraître affecté par cela donc je gardais mon air neutre et plutôt impassible tout en observant le jeune homme qui me jetait un regard noir qui aurait pu me tuer si cela avait été une dague ou quel qu’autre objets pouvant tuer.

L'élève se lève d'un coup et prend ses affaires en m'indiquant qu'il quittait la salle déclarant qu'il perdait son temps. Je m'avançais pour le bloquer mais quelque chose me dit que si je faisais ça j'allais vivement le regretter. Donc je m'arrêtais de suite dans mon geste, me reculant même d'un pas histoire de ne pas rentrer en contact avec le jeune homme.

Jeune homme... Puis-je au moins avoir le nom de celui qui perturbe mon cours sous réserve qu'il ne le trouve pas à sa hauteur?

Après avoir eu la réponse je savais qu'il allait partir. Mais quelque chose me disait que j'allais le recroiser très rapidement, voire même juste après mon cours. Il fallait que je m'entretienne avec lui. Car, au vue de son attitude, il ne semblait pas se sentir à sa place. Par exemple personne n'a semblait réagir de manière vive à son départ, comme aurait pu le faire un ami... Etait-il seul? Etais-ce son premier jour? Aucune idée... A moi de le découvrir.
.

- - - -☽ ⚝ ☾- - - -

Let's the magic come in your life
Let me you show my powers. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: first day at school (gabriel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

first day at school (gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» St. Jean Bosco School will triple number of students & get clean water
» Gabriel Soap, [validée]
» Justin Gabriel Vs Ted DiBiase Jr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfume of Blood :: ⚝ Los Angeles :: ♰ North of L.A :: Lycée de L.A-